• L'homme qui a trahi son parti !

     Yerres : Nicolas Dupont-Aignan lâché par ses proches  Yerres Nicolas Goinard 

    Des élus de sa majorité qui l’évitent à la cérémonie du 8 mai et qui rejoignent l’opposition, d’autres qui veulent le renverser à l’agglo… La forteresse NDA se lézarde dans le Val d’Yerres.

    Pas d’armistice à Yerres ce 8 mai. Au lendemain du second tour de l’élection présidentielle, des élus de la majorité ont physiquement marqué leur désaccord avec Nicolas Dupont-Aignan, ex-candidat (DLF) à la fonction suprême et député-maire de la ville.

    Au moment du dépôt de gerbe au pied du monument aux morts, une quinzaine d’élus de la majorité ont choisi de se mettre à l’écart. Certains, comme Olivier Clodong, premier adjoint, avaient même enfilé leur écharpe tricolore. Les élus dissidents ont ensuite suivi le cortège jusqu’à l’hôtel de ville à une trentaine de mètres du maire et n’ont pas assisté au vin d’honneur qui y était donné.

    Des colistiers rejoignent l’opposition

    Une façon symbolique de protester contre le ralliement de NDA à Marine Le Pen (FN) entre les deux tours. Olivier Clodong qui a été directeur de la campagne du premier magistrat de Yerres a découvert cette alliance, comme tout le monde, le 28 avril, en regardant le journal télévisé de France 2. Depuis cette date, il a pris ses distances et a même déposé une plainte contre Nicolas Dupont-Aignan pour atteinte au droit à l’image. Une photo sur laquelle Olivier Clodong apparaît a été intégrée dans un courrier, distribué à 48 000 exemplaires, par le député dans la 8e circonscription, pour expliquer pourquoi il avait choisi la candidate frontiste.

    En signe de protestation, les élus à l’origine de la scission de ce lundi ont aussi décidé d’entrer en résistance en intégrant l’opposition municipale. « On pourrait lui demander de démissionner mais il ne le fera pas, note Lionel Truc, conseiller municipal jusqu’alors de la majorité. Nous avons donc décidé d’entrer dans l’opposition et tous ceux qui ont des délégations vont les abandonner. »

    Un putsch s’organise à l’agglo

    Au sein de l’agglomération du Val d’Yerres Val de Seine (CAVYVS) présidée par Nicolas Dupont-Aignan, un vent de contestation souffle également. Les maires de huit communes avaient rédigé un courrier dans lequel ils exigeaient que NDA démissionne. Mais il a refusé de rendre son mandat. Les élus ont donc prévu de se réunir mercredi soir à Brunoy pour organiser la convocation d’un conseil d’agglomération. Si un tiers des conseillers s’associe à cette démarche, le président de la CAVYVS sera contraint d’organiser cette réunion qui s’annonce houleuse. Les contestataires veulent inscrire à l’ordre du jour le retrait des délégations du président.

    NDA esquive les manifestants sous protection policière

    Yerres, ce lundi après-midi. Les « idiots utiles » ont manifesté devant la permanence où se trouvait Nicolas Dupont-Aignan. (LP/Nicolas Goinard.)

    Le tuyau a circulé parmi les manifestants : « Nicolas Dupont-Aignan est à sa permanence… » Ce lundi 8 mai 2017, la cinquantaine d’« Idiots utiles » a donc pris la direction de la rue de Concy, en silence, en marchant bien sur les trottoirs pour ne pas entraver la circulation.

    Dans la permanence, le député-maire (DLF) était bien présent mais protégé par un cordon de policiers nationaux et municipaux. « C’est un peu exagéré », juge Françoise. Cette enseignante s’est souvenue de la photo de ce jeune homme devant les chars sur la place Tian’anmen et a fait face aux agents. A sa manière. « Il y a des femmes, des enfants, il ne faut pas avoir peur », poursuit-elle.

    Le cortège a repris sa marche. C’est ce moment que Nicolas Dupont-Aignan a choisi pour se faire exfiltrer escorté par son garde du corps et une patrouille de police. Au même moment tournaient en ville pas moins de quatre patrouilles des forces Sentinelle basées à Yerres.

    N.G.

    leparisien.fr


  • Commentaires

    1
    Jeudi 11 Mai à 13:21

    HONTE A LUI !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :