• Peut être une image de texte qui dit ’CEUX QUI CRITIQUENT CEUXQUI QUI D' FAUDRAIT FAIRE CEUX QUI LEFONT LE FONT’


    votre commentaire
  • Peut être une image de 1 personne et texte qui dit ’En finir avec ce monde diabolique, construit sur la division, la suspicion, la delation, la vulgarité. Cet univers affreux a été créé par Emmanuel Macron, enivré de son pouvoir discrétionnaire. Ivan Rioufol Mabobh LIBÉRONS-NOUS’


    votre commentaire
  • Ils ont détesté Hold On1, vous aimerez Hold On2

      Primum Nocere 

     HOLD ON 2 : PROCHAINEMENT !!!


    votre commentaire
  • 63% des personnes qui décèdent à l'hôpital sont vaccinées


    votre commentaire
  • Hyperinflation en 2022, les classes moyennes décimées

    http://
    La presse anglaise (comme la presse américaine) commence à rapporter les effets de l'hyperinflation sur les citoyens. Logique, puisque la Bank of England imprime sa fausse monnaie au même rythme que la BCE.
    Ainsi le DailyMail a calculé que les familles britanniques font maintenant "face à des coûts de la vie catastrophiques" avec la plus haute inflation jamais vue depuis 30 ans: avec toutes les hausses, ce sont plus de 1.200 livres qui seront amputés du budget des ménages et qui servirant à payer toutes les hausses.

    Ne vous trompez pas: la même chose en France ou en Belgique ou en Suisse ou au Canada, sauf que les médias muselés préfèrent parler du Covid, évidemment.

    "Average family is facing a £1,200 hit next year because of soaring energy bills, tax rises and spiking inflation. Resolution Foundation report warns 2022 will be 'year of squeeze' as inflation projected to reach 6%.

    Rising gas prices could add as much as £600 to family budgets when the energy price cap is reviewed in April. Households are also facing higher taxes from April when Rishi Sunak's National Insurance hike kicks in", lire ici le DM.

    Notez que les Anglais ont le même 6% que les Allemands. Par ailleurs, le journal note que l'immobilier a pris une hausse de 10% de plus en 2021, après une hausse massive de presque 20% dans certaines régions en 2020 !

    Idem en France où tous ceux qui avaient de l'épargne se sont précipités sur les maisons en province, où, du coup, les prix se sont envolés. L'un de mes contacts m'a expliqué que les gens ne discutaient même pas le prix, et parfois même rajoutaient 10% ou 15% de plus pour contrer tout autre acheteur !

    En toute logique, vu que la BCE va continuer à imprimer comme la Bank of England, le processus n'est pas prêt de s'arrêter, ce qui va massivement contribuer à l'appauvrissement des classes moyennes.
    Source

    votre commentaire