• L'Afrique du Sud, l'avenir de l'Europe ?

    J'aurai pu m'attarder sur la grèves à la SNCF, sur les déclarations d'un ministre expliquant sur RMC que oui l’État subventionnera la discrimination positive à l'embauche, sur les dernières déboires du FN officiel...

    Non, le commentaire de cette semaine portera sur l'Afrique du Sud. Afrique du Sud à nouveau au cœur de l'actualité avec le décès de Winnie Mandela. Il est certes amusant – avec un énorme rire jaune – de voir la presse user de pudeur de vierge effarouchée et de circonvolutions pour vanter la veuve de Mandela tout en reconnaissant quelques comportements peu recommandables.

    Il est vrai que le bilan de la dame est sur ce point particulièrement édifiant : milice faisant régner la terreur dans les quartiers noirs des villes d'Afrique du Sud (y compris en torturant), corruption, mise en place du supplice du pneu (la victime était attachée, un pneu mis sur elle et enflammé...), justification du slogan « un boer  – les Blancs issus des colons néerlandais et huguenots français – une balle », etc. C'est cette idéologie qui marque depuis près de 30 ans l'Afrique du Sud post-apartheid, qui continue à justifier le massacre des fermiers blancs ou l'expropriation de leurs terres sans compensation, qui a ruiné un des plus beaux pays d'Afrique...

    Mais surtout c'est cette idéologie qui ne se cache plus dans les propos, chez nous en France, des militants du Parti des indigènes ou des officines anti-racistes anti-Blancs. Voire même directement dans des manifestations.... Ainsi, à Nantes, samedi 31 mars, on a pu voir des clandestins réclamer leur régularisation ayant à la main des pieds de biches ! Un jour ce sera peut-être des machettes....

    Alors oui, ce qui se passe en Afrique du Sud ou au Zimbabwe voisin doit nous alerter. Bien au-delà de la nécessaire solidarité avec des cousins qui ont créé de toutes pièces des pays, certains avant l'arrivée des Noirs comme les Boers en Afrique du Sud. Mais parce que c'est notre avenir qui se dessine, un avenir cauchemardesque... Car rien n'est fait pour arrêter les vagues de submersion migratoire qui nous touchent quotidiennement.

    Alors, avec nous, avant qu'il ne soit trop tard !

    Arnaud Malnuit


    votre commentaire
  • Finalement, cela doit être sympa d’être encore mineur à 45 ans

    Ça doit être finalement assez sympa d’être encore mineur à 45 ans. Si en plus on dispose d’une libido en bon état, on est paré pour affronter le « Printemps français ».

    Un conseil à nos orphelins plein de testostérone : laissez tomber les voilées, un mot de trop et c’est l’oumma rassemblée qui vous tranche les glandes sécrétoires.

    En revanche, voyez vers les universités sous-chiennes en grève, les filles s’y ennuient, négociez un partage de leurs compagnes avec les zadistes, explorez la piste antifa, des partageurs là aussi. Et, par dessus tout, interrogez le CRAN, le MRAP, la Ligue des Droits de l’Homme, et les associations qui vous feront la petite gâterie des amis en prime du gîte et du couvert, sans poser de question, la bouche pleine on ne peut pas.

    Source : http://ripostelaique.com

     

    votre commentaire
  • Alger, première ville au monde en matière de demande de visas pour la France

    Alger est la première ville au monde en matière de demande de visas pour la France suivie de Canton (Chine), Casablanca (Maroc) et Istanbul (Turquie). La demande est également en augmentation dans la wilaya de Annaba, sachant qu’en 2014, elle était au nombre de 80.000, pour passer en 2017 à 130.000.

    Avec ce chiffre, Annaba est classée mondialement parmi les 7 villes les plus importantes dans ce contexte, devançant, Canton (Chine), Casablanca (Maroc) et Istanbul (Turquie).

    C’est ce qu’a révélé Patrick Poinsot, le consul général de France à Annaba, lors d’un point de presse tenu au nouveau centre TLS, qu’il a inauguré officiellement hier. Après avoir emprunté l’itinéraire d’un demandeur de visa dans ce nouveau centre, à la faveur d’une visite guidée, le consul a déclaré, suite à une question d’El Watan, que « le nombre de traitements des demandes de visas Schengen va passer, à terme, du simple au double. Cela sera possible grâce aux nouvelles commodités qu’offre le nouveau centre de réception des demandeurs de visas TLS ».

    Pour ce faire, le jeune diplomate a énuméré les nouvelles commodités apportées à l’accueil du public dans ce centre, dont une surface doublée de 1600 m², contre 695 m² au niveau de l’ancien centre.

    « Mieux, les 73 employés de l’ancien centre sont passés à 84 agents, dont une bonne partie occupera les 36 guichets parmi lesquels 9 sont dédiés au service premium », s’est félicité le consul général de France à Annaba.

    Source : http://fdesouche.com


    votre commentaire
  • Martin Luther King : entre orgies sexuelles et corruption, l’idiot utile du cosmopolitisme pro-communiste

    Une des dernières icônes des communistes et autres socialistes est Martin Luther King. Pour le public blanc manipulé, c’est un humble pasteur noir assoiffé de justice. La réalité historique – largement documentée – a démontré depuis longtemps que derrière ce mythe de l’antiracisme se cache un dépravé au dernier degré, alcoolique, amateur de prostituées blanches – qu’il battait régulièrement – en plus d’être sous la tutelle de communistes contrôlés par Moscou. C’est précisément en raison de ses vices innombrables que l’URSS s’appuya sur lui pour agiter les minorités raciales contre le gouvernement américain.

    Lire la suite : https://breizatao.com/2013/08/28/martin-luther-king-entre-orgies-sexuelles-et-corruption-lidiot-utile-du-judaisme-pro-communiste/


    votre commentaire
  • Essômes-sur-Marne (02) : logé dans une somptueuse villa, le migrant afghan entaille l’oreille d’un veilleur de nuit car il a faim

    Sayid Beshoret, demandeur d’asile afghan, a été condamné ce lundi à six mois de prison ferme pour avoir blessé et menacé deux salariés de Coallia le 21 mars. Ce soir-là, l’étranger a entaillé l’oreille d’un veilleur de nuit avec un couteau, après avoir menacé une autre employée de cette structure venant en aide aux SDF, aux migrants et aux femmes battues. Le jeune homme s’est exprimé au tribunal de Soissons ce lundi, depuis la prison de Laon, grâce au dispositif de visioconférence.

    Sayid Beshoret avait faim. Il ne s’était pas inscrit pour le dîner, mais il a expliqué que d’habitude, on lui laissait « quand même les restes » après que tous les résidents ont mangé. Les personnels sont moins permissifs depuis peu. (…)


    votre commentaire