• votre commentaire
  • Terrorisme : le faux ventre, nouvelle ruse ?

    Le Parisien: Illustration. Un faux ventre de femme enceinte tapissé d’aluminium, similaire à celui-ci, a été retrouvé chez le jeune couple radicalisé. Les policiers se demandent à quoi pouvait être destiné cet artifice.
    © Le Parisien Illustration.
    Un faux ventre de femme enceinte tapissé d’aluminium, similaire à celui-ci, a été retrouvé chez le jeune couple radicalisé. Les policiers se demandent à quoi pouvait être destiné cet artifice.

    Au lendemain de l'annonce par le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, qu'un «dixième attentat» venait d'être déjoué du côté d'Orléans (Loiret), où deux jeunes hommes sont soupçonnés d'avoir voulu s'en prendre aux forces de l'Etat, un couple, originaire de Montpellier (Hérault) était toujours auditionné, jeudi. Placés en garde à vue lundi dans les locaux de la Sous-direction antiterroriste (SDAT) à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), mari et femme, unis religieusement, sont décrits comme présentant un « profil particulièrement inquiétant » par une source proche de l'affaire.

    Ce couple était surveillé depuis plusieurs semaines. La femme, prénommée Caroline et âgée de 23 ans, s'est convertie à l'islam et semble s'être radicalisée au cours des derniers mois, et avait déjà été auditionnée le 15 décembre pour des faits d'apologie du terrorisme. Puis elle avait été remise en liberté, comme l'a révélé le journal «le Midi libre». Mais l'histoire ne s'est pas arrêtée là.

    « Le matériel informatique et les téléphones portables du couple avaient été saisis pour exploitation, indique un proche du dossier. Il en est ressorti qu'ils avaient consulté des photos de jihadistes en Syrie, ainsi que des scènes très violentes orchestrées et filmées par les hommes de Daech. Il a également été déterminé qu'ils avaient fait des recherches sur les méthodes de fabrication d'engins explosifs. »

    «La détention de ce type de matériel est tout sauf anodine»

    Autre élément particulièrement troublant : les policiers ont découvert au domicile des deux suspects un faux ventre de femme enceinte. Cet accessoire de déguisement, acheté sur Internet, avait été évidé à la main, avant d'être recouvert de papier aluminium. Dans quel but ? « C'est la technique dite du sac plombé, qui consiste à tapisser d'aluminium un contenant, poursuit la même source. Cette action brouille le signal émit par un antivol fixé sur un produit et qui déclenche l'alarme des portiques de détection lorsqu'un voleur ressort avec. Le problème est que dans le cas de cette découverte, on ne voit pas l'utilisation que ce couple pouvait en faire. S'ils avaient voulu dissimuler des armes ou un engin explosif dans ce faux ventre, cela n'aurait de toute façon pas déclenché les portiques de sécurité d'un centre commercial, par exemple. Ces équipements ne s'activent que par rapport aux antivols ».

    Interrogée sur cet objet, Caroline aurait indiqué, toujours selon « le Midi libre », s'être équipée de ce faux ventre pour commettre « des vols à l'étalage ». Une version qui n'a guère convaincu les enquêteurs de la SDAT. Ce faux ventre de femme enceinte, ainsi maquillé, aurait-il pu brouiller les ondes d'un détecteur de métaux, dispositif désormais installé à l'entrée de nombreux bâtiments officiels ? Sur ce point précis, des vérifications sont toujours en cours. « La détention de ce type de matériel est tout sauf anodine, qui plus est au regard du comportement de cette jeune femme et de son mari, note un enquêteur. C'est elle qui semble pousser son mari, âgé de 35 ans et de nationalité franco-tchadienne, à une observance très rigoriste de la religion. »

    Jeudi soir, Caroline et son compagnon étaient toujours auditionnés. « La menace n'a jamais été aussi élevée », a encore insisté, jeudi, le Premier ministre, Manuel Valls, à l'issue du Conseil des ministres.


    votre commentaire
  • Acte Isolé ou déséquilibré .Posté par : Pieds Noirs 9A.. 

    Le Figaro Histoire n°17 décembre 2014-janvier 2015 (6.90€)
    texte des illustrations Thibaut DARY
    éditorial par Michel DE JAEGHERE :
    « - Mensonge d’un FLN qui parvint à se faire reconnaître comme le seul représentant du peuple algérien, quand le nombre de ses militants n’approcha jamais celui des harkis …
    - Mensonge de l’allié américain ruinant à Suez le prestige de la France au lendemain d’une victoire militaire qui aurait privé la rébellion de ses principaux soutiens.
    - Mensonge d’un général de Gaulle proclamant, en juin 1958, à Oran et à Mostaganem : « L’Algérie est une terre française, organiquement, aujourd’hui et pour toujours. » « Vive l’Algérie française ! » Et encore à Saïda, en août 1959 : « Moi vivant, le drapeau vert et blanc du FLN ne flottera jamais sur Alger. »
    - Mensonge d’une paix qui se traduisit par un renouveau de violence contre les Européens, les disparitions, la torture et le massacre de dizaines de milliers de harkis que la France avait promis de ne jamais abandonner, l’exode forcé d’un million de pieds-noirs …
    On a beaucoup spéculé, beaucoup écrit sur le retournement du général de Gaulle …
    On lui fait souvent crédit d’avoir compris que l’empire était devenu pour la France un fardeau insupportable, et que les évolutions démographiques allaient rendre la pression migratoire irrésistible …
    C’est balayer d’un revers de main les solutions confédérales … Tenir pour rien l’abandon du pétrole saharien …
    Mais c’est souligner, en réalité, l’ultime mensonge, celui que la population française s’est fait à elle-même …
    Notre pays en a été payé par la crise de mai 1968, le choc pétrolier de 1973, la vague migratoire qui a fait passer depuis 1962 la population algérienne en France de 300 000 à 5 millions … »

    FIERS D ETRE PIEDS NOIRS


    votre commentaire
  • Acte Isolé ou déséquilibré .Posté par : Pieds Noirs 9A.. 

    La France grande et généreuse ..


    votre commentaire
  • MA FRANCE . Une nation à l'abandonPar : Pieds Noirs 9A.. 

    Article N°2917 du jeudi 24 décembre 2015 .

    MA FRANCE . Une nation à l'abandon

    MA FRANCE . Une nation à l'abandonLa France est en train de crever la bouche ouverte des effets délétères de l’idéologie socialo-vert-communiste naguère malignement inoculée. Depuis lors, ce infect poison agit comme une malédiction sur notre pays au point de ne plus pouvoir s’en libérer.

    Tout naturellement, un tel constat devrait nous conduire à nous demander comment nous en sommes arrivés là et surtout, sentant bien que quelque chose clochât depuis fort longtemps, pourquoi nous n’avons pas trouvé expédients de nous interroger en notre âme et conscience.

    C’est la presse antifrançaise qui favorise par leurs écrits le dépouillement du peuple chrétien. Au-delà de la propagande nauséeuse des journalistes semblants écrire sous la dictée de Manuel Valls, la tragique réalité de le territoire France occupée apparaît

    Basons-nous à Calais dont ce n'est que le début des opérations.

    Les forces de « l’ordre » – celles qui laissent libres des étrangers clandestins qui multiplient chaque jour les délits, quand ce ne sont pas des crimes, sont intervenues pour arrêter un homme qui tentait d’empêcher des délinquants étrangers de venir squatter un terrain municipal. La municipalité UMP de la ville, dirigée par la sénatrice, aurait « toléré » que les délinquants étrangers jouissent de ce terrain… Que cette même municipalité refuse aux Français habitant la ville. De quoi en rire vraiment dont de ce terrain sera un dépotoir comme demain la France tout entière

    Pour ma part, je voudrais faire une déclaration liminaire destinée à donner ma propre vision du mal français. Voici : ne sommes-nous pas le dernier pays européen, depuis la chute du communisme de papa, à ne voir notre salut que dans un usage immodéré de l’idéologie ? Par idéologie, je veux signifier une construction de l’esprit tenant de l’imposture et dont la conséquence première, constamment vérifiée par les faits, revient à abolir la liberté individuelle en transférant la notion de responsabilité personnelle vers une irresponsabilité collective d’État. Ainsi, le XXe siècle fut-il ponctué de catastrophes humaines produites par des régimes totalitaires animés de sombres arrière-pensées idéologiques ; de même, le XXIe siècle se trouve-t-il, à peine naissant, déjà confronté sur un plan universel au nouveau péril islamiste…

    Mais en France, depuis plus de quarante années, que se passe-t-il alors de si grave que de plus en plus de Français finissent par pressentir enfin l’inexorable survenance d’une catastrophe nationale d’une ampleur sans égale ? En voici, selon moi, les raisons objectives qui me font me ranger à leurs côtés. Primo, le ver socialiste s’est si profondément logé dans le fruit républicain qu’il semble désormais impossible de l’en débusquer ; en second lieu, nos défenses immunitaires ne paraissent plus être en mesure de résister encore longtemps aux attaques sournoises d’une idéologie quasiment sanctuarisée !

    Le but ultime de cette idéologie létale étant, disais-je précédemment, d’abolir la liberté individuelle en transférant la notion de responsabilité personnelle vers une irresponsabilité collective d’État, sa mise en place vise donc à corrompre le jugement des gens pour leur ôter toute volonté de reprendre leurs esprits.

    Une régression destructrice dont le moteur principal est encore et toujours le socialisme qui, selon mes modestes observations, a jeté le masque en France et galope actuellement à bride abattue ! Pauvre France. Pieds-noirs 9A...


    votre commentaire