• SÉCURITÉ ROUTIÈRE: CE QUI VA CHANGER AVANT LES VACANCES D' ÉTÉ !

    Ainsi, le taux légal d'alcool dans le sang est abaissé de 0,5g/l à 0,2g/l

    Voici toutes les mesures qui entreront en vigueur le 30 juin ..

    SÉCURITÉ ROUTIÈRE...

    L'interdiction du kit mains libres et l'expérimentation de la limitation de vitesse à 80 km/h sur certains tronçons entreront notamment en vigueur le 30 juin prochain.

     Le point sur ce qui va changer.

    Le ministère de l'Intérieur a annoncé vendredi l'application dès le 30 juin prochain de plusieurs mesures visant à enrayer la mortalité sur les routes.
     
    Interdiction du kit mains libres
    Parmi les premières mesures à entrer en vigueur se trouve ainsi l'interdiction du kit mains libres. "Le kit mains libres est un dispositif qui l'empêche d'entendre ce qui se passe autour de lui.
     Le but est que le conducteur garde l'appréhension du monde extérieur", a indiqué le ministère à l'AFP.

    Expérimentation de la baisse de la limitation de vitesse
    La mise en place de la limitation de la vitesse à 80 km/h aura, elle aussi, lieu dès le 30 juin. "Il faut trouver des endroits où la cause discriminante des accidents est la vitesse. 
    Ces investigations expliquent le délai. Nous avons identifié une quinzaine de tronçons possibles, qui ont été soumis aux préfets concernés et nous attendons leurs retours", a précisé le ministère.
     

    SÉCURITÉ ROUTIÈRE...

     
    Baisse du taux d'alcoolémie
    Le 30 juin, le taux d'alcoolémie pour les conducteurs novices sera également abaissé à 0,2 g/l de sang.

    A noter que les amendes pour stationnement gênant sur les passages piétons, les trottoirs ou les pistes cyclables passeront de 35 à 135 euros. 
    Dans le reste du calendrier est notamment annoncé l'expérimentation des radars "feux rouges", qui devrait être mise en place "avant le 31 décembre"
     
    En savoir plus sur http://www.planet.fr/magazine-auto-securite-routiere-voici-toutes-les-mesures-qui-entreront-en-vigueur-le-30-juin.831644.1501.html#lH7Cz8YmpFMbYOqw.99
     

    votre commentaire
  • Christiane Taubira répond aux attaques de la droite...

    Christiane Taubira répond aux attaques de la droite©

    Sous le feu constant des critiques de la droite, Christiane Taubira a tenu à faire le point dans les colonnes du « Parisien/Aujourd'hui en France », ce lundi. Lassée d'avoir à justifier sans cesse sa place au gouvernement, la garde des Sceaux contre-attaque : « On m'interroge sur mon malaise, mais rien n'est dit sur la violence de l'UMP à mon encontre depuis le premier jour. » Depuis son arrivée place Vendôme, la ministre de la Justice est la cible favorite de l'opposition, jugeant sa politique pénale trop « laxiste ». L'affaire de la petite Chloé à Calais a fait redoubler les critiques. Le député UMP Eric Ciotti a qualifié sa politique de « dangereuse » dans « C Politique » dimanche. Vendredi dernier, Laurent Wauquiez, secrétaire général de l'UMP, et Georges Fenech, secrétaire national à la Justice du parti de Nicolas Sarkozy, ont signé une tribune virulente publiée dans « Le Figaro ». Le 16 avril déjà, Laurent Wauquiez, avait déclaré que le meurtre de la petite fille était le résultat de la politique pénale menée par Christiane Taubira.

    « Je serai la dernière à capituler »

    Des attaques auxquelles elle répond fermement : « Que ce soit très clair, pour les médias, pour des gens comme Eric Ciotti et consorts. Les attaques peuvent être multipliées par mille, dix mille, cent mille, je ne vais pas capituler ! » Elle explique ainsi être « très soutenue par le Premier ministre, Manuel Valls, dans ce combat. Cette violence, de trop nombreux gamins qui me ressemblent la subissent dans cette société. C'est pourquoi je serai la dernière à capituler ». Le message est clair. 

     
     
    Écrit par :Signature neutreAmandine Seguin     ELLE.fr

    votre commentaire
  • Posté Par:Pieds Noirs 9A..Les vraies raisons de l'assassinat du guide libyen Kadhafi ...

    Les vraies raisons de l'assassinat du guide libyen Kadhafi ...

    Les vraies raisons de l'assassinat du guide libyen Kadhafi ...Il n’est évidemment guère étonnant que les média dominants ne fournissent au public aucune de ces données extrêmement révélatrices sur la nature réelle du régime libyen car il est probable que tous les “indignés” à travers l’Europe réclameraient des avancées sociales calquées sur la Libye du colonel Kadhafi.

    Ce qui serait pour le moins embarrassant pour les si “brillants” et si “compétents” dirigeants du Vieux Continent. 


    votre commentaire
  • «[Acceptez-nous] ou bien déménagez d’Europe parce que j’ai l’intention de rester»

     

    « Vous ne resterez pas comme des poissons rouges dans la forteresse européenne.[...] L’Europe ne sera plus jamais épargnée ! » Fatou Diome

    Fatou Diome était l’invitée de « Ce soir (ou jamais)! »… (extrait)

    (extrait de CSOJ – 24 avril 2015)

    l’émission complète en replay : france2.fr


    votre commentaire
  • Hommages à Hitler et à Daech dans des lycées tunisiens..

    Posté Par :Christine Tasin ..

    XVM5a5d88b6-ea42-11e4-9936-7c8868f8cec0 http://www.lefigaro.fr/international/2015/04/24/01003-20150424ARTFIG00075-hommages-a-hitler-et-a-daech-dans-des-lycees-tunisiens.php#xtor=AL-201

    "Dans plusieurs établissements de Keirouan et Jendouba, les élèves, qui célébraient la fin d'examens, ont déployé des calicots géants à la gloire du Troisième Reich et de l'Etat islamique.

    En Tunisie, l'«islamofascisme» n'est pas qu'une formule médiatique, et peut prendre un visage bien concret. Pour la «Dakhla», fête qui vient traditionnellement clôturer la fin de l'épreuve de sport au bac, les élèves déploient des calicots géants sur la façade de leur établissement. Au lycée de Jendouba au nord-est du pays, une bannière représentant Hitler saluant le drapeau allemand a été déployée, rapporte le site de Francetv Géopolis.

    Sur la page Facebook de l'établissement, on peut trouver une liste d'une dizaine de maximes attribuées à Hitler, telles que «N'affronte pas un homme qui n'a rien à perdre» ou «Quand tu aimes ton ennemi, il se sent ridicule».

    Dans un autre lycée de la zone de Jendouba, c'est le drapeau noir de l'Etat islamique qui a été exhibé sans complexes sur les murs de l'établissement, accompagné des mentions «Nous n'acceptons que le pouvoir de Dieu» et «Al Qods (Jérusalem) nous arrivons». On trouve également les visages de Steve Jobs et Bill Gates - symboles présumés de l'impérialisme américain.

    Dans le lycée de jeunes filles de Kairouan (LJFK), centre religieux de la Tunisie, une banderole représentant des exactions de l'Etat islamique a été accroché sur le mur. On y voit un guerrier masqué armé d'un cimeterre accompagné de deux prisonniers vêtus du typique pyjama orange dont un, dans les flammes, pourrait représenter le pilote jordanien brûlé vif par Daech en février dernier.

    Sur une vidéo publiée par la télévision du lycée, on voit très clairement les lycéens déployer le calicot au milieu des fumigènes et de la musique techno (à 1'01).

    La fascination pour le Troisième Reich n'est pas rare dans les pays arabes, qui n'ont pas subi le traumatisme du nazisme et sont volontiers hostiles à l'Etat d'Israël. Mais ces trois cas isolés choquent en Tunisie, modèle de démocratie parmi les pays arabes. «Le fanatisme sévit dans nos lycées» déplore ainsi le site d'informations tunisien Businessnews. «La question est de savoir si les élèves qui ont glorifié Daech et Hitler l'ont fait par ignorance ou par conviction [...] C'est l'ignorance qui pousse ces enfants dans les bras des extrémismes de toutes sortes. Quand on laisse des gamins s'abreuver de YouTube et de Facebook, il n'est pas étonnant de les voir utiliser des références étrangères à leur cadre de vie. Ils n'ont pas le matériel intellectuel nécessaire pour prendre de la distance par rapport à ces personnages. C'est pour cela que Daech ou Hitler peuvent devenir des héros à leurs yeux» écrit le webzine tunisien.

    Après l'attentat survenu au musée du Bardo en mars dernier, le pays lutte de toutes ses forces contre le cancer djihadiste qui gagne la société. Rappelons que la Tunisie est le premier pays pourvoyeur de djihadistes pour Daech, avec 3000 personnes parties en Syrie et en Irak."

     

    votre commentaire