• Plus dure sera la chute ...

    Par: Pieds Noirs 9A..

     L'acte 53 des gilets jaunes 

    Le Petit président Macron des riches,n'a jamais dit à ceux qui ont perdu un œil ou une main ,et tirée les femmes par les cheveux sur le goudron comme un torchon..., qu'il regrette l'extrême brutalité dont a fait preuve la police. Il a par contre demandé au Parlement français d'adopter une loi qui abolit presque complètement le droit de manifester et la présomption d'innocence, et qui permet d'arrêter n'importe qui, n'importe où, même sans motif. La loi du talion a été adoptée.

    La préoccupation principale de Macron et du gouvernement Français ne semble pas être le risque d'émeutes, le mécontentement de la population, la disparition du christianisme, la désastreuse situation économique du pays, ou l'islamisation vers la charia et ses conséquences.Et là ? ce n'est pas le changement climatique,mais le changement d'un peuple aux abois en train de mourir ...

     votre commentaire


    votre commentaire
  • Un homme touché à l’œil par une grenade alors qu'il discutait durant l'acte 53 des Gilets jaunes

    Un homme touché à l’œil par une grenade alors qu'il discutait durant l'acte 53 des Gilets jaunes 
      
    © MARTIN BUREAU / AFP
    Des membres des forces de l'ordre chargent lors de l'acte 53 des Gilets jaunes, le 18 novembre à Paris (image d'illustration).
     

    Deux nouveaux blessés sont à déplorer après l'acte 53 des Gilets jaunes, émaillé de violences notamment à Paris.
     
    Un individu a été gravement blessé à l’œil par un tir des forces de l'ordre et un journaliste a été touché au visage par un projectile.
                                       
    Au moins deux personnes ont été gravement blessées lors de l'acte 53 des Gilets jaunes le 16 novembre à Paris, émaillé par de violents affrontements entre casseurs et forces de l'ordre
    Un homme a reçu un projectile, vraisemblablement tiré au lance-grenade selon les images, alors qu'il discutait aux abords de la place d'Italie, où des violences avaient éclaté et où des policiers préparaient une charge.
     
    ATTENTION, LES IMAGES SUIVANTES PEUVENT FORTEMENT HEURTER LA SENSIBILITE
     
    Dans une vidéo apparue sur les réseaux sociaux, particulièrement choquante, on voit en effet l'individu, visage découvert et lunettes jaunes autour du cou, parler calmement de la manifestation.
    Il est soudainement frappé violemment par le projectile, au niveau de l’œil gauche.
     Des street medics l'emmènent alors immédiatement sur le côté pour le prendre en charge.
     
    Altra@AltraMale
     
     

    ⚠️ Image très violente !!! Blessure à l'oeil un commentaire @CCastaner @prefpolice Mais on imagine que va pas réussir a identifier le tireur et ce sera classé sans suite ...

     
    Vidéo intégrée
     
    2 119 personnes parlent à ce sujet
     
     
     
    Si on ignore ce qui a poussé les forces de l'ordre à tirer, l'individu ne représentait pas une menace immédiate puisqu'on peut l'apercevoir, dans les secondes précédent l'impact, discuter calmement avec d'autres personnes.
    Une autre image, montrant le même homme, l’œil bandé, a été diffusée.

    Nadege Picard@PicardNadege
     
     

    De @MNaphtaline
    C’était hier , Manu était un manifestant totalement pacifiste , il a reçu une balle de LBD dans l’œil , à la place d'Italie juste avant que la manifestation soit interdite
    Les probabilités pour qu'il retrouve la vue sont de l’ocre de 1%.

    Voir l'image sur Twitter
     
    726 personnes parlent à ce sujet
     
     


    Un journaliste indépendant défiguré Par ailleurs, le même jour, également à proximité de la place d'Italie, un individu portant un insigne «presse» a été sérieusement blessé au visage par un projectile, qui a brisé la vitre de protection de son masque.Il s'agirait d'un jeune journaliste indépendant couvrant les mouvements sociaux pour une page Facebook nommée «Le Média pour vous». 
    Sputnik France 
     
    @sputnik_fr
     

    | Nouveaux échanges de projectiles entre manifestants et forces de l’ordre
    Pour en savoir plus : https://sptnkne.ws/Axha 

     
    Vidéo intégrée
    Marcel Aiphan@AiphanMarcel
     
     

    Julien, journaliste indépendant défiguré hier par la police confirme qu’il a été touché par une grenade GLIF4 et annonce qu’il va porter plainte, même s’il sait déjà qu’elle sera classée sans suite

     
    Vidéo intégrée
     
    246 personnes parlent à ce sujet
     
     

    Il est néanmoins revenu sur le terrain dès le 17 novembre, pour filmer la mobilisation des Gilets jaunes à Paris.
    Remy Buisine 
     
    @RemyBuisine
     
     

    Blessé au visage hier sur la Place d’Italie, Julien, jeune journaliste venant de La Rochelle est de retour sur le terrain pour couvrir les manifestations de ce dimanche.

    Il souffre notamment d’une fracture au niveau du nez.

    Voir l'image sur Twitter
     
    545 personnes parlent à ce sujet
     

    votre commentaire
  • Bayonne (64) : 15 Erythréens arrivés du Niger «en tant que réfugiés» seront logés à l’AFPA

    15 jeunes Erythréens sauvés des prisons libyennes par les Nations Unies viennent d’arriver à Bayonne. Ils vont apprendre le français et un métier. Une nouvelle vie doit commencer pour eux.

    Ils sont arrivés fin octobre après avoir pris un avion  de Niamey (capitale du Niger) et via Orly ils ont atterri à Biarritz. Ils parlent quelques mots d’anglais appris au cours de leur exil mais ils s’expriment principalement dans leur langue maternelle , le Tigrinia. Ils s’excusent mais pour l’instant ils préfèrent ne pas trop s’exprimer à un micro ou d’être pris en photo […]. Certains ont une femme et des enfants en Eryhtrée.

    Ces jeunes hommes ont fui « la pire dictature du monde » souligne Laurie Etchepare, cheffe du projet Start Hope (Hébergement Orientation Parcours pour l’Emploi). Un programme soutenu par le ministère de l’Intérieur en partenariat avec l’AFPA, l’Agence pour la Formation Professionnelle des Adultes et Pôle Emploi.

    Leur passé restera confidentiel, « leur dossier ne nous sont pas accessibles mais on peut imaginer qu’ils ont connu l’enfer voire l’horreur » souligne Laurie Etchepare.

    Ils vont apprendre le français et un métier

    Michel Vanzo, le directeur de l’AFPA de Bayonne a accepté de prendre en charge ces 15 jeunes fort de son expérience , il y a 2 ans, lorsque son établissement a hébergé 25 migrants (Soudanais, Somaliens et Erythréen) en ouvrant un CAO (Centre d’Accueil et d’Orientation). La grande différence entre ces 15 jeunes Erythréens et les 25 migrants est leur statut. En tant que réfugiés, ils sont détenteurs d’une carte de séjour de 10 ans et ils vont bénéficier de 5 mois de cours intensifs de français et 7 mois de sensibilisation à un métier afin ensuite d’entrer en apprentissage.

     « On a déjà commencé quelques ateliers en charpente et ils s’éclatent… »

     

    France Bleu via fdesouche


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • “On est chez nous” : Génération identitaire a manifesté à Paris

    Par 
    Auteur
     / Lundi 18 novembre 2019 à 06:550
    Génération identitaire à Paris, en 2016. Photo © ZIHNIOGLU KAMIL/SIPA
     

    Quelques centaines de personnes ont marché, dimanche, “contre l'islamisme” à l'appel du groupe Génération identitaire.

    Elles n'ont pas eu l'appui massif de la presse, mais étaient tout de même présents par centaines à Paris, dimanche 17 novembre. Une semaine après la « marche contre l'islamophobie », à laquelle des personnalités controversées et des élus de gauche ont participé, quelques centaines de personnes ont participé dans la capitale à une manifestation « contre l'islamisme », rapporte notamment RTL.

    « Jusqu'à 800 » personnes

    « Si nous sommes présents aujourd'hui, c'est pour représenter le peuple de France, le vrai, le vivre ensemble, le vrai, pas le 'faire-avec' qu'on nous impose », a indiqué Anaïs Ligner, porte-parole de Génération identitaire, à l'origine de l'événement. Selon les organisateurs, « jusqu'à 800 » personnes étaient présentes. Dans la marche, des drapeaux français et des photos de terroristes, comme les auteurs de la tuerie de Charlie Hebdo. 

    L’info Libre@linfolibre
     
     

    Pas sûr que vous en étendiez parler de cette manifestation contre l dans les media mainstream
    Elle a eu lieu aujourd’hui, dimanche 17 novembre à
    RT. https://twitter.com/maglincorrect/status/1196065148433305600 

    L'Incorrect@MagLincorrect

    "Et tout le monde, déteste les #islamistes" #ManifStopIslamisme

     
    Vidéo intégrée
     
    239 personnes parlent à ce sujet
     
     

    « Nous aimons notre pays et nous sommes inquiets pour son avenir, on doit se mobiliser contre l'islamisme », a estimé Patrick, un professeur d'anglais à la retraite, rapporte RTL. Et le sexagénaire d'ajouter : « Dans les cantines, nos enfants mangent halal. Nos femmes sont battues, avec la complicité des politiques ». Jean-Yves Le Gallou, un ancien cadre du Front national, également président de la fondation Polemia, juge que le fait « que les musulmans veuillent nous imposer leur culture, c'est notre problème, ce n'est pas supportable ».

    « On vit dans une société délirante »

    Pour Clément Gandelin, président de Génération identitaire, « cette manifestation on l'a organisée en réponse à l'attentat qui a eu lieu à la préfecture de police de Paris (début octobre par un agent suspecté de radicalisation) et aujourd'hui en fait on se rend compte qu'on vit dans une société délirante où les islamistes arrivent à s'infiltrer au sein de nos plus hautes institutions ».

    Boulevard Voltaire ن@BVoltaire
     
     

    manifeste dans Paris contre « l’islamisme ». Ils sont environ 300.

     
    Vidéo intégrée
     
    497 personnes parlent à ce sujet
     
     

     

    henri welschinger@henrilutfu
     
     

    manifestait de Denfert-Rochereau Rochereau au 15e contre l'islamisme

    Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur TwitterVoir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter
     
    6
     
    ///////////////////////////////////////////////////////////////////////
     

    votre commentaire