• Prison pour un chrétien accusé «d’ébranler la foi d’un musulman »

    Algérie: 6 mois de prison pour un chrétien accusé «d’ébranler la foi d’un musulman »

    Algérie: 6 mois de prison pour un chrétien accusé «d'ébranler la foi d’un musulman »Algérie: 6 mois de prison pour un chrétien accusé «d'ébranler la foi d’un musulman »

    Un chrétien algérien originaire de la wilaya de Tiaret située au sud-ouest de la capitale Alger, arrêté par les services de sécurité en possession de livres évangéliques, a comparu devant le Tribunal de Frenda de la même wilaya. Il est accusé d’avoir « ébranlé la foi d’un musulman ».

    Le procureur de la république a requis la peine de 6 mois de prison ferme et une amende de 50 000 Dinars Algériens. Cités par Algérie Part, les responsables de l’église protestante d’Oran ont exprimé leur incompréhension vis-à-vis de l’accusation portée contre l’un des fidèles de leur église.

    Le Prosélytisme est interdit en Algérie depuis la signature de l’ordonnance du 06 mars 2006 par le chef de l’Etat Abdelaziz Bouteflika « fixant les conditions et les règles de l’exercice des cultes autres que musulmans ». L’ordonnance en question prévoit des sanctions pénales : « Sous réserve de peines plus graves, est puni d’un emprisonnement de deux à cinq ans et d’une amende de 500 000 à un million de dinars algériens quiconque incite, contraint ou utilise des moyens de séduction tendant à convertir un musulman à une autre religion, ou en utilisant à cette fin des établissements d’éducation, de santé, à caractère social ou culturel, ou institutions de formation, ou tout autre établissement, ou tout moyen financier ; fabrique, entrepose ou distribue des documents imprimés ou montages audio-visuels, ou tout autre support ou moyen qui visent à ébranler la foi d’un musulman » (art. 11).

    Les chrétiens d’Algérie dénoncent une vague de fermetures d’églises

    Le World Watch Monitor a dressé un rapport peu élogieux de l’Algérie et ses chrétiens qui subissent, selon l’organisme, «des pression liées à leurs croyances». En effet, dans un rapport publié le 1er mars, le WWM rapporte la ferméture de deux églises à l’Oranie et deux autres en Kabylie en mettant en exergue une «vague de fermeture injustifiée».

    https://observalgerie.com/


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :