• votre commentaire
  • Quand Sibeth Ndiaye dérape avec sa voiture de fonction


    votre commentaire
  • Konbini news 
     
    @konbininews
     
     

    "Je rentre chez moi la culotte descendue... "
    Après une soirée, Anaïs commande un Uber pour rentrer en sécurité. Sur le trajet, son chauffeur va la violer.

    Aujourd'hui avec d'autres victimes, elles témoignent avec

     

    votre commentaire
  • Les forces du désordre...


    votre commentaire
  •  Sans commentaire

    Par :Pieds Noirs 9A..

    De l’Etat vers les riches et les très riches ... 

    C’est donc clairement plus de 56 milliards par an qui ont été ou qui seront transférés de l’Etat vers les plus riches. De quoi rembourser intégralement la dette de la SNCF. C’est beaucoup d’argent. Alors bien entendu, comme c’est un système de vases communicants, il faut bien trouver des compensations. Parmi celles-ci il y a la baisse des APL qui permet de trouver 1,5 milliards d’euros, la baisse des dotations de l’Etat aux collectivités territoriales, ou encore la hausse de la CSG pour les retraités ,dont 22 milliards d’euros en année pleine. C’est toujours l’idée de la droite la plus extrême de remettre en question les impôts progressifs et de taxe plutôt la consommation en augmentant les impôts indirects ou la CSG. C’est clairement un retour à avant la guerre de 14 : détruire sans le dire la progressivité de l’impôt et revenir à la flat tax. Alors que les très riches n’ont jamais été aussi riches, Macron et son commis Philippe visent à renforcer les inégalités sociales, avec en tête le modèle américain selon lequel plus il y a de riches et plus ça ruisselle vers le bas. Logique aussi fausse que moralement inepte. Mais on oublie trop souvent que cette montée de l’insécurité sociale s’accompagne aussi d’une insécurité au quotidien, avec une violence sociale qui ne fait que croître,qui en feras des victimes dont le nombre déjà bien établi d’œil perdues a vie et autres divers du au matraquage par 4/5 sur une personne au sol  incontrôlé ,cela s'appelle de la barbarie ,dont Macron pas un mot dans la médiatisation de ses ordres donnés par Castaner et le préfet "l'Allemand" 

    Tout se passe comme si l’histoire de la Grande Dépression de par la misère d'un peuple qui souffre de charge, n’avait rien appris à Macron et à sa bande . En effet il parle très exactement comme on parlait en Amérique avant l’arrivée de Roosevelt au pouvoir : les chômeurs et les pauvres sont responsables de leur sortOn connait cette chanson depuis le début du XIXème siècle, la crise est bien de la faute des pauvres.Mais après la Seconde Guerre mondiale, on pensait que ce langage appartenait au passé, et que les hommes politiques avaient compris que le chômage n’était peut-être pas volontaire, et qu’on ne se maintenait pas dans la pauvreté par paresse et par plaisir. En Allemagne où les allocations ont été restreintes et où le chômage a beaucoup baissé, la pauvreté a aussi beaucoup augmenté. Ce qui veut dire que Macron raconte n’importe quoi, enfin sa préoccupation est d'enrichir encore plusse les riches ,le reste des moins que rien.

    L’efficacité du système social Français saute aux yeux dans les deux graphiques suivants : c’est grâce aux transferts que le taux de pauvreté en France a été mieux maîtrisé qu’en Allemagne. Ce sont des mensonges éculés qui ne résistent pas à l’observation, mais qui cependant restent toujours des éléments de langage pour justifier les sombres combines de l’oligarchie pour toujours appauvrir un peu plus les plus pauvres. On voit avec quelle gourmandise ils sont repris par les portes paroles de l’oligarchie .

    Pieds Noirs 9A..


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires