•  Les nationalistes de droite se mesure aux musulmans près de la Mosquée centrale de Londres   ...

    Des groupes de Nationalistes sont arrivés près de la Mosquée centrale de Londres pour crier leurs colères aux musulmans qui quittaient leur salle de prière. Les tensions se sont ravivées lorsque l’islamiste radical Anjem Choudary a exigé des musulmans qu’ils ne votent pas lors des élections générales britanniques du 7 mai prochain.


    votre commentaire
  •   REPORTAGE  

    Bloc identitaire, Riposte Laique, Myriam Picard, Lionel Lucas


    votre commentaire
  • Deux hommes arrêtés en possession d'explosifs près de la Foire du Trône..

     
     
    Deux hommes d'une trentaine d'années ont été arrêtés samedi soir à Saint-Maurice (Val-de-Marne), près de la Foire du Trône, en possession d'explosif artisanal, a-t-on appris dimanche de sources policières, confirmant une information de LCI. Aucune dimension terroriste Selon des sources proches du dossier, cette affaire n'a aucune dimension terroriste à ce stade de l'enquête. Les faits se sont déroulés peu avant 20 heures aux abords de la fête foraine parisienne qui se tient dans le Bois de Vincennes et qui fait l'objet d'une surveillance particulière dans le cadre du plan Vigipirate, selon l'une de ces sources. Les deux hommes ont été repérés par des policiers dans le Bois de Vincennes en raison d'un "comportement suspect". Lors de leur interpellation, les policiers de la BAC ont découvert dans leur véhicule "une substance explosive dont la nature reste à déterminer", selon la Préfecture de police. Cet explosif artisanal correspond à du peroxyde d'acétone (TATP) et a été retrouvés en quantité "relativement importante", a précisé une source policière.Le TATP, qui peut se fabriquer à partir de produits en vente libre, est un explosif puissant mais extrêmement instable.La 2e Division de police judiciaire a été saisie de l'enquête.

    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Le « violeur des balcons » roué de coups en prison ..

    Incarcéré à la maison d’arrêt du Pontet depuis son arrestation le 7 janvier dernier, Abdelhamid Zouhari a été victime d’une violente agression jeudi soir. Alors que cet homme âgé de 31 ans accusé de viol et tentative de viol sur neuf victimes, regagnait sa cellule après un parloir, un autre détenu s’en est pris à lui dans les coursives. Le temps qu’un gardien s’aperçoive de ce qui se passe et intervienne, Abdelhamid Zouhari a été roué de coups.

    Inconscient et souffrant d’une fracture de la machoire, il a été pris en charge à l’unité pénitentiaire médicalisée de l’hôpital Nord de Marseille, où il devrait rester plusieurs semaines. On ne sait pas pour l’instant ce qui a provoqué l’agression mais déjà Patrick Gontard, l’avocat d’Abdelhamid Zouhari, pointe la responsabilité de l’administration pénitentiaire qui n’a pas fait droit à la demande de son client d’être mis à l’isolement : « C’est inadmissible quand on sait que les violeurs sont régulièrement victimes de brimades en prison et que l’affaire dans laquelle il est impliqué avait été très médiatisée. J’ai demandé des comptes et j’envisage une poursuite en responsabilité ».

    L’administration pénitentiaire se défend en disant qu’après ce refus d’isolement en raison d’une surpopulation carcérale atteignant les 150% de taux d’occupation au Pontet, le détenu s’était bien intégré et n’avait pas renouvelé sa demande. « Cette surpopulation génère des difficultés et fatalement plus d’incidents, regrette Pierre Raffin, directeur adjoint de la direction interrégionale de la pénitentiaire, mais il s’agit d’un acte isolé. Une enquête administrative a été ouverte mais, pour l’heure, le détenu soupçonné de l’agression nie les faits ».

    Une enquête judiciaire a aussi été ouverte par le parquet d’Avignon.

    http://www.laprovence.com/actu/faits-divers-en-direct/3345099/le-violeur-des-balcons-roue-de-coups-en-prison.html

    © Gaïa pour www.Dreuz.info


    votre commentaire