• LA FRANCE ,N'EST PLUS LA FRANCE !

    Le FMI ne croit plus en la France (et a bien raison)

    Les Français ne comprennent rien à l’économie. Mais ils comprennent encore les titres de dépêches qui annoncent la fin de la lune de miel entre la France macronienne et le Fonds Monétaire International. Le mariage avait pourtant été célébré en grande pompe en mai 2017. Malgré les efforts pour casser le modèle social français et tous les discours en ce sens, le pari du libéralisme à tout va vire à l’échec. A tel point que les prévisions de croissance sont de nouveau à la baisse.

    Le mauvais temps n’atteint pas que Macron à Moscou. Les nuages noirs s’amoncellent sur Paris et sont de nature économique cette fois. Le Fonds Monétaire International (FMI) a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour la France (et pour l’Allemagne). En 2018, la France ne devrait bénéficier que d’une hausse de 1,8 % de son PIB. Une misère dans un océan de pauvreté. Une pauvreté bien française où les chômeurs, les pauvres et les retraités s’entremêlent dans une bien triste farandole qui n’intéresse même pas le pouvoir trop occupé à regarder des matchs de foot. Le Plan pauvreté attend, et la croissance aussi.

    Des discours, de la casse sociale et pas de croissance

    Une croissance inférieure à 2 % et en baisse de 0,3 % par rapport aux estimations précédentes qui ne dataient que du mois d’avril. Macron a voulu faire croire qu’il survolait l’économie – il le fait mais pas dans le bon sens du terme… Bien crédules, les Français y ont cru, mais l’erreur est encore plus dure à avaler pour le FMI qui avait misé sur un champion maison. Jamais passé au sein du FMI, Macron en est pourtant l’ardent défenseur. Libéralisme, fric, aucun intérêt pour les pauvres… Le profil correspond parfaitement aux codes de la maison.

    Mais avoir le bon profil ne signifie pas forcément détenir la bonne recette. Peut-être aussi que les livres empruntés au FMI ne sont plus de très bons conseils pour faire fleurir la croissance. Même l’Allemagne qui a utilisé à outrance l’option « travailleur immigré » et donc pas cher n’y arrive plus ! 2019 ne devrait pas voir une croissance dépasser le 1,7 % en France. C’est faible, et bien trop faible pour un retour à l’emploi. Le chômage de masse a de beaux jours devant lui et le Gouvernement va continuer à s’appliquer à ne pas commenter les chiffres mensuels.

    Les Français veulent des bonnes nouvelles, il faut donc leur enlever la réalité de dessous les yeux. Il faut du football. Il faut de « l’unité nationale » comme le déclare avec emphase l’Assemblée nationale. Il faut des mots et des images pour ne pas évoquer la réalité des Français. Mais avec un peu de chance, la croissance va repartir d’un coup grâce à la vente des nouveaux maillots de l’équipe de France. Vous savez, celui qui a deux étoiles sur le devant ! Rien de tel pour booster l’économie même en payant un bout de tissu 85 euros pièce. Pour s’avilir, il y a toujours de l’argent à dépenser. A méditer pour les génies qui nous gouvernent.

     

    Source : 24heuresactu


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :