• "Il y a un vrai problème posé par l'Islam" - Christian Estrosi ...


    "Il y a un vrai problème posé par l'Islam... par Btoux_1979


    votre commentaire
  • Posté par :Pieds Noirs 9A.. Jean Luc Mélenchon un agent du système ??

    Jean-Luc Mélenchon est un agent du système et surtout un faux-ami de ceux qu’il prétend défendre ..

    Pierre Jovanovic : Jean Luc Mélenchon un agent du système ?

     Pour ceux qui ont côtoyé dans le monde syndicale (FOCOM) dont certaines personnes qui le connaissent, je reste persuadé que c'est bien le cas...
    Si effectivement mes informations sont bonnes ?? Il paraît difficile de frayer avec le haut de la pyramide sociale en loge maçonnique et d'être un gauchiste sincère ...
    D'ailleurs un vrai rebelle pourrait-il bénéficier d'une telle couverture médiatique...??
    Sans faire une promotion acharnée d'Alain Soral...J'arrive pourtant bien souvent aux mêmes constats que lui sur le fond. Pourtant Alain Soral n'est pas ma tasse de thé ..

    Jean-Luc Mélenchon a trouvé un nouveau moyen de faire parler de lui : estimant sans doute que l’insulte envers les journalistes ne payait plus, le voilà qui se met à fustiger les puissants qui se réunissent au sein du club Le Siècle .. Non je m'excuse Mélenchon est ce qu'il est et non de gauche ..Cherche a faire fortune ...

    disons que Mélenchon a baigné dans le parti socialiste, c’est comme le cornichon qui a baigné dans le vinaigre il en a gardé le goût.
    Mélenchon ressemble à la voiture balai du tour de France, il est là pour ramasser les brebis égarées et de les remettre dans le troupeau de veaux du parti socialiste quand il y a un deuxième tour., comme disait si bien Charles de Gaulle « les français sont des veaux ».Jean-Luc Mélenchon est un agent du système et surtout un faux-ami de ceux qu’il prétend défendre

     Pieds Noirs 9A..

     


    votre commentaire
  • Pour Mélenchon, les « nouvelles branches » aiment mieux la France que les « vieilles souches »

    Mélenchon est une andouille masochiste. D’abord pour n'avoir jamais pris son ticket de retour au Maroc. Ensuite pour vivre dans un pays dont le passé le dégoûte.
    Ancien chef d'entreprise

    Jusqu’où aller pour vider de sa moelle la colonne vertébrale de la France, pour effacer le sentiment de se sentir français ?

    Jean-Luc Mélenchon a trouvé : Cet amour [de la France] ne s’attache à aucun paysage en particulier, aucun terroir, aucun terrier. Juste l’idée. »

    « Juste l’idée » : tout le contraire des Hollandais, qui chaque été viennent en France profiter des montagnes qu’ils n’ont pas chez eux. Des Asiatiques pour qui Paris symbolise le summum du romantisme. Tout le contraire des Allemands pour qui Méditerranée et Atlantique sont les destinations de prédilection. Bref, avec Mélenchon, ce sont 84,7 millions de touristes qui viennent en France sans avoir préalablement rêvé de la France. Qui n’ont cliqué sur aucun site touristique d’aucune région. La France, un pays comme un autre, jouée à pic et pic et colégram sur un planisphère. On y croit.

    La France, « juste l’idée ». Pour son Tanger natal, c’est autre chose, « une ville extraordinaire avec toutes les nations du monde » qui lui aurait donné « un pli ». Quand la France des années 60, celle dans laquelle il a débarqué plus tard avec ses parents, « c’était l’horreur » : « la France des campagnes était extraordinairement arriérée par rapport au Maroc des villes », en Normandie « les malheureux souffraient d’un alcoolisme épouvantable ». Et que pense M. Mélenchon de son Tanger multiculturel où, au XXIe siècle, des Marocains attaquent des sans-papiers noirs africains à la machette ?

    Pourtant, il prétend l’aimer, la France. Parce que les siens ont choisi d’être français. « Une passion transmise que ne peuvent peut-être pas comprendre ceux qui ont trouvé leur carte d’identité dans mille ans de banale reproduction biologique. » Merci pour eux.

    Comme le relève « Le Lab » d’Europe 1, Mélenchon « proclame une forme de supériorité des “nouvelles branches” sur les “vieilles souches” ».

    Et de s’adresser à Le Pen qu’il dit « plaindre de ne rien savoir d’un amour choisi » : « Si tu savais quelle passion nous ressentons, nous autres les métèques de tout poil ! Nos souvenirs sont plus purs que les tiens. […] Nos ancêtres sont donc exempts de tous les crimes des vôtres dont notre histoire nationale est aussi faite. Nous pardonnons à ceux des vieilles souches ! Nous autres les nouvelles branches, nous aimons tant ce pays ! »

    Pureté, supériorité de certaines souches sur d’autres… Des esprits mal tournés y verraient là des relents nauséabonds.

    Mélenchon est une andouille masochiste. D’abord pour n’avoir jamais pris son ticket de retour au Maroc. Ensuite pour vivre dans un pays dont le passé le dégoûte. Enfin, pour être ignorant de l’histoire de son pays d’origine jalonné – comme chaque pays dans le monde – d’épisodes pas très glorieux.


    votre commentaire
  • Par: Pieds Noirs 9A..Article toujours d'actualité  .

     Article N°1790 du 21 janvier 2014

     Paru le 29 septembre 2014

     Paru le 23 Avril 2015

     

    l’Islam deviendra la première religion dans le monde avant la fin de cette décennie.

    <<La France sera une république islamique dans 25 a 30 ans >> L’islam va dépasser le christianisme en nombre de fidèles « dans un délai de 4 à 6 ans », d’après mes calculs et recherche et de part certain articles de comparution ,et qui avait aussi circulé parmi les cardinaux à Rome participant au Synode pour la Nouvelle Evangélisation.

    Dans le documentaire posté sur YouTube avec le titre « Démographie des musulmans», les lecteurs prennent actes du danger pour la culture chrétienne, d’un taux de natalité très faible par rapport à la grande partie du monde musulman, et en particulier en Europe.

    La vidéo sur YouTube ( supprimés depuis) a été vue par plus de 13 <<La France sera une république islamique dans 25 a 30 ans >> millions de visiteurs. Un rapport du gouvernement américain laisse présager qu’en 2025, les musulmans représenteront 30% de la population mondiale, contre 25 % pour les Chrétiens,dont d'après mon étude l'Europe en tête du peloton .Que le chrétien ne pourra survivre dans cet enclos qui sera un enfer pour eux ..Dont nous le voyons bien déjà dans certains pays arabo- musulmans comment les Chrétiens en sont traités   

    Le documentaire décrit un faible taux de natalité en Europe (1,38 enfants par femme) par rapport à un taux de natalité bien plus élevé chez les immigrants musulmans (2.8 a 4 en minimum enfants par femme)« Dans la période 1991-1998, le nombre moyen d’enfants par femme était de 1,65 pour les seules françaises natives. Les femmes immigrées avaient en moyenne 2,2 enfants » (« Cinq idées reçues sur l’immigration », INED, 2004)

    . Selon les prévisions, la France pourrait devenir une république islamique dans 25/30 ans. Je serai mort et t'en mieux , car j'ai déjà payer par de ma blessure ..

    Madame Aubry devrait en être contente, et voila qui doit faire plaisir à la majorité actuelle pour qui il n’y a pas de problème d’immigration ni de religion en France.

    En France la communauté musulmane est soudée dans une religion forte et millénaire, ses extrémistes restent minoritaires pour l'instant .Je vous dis bien pour l'instant ..  Dans la crise que traverse l'Europe depuis plus de 40 ans , toutes les gauches se font leurs commerce a ce profit , un commerce qui s'en donnent à coeur joie entraînant dans leur sillage tous les politiciens sentant l'aubaine électorale. 

    Depuis plus de 50 ans, l’individualisme, toute idée d’appartenance à une nation est vouée aux gémonies. La société moderne nous dresse le <<La France sera une république islamique dans 25 a 30 ans >> portrait d’une histoire nationale noire, inféodée à des croyances, à des instincts, et propose à une génération nourrie au lait du relativisme culturel d’écrire son propre futur. Il n’y a plus de transmission, de communauté et de bien commun mais un essaim d’individus atomisés. À ce petit jeu là, la raison du plus fort est toujours la meilleure. Dès lors, au pays des droits subjectifs multipliés à outrance pour que chaque individu jouisse de son bon plaisir, la volonté non négligeable d’une partie de la population de voir la France fidèle à l’Islam est-elle moins légitime que celle qui réclame « le mariage pour tous » ou le racisme pour personne ? À moins que notre histoire, notre héritage ou notre culture aient un sens, ce qui ne semble pas être dans la logique bourdieusienne de notre temps où toute référence n’est que l’expression d’un déterminisme social. Dans les années qui viennent, naîtront des partis démocrates musulmans comme il existe aujourd’hui des partis démocrates chrétiens. Ils proposeront une vision de la France et personne n’a le droit de leur nier cet espoir là. Ni de leur refuser, si elle est proposée avec les outils de cette démocratie hors-sol, une France musulmane.,mais a mon sens je vois très bien que cela finira comme ses département Français d'outre Mer ..Un courrier que j'avais reçu fin 2011 Par une personne jeune de 23 ans ..

    A lire si vous le souhaitez ainsi madame Taubira et monsieur Valls ,Merci ...Bien à vous . Pieds Noirs 9A..

    <<La France sera une république islamique dans 25 a 30 ans >>

    Bonjour !

    Je m’appelle Mouloud et je souhaite à tous les Français une bonne année 1472 !!! (2050 pour les mécréants).

    Vous l’avez deviné, je suis musulman, comme 70% des Français, le reste ce sont des Infidèles, principalement des athées et quelques chrétiens parmi le lot. Pour ces dhimmis, disons que c’est plutôt l’exode en ce moment, ils sont quelques centaines de milliers à quitter le pays à chaque année.

    Je viens tout juste d’avoir 23 ans, et je suis heureux dans mon pays, la France. Il y a quelques années, lors des Présidentielles, j’ai voté pour le PIF (Parti Islamique Français) qui a été élu, Inch Allah !!! La France est donc devenue la première République Islamique en Europe, et certainement pas la dernière !!!

    Je n’ai pas connu la France d’il y a 50 ou 60 ans, mais mon grand-père m’en a pas mal parlé. Il faut bien admettre que nous, les musulmans, rêvions d’envahir ce pays depuis des siècles. On avait bien failli réussir en 732 après J.C., mais un certain Charles Martel nous avait mis les bâtons dans les roues à Poitiers.

    Puis, ça a été des siècles d’attente et de frustration. Les Français étaient tout simplement trop forts. Vers le début des années 1960, ils s’étaient même constitué un arsenal nucléaire : de quoi rayer de la carte l’humanité toute entière. Une attaque directe contre ce pays était donc impensable et impossible.

    Toutefois, malgré leur écrasante supériorité militaire et technique sur les musulmans, les Français avaient de graves faiblesses que nous avons su merveilleusement exploiter, grâce à l’aide d’Allah.

    La première de ces faiblesses était que toute leur économie dépendait du pétrole. Les Français avaient soif de ce liquide comme des types qui auraient passé une semaine dans le Sahara sans la moindre goutte d’eau. Pour étancher leur soif de pétrole, ils étaient prêts à toutes les concessions. Or, les principales réserves de pétrole se trouvaient à cette époque dans les pays du Moyen-Orient.

    Ils nous ont donc laissé construire des casernes, pardon, des Mosquées, dans tout leur pays. Je puis vous assurer qu’aucun village, si reculé et si isolé soit-il, ne fut épargné. Ce fut leur première erreur.

    Leur seconde faiblesse était leur faible taux de natalité. Les Français n’avaient même pas un indice de fécondité suffisant pour assurer le renouvellement de leur peuple. Plutôt que de mettre en œuvre des moyens pour relancer la natalité, les politiciens de l’époque ont préféré ouvrir en grand les vannes de l’immigration, pendant des décennies et des décennies. Et qui immigrait majoritairement dans leur beau pays ??? Des musulmans bien évidemment.

    Pire encore, ils avaient légalisé l’avortement. Il y en avait environ 200 000 à chaque année. Pas besoin d’être un grand mathématicien Arabe pour calculer le nombre de mécréants en moins que ça représente après 40 ans.

    Bref, l’avortement a été du véritable pain béni pour les musulmans.

    Leur troisième faiblesse, c’est que les Français étaient tellement obnubilés par la supériorité de leur race et de leur culture qu’ils s’étaient imaginé que le monde entier partageait leur point de vue. Les Blancs, il faut bien l’avouer, dominaient le Monde depuis 2500 ans : il y avait eu les Grecs, puis les Romains, les Portugais, les Espagnols, les Anglais, les Français, les Allemands, les Américains, et j’en passe.

    Mais ils étaient bien naïfs pour croire que nous, les Musulmans, allions larguer par-dessus bord notre Religion, notre Foi, nos coutumes et nos traditions pour intégrer leur société amorale, dépravée et matérialiste en échange d’une bagnole, de quelques barils de diesel et d’une poignée d’Euros – la monnaie de l’époque.

    Les Français avaient en effet balancé leur religion – en l’occurrence le christianisme – depuis un siècle pour adopter une constitution laïque.

    La France était donc « officiellement » un pays laïc. Ce pays comportait à l’époque, parmi les Français de souche, des traîtres et des collaborateurs d’une ignominie et d’une veulerie inconcevable. Le genre d’individus qui auraient été immédiatement saignés comme des porcs, lapidés comme des chiens dans n’importe quel pays musulman.

    Ces traîtres avaient instauré en France, officieusement, une véritable Religion d’État. C’était la Religion des Droits de l’homme, de l’Antiracisme et de la Liberté d’Expression.

    Je vous vois venir avec vos gros sabots… vous vous dites, la France, ça devait être le Paradis Terrestre, le Jardin d’Eden.

    Sur le papier, tout cela semblait en effet merveilleux, sauf qu’il y avait un hic… un très gros hic…

    Je vais vous expliquer, vous allez tout comprendre.

    On pouvait par exemple, et c’était approuvé par tous les « intellectuels » et par la Presse, vomir sur le christianisme, mettre des excréments et de l’urine sur la croix de Jésus. Le public bobo applaudissait à tout rompre et en redemandait encore. On appelait ça de la « Créativité Artistique ». Ce genre de blasphème était protégé par la Liberté d’Expression.

     Par contre, le petit artiste raté en manque d’inspiration qui se serait avisé de pondre une version analogue avec l’islam – disons le Shit Coran ou le Piss Mahomet – aurait été immédiatement traîné devant les tribunaux et aurait dû répondre d’accusations graves d’incitation à la haine raciale. Il aurait eu sur le dos SOS Racisme, la LICRA, MRAP, LHD, HALDE, et une bonne trentaine d’autres associations antiracistes. Tout cela bien entendu sans tenir compte la fatwa qu’on aurait mis sur sa tête.

    Maintenant, imaginons l’individu qui avait tué un Juif. Il s’agissait donc d’un meurtre. Mais le caractère aggravant antisémite de l’assassinat faisait que l’acte atteignait le 9 sur l’échelle de Richter. Cela n’arrivait donc que très très rarement, car la tête brûlée qui commettait un tel délit prenait facilement la perpétuité.

    Il arrivait aussi, très rarement également, qu’un Noir ou un Arabe soit assassiné par un Blanc. Encore une fois, ce type de meurtre était fortement aggravé en raison de son caractère raciste, mais un peu moins cependant que le cas antisémite. Disons 7 à 8 sur l’échelle de Richter. Une fois encore, l’auteur pouvait s’attendre à écoper d’une très lourde peine.

    Finalement, il y avait l’autre cas de figure, celui qui arrivait presque quotidiennement en France, c’en était d’ailleurs devenu aussi banal que les histoires de chats écrasés.

     Un groupe de Noirs, ou d’Arabes, ou un mélange des deux, massacrait un jeune Blanc. Les sismographes de l’époque n’étaient pas assez précis pour mesurer, sur l’échelle de Richter, l’intensité de ce type d’agression.

    Ça commençait presque toujours par un prétexte futile : on demandait au Blanc une cigarette, ou son portable pour passer un coup de fil urgent.

    Si le Blanc avait le malheur de refuser, on lui explosait la gueule, on lui niquait sa race. Le français finissait souvent par décéder après avoir passé quelques jours dans le coma.

     Généralement, les auteurs – dans la mesure où les keufs réussissaient à les arrêter – comparaissaient libres devant les tribunaux sous l’accusation de « violences en réunion ayant entraîné la mort sans intention de la donner ».

    Parfois aussi, le juge bobo – comme ils disaient dans le temps – estimait qu’il s’agissait simplement d’un « jeu entre gamins qui avait mal tourné ».

    La justice de l’époque était à chaque fois totalement incapable, à cause des témoignages contradictoires des divers accusés et de l’absence de témoins directs, de déterminer qui avait fait quoi exactement.

    En général, la Cour relâchait immédiatement un certain nombre d’inculpés, faute de preuves, et les autres écopaient de peines légères avec sursis. Bref, personne ne mettait jamais les pieds en taule. Il faut vous rappeler qu’à cette époque, en France, les peines d’emprisonnement de moins de deux ans n’aboutissaient pas forcément à une incarcération.

     Bon, voilà, c’est assez pour aujourd’hui, je poursuivrai une autre fois, maintenant faut que j’aille fêter la nouvelle année !

    Inch Allah !!!

    Jean Leclerc alias Mouloud                  Par: Pieds Noirs 9A..

     


    votre commentaire
  • Comment un président de la République peut-il accepter que son pays soit insulté, bafoué, sans riposter avec violence ?

    « La France a commis un génocide en Algérie. Vous avez torturé des Algériens, vous les avez assassinés »

    3276420

     

    Interpellé sur un plateau de télévision (Canal +) par des jeunes des banlieues, de pseudos français d’origine algérienne ont récité des leçons apprises auprès de prétendus historiens qui rejettent toute l’œuvre de la France, qui a fait de cette terre sans nom, inculte, riche de marécages pestilentiels, l’un des plus beaux pays de la Méditerranée.

    Génocide ?

    Oui, génocide en ce qui concerne les Incas, les Mayas, les peaux-rouges d’Amérique, les Arméniens, hier les juifs et aujourd’hui les chrétiens d’Orient, mais comment peuvent-ils, toute honte bue, parler de génocide par la France du peuple maghrébin alors qu’il y avait moins de 1.500.000 arabo-berbères en 1830, lors de la conquête, un million et demi d’esclaves rançonnés par des pillards, rongés par toutes les maladies.

    Deux recensements expliquent ce soi-disant génocide spectaculaire :

    1856 – 2.307.350 musulmans.

    1954 – 8.670.000 musulmans.

    Et plus de 9 millions en 1962, lors de l’indépendance.

    (Non comptabilisés bien entendu les millions d’Algériens que la France aurait massacrés, selon eux, durant ces 130 années d’occupation colonialiste meurtrière).

    Comment un président de la République peut-il entendre de pareilles absurdités et rester sans réaction aucune ?

    Comment un président de la République peut-il accepter que son pays soit insulté, bafoué, sans riposter avec violence ?

    Je ne voudrais pas être grossier et c’est la raison pour laquelle je ne trouve pas de mot assez dur pour qualifier un pareil comportement, une telle lâcheté, d’un président et de son gouvernement, qui autorisent toutes les outrances écrites et verbales de ceux qui haïssent la France et profitent de ses bienfaits depuis des décennies.

    Et cette lâcheté n’est pas uniquement socialiste, elle date de Jacques Chirac, dans les années 1990 et s’est poursuivie, hélas ! avec Nicolas Sarkozy.

    Dois-je rappeler que les plus grands massacres de musulmans ont été, et sont toujours, l’œuvre des musulmans eux-mêmes. Hier le FLN et l’ALN, ensuite le FIS, les Frères musulmans et aujourd’hui l’Etat Islamique, Al Qaïda, Boko Haram, etc.

    Les Algériens sont hostiles à la France colonialiste ? Qu’ils restent donc chez eux, dans ce beau pays qu’ils se sont employés à défaire depuis cinquante ans. Mais, puisqu’apparemment ce n’est pas le cas pour des millions d’entre eux, s’ils viennent en France, au moins qu’ils aient la pudeur de se taire, de la fermer !

    Qu’ils gardent en mémoire ces paroles de Mouloud Feraoun : « Tant que l’Algérie vivra je souhaite qu’elle se souvienne de la France et de tout ce qu’elle lui doit »

    Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.


    votre commentaire