• Non !...Ils ne fuient pas la guerre ...

    Par:Pieds Noirs 9A..

    Article N°6033 du mercredi 21 août 2019

    NON ILS NE FUIENT PAS LA GUERRE

    Nous assistons depuis des années maintenant à l’ensauvagement progressif de la France,avec la complicité ,sous les effets conjugués du laxisme de nos élus aux pouvoirs  et une majorité de Français du bon bobo gaucho complice de cela, de l’immigration massive, la tiers-mondialisation du pays . Les exemples prouvant cet ensauvagement sont multiples, il faudrait un véritable almanach pour les recenser ,cela devient un désastre pour le pays France et ses chrétiens .Souvenez-vous déjà il y a deux ans de cela ,un jeudi soir du mois fin février précisément ,il est arrivé deux rixes sous la station du métro aérien Stalingrad à Paris ,après ,depuis cela le début du mois de mars, des centaines de « migrants », originaires de plusieurs régions du monde (Érythrée, Soudan ou bien encore Afghanistan), campent à cet endroit sans gène ,ni au respect a la loi d’hygiène sans sanitaire . La cohabitation fut difficile entre ces migrants aux origines ethnoculturelles variées,moitié barbares, mais tout sauf européennes. Inévitablement, des tensions se font fait jour pour le contrôle du territoire, des trafics de tout genre avait pris jour par la domination d’une communauté.

    Non !...Ils ne fuient pas la guerre ...

    Livrés à eux-mêmes, sans règles, sans menaces de sanctions ou d’expulsions,ou l'état laissant faire pour avoir la paix de ses grands bonnets aux chaud ,donc ces migrants sont revenus à l’état de nature sauvage de (  cet-infra-monde barbare),dont la force faisons leurs lois sans évoquer ces bagarres de grande ampleur, <<coups de battons ,bruit et tapage nocturne >>Vis -à-vis des habitations a proximités ou des citoyens ne pouvant plus dormir en paix et pour ce lever le matin pour ce rendre au travail ...

    Ces immigrés sauvageons censés fuir la guerre qu'ils disent ,non seulement s'installer ou on leurs a fait croire de cette belle eldorado sociale par les socialiste et de droite molle ,alors que cette guerre voir déjà un début de guérillas semblent bien l’importer dans notre pays.(à vrai dire la vérité) car il faut le dire pour ceux qui ne sache pas ,qu'un soir la brigade anti-criminalité de nuit (BAC N) en a d’ailleurs fait les frais, accueillie par une volée de projectiles lancés par un migrant ivre. Les riverains  on prit peur ,ainsi restés sous le choc, une habitante du quartier déclarait ainsi au  journal le (Parisien ): “Jamais il n’y avait eu de violences, jusqu’à présent. Là, c’était vraiment impressionnant.” La crise migratoire depuis de Gaulle, amène au milieu de la capitale ce que les habitants des banlieues a risques connaissaient déjà : la violence, l’arbitraire de la rue,les viols , le chaos des ensembles multiculturels (de ce bon vivre ensemble )qui ne font pas société du respect d'autrui et de vivre en paix .

    Les Français non collabos que je précise bien , peuvent aussi enfin observer ce que signifie l’impuissance d’un État qui a renoncé à sa souveraineté, son drapeau et à son pouvoir d’agir. Et ce n'est pas avec maintenant Macron l'Africain que la France retrouvera toute sa souveraineté et sa joie de vivre ...

    Pour un autre cas d'exemple du "vivre ensemble" ;

    L’autre cas qui a retenu mon attention et ma fondu en larme de colère concernant une jeune fille, une très jeune fille. Sandra, âgée de 12 ans, a été littéralement torturée par des « camarades » à la sortie de son collège à Créteil, en banlieue parisienne. À la sortie des classes, plusieurs jeunes filles de son âge lui ont demandé une énorme somme de 170 euros.  Bien évidement cette pauvre gamine n’avait pas cette somme sur elle. Un déchaînement de violence d’une intensité sans nom s’est alors abattu sur la collégienne, menacée à l’aide d’un couteau de boucher : brûlures de cigarettes, lacérations, coups de genoux au visage, humiliations (les tortionnaires se sont filmées en train de lui uriner dessus et l’ont forcée à voler dans des magasins)… Laissée pour morte, à moitié nue sous une voiture, il lui restait à peine la force nécessaire pour rentrer au domicile parental.

    <<Alors Comment les parents de cette adolescente ont pu être aussi naïfs en ce qui concerne le racket qui aurait dû être rapidement supposé, non t-ils pas plus de bon sens ? Quelle dialogue avaient-ils avec leur enfant .. c'est inquiétant d'être aussi naïf et peu vigilants ,alors que le racket est un des premier mal d'être des enfants et adolescents. Il serait temps pour certains parents de quitter leur poste de télévision et certaines émissions stupides pour avoir de véritables échanges avec leurs enfants.>>

    Ce cas sinistre montre une autre facette de l’ensauvagement de barbares généralisé. Pas une personne pour venir a son secours en cette terre de France ! Quel monde laisserons-nous à notre descendance ? Une France ruinée économiquement, vidée de son peuple, oublieuse de sa culture, envahie par des drapeaux étrangers anti France qui flotte les jours de festivités ? Notre pays est gouverné de l’extérieur, mais, avant tout, il s’effondre de l’intérieur. Le chronomètre tourne… 

    Nous sommes arrivés en bout de quai ,"TERMINUS" tout le monde descends vers son destin  !!!...

    La France finira comme sa fille des départements Français et non colonisée ...

     Non !...Ils ne fuient pas la guerre ...

    Les Français ne savent pas ce qui les attendent car ils dorment encore ...

    Pieds Noirs 9A..


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :