• L’image contient peut-être : texte
    Contre le negationnisme- drame Rapatriés d'algérie -1962

    Dans le cadre de la procédure en justice intentée par le Cercle algérianiste contre Emmanuel MACRON, Maître Gilles-William GOLDNADEL et Thierry ROLANDO, président national du Cercle algérianiste, se rendront le 20 avril prochain, au Tribunal de Grande Instance de PERPIGNAN, afin d’y déposer le montant de la consignation réclamée par la justice, pour que l’affaire suive son cours.

    Auparavant, ils tiendront une Conférence de presse pour réaffirmer leur rejet des propos assimilant la présence française en Algérie, à un « crime contre l’Humanité », ainsi que leur volonté d’obtenir la condamnation de l’auteur de ces propos injurieux.

    Pour appuyer la démarche de Maître Gilles-William GOLDNADEL et de Thierry ROLANDO, le Cercle algérianiste appelle les Français d’Algérie, Pieds-Noirs et Harkis, les Anciens combattants et tous ceux qui considèrent que l’honneur de la Patrie a été bafoué, à être à leurs côtés, le :

    JEUDI 20 AVRIL 2017 à partir de 10h30
    Place ARAGO à PERPIGNAN
    devant le Palais de Justice

    (Rassemblement pacifique, indépendant de tout parti politique, pas de slogans autres que ceux ayant trait à l’objet de la réunion)

    12h15 : Déjeuner / débat avec Maître Gilles-William Goldnadel (nombre de places limité - Renseignements : Cercle algérianiste national : tél. 04 68 53 94 23)

     

    15h00 : Dépôt de gerbes et minute de silence à la mémoire des Français disparus en Algérie devant le Mémorial national des Disparus / Centre de Documentation des Français d’Algérie, 1 Rue Général Derroja - 66000 - PERPIGNAN

    MOBILISEZ VOS PROCHES !
    NOUS COMPTONS SUR VOTRE PRÉSENCE !

    Nos remerciements vont d’ores et déjà aux nombreuses personnes qui nous ont exprimé leur soutien, et lançons un appel à tous ceux qui veulent aider le Cercle algérianiste à défendre l’honneur et la mémoire des Français d’Algérie, en adressant leurs dons à :

    CERCLE ALGÉRIANISTE NATIONAL - 1 Rue Général Derroja - 66000 - PERPIGNAN


    Cliquez ici pour télécharger au format pdfAdobe-PDF-▼
    http://www.cerclealgerianiste.fr/…/…/Communique-17-04-10.pdf


    votre commentaire
  • Quand tu ressembles a ça...


    votre commentaire
  • La République tchèque n'a accueilli qu'une douzaine de réfugiés et n'en veut pas davantage

    La République tchèque n'a accueilli qu'une douzaine de réfugiés et n'en veut pas davantage

    Des migrants
     

    Prague refuse d’accueillir les 1 600 réfugiés définis par le quota de l’Union européenne et s'attend même à être visée par des sanctions de l’UE, a révélé le ministre tchèque de l’Intérieur.

    La République tchèque n’a accueilli que 12 des 1 600 réfugiés définis par le quota qui lui a été alloué par Bruxelles et n’entend pas en accueillir plus, a déclaré le ministre tchèque de l’Intérieur, Milan Chovanec sur le site d’information Parlamentni listy. «Je pense qu’il n’est plus possible d'en accueillir», a-t-il déclaré.

    Le ministre affirme être prêt à faire face à toutes les sanctions que peut imposer l’UE à son pays. «C’est au gouvernement d’évaluer si cela valait la peine d'être sanctionné ou non. A mon avis, c'est le cas. On ne peut pas laisser des gens entrer ici sans contrôle», a précisé Milan Chovanec.

    En représailles, l’Union européenne pourra lancer des procédures à l’encontre la République tchèque en septembre, si le pays continue de refuser d’accueillir des réfugiés. La Hongrie et la Pologne risquent de faire face à des mesures similaires.

    En mai 2016, la Commission européenne avait proposé de condamner les pays à une amende de 250 000 euros pour chaque migrant qu'ils refusent d'accueillir, contrevenant au quota qui leur a été alloué. Cette proposition a été dénoncée par la Hongrie qui l’a qualifiée d’«inacceptable».

    Fervent opposant aux migrants

    La République tchèque, la Hongrie, la Pologne et la Slovaquie sont les pays qui s'opposent le plus aux quotas obligatoires de répartition des migrants établis par l’UE. En 2015, le président tchèque Milos Zeman avait décrit l’afflux de migrants venant d’Afrique et du Moyen-Orient comme «une invasion organisée».

    L'année suivante, il avait déclaré que l’accueil des réfugiés exposerait son pays à risque d’un attentat. «Notre paysne peut pas se permettre de risquer des attaques terroristes comme celles qui ont été perpétrées en France et en Allemagne. Par l'accueil des migrants, nous créerions un bouillon de culture propice à des attaques terroristes sur le territoire de la République tchèque», avait-il annoncé.

    Lire aussi : «L’intégration des communautés musulmanes en Europe est presqu’impossible», selon Milos Zeman

    Le vice-Premier ministre tchèque, Andrej Babis, avait été encore plus franc en critiquant les quotas décidés par Bruxelles. «Après ce qui s’est passé en Europe, je dis clairement que je ne veux voir aucun réfugié en République tchèque, même temporairement», avait-il écrit dans un article publié sur le site www.expres.cz en 2016.

     

    Source : francais.rt


    votre commentaire
  • Par:Pieds Noirs 9A..

     Article N° 3107 du dimanche 2 avril 2017

    LES PIEDS-ROUGES , CES << IDIOTS UTILES >>
    CE SONT LES PIEDS-NOIRS A L'ENVERS .

    Ils étaient quelques milliers, insoumis et chrétiens, jeunes et vieux communistes de tout acabit, « pabliste » et libertaires entrés dans la clandestinité, qui travaillaient dans les usines marocaines d’armement du FLN pour (faire tuer du Français civils innocentes ,femmes ,enfants ,bébés)ou portaient les valises en métropole dans le réseau de Francis Jeanson aux côtés d’Henri Curiel, qui avaient déserté l’armée française, fuyaient la police ou l’Organisation de l’Armée Secrète (OAS)...

    LES PIEDS-ROUGES , CES << IDIOTS UTILES >>

     Sont « les amis de l’Algérie nouvelle ».Entendre dire par un pied rouge de vouloir faire de l'Algérie, une population d'hommes nouveaux, pauvre ignorant, que disent maintenant ses pieds rouges de cette France envahie et qui va rendre l'homme nouveau par la voie le l'islam ... Que disent - il maintenant ?...J'attends de leur répondre de ceux qui ont fait ses Français sur ses départements Français .

    Enfin de vrai socialo-communiste collabos croyant faire fortune,a qui cela en déplaise, Vous savez ses fameux porteurs de valises dont ils y croyaient de remplacer ses Français d'Algérie qui n'ont rien foutu,mais à les entendent tout détruit et abusé du Musulman ...
    Donc Jeunes et vieux Français militants, engagés à gauche rouge, ils ont rejoint l’Algérie à partir du 19 mars et la suite de 1962 pour aider le nouveau pays à le construire a leurs façons de façade du bon bonnet rouge. Quelques années plus tard, désenchantés, avant de plier bagage, on les appelle les pieds-rouges, voir les traîtres ...
    Après cinquante ans d’indépendance de l’Algérie, l'Algérie n'est plus la même, la presse dégouline de témoignages de pieds-noirs, « cocus » de l’histoire. Mais il en est d’autres, bien plus discrets, qui ont longtemps répugné à parler contre les vrais pieds-noirs. Mais choqué comme on vous parle de collectif, il y a toujours un malin pour ramasser la mise, derrière... Ses pieds rouges, après des années de collaboration avec le FLN qui ne fut durée en long terme,ils ont eus le sentiment de participer à la construction d’un monde et d’un homme nouveau ses (pauvres taches). Jusqu’au coup d’état du général Boumediene, le 19 juin 1965. L’armée prend le pouvoir, l’islam est proclamé religion d’état, l’arabisation décrétée. « Les socialistes en peau de lapin ou des chèvres », comme les appelles Boumediene, ne sont plus les bienvenus... (dégager plus rien à voir) Mes cocos ... Convaincre les fantômes des années pieds-rouges les a maudits ...
    Tous ses pieds-rouges par trahison par militantismLES PIEDS-ROUGES , CES << IDIOTS UTILES >> e et croyant faire fortune, se faisant passait devant le FLN pour des intellectuelles, alors n'étant que du vent , la plupart de ses collabos ou la plus part venant des jeunesses communistes, alors tous ses fanatiques pieds-rouges proposèrent un coup de main aux généraux du FLN au gouvernement de ce pouvoir ...
    Jusqu’au coup d’état du général Boumediene, le 19 juin 1965. Ont leur fait comprendre qu'il n'avaient plus leurs places en cette terre  algérienne ,ainsi de rejoindre le grand et généreux De Gaulle et surtout de bien le garder bien au chaud en France ,celui qui a trahis même son pays . Donc depuis 1965 à vrai dire « Le vrai visage des rouges communistes, dont d’un tas de gens s’est révélé à ce moment-là. Et ils n’étaient pas beaux. En cette année, beaucoup de pieds-rouges sont partis, bien chassés ou peur de se faire zigouiller, eux se prenant pour des fous de Dieu , enfin des intouchables, le peu qui y sont resté,d'après des rumeurs les accusent de sioniste, enfin en 1980 voir 1981, un autre parti fuit vers la France ...
    Ses pieds rouges de dire que les Pieds-Noirs étant les cocus de l'histoire,Pas de manière aussi dramatique que les Pieds-Noirs et les harkis, mais quand mêmes un peu qui ont servi de chèvre… Finalement, eux aussi se sont retrouver les cocus de l’histoire, mais eux n'ont pas étaient spolier ,mais tout de même , des traîtres à la France ... Pieds Noirs 9A..

    *******************************************

    Signification de Pieds-rouges


    pied rougeOn appelle pieds-rouge, « les coopérants qui, peu après l’indépendance, ou dès qu’elle fut considérée inéluctable, foulèrent le sol algérien pour la première fois et contribuèrent, chacun selon sa discipline, à animer de larges secteurs de l’éducation, de l’économie et de l’administration du jeune état ». L’expression est formée par analogie à l’appellation « pieds-noirs », et en référence à la couleur des communistes (appelés également les rouges), et dont le parti français à très vite rejoint la cause algérienne.

    Les « pieds-rouges » étaient souvent d’anciens militants pro-FLN, et/ou les dénommés « porteurs de valises », qui avaient livré des armes à la révolution algérienne. Les pieds-rouges se composaient également de syndicalistes, enseignants, intellectuels communistes, anarchistes et autres libres-penseurs, qui voyaient là, l’occasion de se rendre utile, dans un pays neuf, où tout est encore possible.

    Tous, voulaient prêter main-forte à l’Algérie, « aux prérogatives encore réduites, mais qui était auréolée de sa victoire inouïe, sur l’une des plus grande puissance du monde ».

    Illustration : Anne Roger, Bretonne éminente neurophysiologiste et ancienne « porteuse de valises » du FLN.

    Mira. B.G

    Source : M. Chebel, le dictionnaire amoureux de l’Algérie


    votre commentaire
  • Quantité de cocaïne dans les eaux usées de certaines villes européennes. Source : Observatoire européen des drogues et des toxicomanies.


    votre commentaire