• le patriotisme algérien en France révèle l'échec de l'assimilation.

    Par :Home FIGARO VOX

    Vox Societe Par Figaro Vox

    Ivan Rioufol : le patriotisme algérien en France révèle l'échec de l'assimilation.

                            Crédits photo : Claude Paris/AP

    FIGAROVOX/ENTRETIEN -

     La victoire de l'Algérie face à la Russie a provoqué des scènes de liesse, émaillées d' «incidents», partout en France. Pour Ivan Rioufol, cette manifestation d'appartenance est le signe d'un echec de la République.

    Figarovox: Lors des deux victoires de l'Algérie à la Coupe du Monde, des grandes manifestations «de liesse» ont eu lieu partout en France suivi de débordements, qualifiés «d'incidents» par certains médias.
    Y-a t-il une indulgence trop grande vis-à-vis de ces débordements? 

    le patriotisme algérien en France révèle l'échec de l'assimilation. 

    Ivan Rioufol: On ne peut pas se contenter de s'attendrir devant ces «scènes de liesse», ainsi décrites complaisamment par les médias.
    Ce qui se passe est choquant. 
    Un étranger regardant la France hier soir pouvait se demander légitimement: dans quel pays suis-je tombé?
    Sommes-nous encore en France?
    Ce que nous avons sous nos yeux sont des manifestations d'appartenance et de fierté patriotique, singulièrement à travers l'exhibition des drapeaux algériens. 
    Dans certaines mairies, le drapeau français a été décroché et remplacé par le drapeau algérien.
    Ce n'est pas «faire le jeu du Front National» de le dire, comme on l'entend. 
    C'est la réalité.
    Il n'y a pas eu de telles manifestations lorsque la France s'est qualifiée en huitième de finale.

    A cette volonté d'appartenance, s'ajoute une recherche de visibilité. 
    Ces jeunes veulent montrer et faire comprendre qu'ils sont Algériens avant d'être Français.

    Il y a également une recherche d'appropriation des lieux publics, parfois violente: 74 interpellations ont eu lieu jeudi soir, des forces de l'ordre ont été caillassées, des voitures ont été brulées un peu partout.
    Ces casseurs-là, minoritaires, veulent clairement en découdre avec la République.

    le patriotisme algérien en France révèle l'échec de l'assimilation.

    Ces manifestations de patriotisme algérien sont-elles le signe de l'échec de la politique d'assimilation? 

    Bien sûr, c'est un échec flagrant qui nous est donné de voir.
    Si l'assimilation fonctionnait, ces jeunes seraient descendus dans les rues pour fêter la victoire de la France! 
    Nous assistons aujourd'hui à un phénomène de communautarisation de la société française, à sa fragmentation, à son éclatement. Toute une jeune génération se comporte comme si elle voulait prendre sa revanche sur la France colonisatrice.
     Leurs parents ayant refusé l'Algérie française, ils veulent la France algérienne.
     Leurs drapeaux brandis dans les rues expriment un refus du vivre-ensemble, voire une volonté de contre-colonisation.
     La question qu'il faut se poser est: la France doit-elle accepter de se faire ainsi cocufier?

    Les mêmes scènes de liesse ont eu lieu à Alger, mais sans les violences contre les forces de l'ordre: là-bas, on respecte l'Etat.

    Le vrai responsable, ce serait-donc la faiblesse de l'Etat français? 

    Oui, c'est d'abord la faiblesse de la République qui entraine de telles dérives.
     L'Etat a été incapable d'enclencher un processus d'identification.

     Par une succession d'abandons, d'auto-flagellations, de démissions, d'indulgences, il a perdu toute attractivité et toute autorité.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :