• Karim Cheurfi : Cépassalislam

    Karim un français comme les autres, un vrai banlieusard de la willaya du 9.3.

    Condamné en 2015 ( 15 ans)  pour avoir tiré sur des policiers, en probation depuis sa sortie de prison en 2015, en goguette en fait car il n’a jamais respecté sa probation…

    La sanction ? aucune !

    Mieux mis en garde à vue il y a quelques semaines pour menance sur des policiers, il a été libéré sur ordre du procureur.

    Hier, il annonce sur les réseaux sociaux son passage à l’action.

    Ceux qui l’ont laissé en liberté devraient logiquement avoir des comptes à rendre, non ? Ah oui c’est vrai les magistrats sont intouchables.

    Karim, c’est le parcours type du déséquilibré en voie de déséquilibrisation.

    Il est bien entendu que l’utilisation des  mots musulmans, islam sont totalement prohibés.

    Ou alors c’est faire preuve d’un grave dérapage verbal qui sera sanctionné comme il se doit par la flicaille de la pensée.

    XR

    https://eurocalifat.wordpress.com


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Tisséo pris en flagrant délit de déni de la réalité

    Tisséo, la société ayant en charge les transports publics Toulousains (métro, tram, bus) vient de lancer une campagne contre le harcèlement sexuel dans les transports en commun. Mais derrière un objectif tout à fait respectable se cache un déni de réalité flagrant.

    En effet, lorsqu’on analyse les affiches, les phrases inscrites ou les photographies utilisées, nous pourrions nous demander si Tisséo ne vit pas dans un autre monde… un monde où les méchants sexistes sont exclusivement des jeunes cadres dynamiques et des petits retraités. Car il s’agit bien de ces personnes qui sont représentées sur ces affiches, alors même que la vie quotidienne nous aurait plutôt menés à illustrer des survêtements Adidas et des sweats à capuche.

    Ce n’est pas la première fois que Tisséo déforme la réalité vécue par ses usagers. Dans sa campagne contre les incivilités, notamment celle qui consiste à ne pas se lever des strapontins lorsque qu’il y a de l’affluence, une drôle d’affiche présentait une situation paradoxale. L’affiche présentait l’histoire d’un enfant qui demande à une dame assise de se lever afin de laisser tout le monde entrer. Puis une dernière phrase concluait de la manière suivante : « Slimane, un papa très fier ». Les usagers ne se laissent pas abuser pour autant. On a ainsi pu voir des affiches détournées dans lesquelles « dame » a été remplacé par « quelqu’un » et le prénom à consonance islamique simplement supprimé.

    Alors que la grande majorité des incivilités provient de petits groupes de racailles parfaitement identifiés par les usagers, tant ils s’y tiennent à l’écart, Tisséo s’entête à sauver l’honneur de ces délinquants. Si le but peut paraître louable, le procédé relève d’une idéologie rance… et démagogue !

     

    Source : infos-toulouse


    votre commentaire
  • Par: pieds Noirs 9A..

    Article N°3119 du vendredi 21 avril 2017.

    LE DROIT AU SOL PLUS JAMAIS !

    Et poutou le rouge veut désarmer la police...! Pauvre innocent .

    LE DROIT AU SOL PLUS JAMAIS !

    2005 plus quinze ans égale 2020 ? Si je compte bien, si la peine avait été effectuée, nous n'aurions pas une famille détruite , celle du policier. Que font ces gens lourdement soupçonnés, mais en liberté ? bonne question ? .Mais la question est bonne si vous connaissez la réponse ...
    Ces dramatiques incidents montrent surtout une fois de plus l'incompétence crasse de ce gouvernement et du peuple qui peine à ouvrir les yeux ...
    Conseil de sécurité, conseil de défense, conseil de ceci, conseil du tape a l'œil, conseil de cela et les attentats continuent et s'amplifient. Les socialistes croient toujours être sur le bon chemin pour résoudre ce problème gravissime ...
    Encore un connu de la police qui avait écopé de 15 ans de prison et qu'on garde dans notre pays pour qu'il continue à assassiner. Voilà pourquoi ils faut les expulser après qu'ils aient été condamnés et leur retirent tous leurs droits et la nationalité française, car depuis des années je vous le dénonce qu'ils ne seront jamais Français, comme Macron ce matin répété en boucle la propagande socialiste des 5 dernières années : il ne faut pas nous diviser...Etc . L'ami de Mohamed Saou est évidemment gêné aux entournures. Tout sauf cet homme incapable de nommer notre ennemi, encore moins de le combattre. Allons soyons sérieux !...Et maintenant que "nous allons faire" de Hollande qui devrait être jugé de ses cinq années de tergiversations pour en arriver là ! D'inauguration et de repentance à nos ennemis de la France. Alors que vont-ils nous proposer aujourd'hui ?Avant son départ,alors que nous sommes en alerte principale depuis plusieurs mois ,voir des années et alors bien sur "pas d'amalgame" ou d'un cas "isolé" qu'il se multiplie par des centaines ,et toujours en retard d'une longueur...

    Le tueur ;
    Condamné en 2005 ce tireur "pas fou du tout" avait donc un "dossier" sous l'antépénultième Président, et notre candidat Fillon était déjà aux affaires. Alors son changement de priorité à J-2 du premier tour apparaît plus comme de l'opportunisme qu'une saine vue de la situation. D'ailleurs, c'est la décadence économique et financière du pays qui "inspire" dans certains creusets sociaux prêts à toutes les dérives. Bref ne vous laissez pas influencer par les derniers hasards sanglants de l'insécurité. Depuis l'attentat dans le métro en 1995 (station Châtelet) la dimension du problème ne cesse d'être mesurée par de nombreuses politiques... Les votes présidentiels ne changeront en rien la situation de notre pays ...
    Nous voyons des politiques incapables,de De Gaulle à Hollande et demain sera pareils,combien de familles vont pleurer leurs morts et blessés, des bracelets électroniques pour toutes ces bêtes féroces qu'ils ont qu'un but ,affaiblir le peuple Français , sans sensibilités . Et qu'on arrête de qualifier ces quartiers de populaires ou de mixités pour des raisons électorales !. Le choix de dimanche sera lourd de sens et surtout ne pas croire aux effets de manche des marines ...
    Pour finir mon billet ;
    Une pensée pour le policier et sa famille.Bien triste de penser que cet individu , s'il avait fait sa peine jusqu'au bout - serait toujours en prison,et la famille de ce policier la joie de vivre leurs bonheurs .OUI bien triste .Pieds Noirs 9A..


    votre commentaire
  • L’auteur est Karim Cheurfi : libéré après avoir déjà tiré sur des policiers en 2001 !

    Le laxisme pénal est un facteur très aggravant du terrorisme. Le djihadiste est identifié comme étant Karim Cheurfi, avait déjà tiré sur des policiers et blessé des citoyens en 2001. Condamné à 20 ans de prisons en 2003, il a bénéficié d’une remise de peine de 5 ans. Il était en liberté depuis l’année dernière. 

    Le Parisien du 10 avril 2001

    POUR AVOIR TIRE sur un policier pendant sa garde à vue, Karim Cheurfi a été placé hier soir sous mandat de dépôt, après sa présentation au parquet de Melun (Seine-et-Marne). Déjà connu des services de police pour vols avec violences, ce jeune homme de 23 ans originaire de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis) a dérobé l’arme de service d’un gardien de la paix et l’a blessé de trois balles. Ce dernier, âgé de 25 ans, a été touché à un poumon, à une jambe et à un pied. Il a aussitôt été transporté à l’hôpital de la Salpêtrière, à Paris, où il a subi dès hier matin deux opérations. Ses jours ne seraient pas en danger. Tout se passe très vite… Dimanche, vers 13 h 15, dans sa cellule de garde à vue, Karim Cheurfi réclame ses médicaments. Le gardien de la paix entre dans la cellule. Aussitôt, le délinquant lui saute dessus, le pousse dans le couloir, s’empare de son 38 spécial et tire cinq fois.

    Deux jours plus tôt, Karim Cheurfi avait déjà fait deux blessés graves. Vendredi dernier, il circule à bord d’une Peugeot 405 volée à Roissy-en-Brie. Le délinquant fait une erreur de conduite et accroche un autre véhicule. A l’intérieur, David, 27 ans, élève à l’école des gardiens de la paix de Draveil (Essonne), et son frère âgé de 22 ans. Tous deux décident de suivre l’automobiliste indélicat pour dresser un constat. Ancien adjoint de sécurité au commissariat de Pontault-Combault, David repère les plaques suspectes du véhicule et prévient ses collègues policiers par téléphone portable. Course-poursuite à vive allure. Les deux voitures finissent leur course dans le fossé. David place un brassard de police sur son bras et sort de son véhicule. Karim, lui, sort un revolver et tire plusieurs coups de feu. Les deux frères sont blessés à l’abdomen. L’un a été transporté à l’hôpital de Lagny, puis à celui de Bobigny, l’autre au centre hospitalier de Melun. […] Source: Parisien


    votre commentaire