• Des comptes compromettants au Front national ???

    Posté par :Dominique CHALARD..

    http://www.lejdd.fr/Economie/Images/Des-comptes-compromettants-au-Front-national


    votre commentaire
  • La puissance de la Russie et Vladimir Poutine..

    La Russie et Vladimir Poutine affirment par une parade grandiose la puissance de l'Europe !!

    Cette année la parade de la Victoire a voulu mettre les points sur les i : les vainqueurs sont ici, en Russie. D'ailleurs le discours de V. Poutine a été très clair en ce sens : l'Europe n'avait pas appréhendé à sa juste mesure le danger représenté par le nazisme, ce qui fut sa plus grande erreur. Et qui semble se répéter aujourd'hui. L'Armée rouge et les peuples de l'URSS ont payé le plus lourd tribut et permis de remporter la victoire. "Nous sommes reconnaissant à la Grande Bretagne et la France, aux États-Unis d'Amérique pour leur apport à la victoire" : la question est close.
    Побєда !… Aujourd'hui 9 mai c'est la fête de l'Europe… En réalité célébrée à Moscou où la sainte et grande Russie affirme par une parade grandiose la puissance de… l'Europe ! Notre Europe !
    Des parades de la Victoire toutes plus spectaculaires les unes que les autres :Vladivostok, Sébastopol, Severomorsk, Saint-Pétersbourg, Volgograd et Grozny.

    Parade en l’honneur du Jour de la Victoire à Donetsk…
    Environ 1 500 militaires et 30 technicien d'unités y ont pris part

    Cérémonie de dépôt de fleurs devant le tombeau du soldat inconnu sur la Place Rouge


    Победа 70 : Парад на Красной площади 2015 (ПОЛНОЕ ВИДЕО)
    Superbe !
    (Attention : le démarrage de la vidéo se fait sur les 5 dernières minutes… relancer pour voir la parade depuis le début.)


    Moscou, ce matin 9 mai 2015… Entrée place Rouge par la porte Spasskaia (Спасская башня - tour du Sauveur), du ministre de la Défense, Sergueï Choïgou… Tête nue sous l’icône du Christ… Signe de la Croix… Et, alors, Sergueï Choïgou proclame l'ouverture de la 70ème grande parade de la victoire… Jamais auparavant un ministre russe de la défense n’avait fait quelque chose comme ça… Le journaliste russe Victor Baranets l’a très bien souligné en écrivant : « À ce moment-là j’ai senti que, par ce simple geste, Choïgou a mis toute la Russie à ses pieds. Il y avait [dans ce geste] tant de bonté, tant d’espoir, tant de notre sens russe du sacré ». Victor Baranets a tout à fait raison. Voir ce bouddhiste de Touva faire le signe de croix à la manière orthodoxe a envoyé un choc électrique à travers la blogosphère russe : tout le monde a senti que quelque chose d’extraordinaire était arrivé.

    Vladimir Poutine : Discours à l'occasion du 70e anniversaire de la Victoire de 1945 (sous-titres français)



     

    votre commentaire
  • Les 4 Vérités-Olivier Besancenot : "La France doit accueillir plus de migrants"Le membre de la direction du Nouveau parti anti-capitaliste, Olivier Besancenot, était l'invité de Guilllaume Daret dans les 4 Vérités ce lundi 11 mai. Il a critiqué la politique de François Hollande.

     
    Les 4 Vérités-Olivier Besancenot : "La France doit accueillir plus de migrants" (France 2)Francetv info

    Quand Guillaume Daret lui demande ce qu'il pense de la visite de François Hollande à Cuba et lui montre la Une de Libération avec le président grimé en Che Guevara, Olivier Besancenot répond : "Vous voulez le tuer une 2e fois Che Guevara ? C'est un peu contradictoire. La politique de François Hollande, c'est d'en faire toujours plus pour les patrons et toujours moins pour salariés". Et il ajoute : "Ce qui est bien, c'est qu’il demande la levée de l'embargo qui fait souffrir le peuple cubain". Olivier Besancenot ajoute au sujet de François Hollande : "Ses propos sur les migrants sont contradictoires. Il faut rapatrier les migrants en France. La France est l’un des pays les moins accueillants en Europe : 500 Libyens, quand la Suède en accueille… 30 000. Il faut accueillir les migrants qui sont repêchés".

     "Pour moi, l’UMP, ce sera toujours Bygmalion"

    Olivier Besancenot demande la suppression de la loi Rebsamen sur la réforme du dialogue social. "Il faut supprimer la loi Rebsamen. On reconnaît que la relation entre un patron et un salarié est une relation de subordination, c'est pour cela que l'on a mis des garde-fous". Au sujet des 15 milliards d'économies évoqués dimanche par le "JDD", il déclare : "on est dans le comble du cynisme. On trouve 3 milliards d'euros alors qu'on fait des économies sur l'hôpital qui se traduisent par des milliers de suppressions de postes". Et il conclut au sujet du changement de nom de l'UMP : "Pour moi l'UMP, ce sera toujours Bygmalion et j'espère que cette petite affaire les rattrapera rapidement".

    http://www.francetvinfo.fr/


    votre commentaire
  • Au secours, les fachos du vélo sont de retour

      Journaliste

    Le soleil revient. Le vélo aussi. Arrogant, dominateur, sûr de son bon droit, « sonnant » impérieusement, comme s’il avait l’inertie d’un tramway et ne pouvait pas s’arrêter ni dévier sa route, le malheureux piéton qui ne l’ayant pas vu arriver a imprudemment posé un pied sur son empire: la piste cyclable.

    Il faut bien sûr différencier le vélo des villes et le vélo des champs… un peu grinçant et cabossé, sans phare ni frein, façon Yves Montand sur les chemins avec Paulette, celui-ci est bien sûr inoffensif, et fait d’ailleurs l’objet de persecutions incessantes de son cousin des villes qui l’accuse d’être un danger public.

    Car la petite reine « urbaine » est devenue un tyran. Certains n’ont peut-être pas vu venir cette vélorution, et pourtant : Nous vivons tous, en vélocratie. L’automobile, c’est laid, c’est sale, ça pollue, ça sert à transporter les familles, c’est réactionnaire. Le vélo, c’est beau, c’est écologique, c’est individualiste, on adore. C’est le moyen de locomotion préféré de Noël Mamère, et ce n’est pas un hasard si, dans sa déclaration de patrimoine, Christiane Taubira a ostensiblement fait figurer ses trois vélos.

    Mais à droite aussi, on ne voudrait pas avoir l’air d’être à la traîne. Sarkozy n’aimait rien tant, du temps de sa splendeur, qu’être pris en photo sur sa bécane, et Christine Lagarde, à l’inquiétude des français face à la flambée du prix de l’essence, avait eu cette réponse légèrement excédée : Qu’ils roulent donc en bicyclette ! Oubliant bien sûr, que le vélo, comme la brioche de Marie-Antoinette, n’est pas à la portée de tout le monde. Pas à celle des familles par exemple. Alors évidemment on nous cite l’Allemagne et la Hollande. Des pays sans enfants, ou plats comme une planche à pain. Car la carriole accrochée à l’arrière atteint très vite ses limites : Avec trois marmots, la grand-mère dotée d’une prothèse de hanche, l’oncle qui vient d’achever sa chimio, et l’ado qui a le bras dans le plâtre, négocier les côtes peut devenir très vite compliqué, même pour qui serait né d’une idylle entre Bernard Hinault et Jeannie Longo.

    La vérité est que la vélolâtrie et son corollaire, l’interdiction des voitures dans la plupart des hyper-centres des grandes villes, a créé un apartheid de fait, auquel les parkings souterrains,– rares, glauques et éloignés –, n’ont pas apporté de réponse. Les jolis quartiers historiques et commerçants sont donc réservés aux riverains, aux actifs sans enfants, aux jeunes des banlieues que déverse le tramway, aux marginaux et à leurs chiens. Les familles, elles, sont condamnées à faire leurs courses en périphérie dans des ZAC toutes semblables, aux enseignes tristement iden-tiques, où sont aménagées de vastes places de stationnements venteuses.

    Paris, ses vélibs et ses voies sur berges que l’on a voulu absolument « rendre aux piétons » sont bien sûr emblématiques. Mais la pédale peut finir par jouer des tours, même à ses plus fervents thuriféraires. Puisque le mariage pour tous a permis à certains de fonder bourgeoisement famille, on va les regarder. Finis, le skate le week-end et les deux-roues qui fendent l’air, il va falloir transporter les petiots. Et quand il va s’agir de les traîner sur le porte-bagage pour traverser la Butte-Chaumont ou remonter la rue Lepic ce sont les couples de lesbienne qui vont être drôlement discriminées. Leurs homologues masculins vont leur mettre aussitôt cent mètres dans la vue, quand elles sueront sang et eau dans la côte. C’est peut-être pour ça, aussi, que dans un couple, la nature pragmatique avait prévu une certaine parité ?

    Monde & Vie


    votre commentaire
  • Carl Lang : « Bruno Gollnisch fera partie de la prochaine fournée »

    Publié par: Thomas Joly..

    Pour Carl Lang, Bruno Gollnisch « fera partie de la prochaine "fournée", puisqu’il s’agit d’un terme à la mode après la mise à mort politique et électorale de Jean-Marie Le Pen. Marine Le Pen se débarrassera de tous les cadres historiques qui entouraient son père. C’est dans l’ordre des choses et ça correspond à sa stratégie. Quoi qu’il en soit, Bruno Gollnisch n’a plus aucun avenir politique au sein du FN de Marine Le Pen qui est dans une stratégie d’élimination et de purge. Le temps de la réconciliation est depuis longtemps dépassé. »

    Source : http://www.lesinrocks.com/2015/05/12/actualite/bruno-gollnisch-sera-t-il-la-prochaine-cible-de-marine-le-pen-11747398


    votre commentaire