• Posté par :Pieds Noirs 9A..Marine Le Pen n'aime pas Rivarol…

    « On ne peut pas prétendre défendre l’intérêt de la Nation, de son peuple, quand on ne respecte pas sa propre famille. » Comme Marine Le Pen le fait avec ses incompétents anti nationaliste .. 

    La vérité dérange comme on aime sa Famille ,son Pays ,sa Patrie..

    "… Il y a quelque chose d’indécent à ce que des individus qui n’étaient pas encore au Front national il y a cinq ans, qui n’en ont connu ni les épreuves, ni la traversée du désert, qui ne savent rien de l’adversité à laquelle il a dû faire face pendant des décennies, qui de surcroît n’ont pas connu la Seconde Guerre mondiale, se permettent de juger et de condamner de la sorte Jean-Marie Le Pen, lequel a vécu sous l’Occupation, a porté en Indochine, à Suez et en Algérie l’uniforme de l’armée française, est le héraut, le principal porte-voix et porte-drapeau depuis soixante ans de l’opposition nationale en France…"

     

    Rivarol n°3183 du 9/4/2015

     


    votre commentaire
  •  Par :Pieds Noirs 9A.. Repentez-vous  !!!

    Valls et Hollande pas une parole sur se massacre ,on préfère honoré plutôt l'ennemi de la France et trouvé un bouc émissaire comme jean Marie Lepen comme ces médias se jetant dessus comme des vautours avec leurs bavoirs pour faire mumuse et surtout favorisé pendant ce temps l'immigration colonisatrice de la France ,les mêmes qui ont trahis les Français d'Algérie ..

    Pas une parole de cela aujourd'hui du gouvernement Français ..Mais voila la France aujourd'hui en prend le chemin d'une France Algérienne..

    Le 26 mars 1962 Alger rue d'Isly, pendant 12 minutes interminables, les militaires français tirent sur des FRANCAIS avec leurs drapeaux

    Les militaires français ont utilisé 1982 projectiles :

    • 1135 cartouches de pistolet mitrailleur
    • 427 cartouches de fusil
    • 420 cartouches de fusil-mitrailleur

    102 gradés et hommes de troupe ont fait usage de leur arme.
    Bilan du massacre de la rue d'Isly à Alger le 26 mars 1962: 80 morts, 200 blessés

    "Il faudra mille ans pour que ma mémoire éponge ma haine, il faudra mille ans de plus pour que ma haine se transforme en mépris." 


    votre commentaire
  • Un intime de Marine Le Pen mis en examen pour financement illégal du FN

    Frédéric Chatillon, patron de Riwal, la principale société prestataire du Front national, a été mis en examen mercredi (8 avril 2015) pour financement illégal de parti politique.

    Il avait déjà été mis en examen dans cette enquête  pour escroqueries lors des législatives et de la présidentielle de 2012, faux et usage de faux, abus de biens sociaux et blanchiment.

     Frédéric Chatillon, patron de l'agence de communication Riwal, la principale société prestataire du Front national.

    Cette nouvelle mise en examen intervient dans une enquête sur le financement de plusieurs campagnes du Front national, notamment les législatives de 201

    Frédéric Chatillon est le patron de Riwal, le principal prestataire du Front national. La société, spécialisée dans la communication, a également été mise en examen mercredi pour financement illégal de parti politique par personne morale et escroquerie.

    Cet intime de Marine Le Pen, ancien leader du GUD, avait déjà été mis en examen dans cette enquête le 23 janvier pour escroqueries lors des législatives et de la présidentielle de 2012, faux et usage de faux, abus de biens sociaux et blanchiment.

    Enrichissement illicite avec de l’argent public?

    Les enquêteurs cherchent à déterminer si des responsables de Jeanne, le parti personnel de Marine Le Pen, et de la société Riwal, ont mis en place un système frauduleux permettant un enrichissement illicite avec de l’argent public lors des campagnes électorales. Ce système passerait notamment par des prestations surfacturées de la part de Riwal.

    Les juges ont aussi mis en examen le 17 mars un autre proche de Marine Le Pen, Axel Loustau, qui est à la fois trésorier du micro-parti Jeanne et actionnaire de Riwal. L’ancien trésorier de Jeanne, Olivier Duguet, a pour sa part été mis en examen le 2 avril pour complicité d’escroqueries, complicité et recel d’abus de biens sociaux et complicité de financement illégal de parti politique.

    En outre, l’enquête a également été élargie début mars aux délits de financement illégal de campagne électorale, en l’occurrence la présidentielle et les législatives de 2012, et acceptation par un parti politique d’un financement provenant d’une personne morale. Ce dernier délit peut viser Jeanne ou le FN.


    votre commentaire
  • La chaîne TV5 Monde piratée  ...


    votre commentaire
  • Attentat contre le métro de Barcelone déjoué grâce à un policier français infiltré chez les djihadistes ..

    attentatsmetromadrid

    « L’attentat sur le point d’être perpétré avait pour objectif le métro de Barcelone, l’attentat a été déjoué grâce à un policier français infiltré dans le groupe de djihadistes » 

    8TV Josep Cuni

    Aujourd'hui  12 djihadistes ont été arrêtés, dont 6 Espagnols de souche : 

     Comment l’islam profite des arcanes des politiques européennes : le cas catalan

    Depuis l’arrestation de plusieurs djihadistes, notamment aujourd’hui, la Catalogne semble découvrir qu’elle est menacée ; le niveau d’alerte n’a pas baissé il est toujours de 4 sur 5. Ce matin sur la télévision TV3 qui est la chaîne « nationale » catalane, à forte tendance indépendantiste, le djihadisme a été évoqué mais en employant les mêmes termes de « non amalgame » que chez nous. Le ministre de l’intérieur espagnol Jorge Fernandez Diaz a été très clair : le nombre de salafistes important fait de la Catalogne une zone à haut risque d’attentat dans la péninsule, il a évoqué des liens certains avec les souverainistes de Barcelone.

    Une journaliste sur cette chaîne nous a servi le couplet  « ne pas stigmatiser la communauté musulmane » et quand les massacres de chrétiens ont été cités, elle a immédiatement minimisé en disant que les musulmans étaient touchés eux aussi, avec un culot effroyable.

    Est intervenu le président d’une association « els nous catalans » (les nouveaux catalans) : comprendre essentiellement les immigrants constituant les « nouveaux catalans », protestant contre le ministre de l’intérieur madrilène l’accusant « d’anti-catalanisme »...

    Les musulmans sont rusés et savent très bien jouer de manière perverse des divisions nationales : ici le sentiment anti-espagnol existe, pour différentes raisons, historiques et économiques, ils le savent : eux n’hésitent pas à apprendre  le catalan qui est la langue officielle au même titre que l’espagnol, contrairement aux immigrés sud- américains qui estiment – à juste titre – que tout le monde doit parler l’espagnol dans la péninsule.

    De ce fait ces musulmans s’introduisent dans ces associations, et trouvent facilement des alliés en affichant des sentiments « catalanistes ».

    Toute la journée sur différentes chaînes on parle du djihadisme, et en ce moment même sur une autre chaîne importante catalane 8TV une journaliste de renom Pilar Rahola (de gauche et séparatiste) s’étonne que la gauche ne descende pas dans la rue pour défendre les chrétiens : quelle naïveté ! Elle a cependant pour elle sa conscience du danger de l’islam.

    Les radios suivent le même chemin d’innocence, sur radio Estel, un religieux disait «  je ne peux croire que la majorité des musulmans soient violents et favorable qu Djihad, ce serait terrible ! » …mais oui mon père c’est terrible et nous sommes en guerre !! l’Europe est en guerre, le monde est en guerre contre cette idéologie mortifère.

    12 djihadistes, donc, dont des catalans convertis,  ont été arrêtés : ils étaient prêts  à intervenir n’importe où en Catalogne de façon imminente pour un attentat spectaculaire : l'intervention des mossos d’esquadra (police catalane) a évité un terrible attentat dans le métro de Barcelone.       

    Alain de Catalogne, responsable Résistance républicaine Espagne


    votre commentaire