l’Algérie se classe à la 83e place du classement du PNUD (Programme des Nations-Unies pour le développement) sur le développent humain dans le monde pour l’année 2016 publié le 21 mars à Stockholm.

L’Algérie se classe devant la Tunisie (97ème) et loin devant le Maroc qui pointe à la 123ème place. L’Algérie arrive à la troisième place au niveau du continent, derrière les Seychelles (63ème) et Maurice (64ème). Au niveau mondial, la Norvège arrive en tête du classement suivie de l’Australie, la Suisse, l’Allemagne et le Danemark.

Le calcul de l’IDH est axé sur trois critères fondamentaux du développement humain: l’espérance de vie et la santé, la capacité à acquérir des connaissances (mesurée par la durée moyenne de scolarisation et la durée attendue de scolarisation) et la capacité à atteindre un niveau de vie décent (mesurée par le revenu national brut par habitant). Pour mieux mesurer le développement humain, le Pnud prend également en considération d’autres paramètres tels l’indice de développement du genre entre les hommes et les femmes, l’autonomisation des femmes et les aspects de la pauvreté.