• la cheffe d'Écolo a touché 23.550€ pour 7 réunions sur 19

     BELGIQUE 

    Nouveau parfum de scandale à Liège : la cheffe d'Écolo a touché 23.550€ pour 7 réunions sur 19

    G.G.

    Nouveau parfum de scandale à Liège : après l’affaire des comités desecteur de Publifin où des mandataires PS -MR-cdH ont touché des sommes folles pour ne (quasi) rien faire , c’est une autre figure politiqueliégeoise qui est aujourd’hui dans la tourmente . Bénédicte Heindrichs, cheffe de groupe Ecolo à la Ville de Liège et directrice générale de l’ISSEP,accuse elle aussi un taux de présence très bas au sein du bureau exécutif d’une intercommunale liégeoise... pour une rémunération conséquente. Voici notre dossier exclusif.

    La CILE (compagnie intercommunale liégeoise des eaux) a dû fournir une série de documents à la ministre wallonne des Pouvoirs locaux, la libérale Valérie De Bue. Parmi ceux-ci, on retrouve le listing complet des présences des administrateurs aux conseils d’administration et aux réunions du bureau exécutif (BE) pour l’année 2016. Selon ce document , dont nous avons pu prendre connaissance , il apparaît qu’un des huit membres du Bureau exécutif possède un taux de présence très nettement insuffisant , avec seulement sept participations sur 19. Il s’agit en l’occurrence de Bénédicte Heindrichs, cheffe de groupe Écolo à la Ville de Liège et directrice générale de l’Issep (Institutscientifique de service public).

    Bénédicte Heindrichs, cheffe de groupe Ecolo à Liège.

    http://www.sudinfo.be/1973234/article/2017-10-26/nouveau-parfum-de-scandale-a-liege-la-cheffe-d-ecolo-a-touche-23550%E2%82%AC-pour-7-reun


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :