• Peut être une image de plein air et texte qui dit ’LE SUPPO MACRON GUÉRIT DE TOUT AFFICHAGE SATYRIQUE ETPARODIQUE UNIQUEMENT EN PRÉFECTURE FLORI’


    votre commentaire
  • Macron, plus que jamais le héros de Robert la Carpette !

     Peut être une image de 1 personne et texte qui dit ’Bébert a choisi chez Bourdin pour annoncer qu'il lâche Zemmour, au lendemain de son arrosage macronien. Mais attention! Macron ne m'a pas achete comme çà... Car Marine est une excellente négociatrice.’

    L’acte d’allégeance fait à Macron lors de sa visite à Béziers ne suffisant pas, Bourdin a ouvert son micro à Ménard pour le suivant. La carpette était de retour. Voilà quatre mois et demi que nous bénéficions du nouveau Bob, l’on ne s’en étonnera point. Collard l’a traité de Judas et excepté le concerné, nul s’en offusquera. D’aucuns diraient collabo…

    Comme il le fait depuis le début juillet, à chaque émission, il répète, lamentablement et exactement, les mêmes éléments de langage, tel un argumentaire appris par cœur.

    Plus que jamais enfermiste, vacciniste et liberticide, il s’exprime avec une virulence dépassant l’entendement. Ce n’est pas un VRP de Big Pharma, c’est un adepte envoûté ! Il parle avec un mépris intolérable de ceux qui osent refuser l’injection magique ou s’interrogent. Pour le petit maire, doute et réflexion sont pires qu’incongrus. Il ose tout, tel ces individus, subtils et mesurés, que sont Marty, Hamon, Lechypre ou Barbier… ne réalisant même pas à quel point il produit un effet répulsif. S’il n’était pas aussi ridicule, il en deviendrait inquiétant.

    À son tableau de chasse, notre Bob vient d’ajouter Philippe de Villiers, lequel « ne dit que des idioties », à l’instar de ceux « qui veulent grappiller trois voix », comprenons Asselineau, Dupont-Aignan et Philippot. Le vicomte appréciera…

    Évidemment, il s’est remis à cogner sur « son ami » Zemmour… Il doit être rémunéré à cette fin. Donc, ce pauvre Éric, soixante-deux ans, « manque de l’expérience de la vie », « fait peur », « est insensible aux gens »,  « confond» tout. En bref, contrairement à ce qu’il lui a dit lors de sa conférence à Béziers, c’est une catastrophe, « pas à la hauteur de la présidentielle ». Quant à Marine, « elle ne s’en sort pas si mal que ça ».

    Désormais, il aime Juvin, Pécresse et Bertrand. Robert est d’accord avec tout ce qu’ils préconisent, ce piètre Barnier étant « hors course » …  Trop vieux et surtout, tellement moins jeune que sa nouvelle passion.

    Son héros, grand, beau et généreux, c’est Manu ! Il est tellement « intelligent, courageux, pas sectaire », on ne sait toujours pas pour quoi… « Si Macron a gagné, c’est parce qu’il incarne l’espoir » et pour Ménard, très probablement, celui qu’il gagne à nouveau, lui offrant enfin le strapontin de ses rêves. Au passage, il tacle « son camp » de pessimistes et d’alarmistes, ceux qui n’ont pas dû  apporter à son ego boursouflé suffisamment de reconnaissance.

    Jean-Jacques Bourdin lui a demandé son avis sur les sujets du moment : l’immigration, le futur mur polonais, les harkis, etc. Spécialiste en tout, péremptoire, Bob a eu réponse à tout. Le journaliste de RMC était tout sourire, un sourire au bord du fou rire, tant désormais, c’est ce que provoque ce pitoyable pitre de Ménard.

    Daphné Rigobert

    https://www.youtube.com/watch?v=SSCsXyC8hk0


    1 commentaire
  • La nouvelle sous le titre d'abus de bien sociaux est tombée ce matin sur les télescripteurs.

    Peut être une image de 1 personne et texte

    Elle concerne un donneur de leçon, notre philosophe marseillais de CNEWS...

    Comment un défenseur des droits aussi intègre ait pu commettre des actes délictueux ?"ABUS DE BIEN SOCIAUX - L’ancienne Grande Gueule sur RMC était jugée en appel pour des soupçons de détournement de subventions versées à des associations à des fins politiques Ce mercredi, l’ancien député ​européen EELV et ex-conseiller municipal de Marseille Karim Zéribi a été condamné par la cour d’appel d'Aix-en-Provence à trois ans de prison avec sursis et 80.000 euros d’amende pour abus de confiance et abus de bien sociaux, une peine plus sévère qu’en première instance. La cour a également prononcé une privation des droits civils et civiques, dont son éligibilité pour une durée de cinq ans, ainsi qu’une interdiction de gérer pour la même durée. Elle a aussi ordonné la confiscation en valeur de son domicile marseillais à concurrence de 109.000 euros.


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • “Selon les pompiers, le CHU de Guadeloupe a ordre de cacher les vaccinés hospitalisés”

     
     
    Nous avons interviewé Maître Ellen Bessis, avocate en Guadeloupe, qui nous adresse des révélations stupéfiantes sur la situation dans son département. 
     
    Selon les témoignages qu'elle a reçus, verbalement et par écrit, le CHU de Guadeloupe ne déclare aucune hospitalisation en mentionnant le statut de vacciné. Autrement dit, lorsqu'un vacciné est hospitalisé en Guadeloupe, l'hôpital le déclare comme non-vacciné... Et en métropole, on fait comment ?
     

    Maître Ellen Bessis nous apporte un témoignage de premier ordre sur la Guadeloupe et sur le déroulement des opérations dans ce département français si souvent oublié par la métropole. Elle travaille activement avec le collectif Reinfocovid et défend les personnels suspendus du fait de l’obligation vaccinale. Elle fait partie de la coordination des avocats que nous avons déjà évoquée dans nos éditions précédentes

    En Guadeloupe, les vaccinés hospitalisés sont cachés

    On peut remercier Maître Bessis de témoigner ouvertement des tromperies statistiques dont le gouvernement se rend probablement coupable pour inciter de façon irresponsable à la vaccination. Ainsi, il semblerait que, en Guadeloupe, le Centre Hospitalier Universaire ait reçu pour consigne de déclarer comme non-vaccinés tous les vaccinés hospitalisés….

    Si cette information se vérifiait, elle révèlerait un scandale absolu : le mensonge statistique organisé pour dissimuler la dangerosité du vaccin. Elle créerait une crise de confiance absolue avec les pouvoirs publics car, dès lors, tous les chiffres, toutes les données, pourraient être mis en doute. 

    On attend avec impatience que l’hôpital infirme ces affirmations soutenues par des pompiers et des soignants.

    Combien de vaccinés au juste en Guadeloupe ?

    Autre point de doute : combien de vaccinés la Guadeloupe compte-t-elle au juste ? Selon Maître Bessis, les chiffres réels seraient très inférieurs aux chiffres officiels. Elle estime à 35 ou 40% le volume réel de vaccinés. 

    Cette question mérite d’être aussi posée pour la métropole. Les chiffres de la vaccination sont-ils ou non “truqués” au niveau national, pour donner l’impression du nombre (hors cas de “vaccination du coussin”, probablement beaucoup plus fréquents qu’on ne le croit dans les services de santé) ? De fait, la France affiche des taux de vaccination extravagants, dont on peut douter dans la pratique.

    Bientôt une révolution en Guadeloupe ?

    Reste que le raidissement gouvernemental en Guadeloupe, accompagné d’un traitement perçu comme de faveur pour la Martinique, crée un trouble profond dans les populations. Ellen Bessis confirme le risque d’assister à un embrasement général dans l’île si le gouvernement ne change pas son approche vis-à-vis des problèmes locaux. 

    Derrière cet avertissement reviennent les images de la mobilisation de 2009 autour d’Elie Domota et de quelques autres. 


    votre commentaire