• Bientôt la démission pour Nicolas Hulot ?

     

    Reçu à sa demande sur le plateau de Jean-Jacques Bourdin, le ministre de la Transition énergétique est dans la tourmente. Pour une fois, ce ne sont pas les couleuvres que lui font avaler ses chefs qui sont au cœur de l’actualité. Les rumeurs vont bon train sur des écarts sexuels dont se serait rendu coupable à plusieurs reprises le ministre. Hulot dément catégoriquement toutes les accusations et bénéficie du soutien total de ses collègues. Soulagement dans les rangs de la majorité ! On va pouvoir continuer à faire de l’écologie purement médiatique.

    L’orage gronde au-dessus des hommes politiques. Ceux qui sont censés être des modèles de vertus, dignes de gouverner la France sont pris les deux pieds dans des affaires sexuelles scabreuses. Entre Denis Baupin dont les agissements présumés n’ont pas attendus l’affaire Weinstein pour éclater dans la presse en passant par les accords immoraux du ministre Darmanin, plus aucune bête politique n’est à l’abri. La dernière victime en la matière n’est pas un professionnel de la politique, mais il est peut-être le plus connu des ministres : Nicolas Hulot.

    Scandale sexuel ou diffamation ?

    L’animateur de télévision qui a fait fortune en vendant des gels douche est au cœur d’une tourmente qui le voit accusé de harcèlement sexuel sur plusieurs femmes. Un article long de deux pages du nouveau magazine Ebdo dépeint le ministre comme un prédateur sexuel avec des témoignages à la clé. Un bon moyen pour un nouveau média de se faire de la pub ? Peut-être… En tout cas, Nicolas Hulot prend les devants et rappelle que certains faits qui lui ont été reprochés ont été classés sont suite il y a dix ans.

    Dans l’interview accordée à Jean-Jacques Bourdin ce matin, Hulot s’est montré combattif et héritier d’un soutien inconditionnel de la part du Premier ministre et du Président de la République. Et pour cause ! Ces deux gusses ont besoin d’un Hulot ministre pour faire croire à tous les crédules qu’un exécutif qui s’intéresse vraiment à la cause écologiste est aux commandes. L’abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes est un blanc seing pour se faire passer pour un amoureux des fleurs, mais avec un Hulot en tête d’affiche, l’artifice passe bien mieux.

    Ainsi, que les rumeurs soient fondées ou non, qu’un accord secret ait été conclu entre Hulot et l’une de ses possibles présumées victimes, il sera soutenu à bout de bras pour éviter toute démission bien dommageable pour l’image du Gouvernement. Imaginez si un harceleur sexuel avait pris place entre Darmanin et Edouard Philippe ? Nul doute que Hulot sera choyé par tout le Gouvernement. Il est trop précieux pour se perdre sur une mine du type « Balance ton porc ». La presse peut circuler quitte à trouver un second couteau sur lequel se faire les dents un peu plus longuement.

    Source : 24heuresactu


    votre commentaire
  • Le sémillant Steeve Briois annonce que le FN interdira l'entrée de son Congrès à Jean-Marie Le Pen

    Alors que la cour d'appel de Versailles a confirmé vendredi son exclusion du Front national, celui qui demeure néanmoins président d'honneur du parti ne pourra pas assister au congrès du FN les 10 et 11 mars à Lille.

    Motif ? Jean-Marie Le Pen n'est pas "adhérent", a affirmé le secrétaire général du fan club de Marine Le Pen, Steeve Briois.

    Interrogé sur BFM-TV pour savoir si le FN interdirait l'accès du congrès à M. Le Pen, Steeve Briois a répondu avec perfidie : "évidemment".

    Jean-Marie Le Pen "n'a pas été reconnu comme adhérent du Front national. Et, à Lille, seuls les adhérents à jour (de cotisation) peuvent venir s'exprimer et voter", a expliqué le responsable frontiste.

    Pourtant, sa fonction honorifique lui permet, théoriquement, de participer aux bureaux politiques du parti. Mais Steeve Briois a estimé que "dans un mois, toute cette question de la présidence d'honneur sera réglée par le vote des adhérents".

    Jean-Marie Le Pen, joint par l'AFP, a menacé vendredi de se rendre au congrès du Front national en mars en recourant à la "force publique", après une décision de justice qui confirme son exclusion du parti politique mais le maintient à sa présidence d'honneur.

    Jean-Marie Le Pen pourrait également être accompagné de nombreux "fidèles" voire même de bikers prêts à l'aider à entrer en force s'il le faut.

    Source : http://nicematin.com


    votre commentaire
  • Un maire de l'Oise met des panneaux contre la fermeture de classes rurales : « 250 millions pour des classes au Sénégal, ici on les ferme ! »

    Ils ont mis leur plan d’action à exécution ! Pour protester contre la fermeture d’une de leur classe à la rentrée prochaine, élus et parents d’élèves de Fontaine-Lavaganne, village du Beauvaisis, ont installé des panneaux le long de la RD 901, entre Marseille-en-Beauvaisis et Grandvilliers, dans l’Oise, «  où passent entre 5.000 et 6.000 véhicules par jour  », précise le maire, Gérard Goret.

    Pour le moment, deux panneaux sont visibles de la route. « Mais il pourrait y en avoir d’autres », prévient le maire. Au passage, le village s’attaque aux décisions gouvernementales qui soutiennent l’ouverture de classes au Sénégal, pour les mettre en opposition aux fermetures prévues dans l’Oise.

    Gérard Goret assume : « Je ne suis pas contre le fait d’aider les pays d’Afrique mais on fait aussi tout pour pénaliser les petites communes comme les nôtres. C’est un cri de colère. »

    Source : http://courrier-picard.fr


    votre commentaire
  • Rennes : un Mahorais armé d'une machette viole une nourrice et frappe un enfant de 10 ans qui a tenté de la défendre

    Une jeune femme a été violée mercredi après-midi dans un pavillon dans le quartier de la rue de Fougères à Rennes (Ille-et-Vilaine). Elle gardait les enfants d’un couple quand l’agresseur a fait irruption dans l’habitation. Un ouvrier, qui travaillait sur un chantier voisin, a donné l’alerte et permis l’interpellation du suspect.

    Il lève la tête de son ouvrage et aperçoit un homme, portant une machette, retenir une jeune femme par le cou. « Elle hurlait et appelait à l’aide, témoigne le maçon. Elle suppliait son agresseur de la laisser et de ne pas faire de mal aux enfants. »

    La jeune femme, 35 ans, gardait des enfants lorsqu’elle a été surprise par cet homme à la stature athlétique. Il l’aurait menacée avec la machette. La jeune femme a réussi à échapper à son agresseur mais a été rattrapée dans la petite cour devant le pavillon. L’ouvrier est témoin de la scène.

    Les policiers ont encerclé la maison et ont interpellé l’agresseur alors qu’il s’apprêtait à prendre la fuite. « Il s’est débattu violemment, poursuit Kévin. Les enquêteurs ont dû se mettre à plusieurs pour le maîtriser et lui passer les menottes. »

    Un enfant de 10 ans a aussi été frappé par l’agresseur, parce qu’il voulait prendre la défense de sa nounou.

    Le procureur précise que « le mis en cause est originaire de Mayotte. »

    Source : http://fdesouche.com


    votre commentaire
  • La France championne d’Europe des prélèvements sur les entreprises.

    Publié par : sylvestre Brunaud..

    prelevement-entreprises.jpg

    Et en plus, ce sont surtout des prélèvements sur le travail (charges patronales et salariales), qui sont donc pris que l’entreprise prospère ou soit en difficulté, au lieu d’être sur ces résultats.


    Source via contre-info


    votre commentaire