• Un cimetière vandalisé dans le Calvados..

    «Plusieurs dizaines de crucifix ont été déplacés, certains d'entre eux retournés et plantés dans le sol, a affirmé le ministre dans un communiqué. Photo: capture Google Maps.

    Des dégradations ont été découvertes mardi soir dans le cimetière du village de Tracy-sur-Mer, suscitant le «dégoût» et «l'indignation» de Manuel Valls, deux jours après la profanation de 250 tombes dans le cimetière juif de Sarre-Union.

    Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a annoncé mardi soir que des «dégradations» avaient été commises dans le cimetière Tracy-sur-Mer, un village de 350 habitants situé sur le littoral normand. Ce nouvel acte de vandalisme dans un cimetière, deux jours après les profanations de 250 tombes dans le cimetière juif de Sarre-Union, a été constaté mardi en fin de journée par la gendarmerie. «Plusieurs dizaines de crucifix ont été déplacés, certains d'entre eux retournés et plantés dans le sol, a affirmé le ministre dans un communiqué. Tout sera mis en oeuvre pour identifier, interpeller et déférer à la justice les auteurs de ces actes révoltants qui bafouent nos valeurs et le respect qui scellent notre vivre ensemble»,.

    La brigade de recherches de Bayeux est chargée de l'enquête et «les techniciens en identification criminelle du groupement de gendarmerie du Calvados procéderont aux constatations dès mercredi matin», a-t-il été précisé.

    Le premier ministre Manuel Valls a également réagi sur son compte Twitter en exprimant son «dégoût» et son «indignation».

    http://www.lefigaro.fr


    votre commentaire
  • 2 ans de prison pour Vincent Reynouard ..

    Deux ans de prison ferme pour le révisionnisme : elle est belle leur liberté d’expression !!

    Par :Jérôme Bourbon..

    Deux ans de prison ferme pour révisionnisme : elle est belle leur liberté d’expression !

    Un mois jour pour jour après que quelque quatre millions de Français eurent défilé dans les rues de France pour défendre la liberté d’expression, le 11 février, le révisionniste Vincent Reynouard était condamné par le tribunal correctionnel de Coutances (Manche) à deux ans de prison ferme pour avoir contrevenu à la loi Gayssot interdisant depuis un quart de siècle toute contestation publique de l’“Holocauste” en postant sur la Toile des vidéos pédagogiques historiquement incorrectes. Qui connaît un tant soit peu Vincent sait à quel point ce quadragénaire souriant et travailleur est un homme pacifique, apôtre de la non-violence. Le condamner à une peine aussi lourde alors qu’il n’a commis d’autre crime que de dévoiler les conclusions de ses recherches historiques et de dire publiquement, à visage découvert, sa sympathie sincère pour les puissances de l’Axe est une infamie. Aux conséquences désastreuses puisque Reynouard, du fait de cette condamnation judiciaire, vient de perdre les deux activités professionnelles qu’il avait réussi non sans mal à obtenir et qu’il se voit condamné à un dilemme cornélien : soit retourner derrière les barreaux d’ici quelques mois lorsque la cour d’appel de Caen aura, hélas selon toute vraisemblance, maintenu une peine de prison ferme et que la cour de cassation l’aura confirmée, soit s’exiler pour toujours.

    Que l’on nous permette dans cet éditorial de rappeler à cette occasion — car ils le méritent — les noms des courageux militants révisionnistes actuellement embastillés pour avoir refusé de brûler leur grain d’encens devant l’idole holocaustique (merci à Bocage de nous avoir considérablement aidé dans ce travail). L’Allemagne est sans surprise le pays le plus hostile à la libre expression du révisionnisme. A la prison de Brandenbourg-sur-Havel est détenu depuis le 25 février 2009 l’héroïque avocat Horst Mahler, 79 ans, ancien membre de la Fraction armée rouge dans les années 1970, condamné à 12 ans et 11 mois de prison (qui dit mieux ?) et qui ne pourra être libéré qu’en 2021, à 85 ans ! Il risque même davantage depuis qu’une affaire a été ouverte contre lui pour avoir été à l’origine de la diffusion sur la Toile — et par la suite sur papier ! — d’un livre, Das Ende der Wanderschaft [La fin de l’errance], qu’il a écrit en prison en guise de réponse au livre de Gilad Atzmon, Quel juif errant ?, qui lui avait été envoyé à la prison.

    En Allemagne encore, mais cette fois à la prison de Bützow : Axel Möller, 49 ans, ancien responsable du site Altermedia Deutschland, a été condamné à 3 ans et demi et est incarcéré depuis le 7 décembre 2011 (il devrait normalement sortir le 29 mai 2015). Outre-Rhin toujours, à la prison de Nuremberg est détenu Gerd Ittner, 56 ans (qui a fait des études d’archéologie, de sanskrit et d’indologie). Condamné en 2005 à 2 ans et 9 mois de prison, Ittner s’est enfui, a été en exil pendant 7 ans, arrêté au Portugal le 11 avril 2012 où il reste incarcéré 5 mois, puis est extradé en Allemagne le 18 septembre 2012. Il avait en principe terminé sa peine le 15 octobre 2014 mais on le prévient, deux jours avant sa sortie, qu’une autre affaire est ouverte contre lui et qu’on le maintient en prison en attendant le procès (vraisemblablement pour éviter qu’il n’échappe à la justice) : en effet, pendant son incarcération au Portugal il a envoyé à des personnalités des courriers contestant les crimes contre l’humanité, courriers pour lesquels il devrait être jugé prochainement.

    En Autriche, à la prison de Krems-sur-Stein est incarcéré Wolfgang Fröhlich, 63 ans, ingénieur chimiste (spécialiste des questions de désinfection !). Il a fait l’objet de plusieurs condamnations, toutes pour révisionnisme, condamné au total à plus de 8 ans de prison, incarcéré depuis août 2007 et ne devrait pas sortir avant janvier 2016. Il envoie des courriers à toutes sortes d’autorités — au président de la République Heinz Fischer, au chancelier, à une « commission épiscopale », dépose plainte contre le faux expert Jagschitz, etc. — mais n’obtient jamais aucune réponse à aucun de ses écrits…

    A cette liste il convient d’ajouter tous les révisionnistes qui ont déjà été emprisonnés dans le passé pour leurs travaux : le fondateur et directeur du Courrier du Continent Gaston-Armand Amaudruz (Suisse, emprisonné à l’âge de 83 ans !), René-Louis Berclaz (Suisse), Frank Brunner (Suisse), Günter Deckert (Allemand), Dietlieb Felderer (Suédois), le directeur de Révision Alain Guionnet (Français), Gerd Honsik (Autrichien), David Irving (Anglais), Walter Ochensberger (Autrichien), Franz Radl (Autrichien), Ahmed Rami (Suédois), Fritz Rebhandl (Autrichien), Vincent Reynouard (Français), Manfred Roeder (en tout 12 ans de prison), Germar Rudolf (Allemand), Hans Schmidt (Germano-Américain), Herbert Schweiger (Autrichien), Simon Sheppard et Steven Whittle (Anglais), Sylvia Stolz (Allemande), Fred Toben (Australien), Pedro Varela (Espagnol), Siegfried Verbeke (Flamand), Udo Walendy (Allemand), Ernst-Hubert Zafke (Allemand), Ernst Zündel (Germano-Canadien, 7 ans). Le cas de Jürgen Graf, l’auteur de L’Holocauste au scanner, est particulier car il n’a pas réellement été embastillé : condamné à 15 mois de prison ferme le 16 juillet 1998, confirmé le 23 juin 1999, J. Graf s’est exilé, n’a pas été extradé du lieu de son exil et devrait enfin pouvoir rentrer en Suisse prochainement car la prescription de sa condamnation est acquise depuis le 2 septembre 2014.

    Suite de l’éditorial de Jérome Bourbon  dans Rivarol n° 3176 du 19 février 2015

    Site du journal  Rivarol


    votre commentaire
  • Ermont-Eaubonne : agression sexuelle dans le train

    Par :Anthony Lieures ..
     
    INFO LE PARISIEN 
    ILLUSTRATION. Une femme de 17 ans a été victime d’une agression sexuelle à bord d’un train, ce lundi soir, en gare de Ermont-Eaubonne (Val-d’Oise).ILLUSTRATION. Une femme de 17 ans a été victime d’une agression sexuelle à bord d’un train, ce lundi soir, en gare de Ermont-Eaubonne (Val-d’Oise).

    Une adolescente de 17 ans a été agressée sexuellement à bord d’un train, ce lundi soir, vers 21h15 en gare d'Ermont-Eaubonne (Val-d’Oise), par un homme de 27 ans originaire de Meaux (Seine-et-Marne). Selon les premiers éléments de l’enquête, la jeune passagère voyageait avec un groupe de quatre hommes, dans lequel se trouvait son petit ami, âgé de 32 ans, mais aussi son futur agresseur.

    D’après le témoignage de la victime, son agresseur aurait procédé à des attouchements intimes, puis l'aurait frappée et menacée de mort à l’aide d’un tournevis. Une rixe aurait éclaté dans le groupe. Un voyageur, témoin de la scène, a tenté de s’interposer mais cet habitant de Pierrelaye, âgé de 39 ans, a essuyé plusieurs coups de poing au visage.

    La police, prévenue par des appels au 17, est rapidement montée à bord du train. Elle a interpellé les quatre hommes du groupe, dont le principal suspect. Ce dernier a été placé en garde à vue, tout comme ses trois amis. Deux d’entre eux, âgés de 25 et de 26 ans, sont des habitants de Sarcelles. Le plus âgé, et qui serait le petit ami de la victime, est lui originaire de Clichy, dans les Hauts-de-Seine.

    votre commentaire
  •  Demain en France 

    ((La France en perte de vitesse et marchons en reculons ,ils ont la tête plus basse que les fesses )).

    LE LYCÉE FRANÇAIS DE DOHA ENSEIGNERA LA CHARIA

    dohaLe 28 janvier 2014, la France et le Qatar ont signé un accord qui institue la séparation des sexes et entérine l'enseignement de la charia au sein du lycée Voltaire, un établissement créé par la mission LAÏQUE française. Délirant !

    Le lycée français au Qatar n'est plus mixte et enseigne dorénavant la langue arabe et la religion musulmane. Tel est le contenu de l'accord bilatéral qui a été signé en présence de la ministre déléguée aux Français de l'étranger, Hélène Conway-Mouret, le 24 janvier dernier. Un an après, la France étant submergée par une vague de désir "laïque", il est permis de s'interroger sur ce surprenant quitus  de la France à un enseignement religieux des plus stricte....

    Vous avez dit "compréhensifs"? 

    "Il y a trois questions qui sont importantes pour les Qataris et les Arabes qui fréquentent cette école, et ce sont l'enseignement de la charia islamique, de la langue arabe et de la séparation entre garçons et filles à partir d'un certain âge", a déclaré le procureur général du Qatar et président du conseil d'administration de l'école, Ali ben Fetis Al-Marri à l'AFP. Rappelons que ce monsieur ne manque pas une occasion à Paris de proclamer son attachement à l'Islam d'Averroès et son admiration pour la France des lumières.  Et ce tartuffe d'ajouter: «Nos amis français se sont montrés compréhensifs, car l'essentiel pour nous est d'avoir des Qataris francophones attachés à leur langue et leur religion». 

    L'accord a donc formalisé  l'enseignement obligatoire de la religion musulmane et la séparation des sexes débute à partir du secondaire. Précisons que cet établissement est placé sous la tutelle pédagogique du ministère français de l'Éducation nationale. Une administration que l'on imaginait assez peu disposée à enseigner la stricte observance de la charia...

    Voltaire, réveille toi !

    Ce compromis est intervenu pour mettre un  terme "à certains problèmes"  autour de cet établissement qui a été déjà au cœur de plusieurs polémiques. Le feuilleton Voltaire ne date pas d'aujourd'hui et les intérêts de la France ont été à nouveau piétinés. 

    D'abord, en 2011, la mission laïque française, qui gérait le lycée Voltaire avait été accusée de détournement de fonds. Ensuite en 2012, l'ancien proviseur de ce même établissement, Franck Choinard, avait dû quitter son poste précipitamment à la suite d'une plainte pour «attitude anti-musulmane». En réalité, Doha sabote le fonctionnement de ce lycée en raison d'un conflit sur le contenu des programmes enseignés jugés "non conforme à l'islam". À l'époque, le Qatar exerçait une pression pour faire modifier les programmes des livres de sciences naturelles et d'histoire traitant ouvertement du corps féminin de la chrétienté au moyen âge.

    La laïcité cantonnée au péri-scolaire 

    Début février, le porte-parole de la diplomatie française, Romain Nadal a tenté tout de même de minimiser les retombées de cette décision : «les cours de religion sont dispensés en dehors du programme scolaire officiel français, sur le temps périscolaire», une pratique qui serait «parfaitement conforme à nos principes de laïcité».

    Créé en 2007, le lycée Voltaire est un établissement de droit privé qui scolarise près de 1 000 élèves - dont 40% de Qataris - de la maternelle au collège. Toute sa gestion est maintenant assurée par le Qatar.

     

    RECTIFICATIF

    Petites précisions à l’usage de ceux qui nous gouvernent et bradent la République en signant avec Doha des accords indécents

    Par Jacques-Marie Bourget

    Certains amis de Mondafrique.com, et d’autres qui le sont moins, trouvent étrange « qu’après une mise au point du Quai d’Orsay », mise au point vieille d’un an, nous revenions sur cet aval donné par la France à un établissement scolaire du Qatar, baptisé Voltaire où, néanmoins, on enseigne la charia.

    La gravité du choix de la France, dont la classe politique se goberge  régulièrement au PSG et à Doha, mérite des explications. Surtout à l’heure où François Hollande prend la parole pour prêcher la « laïcité », un mot valise qui dans sa bouche ne veut rien dire. Si nous comprenons bien, une « laïcité » capable de faire bon ménage avec l’enseignement de l’islam le plus rétrograde et réactionnaire de la planète, un islam dans sa version Wahhabite (femmes bafouées, charia, mains coupées, peine de mort etc…)

    Voici d’abord le communiqué du ministère des Affaires étrangères qui, le 28 janvier 2014, entent démentir la presse qui affirme que Paris a donné sa bénédiction au lycée de la charia : 

    « L’accord relatif au lycée Voltaire de Doha, qui a été signé aujourd’hui, ne porte ni sur les cours de religion ni sur les questions de mixité.

    L’accord établit une relation contractuelle entre le lycée Voltaire et l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE). Le premier s’engage à verser une contribution à l’agence, en échange de laquelle il bénéficiera, pour ses professeurs, de formation continue et de visites d’inspection. L’établissement va pouvoir se rapprocher des normes et des pratiques françaises. En signant l’accord, l’établissement s’engage notamment à respecter la « charte de l’enseignement français à l’étranger », qui se réfère aux principes de laïcité et de neutralité de l’éducation.

    L’établissement, qui accueille des enfants de la maternelle à la sixième, est mixte. Toutes ses classes mêlent garçons et filles, conformément à l’esprit et à la pratique de l’éducation française.

    S’il existe des cours de religion au lycée Voltaire de Doha, ils sont dispensés en dehors du programme scolaire officiel français, dans le temps périscolaire, comme cela se fait dans de nombreux pays. »

    Mettons donc  les points sur les « i ».  Aucun livre de cours ne peut être admis dans le lycée sans l’aval d’un « comité » qui déclaré si l’ouvrage est « halal » ou pas. Ce qui, avouons-le, limite le champ des possibles.

    D’ailleurs, le procureur général du Qatar, Ali Ben Fetis Al-Marri, champion de la dissimulation et du double langage,  et président du lycée a « craché le morceau » en déclarant :"Il y a trois questions importantes pour les Qataris et les Arabes qui fréquentent cette école,  ce sont l'enseignement de la charia islamique, de la langue arabe et de la séparation entre garçons et filles à partir d'un certain âge. Nos amis français se sont montrés compréhensifs car l'essentiel pour nous est d'avoir des Qataris francophones attachés à leur langue et leur religion".

    Voilà, c’est dit, « les français compréhensifs »… Qui sont-ils ?  Ceux qui pourchassent des « djihadistes » en France mais qui ménagent leur sponsor de Doha.

    Comblé par l’accord franco-qatari, un  diplomate  français a même précisé : « Que cette coopération offre aux générations Qatariennes à venir une grande opportunité de maîtriser la langue française et sa civilisation sans pour autant renoncer à leur propre culture, leur propre histoire et leur propre religion. » Bon, l’important est de savoir qu’à l’avenir, nous n’allons pas manquer de  spécialistes de Flaubert qui soient aussi de bons  traducteurs de la charia et des nobles pensée du vénéré Al-Wahhab. D’ailleurs, ironie de l’histoire, le lycée Voltaire est, pour partie, construit dans le quartier Al-Wahhab, du nom du fondateur de la doctrine.

    Bref, même si la fin de la mixité, base de l’éducation à la française, est programmée,  pour 2020,  Romain Nadal, un élégant du Quai d’Orsay, a cependant précisé que les cours de religion : « sont dispensés en dehors du programme scolaire officiel français, dans le temps périscolaire, comme cela se fait dans de nombreux pays », une pratique « parfaitement conforme à nos principes de laïcité ».  Ouf. Voilà le prix à payer pour de putatives ventes de « Rafale », pour le prix des « conférences » et « forum » qui rémunèrent nombre d’élus français et en tête Villepin et  Sarkozy.

    En avalisant l’accord du lycée Voltaire,  avec un pays sans droit ni comptabilité publique, classé 136e pays au monde au plan de la démocratie, la France n’a pas dit un mot en faveur du poète Al-Ajami, condamné à 15 ans de prison, ni une syllabe pour ces français illégalement et odieusement retenus prisonniers au Qatar.

    Modestement Mondafrique.com conseille à ses amis du Quai d’Orsay de tout de suite mitonner un accord semblable avec la Corée du Nord. Il y a urgence.

    Jacques-Marie Bourget

    Journaliste diplômée en Économie et en Relations Euro Méditerranéennes-monde maghrébin.

     http://mondafrique.com/


    votre commentaire
  • Par: Pieds Noirs 9A..Cinquième colonne en marche et qui l’arrêteras ???..

    Article N°1902 du 17 Février 2015..

    Cinquième colonne en marche et qui l’arrêteras ???..

    Cinquième colonne en marche et qui l’arrêteras ???

    24 heures en images - Des gens déguisés en djihadistes lors du carnaval d'Alost, le 15 février.

    Suite aux 21 chrétiens d'Egypte et menace l'Europe depuis la Libye.

    Cinquième colonne en marche et qui l’arrêteras ???..Ils n'approuvent pas forcément Charlie.. Que nos pays se ferment les yeux...l'Italie n'arrête pas de sonner la sonnette d'alarme et personne ne réagit!! . il faut arrêter de se voiler la face!! les politiques font l'autruche ,c'est très grave ce qu'il se passe !! nos enfants ne le voient pas ,mais ils le découvriront incessamment sous peu ..

    Ce n'est pas nouveau ,les Français ont la mémoire courte ,bien courte , cela est vrai ont étaient sur la plage en train de se faire bronzette ,j'ai connus cela par le FLN /ALN en Algérie ,femmes enfants bébés civils innocent ..Le peuple le savait bien que cela allait arrivé en France ..Bien voyons inutile de faire les innocents ,dont tout ceux qu'ils ont étaient élus depuis la deuxième guerre mondiale y participe dont ce qui arrive aujourd’hui en terre Française et Européenne ,même De Gaulle y a participé en donnant 4 départements Français..La date étant prévu ,ont vous l’avez dit des millions de fois que 50 ans après la France en subira les conséquences voulu par nos politique socialo communistes ..ON Y EST !!! je peux vous dire que nous sommes en conflit ,inutile de le nier ..De cela Mélenchon on entend pas beaucoup parlé ..

    La barbarie; il faut se lever et combattre ,de tous temps çà existe,même parfois au sein d'une famille ..surtout quand la société et la démocratie s'endorment et de faire moussé des âneries comme (je suis Charlie) le délire complet ....Cacher la vérités aux français ,les dangers réels qui menacent l'Europe depuis plus de 50 ans est la pire chose qui soit.tous nos politiciens en sont responsables et les Français aussi ,inutile de pleurer aujourd'hui ,car la situation est grave ..Hollande est un incapable ,un gamin face a cette situation ,la France et la porte ouverte a tous et a la merci des pleurnicheurs immigrés !! la dernière facette que l'on entrevoie de moi- président semble être la lâcheté !! et nous sommes condamnés à compter les points en lisant la presse, c'est quoi ce cirque. On vendrait des armes sans nous défendre?? Les chrétiens sont assimilés par ces ânes bâtés comme des alliés de l'Occident; l'islam ne dissociant pas le politique du religieux, ils croient que parce que les chrétiens y vivent ils sont forcement du côté de leurs dirigeants et de leur politique. Ils suivent également les préceptes du coran où les chrétiens sont qualifiés "d'associateurs", crime impardonnable pour eux.??Cela fait un moment qu'on sait que Grand chef de guerre n'a rien dans le pantalon, du moins en matière d'énergie, de décision, de fermeté et d'action tout court..au lieu d essayer de reproduire une vague copie de DSK en matière de femmes qui va gagné son procès ,d‘ailleurs et leurs fera un grand pied de nez , il ferait mieux de tenter de lui ressembler coté économie et compétence. Comme la mesure que propose Taubira : leur donner des cours d'instruction civique!! On est dans le délire socialiste le plus total ..Comme la sainte belle de kacem va leur appendre les valeurs de la République et nos gamins vont chanter la Marseillaise!! quand ils vont chanter la Marseillaise l’état Islamique va déposer les armes ,si si ...ils le croient!! faut qu'ils arrêtent un peu de faire de la politique et chercher à tout va l'approbation de l'opinion publique pour collecter des points dans les sondages ..

    Et dire qu'il s'est trouvé un Sarkozy et un BHL pour "libérer" la Libye de la dictature inhumaine de Kadhafi.

    Il faut avant tout dire un grand merci a notre ami Sarko-BHL pour le bon sens politique à propos de Kadhafi !!!..Le BHL récidive actuellement sur la Russie; mais pourquoi invite-t-on ce nul bobo ,qui n‘a pas sa tête a lui ,un dangereux pour les retombées sur la terre Française ??-- (Où était alors Juppé en charge nominale de l'affaire ?! Il se traînait, en loche... ) Les deux premiers nommés devraient, non pas comparaître devant le TPI, mais être internés pour bêtise !!! Je constate encore une fois encore que ces massacres ne sont perpétrés ni par les juifs, ni les bouddhistes, ni les skis, et tous les autres, sauf... Il doit bien y avoir un problème quelque part. La guerre de religion, la pire guerre qui soit est commencée. Il faut que nos gouvernants se décident à agir avec fermeté pour contrer ce début de guerre. Mais pour cela il ne faut pas qu'ils continuent dans cet angélisme coupable d'inaction. Dans cet angélisme qui conduit à la libération d'individus qui assassinent quelques mois plus tard. Il faut également que le ministre de la justice cesse ces libérations anticipées qui remettent dans la rue ces multirécidivistes ..Pieds Noirs 9A..


    votre commentaire