• Var : le cadavre découpé en morceaux a été identifié

     Var : le cadavre découpé en morceaux a été identifié

    Le corps découpé en morceaux découvert le 26 décembre par des promeneurs au Pradet, près de Toulon, est celui de Hakim Ouadi, un homme né le 16 août 1985 à Oran, a indiqué ce dimanche une source judiciaire.

    © Ali Martiniky

    © Ali Martiniky

    Cette même source judiciaire, qui confirme une information du quotidien Var-Matinprécise que cet homme de 31 ans avait été impliqué dans dix-huit procédures pénales devant le tribunal correctionnel de Toulon, notamment pour des affaires de stupéfiants et de violences dont les plus anciennes remontent à une dizaine d'années. Une information judiciaire a été ouverte pour assassinat et recel de cadavre mais aucune interpellation n'a été effectuée. L'enquête a été confiée à la police judiciaire de Toulon.

    La victime, domiciliée selon Var-Matin à Six-Fours, près de Toulon, avait aidé en 2011 à l'interpellation d'un homme suspecté d'une agression mortelle à La Seyne, rapporte aussi le quotidien local, qui l'avait interviewée à cette occasion. Le corps de Hakim Ouadi avait été découvert au lendemain de Noël près de la mine de Cap Garonne, au-dessus du port des Oursinières, un lieu très fréquenté par les randonneurs. Sa tête et son tronc étaient placés dans une valise tandis que deux sacs, l'un contenant le bassin et les jambes découpées au-dessus des genoux, l'autre les tibias et les pieds, étaient posés à côté. Le tout avait été arrosé d'essence ou d'alcool et brûlait depuis peu de temps lorsque la découverte avait eu lieu. Cette mise en scène macabre laisse à penser, selon la même source judiciaire, qu'il y a eu une volonté d'"humiliation" de la part du ou des auteurs de l'assassinat.

    Var-Matin,


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :