• Peut être une image de une personne ou plus et texte qui dit ’Je ne me suis pas battu, et donné ma vie, pour que 80 ans plus tard, des imbéciles remettent au pouvoir les descendants des crapules qui ont déshonoré la France. fedetlib.overblog.com avril 2022’


    votre commentaire
  • Liste non exhaustive, des collabos mediatisés, de France


    votre commentaire
  • Malheureusement, les Français n'ont toujours pas compris !Par: Pieds Noirs 9A..

    Billet N°6506 du jeudi 28 avril 2022 ..

    Malheureusement, les Français n'ont toujours pas compris !.Ils ont choisies vraiment leurs destins .

    Peut être une image de 1 personne et texte qui dit ’UN PAREIL TAS DE CONS C'EST UNIQUE AU MONDE, UN VRAI DON DU CIEL!’

    Pas étonnant que l'Algérie et devenue Algérienne avec tous ses collabos traitres a leurs pays .D'avoir même une organisation de transport de porteurs de valises pour alimenter le FLN pour détruire des civils innocentes dans leurs foyers .

    La France a perdu le goût des combats et cela depuis longtemps déjà, là débâcle de 1940 et sa libération par d’autres que les Français mêmes si on en comptait quelques 450 milles dans les rangs de l’Armée d’Afrique mais depuis..? On a quelques indices à partir des « Quartiers » dits difficiles, dans lesquels les «indigènes » c’est à dire ceux issus de cette terre de France de père en fils depuis des générations, ces indigènes qui sont ici chez eux et qui se font insulter, bousculé, intimidé, menacé quotidiennement sans un seul signe de révolte, apporte la preuve d’une passivité désolante.
    Lorsqu’un pro-islamique comme l’ignoble Mélenchon arrive troisième aux élections présidentielles, il n’y a plus rien de bon à espérer des Français.. Quand en outre ces derniers élisent un lèche babouches à la Présidence de la France pour laquelle nous savons que la communauté islamique de France est désormais suffisamment nombreuse pour influencer une élection aussi importante, alors le désespoir vous submerge, car il ne leur aura fallu que soixante ans pour conquérir la France après avoir conquis l’Algérie, conquêtes qui ne pouvaient pas réussir sans le concours et l’aide des Français eux mêmes.

    Pour l'heure, l'avantage est à l'Islam comme en France ,Belgique etc...

    Le problème fondamental de l'Europe avec l'islam, et avec l'immigration en général, c'est qu'en Europe, les communautés les plus fortes ne sont, culturellement parlant, pas du tout européennes. Malgré la grande variété de mesures prises pour le résoudre - multiculturalisme en Hollande, laïcité en France, laisser-faire en Grande-Bretagne, pointillisme constitutionnel en Allemagne , ce problème existe dans tous les pays européens.

    C'est donc avec avec islam et l'immigration voulu pour conquérir un pays et non de s'y intégrer au paysage de terre a climat froid du chrétien mais pour en faire leurs pays en spolient les bien (ressources) de ces habitant chrétiens et dominer ainsi le monde ,dont la Franc maçonnerie et bien là pour propager le prospectus ...,  que l'Europe a un problème et non avec l'usage impropre de certains moyens mis en place pour le traiter ,car il sont inclus dans leurs complicités et en tiré le maximum de profit de par nos politique de droite comme de gauche ..

    L'islam est une religion magnifique qui a aussi été, parfois, au cours des siècles, une culture brillante et généreuse. Mais malgré toutes les protestations du contraire, ce n'est en aucun cas la religion ou la culture de l'Europe.Dont aucune adaptation est possible ..

    Il est sûr que l'Europe sortira changée de sa confrontation avec l'islam.

    Il est bien moins sûr que ce dernier se révèle assimilable. L'Europe se retrouve à devoir disputer à l'islam l'allégeance de ses nouveaux arrivants. "Pour l'heure, l'islam est en meilleure position pour l'emporter à la fois démographiquement," c'est une évidence, et philosophiquement, même si cet avantage paraît moins net. En effet, en de telles circonstances, des mots comme « majorité » et « minorité » ont peu de sens. Quand une culture peu sûre d'elle, malléable et relativiste, rencontre une culture ancrée, confiante et renforcée par des doctrines communes, c'est généralement la première qui change pour s'adapter à la seconde.

    Pieds Noirs 9A..


    votre commentaire
  • Hier l’Algérie française, demain la France algérienne

    Le Fonds monétaire international prévoit que, d’ici cinq ans, l’Algérie sera à court de liquidités, compte tenu de la baisse dramatique du prix du baril de pétrole.

    L’effondrement financier est déjà ressenti à Alger et ce n’est pas une bonne nouvelle pour la France, ni pour moi d’ailleurs ! Mon vœu le plus cher serait que les Algériens soient heureux de vivre et de prospérer chez eux, en Algérie. Or, ce ne sera pas le cas. Ils vont être des millions à traverser la Méditerranée car ils n’ont pas d’autre porte de sortie.

    De Gaulle pensait avoir tout fait pour éviter cette situation mais, comme il en paraissait horrifié, demain sa tombe pourrait fort bien être visitée dans le cimetière de Colombey-les-Deux-Mosquées.

    Après l’indépendance, une convention internationale (en 1968) sur les droits communs des étrangers ne s’est pas appliquée à l’Algérie. Elle permet aux Algériens d’obtenir une dérogation et de bénéficier de grandes largesses dans l’attribution des passeports vers la France. Alors président, Nicolas Sarkozy estimait qu’il était nécessaire de revenir notamment sur ces accords, mais il n’en a rien été, comme bien d’autres promesses non tenues.

    Depuis l’indépendance, on leur a appris, et on leur apprend toujours, à haïr la France, son colonialisme et son génocide, et j’en passe.

    Et nos gouvernants ne sont pas en reste. Souvenez-vous de François Hollande, en 2012, c’était une honteuse repentance : « Pendant 132 ans, l’Algérie a été soumise à un système profondément injuste et brutal. Je reconnais les souffrances que la colonisation a infligées au peuple algérien. Nous avons un devoir de vérité sur la violence, sur les injustices, sur les massacres, sur la torture, etc. » Pour Alain Juppé, qui poursuit sa tournée électorale pour les primaires LR par l’Algérie (Bordeaux est jumelée avec Oran) : « Les Algériens sont chez eux en France. »

    Il est vrai que les binationaux sont bien mieux « assimilés », ou « intégrés » (à vous de choisir), en France qu’en Algérie.

    L’article 51 de la nouvelle Constitution algérienne exclut les « binationaux » de toutes les hautes fonctions politiques ainsi que de toutes les fonctions supérieures et sensibles, c’est-à-dire du domaine de la sécurité, des finances. Par exemple, les postes de gouverneur de la banque centrale, de directeur général de la sûreté nationale, de président de la Cour suprême, de chef d’état-major ou des services secrets leur sont interdits.

    En deux mots, l’Algérie n’a aucune confiance dans le patriotisme de ses « binationaux » : « Vous avez voulu être français, alors restez et prospérez en France ». Il est vrai qu’en France, les binationaux peuvent accéder, quelquefois même en priorité, aux plus hautes fonctions et à tous les postes sensibles : ministres, secrétaires d’État, parlementaires, sénateurs et, pourquoi pas, demain président de la République.

    Même Tariq Ramadan prétend devenir « binational ». Sans doute que son souhait majeur serait de se glorifier d’être l’un des premiers à « bénéficier » de la déchéance de nationalité. Sa carte de visite en serait honorée, la France non. [...]

    Manuel Gomez

    Source : http://www.bvoltaire.fr


    votre commentaire
  • L’Union européenne n'apprécie pas la liberté d'expression sur Twitter et met en garde Elon Musk

     http://

    Thierry Breton, commissaire européen, a déclaré au Financial Times que Musk devait respecter les règles de modération des contenus illégaux et préjudiciables en ligne, car les mots ont été élevés au rang de « bâtons et pierres » lorsqu’il s’agit des dangers de la vie moderne.

    « Nous accueillons tout le monde. Nous sommes ouverts, mais à nos conditions. Au moins, nous savons quoi lui dire : Elon, il y a des règles. Vous êtes le bienvenu mais ce sont nos règles. Ce ne sont pas vos règles qui s’appliqueront ici », a déclaré M. Breton.


    L’accord de prise de contrôle de Twitter par Musk pourrait transformer le directeur général de Tesla, qui a utilisé la plateforme pour attaquer les régulateurs et les critiques, en un baron des médias sociaux, étant donné que des millions de personnes comptent sur la plateforme basée à San Francisco pour obtenir des informations.

    Il a déclaré lundi que « la liberté d’expression est le fondement d’une démocratie qui fonctionne » et a décrit Twitter comme « la place publique numérique où sont débattues les questions vitales pour l’avenir de l’humanité ». 

    Les commentaires de Breton interviennent quelques jours après que Bruxelles a signé un important texte de loi visant les grandes entreprises technologiques qui ne font pas assez pour contrôler le contenu en ligne, ce qui va à l’encontre du plan de Musk visant à assouplir les politiques de modération du contenu de Twitter pour correspondre à son idéologie « absolutiste de la liberté d’expression » qui pourrait même voir le retour de l’ancien président Donal Trump sur la plate-forme (malgré l’insistance de Trump qu’il ne reviendra pas).

    Selon Breton, il offre simplement à Musk un « contrôle de la réalité » sur les plans de modération moins stricte, car un manque de conformité risquerait une interdiction en Europe.

    « Quiconque veut bénéficier de ce marché devra respecter nos règles. Le conseil d’administration [de Twitter] devra s’assurer que s’il opère en Europe, il devra remplir les obligations, y compris la modération, les algorithmes ouverts, la liberté d’expression, la transparence des règles, les obligations de se conformer à nos propres règles pour les discours de haine, la pornographie de vengeance [et] le harcèlement », a déclaré Breton, ajoutant « Si [Twitter] ne se conforme pas à notre loi, il y a des sanctions – 6 pour cent des revenus et, s’ils continuent, interdiction d’opérer en Europe. »

    Elon Musk a clarifié ce qu’il entendait par « liberté d’expression », en écrivant dans un tweet mardi : « Je veux simplement dire ce qui correspond à la loi. »

    "Par « liberté d’expression », j’entends simplement ce qui correspond à la loi.

    Je suis contre la censure qui va bien au-delà de la loi.

    Si les gens veulent moins de liberté d’expression, ils demanderont au gouvernement d’adopter des lois à cet effet.

    Par conséquent, aller au-delà de la loi est contraire à la volonté du peuple."
    https://www.aubedigitale.com/elon-musk-clarifie-sa-position-sur-la-liberte-dexpression-apres-des-menaces-de-lue/

    *******Isabelle, blogueuse férue d'eschatologie, écrit :

    "Elon Musk n'en a rien à foutre de la "liberté d'expression" 

    Elon Musk nous révèle lui-même pourquoi il a mis la main sur Twitter : AUTHENTIFIER LES VRAIS HUMAINS !

    Musk travaille de près avec plusieurs départements de la Défense à travers le monde, il soutient à fond les opérations de l'OTAN en Ukraine (il déteste Poutine), il fait partie des plus puissants sur la planète avec ses multiples technologies (dont l'anti-matière) qui peuvent créer le plus grand cauchemar de l'humanité. Ce n'est pas pour rien qu'Elon Musk prépare sa fuite vers Mars dans un vaisseau spatial...

    Elon Musk n'a pas acheté Twitter, il en a pris le contrôle afin que l'anonymat n'existe plus: son "free speech" va s'exercer dans une Matrice contrôlée par les plus récentes technos de surveillance..." [...]

    (...) il travaille à l'accomplissement du programme de Klaus Schwab grâce aux technologies de la 4ème révolution industrielle?

    Il a décidé de ne pas donner de sexe à son bébé (non-genré), il fait fortune dans l'industrie des véhicules électriques justifiés par le discours catastrophiste et environnementaliste, il a reçu des milliards de dollars de subventions du gouvernement américain pour financer ses projets, il travaille sur une flotte de camions autonomes (fin de l'industrie du camionnage) et sur des androïdes capables de remplacer à peu près toute la main-d'œuvre planétaire, il travaille avec le Pentagone et le Département de la Défense pour créer des fusées et des armes futuristes (plus puissantes que l'arme nucléaire), il crée un dôme de 12.000 satellites pour connecter tous les individus de la Terre (Matrice numérique), il rêve d'une société connectée où les humains pourront augmenter leurs capacités cognitives, physiques et psychologiques en se connectant à l'intelligence artificielle... Et encore plus!

    J'essaie de trouver quelque chose de sympathique à ce puissant joueur de la 4ème révolution industrielle, une dystopie cybernétique, une technocratie où les milliardaires vont avoir la main mise sur notre humanité, notre destinée. Je ne trouve rien."

    https://conscience-du-peuple.blogspot.com/2022/04/elon-musk-nen-rien-foutre-de-la-liberte.html
    Vu ici

    votre commentaire