• La Place d’Italie à Paris actuellement tenue par les casseurs : c’est tout ce que retiennent les médias de l’anniversaire des Gilets jaunes

    gilets jaunes place d'italie.jpg

    16 novembre 2019
     Priscilla Ludosky, proche de LFI, avait déclaré sa manifestation au départ de la Place d’Italie à 14h.
    Bilan ? La France Insoumise, qui appelle en permanence à la violence, est servie..

    C’est l’insurrection Place d’Italie et nos collègues sont pour l’heure spectateurs des émeutiers..
    Où est le Préfet Lallement ?
    Pourquoi ces casseurs n’ont-ils pas été interpellés immédiatement dès les premiers regroupements sur le site ?
    Pour permettre aux médias de faire de belles images ?
    La manifestation du collectif Gilets Jaunes Decla Ta Manif animé par Sophie Tissier qui se déroule parfaitement bien, comme des centaines d’autres points de rassemblements dans toute la France, est totalement occultée par les médias.
    Seuls les casseurs de la Place d’Italie sont médiatisés..
    L’ancien Préfet de police de Paris Michel Delpuech avait été limogé pour des images similaires à celles auxquelles on assiste actuellement Place d’Italie..
    S’oriente-t-on vers un nouveau fiasco en matière de maintien de l’ordre public à Paris ?
    Le syndicat France Police – Policiers en colère publiera exceptionnellement une estimation de la participation à ce 53e samedi de mobilisation en fin d’après-midi ou en début de soirée en fonction des remontées du terrain.

    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Premier appel du muezzin à la prière public à Amsterdam, bientôt en France ?

    Het Parool 
    @parool

    De versterkte gebedsoproep bij de Blauwe Moskee in Nieuw-West is nu wel gelukt.

     
    802 personnes parlent à ce sujet
     

    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Brest : un Tunisien viole un enfant de 5 ans lors d’un cambriolage. Condamné en appel, il restera en France !


    Au terme de deux jours de débats à huis clos, la cour d’assises des Côtes d’Armor a condamné, ce mardi, Ouael Haddad, 34 ans, à dix ans de réclusion criminelle, alors qu’il était jugé en appel. En première instance, à Quimper, en décembre 2018, il avait écopé de huit ans de prison, ainsi que d’une interdiction définitive du territoire français, l’accusé étant de nationalité tunisienne.

    Le jury de Saint-Brieuc a lui aussi reconnu le trentenaire coupable du viol d’un garçonnet, mais aussi d’exhibition sexuelle et de vol en récidive. Le 25 mars 2016, il s’était introduit dans l’habitation d’une famille brestoise pour la cambrioler, avant de s’attarder dans la chambre des enfants. Le plus petit, âgé de cinq ans, avait été violé par le cambrioleur, fait confirmé par le grand frère.

    Interdiction de séjourner en Bretagne pendant dix ans

    Placé en détention en avril 2016, après son interpellation à son retour de Tunisie par la brigade des mineurs du commissariat de Brest, il n’avait cessé de nier les faits. Il avait sollicité, en juillet 2018, une remise en liberté qui lui avait été refusée.

    La cour d’assises a également condamné Ouael Haddad à un suivi sociojudiciaire de cinq ans, avec injonction de soins, obligation d’indemniser les victimes et interdiction d’exercer toute activité en lien avec des mineurs. S’il manquait à ces obligations, il encourrait quatre ans de prison.

    Si les jurés costarmoricains n’ont, cette fois, pas prononcé son interdiction définitive du territoire, il sera néanmoins interdit de présence dans la région Bretagne pendant dix ans. La cour d’assises a également ordonné son inscription au fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles.
    Source : https://policeetrealites.com/2019/11/15/%F0%9F%87%AB%F0%9F%87%B7-brest-un-tunisien-viole-un-enfant-de-5-ans-lors-dun-cambriolage-condamne-en-appel-il-pourra-finalement-rester-en-france/ 

    votre commentaire