• La France fracturée profondément par le gamin de l'Elysée

    «On n’insulte pas les Algériens» : le président Tebboune prévient qu’il ne fera pas «le premier pas» pour apaiser les tensions avec Macron

    Le président algérien Abdelmadjid Tebboune prévient samedi dans une interview accordée à l’hebdomadaire allemand Der Spiegel qu’il ne fera pas «le premier pas» pour tenter d’apaiser les tensions provoquées par des propos critiques d’Emmanuel Macron sur la «nation» algérienne.

     «Je n’ai pas de regrets. Macron a rouvert un vieux conflit de manière totalement inutile», dénonce le dirigeant algérien. «Si (le polémiste d’extrême droite Eric) Zemmour dit quelque chose comme ça, qu’importe, personne ne fait attention. Mais quand un chef d’État déclare que l’Algérie n’était pas une nation distincte, c’est très grave», fustige-t-il.

    Dans ces conditions, «je ne serai pas celui qui fera le premier pas», prévient le chef de l’Etat algérien. «Sinon je vais perdre tous les Algériens, il ne s’agit pas de moi, mais d’un problème national». «Aucun Algérien n’accepterait que je contacte ceux qui nous ont insultés», explique Abdelmadjid Tebboune.

    «On ne touche pas à l’histoire d’un peuple, et on n’insulte pas les Algériens», déplore le président algérien. Pour lui, «ce qui est ressorti, c’est la vieille haine des maîtres coloniaux, et je sais que Macron est loin de penser de cette façon». «Pourquoi a-t-il dit ça ? Je pense que c’était pour des raisons électorales stratégiques», estime le président algérien. […]

    Le Figaro


  • Commentaires

    1
    Dimanche 7 Novembre 2021 à 07:11

    Gerard Rodriguez

    L’Algérie.
    Le mot Algérie fut donné par la France. L’Algérie de nombreux siècles en arrière n’était qu’un vaste désert sans importance aucune. Les turcs baptisèrent ce coin de terre CEZAYIR. Plus tard cela deviendra DJAZYIR, et puis certains voulant lui donner une connotation amazighe, cette terre deviendra MEZGHENA. L’Algérie telle que nous la connaissons aujourd’hui n’existait pas. Il faut rappeler que ce pays d’Algérie eh bien fût de tout temps colonisé par les uns et les autres. Ce pays est le berceau des Berbères, puis vinrent une suite de colonisations, les Phéniciens, les carthaginois, les romains, les Vandales, les Byzantins, et arriva la colonisation par les arabes à qui il fallut pas moins de huit campagnes pour arriver à coloniser ce pays, puis vinrent chassant les arabes les Ottomans qui firent que ce pays devint sous leur colonisation un conglomérat de principautés, où de petits potentats locaux faisaient la pluie et le beau temps et de surcroît faisaient régner l’incertitude et la terreur en Méditerranée pratiquant sans vergogne le commerce des esclaves chrétiens. C’est eux les Ottomans qui délimitèrent finalement les frontières actuelles de l’Algérie. Les Français à leur tour arrivèrent et firent entrer l’Algérie dans la modernité. Éradiquant toutes maladies pestilentielles. Finalement depuis 1962 l’Algérie est à nouveau arabe. Et l’histoire se répètera sans nul doute cela avec certitude car une chose est sûre, les hommes n’apprendront jamais de leurs erreurs.
    Tableau des différentes civilisations qui forgèrent l’Algérie.
    Les Phéniciens jusqu’en 145 avant J.C.
    Les Romains 146 av à 429 ap J.C.
    Les Vandales 431 à 533.
    Byzantine et Grecques 533 à 653.
    Conquête arabe 653 à 1070.
    Berbère 1070 à 1516.
    Ottomane 1516 à 1830.
    Française 1830 à 1962.
    arabe 1962 à ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :