• Jeudi 21 mai 2015, Thierry Borne vient récupérer son camion confisqué depuis un mois et demi par les autorités françaises. Une quinzaine de personnes se sont déplacées pour soutenir Thierry. La gendarmerie, manifestement au courant de l'opération, a envoyé plusieurs véhicules avec des hommes armés. Après l'opération du matin à Genay (69), Thierry Borne choisi d'aller directement s'expliquer auprès du Procureur de Bourg-en-Bresse (01).

    Source :agenceinfolibre 

    Ajoutée le 18 févr. 2014

    Edit de dernière minute : Thierry Borne et Xavier Kemlin passeront la nuit sur une aire d'autoroute avant de passer la journée à tourner sur le périphérique demain.. Jusqu'à ce que François Hollande et Claude Bartolone les reçoivent !

     


    votre commentaire
  • La réforme du collège : une catastrophe pédagogique (vidéo G.Lebreton)

    Gilles Lebreton, député français au Parlement européen, donne son point de vue au sujet de la réforme du collège.


    votre commentaire
  • L’email tragique du Père Mourad enlevé par l’Etat islamique « A Palmyre, ils ont tué beaucoup de gens en coupant les têtes. Priez pour nous, SVP»

    Père Jacques Mourad avec des pèlerins

    Père Jacques Mourad avec des pèlerins

    Le Père Jacques Mourad a été enlevé jeudi dans son monastère situé à 100km de Palmyre en Syrie, rapporte le Salon beige.

    A 12h37, quelques heures avant son enlèvement, il a envoyé un email au site Les amis de Mar Moussa que nous publions :

    « Ils ont tue beaucoup des gens en coupant les tetes, priez pour nous S.V.P »

    « nous vivons en ce moment un temps difficile beaucoup de tension car les extremistes qui s’appellent « Daech » approchent de notre ville de Quaryatein après leurs domination de Palmire ou ils ont tue beaucoup des gens en coupant les tetes
    …c’est terrible ce que nous vivons…
    aujourd’hui nous sommes la, demain on ne sait pas…
    la vie devienne compliquée..
    priez pour nous S.V.P »
    Jacques.

    le monastère de Saint Julien l'Ancien

    le monastère de Saint Julien l’Ancien

    Le Père Jacques Mourad a été enlevé jeudi au monastère de Saint Julien l’Ancien à Qaryatayn, à une centaine de kilomètres de Palmyre.

    «Beaucoup d’hommes en armes sont arrivés cet après-midi. Ils l’ont mis dans un véhicule et sont repartis. Ils ont aussi pris sa voiture et son ordinateur. Depuis, nous n’avons aucune nouvelle de lui», a expliqué Marie Rose, depuis Mar Elias. «Maintenant, nous ne savons que faire. Nous n’avons aucun endroit où aller», ajoutait par téléphone Marie Rose, qui indique qu’aucun bruit de combat ne secoue pour l’instant Qaryatayn.

    Sous le choc, les membres de la petite communauté ont abandonné le monastère pour se réfugier chez l’habitant.

    «La plupart des chrétiens ont quitté la ville », a expliqué Marie Rose, qui a fui Alep il y a un an, « pour nous [chrétiens], c’est de plus en plus difficile de nous sentir en sécurité ici.»

    Le Père Jacques Mourad, un syriaque, est arrivé à Qaryatayn il y a une dizaine d’années pour faire revivre le monastère. Il multipliait les gestes de rapprochement entre les différentes populations.

    Avec la guerre, quelques centaines de personnes, chrétiens et musulmans, avaient trouvé refugé dans dans le monastère pour passer l’hiver.

    «Il a fait des appels de fonds pour leur venir en aide, pour amener des citernes d’eau, des générateurs, des outils d’agriculture, afin que ces gens puissent rentrer chez eux», témoigne Nadia Braendle pour Le Temps, qui travaille en Suisse au sein de l’association Les amis de Mar Moussa. «Le Père Jacques est profondément Syrien en ce qu’il croit à la coexistence de tous. Tenace, lumineux, il est guidé par l’amour des gens» ajoute Nadia.

    Il y a quelque mois, Jacques Mourad a négocié auprès du Front Al-Nosra la libération d’un jeune homme détenu en otage. Il avait participé et obtenu un accord tacite entre l’armée syrienne et les groupes rebelles pour épargner le centre de Qaryatayn.

    «A chaque étape de leur progression, les gens de Daech sont accueillis par des sympathisants qui ont préparé leur arrivée», explique un prêtre chrétien de la région.

    Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Alain Leger pour Dreuz.info.


    votre commentaire
  • Posté par :Pieds Noirs 9A..

    Article N° H1904 dans Archives ..

    Le socialo communiste de tout temps ,une grande admiration devant l'Islam !!!

    Hitler et l’islam ,un petit aperçu .. 

    Le socialo communiste de tout temps ,une grande admiration devant l'Islam !!!Quand Hitler rêvait d’un empire islamique germain dominant le monde… et regrettait que l’islam ne soit pas la Religion d’Etat en Allemagne…Et ce n'est pas un hasard que les socialo communiste Français vont dans ce sens depuis plus depuis cette guerre ..Le vote de 2012 leur a favorisé bien un grand avancement ..

    Hitler, selon les dires de Speer, a exprimé à de nombreuses reprises la conviction que :

    « La religion de Mahomet … serait bien plus compatible avec nous que le christianisme. Pourquoi fallait-il que ce soit le christianisme avec sa faiblesse et sa mollesse?? »

     Hitler un vrai socialiste pur ,s’allia avec les Arabo-musulmans du Proche-Orient c’était, au-delà de sa sympathie certaine pour l’islam, qu’il voyait viril, face au christianisme, qu’il voyait féminisé et qu’il méprisait, pour avoir accès aux gisements pétroliers iraniens et irakiens, les seuls découverts à l’époque dans la région. L’Iran, à cette époque-là, était dirigé par la dynastie des Shah Pahlavi, qui cherchait par tout moyen une alliance avec l’Allemagne pour contrecarrer l’étau tenu par les Soviétiques au nord qui lorgnaient sur le pétrole de la Caspienne et au sud par les Britanniques qui monopolisaient le pétrole du golfe persique. Comme veut le faire aujourd’hui Hollande sympathisant avec les pays Islamisé comme l’Algérie ,la Tunisie et le reste ..Mais ne pensant en aucun à son peuple ..

    Le gouvernement iranien ne disposait pas de ses propres ressources, accaparées par l’étranger pour se moderniser, d’autant plus que la dynastie, très séduite par le progressisme de Mustapha Kemal Atatürk (qui fit rentrer la Turquie dans l’économie moderne grâce à l’industrialisation tout en l’arrachant à l’emprise de l’islam) voulait absolument renouveler le pays.
    Hitler, de son côté, avait un besoin crucial en énergies fossiles pour soutenir le redressement de l’Allemagne, lui qui n’avait sur son propre territoire aucune ressource en hydrocarbure, tout étant détenu par les Franco-Anglais au Moyen-Orient depuis la victoire de 1918, les Soviétiques dans le Caucase et les Américains dans le golfe du Mexique. Le mot « Aryen » avait une connotation politique évidente, signifiant étymologiquement « Iranien », et la notion « d’espace vital », consistant à regrouper tous les germanophones d’Europe centrale pour constituer une force suffisante et une tête de pont à même d’accaparer certains gisements mésopotamiens, n’était pas qu’une vue de l’esprit.
    Pour accéder au pétrole iranien, Hitler joua une carte majeure, celle des Arabo-musulmans du Proche-Orient anglophobe. En effet, pendant la Première Guerre mondiale, les Britanniques demandèrent l’aide des Arabes pour bouter hors du Levant l’Empire turc ottoman pro-allemand et austro-hongrois, ce qui leur servit de passerelle pour le pétrole récemment Nous n'avons pas vaincu les nazis pour faire place à l'islam.découvert en Iran. Pour rallier les Arabes à leur cause, les Britanniques firent miroiter la récompense d’une grande Syrie s’étendant initialement du Nil à l’Euphrate mais, au lieu d’accomplir leur promesse, les vainqueurs disloquèrent la région en une multitude de pays factices (Syrie, Irak, Transjordanie, foyer juif israélien, Liban) afin de contrôler, à l’ouest, la péninsule sinaïque débouchant sur la mer rouge et le commerce des Indes et, à l’est, les nouveaux gisements récemment découverts en Irak.
    Les Arabo-musulmans du Levant n’eurent pas de mal à s’additionner aux forces de l’Axe germano-italien pour contrer l’ennemi anglo-saxon, néanmoins ils n’étaient pas des fanatiques puisque soutenus par les rois hachémites. En effet, ceux-ci étaient issus d’une lignée « modérée » détentrice des clés de la Mecque depuis des générations mais qui en fut expulsée au début du XXème siècle par les tribus salafistes dites wahhabites, autrement plus sectaires, du roitelet Ibn Seoud fondateur de l’Arabie saoudite moderne. Cette lignée royale hachémite instaurée pour diriger l’état fantoche transjordanien créé par les Britanniques était détentrice par compensation de la mosquée du Dôme du Rocher, troisième lieu le plus important de l’islam après la Mecque et Médine où fut prêché par le clergé en place le ralliement à Hitler et le jihad contre les Alliés.

    Vidéo ;

    Islam, nazisme, antisémitisme, musulmans, Hitler et 3ème Reich 

    Après la Seconde Guerre Mondiale (1939-1945) d'innombrables dignitaires SS convertis à l'islam ont occupé des postes importants dans l'Egypte de Nasser, ainsi que dans d'autres pays arabes. Dont on les retrouvent aujourd'hui  dans un état mondialiste Islamiste (E I) à combattent le monde ..Comme aujourd'hui en Europe ou qu'ils ne veulent plus de chrétien comme les Juifs qui sont pourtant un peu cousin de par un semblable de religion .. Il n'y aurait pas eu ces deux guerre mondiale ,le cas ne saurait jamais produit aujourd'hui avec les Islamistes poussé par le socialo communiste depuis l'Indochine et en faisant rage ensuite sur l'Algérie et aujourd'hui veulent la France et ce n'est pas un hasard ..Génocider tous les chrétiens .. 

    Soldats musulmans palestiniens faisant le salut nazi

    Musulmanes manifestant avec un écriteau "Dieu bénisse Hitler"

    Il est strictement impossible d'être socialiste et patriote.......  Pieds Noirs 9A..


    votre commentaire
  • Posté par :Pieds Noirs 9A..

    Cela fait 55 ans que les Français sont au courant des événements qui subviendront 50 ans plus tard ..Maintenant nous y sommes ,comme vous avez jamais voulu nous croire et maintenant faudra en payait les frais  ,alors oui ils sont chez eux  voulu par les français eux même par les urnes !!!!

    France : des sans-papiers crient « On est chez nous » devant l’Assemblée nationale

    sans-papiers1

    Les Observateurs


    votre commentaire