• votre commentaire

  • votre commentaire
  •  


    votre commentaire
  • Borne déjà en mode caste Mc Kinsey

    Elisabeth Borne n'a pas encore formé son gouvernement, mais elle s'entoure d'un cabinet qui confirme le pronostic que nous faisions hier : l'application fidèle du Great Reset, avec une présence discrète de Mc Kinsey par conjoint interposé. Attention : la vaccination obligatoire ne fait que commencer. Et la mise en coupe réglée de nos droits naturels et de nos libertés publiques aussi.

    Deux nominations sont d’ores et déjà annoncées au cabinet d’Elisabeth Borne, nouvelle Première Ministre, dont nous avons pronostiqué qu’elle était recrutée à Matignon pour faire le sale boulot du Great Reset

    La première nomination est celle de son directeur de cabinet, Aurélien Rousseau, dont le Monde a campé une partie du curriculum vitae de façon particulièrement limpide. Cet ancien enseignant passé par l’ENA a connu son prédécesseur Nicolas Revel (directeur de cabinet de Castex et proche de Macron) au cabinet de Bertrand Delanoë, à la mairie de Paris. 

    Il s’est illustré durant la crise du COVID par son discours d’enfermiste tenu à la tête de l’Agence Régionale de Santé d’Ile-de-France. 

    Surtout, on notera qu’il est l’époux de Marguerite Cazeneuve, ancienne de Mc Kinsey devenue conseillère santé d’Emmanuel Macron en 2017. Elle a occupé ces fonctions durant la crise du COVID… jusqu’en mars 2021, moment où elle est devenue directrice déléguée de l’Assurance-Maladie. 

    Voilà qui sent la vaccination obligatoire généralisée dans les prochaines semaines. 

    Elisabeth Borne a par ailleurs prolongé les fonctions d’une personnalité discrète, dont le rôle sent les grandes moustaches du renseignement. Il s’agit de la commissaire Nolwenn Chouffot, qui occupe ces fonctions depuis un certain nombre d’années. 

    Cet empressement à maintenir cette seule personnalité issue du précédent cabinet souligne le caractère sensible, et probablement en lien direct avec l’Élysée, de cette conseillère devenue officier de police judiciaire en 1995, après un passage aux AGF. Elle a par la suite travaillé aux renseignements généraux. De 2009 à 2015, elle était chargée de la gestion des informations sensibles au cabinet du directeur général de la Police nationale.

    Traduction : elle avait des dossiers sur le Tout-Paris, qui semble lui assurer une inamovibilité auprès des Premiers Ministres qui se suivent. 

    Source


    votre commentaire
  • « La principale finalité de la vaccination n’est pas sanitaire »

     

    Le principal but de la vaccination est de parvenir à une normalisation du port d'identité numérique par chaque citoyen. Il sera, en effet, permis que le contrôle de ses droits d'accès à différents lieux (restaurants, boutiques, gares, etc.) se fasse de manière automatique ; ce qui ouvrira un immense marché - celui des objets connectés - tellement savoureux qu'il est possible de transformer des informaticiens en virologues.


    Cela permettra également l'introduction d'une monnaie numérique déjà préparé par la suppression progressive de l'argent liquide.

    Il y a deux cas à considérer:

    • Port d'identité numérique non intimement liée au corps :  mobile, bracelet, montre, sac à main...
    • Port d'identité numérique intimement liée au corps : puce sous la peau, identification génique...

    Philippe Guillemant


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique