• Qu'est-ce qu'un missile Tomahawk ?

    Les missiles Tomahawk tirent leur nom des hachettes utilisées par les Amérindiens. Constitués en aluminium, ils pèsent environ 1200 kilogrammes et peuvent mesurer jusqu'à 6,25 mètres de longueur. Le principal constructeur est l'entreprise américaine d'armement Raytheon. Selon CNN, chaque Tomahawh coûte 780.000 euros.
     

    Qu'est-ce qu'un missile Tomahawk ?

     

    Source le Figaro


    votre commentaire
  • NOS SANS DOMICILES FIXE NOS SANS DOMICILES FIXE
    Un billet de juillet 2014


    Mesdames ,Mesdemoiselles,Messieurs;
    La pauvreté en abondance en France ou même de nombreux suicides a la clé suite à des crises familiales détruite pas ce venin de contribution de nos élus qui non rien fait et ne feront rien ,a part protégés leurs bons portefeuilles dorés ...

    NOS SANS DOMICILES FIXE

    Pour les SDF « Les dispositifs d’aide ne sont plus adaptés » et se sont engorgés », explique Manuel Domergue, directeur des études de la Fondation. Ainsi, 1,8 million de ménages sont en attente d’un logement social, alors que seulement 450.000 sont attribués chaque année,et cela étant des chiffres de 2014 en mains, donc de même, 355 000 demandes d’hébergement pour SDF ont été formulées durant l’hiver 2013-2014 selon le baromètre du 115, mais seulement 140 000 places ont été attribuées. Et les familles sans domicile, en priorité hébergées à l’hôtel, notamment en Ile-de-France, se retrouvent aussi à la rue, sous bâches de fortune ou autres,voiture, etc., car le dispositif, qui coûte très cher, arrive à saturation pour les uns mais pas pour les migrants bien invité sur notre sol de France .
    La mobilité ne se fait plus, les gens ont du mal à sortir des dispositifs d’aide. Résultat, certaines personnes, désabusées, renoncent à demander de l’aide de par honte et dont un respect aussi de lui-même, préférant parfois rester dans un logement insalubre ou dormir dans la rue plutôt que de faire appel à des gens de compétences ...
    Alors que le nombre de sans-domicile fixe a augmenté de 44 % en 11 ans, c'est un drame dans un pays comme la France , les femmes et les enfants représentent une part de plus en plus importante parmi cette population, selon une étude de l'Insee publiée en 2014 ...
    À vrai dire en courant 2014, plus de cent douze mille personnes en France n'ont pas d'adresse. Sans logement personnel, elles dorment dans la rue, les jardins publics, les gares, les squats, ou sont hébergées dans des structures d'accueil qu'elles doivent quitter chaque matin. C'est le constat alarmant que dresse l'Insee dans son étude "Portrait social de la France", qu'elle publie chaque année depuis 2001.
    Pour cette population mal connue ou beaucoup de braves gens qu'on laisse pourrirent vers une mort certaine, ces enquêtes de l'institut de la statistique ont montré au fil des ans une constante augmentation de la population des SDF, laquelle a atteint plus de 81.000 adultes en 2010, accompagnés de plus 31.000 enfants, soit une hausse de 44 % en 11 ans. (chiffré toujours en 2014) Une réalité qui doit être encore plus tragique si l'on tient compte des personnes qui ne fréquentent jamais de structures d'accueil ou qui vivent dans des communes de petite taille, qui n'ont pas été prises en compte dans ce rapport...
    Ressources mensuelles très faibles
    Les causes de cette paupérisation sont multiples : 86 % des SDF interrogés expliquent avoir connu la galère dès leur plus jeune âge en ayant vécu un événement douloureux pendant leur enfance (problème de santé grave, handicap, décès d'un parent). Un quart a dû être placé en famille d'accueil ou en foyer.
    Constat encore plus alarmant, 4 SDF sur 10 n'ont jamais eu de logement personnel. Pour ceux qui en ont déjà eu un, 35 % l'ont perdu à cause de difficultés familiales (séparation, décès du conjoint, violences conjugales), 30% en raison de problèmes financiers (perte d'emploi, loyers trop élevés, expulsions, etc.). Dont surtout ses pertes d'emploi en son la cause d'un divorce et d'une perte de vie familial ...
    Sans surprise, dans la spirale de la pauvreté, 80 % des sans-abris touchent moins de 900 euros par mois. Pis, 30 % n'atteignent pas les 300 euros. Plus des trois-quarts sont inactifs ou au chômage et, plus inattendu, une partie touche rien du tout, 24 % travaillent, mais occupent souvent des emplois à temps partiel, peu qualifiés et précaires. Ils sont majoritairement employés ou ouvriers, et 22 % n'ont aucun contrat de travail. Dont des chiffres établis en année 2013, élaboré en dossier en 2014 ... Je vous remercie...
    Sylvestre Brunaud ...

     


    votre commentaire

  • votre commentaire
  •  Nantes : Il ouvre le feu dans une galerie commerciale après avoir crié « Allah akbar »; un « déséquilibré » selon les autorités

    Une action à caractère djihadiste a été menée dans une galerie marchande à Nantes par un individu qui reste encore à identifier.

    Presse Océan (source) :

    L’homme de 27 ans soupçonné d’avoir fait feu, vers 9 h 15 ce mercredi, devant une des entrées de la galerie commerciale du Sillon de Bretagne, à Saint-Herblain, a été vu par un médecin cet après-midi, qui a prescrit son hospitalisation en psychiatrie, a indiqué Pierre Sennès, procureur de la République de Nantes. L’homme avait tiré un coup de feu en l’air avec un fusil de chasse avant d’être rapidement interpellé par la police.Personne n’a été blessé.

    La psychiatrisation est le moyen adopté par le gouvernement français pour « normaliser » la radicalisation des activistes musulmans, organisés ou pas. Elle a également été utilisé hier suite à l’assassinat d’une femme juive à Paris au cri de « allahou akbar » par un musulman (voir ici).

    L’article poursuit :

    Déjà connu pour des antécédents psychiatriques, l’homme a dans un premier temps importuné l’employée d’un salon de coiffure. Invité à se calmer et à quitter les lieux par un agent de sécurité du centre commercial, l’homme s’est énervé. « Il s’est montré agressif et menaçant et a crié à plusieurs reprises « Allah akbar », raconte le procureur. Il est revenu 15 minutes plus tard avec un fusil de chasse qui, selon ses déclarations, était enterré dans un terrain derrière chez lui ». Des investigations sont en cours sur sa personnalité et sur une éventuelle radicalisation islamiste.

    Tirer dans la foule en criant « allah akbar » mérite en effet d’étudier une « éventuelle radicalisation islamiste ».

    Source : http://breizatao.com


    votre commentaire
  • La nouvelle affiche du candidat Macron : plus plat que plat, il y a creux…

    Je vais vous faire un aveu : depuis qu’on le voit promener partout sa jolie tête de gendre du Vésinet, j’éprouve un indéfinissable malaise : Macron, « je le sens pas ». Pourquoi ? Mystère. Il y a quelque chose, dans ce garçon, qui me paraît tenir de la poupée gonflable. J’y perçois comme une enveloppe siliconée sous laquelle des docteurs Folamour auraient bidouillé logiciels et processeurs. Et quand je le vois lever les bras comme un pantin trop remonté en criant « Je vous aaaaiiiiime », mon malaise s’accroît devant ce déluge d’algorithmes en surchauffe.

    J’ai songé, un moment, que les rois du monde – le cabinet noir de la planète – nous avaient concocté en douce un candidat cyborg. Que les hurlements des premiers meetings n’étaient qu’une erreur de réglage. Après tout, dans cette campagne de folie, on a bien eu l’hologramme Mélenchon, alors pourquoi pas…

    Mais aujourd’hui, en voyant la nouvelle affiche de campagne du candidat d’En Marche !, c’est un autre doute qui me saisit : et si Macron était un Envahisseur (Allo, Monsieur Vincent, si tu m’entends…) ? D’accord, il lève les bras et pas le petit doigt, mais depuis « qu’ils » nous observent, « ils » ont sûrement réussi à régler ce petit problème.

    Franchement, faites comme moi : posez-vous devant votre écran et regardez-le bien. Que voyez-vous dans le regard de Macron ? Rien. On n’y voit strictement rien. Sur son visage non plus.

    « Ce qui ressort de ce visuel, c’est son extrême dépouillement. Il n’y a pas de mise en scène, de présidentiabilité du candidat. On est dans l’horizontalité », commente l’illustre Moreau Chevrolet, président de MCBG Conseil et spécialiste de communication politique, au micro d’Europe 1. Il est vrai que, dans le genre horizontal, on peut difficilement faire plus plat. Enfin si, peut-être… Plus plat que plat, il y a creux, comme le slogan : « Macron Président – La France doit être une chance pour tous. »

    Notez, c’est un slogan qui peut se décliner avantageusement :
    « Macron Président – Encore une belle journée… »
    « Macron Président – Le soleil vient de se lever »
    « Macron Président – Il vient toujours au bon moment »
    « Macron Président – Il choisit toujours la bonne heure »
    « Macron Président – Il suffit une fois d’y goûter, après on est sûr de l’aimer… »

    Voilà, ça y est, j’ai compris : Macron n’est ni un cyborg ni un Envahisseur, c’est tout simplement l’ami Ricoré !

    Marie Delarue

    Source : http://www.bvoltaire.fr


    votre commentaire