• Jean-Pierre Raffarin favorable au recul de l’âge du départ en retraite

    Jean-Pierre Raffarin favorable au recul de l’âge de (votre) départ en retraite

    Le temps de travail, la durée de la vie active, autant de paramètres qui permettent évidemment de réduire le coût des retraites. 
    Quand on allonge le temps de travail avant la retraite, c’est le temps de retraite que l’on réduit.
     
    En faisant cotiser plus longtemps on paye des retraites moins longtemps.
     
    La stratégie de l’itération. 

    Et c’est sans doute ce vers quoi on s’oriente, avec toujours cette politique par itération une année sur deux!
    Une année on augmente les impôts, puis l’année suivante on augmente la durée de vie active, puis l’année d’après on trouve une solution pour réduire le montant des pensions soit en augmentant la CSG soit en bloquant les points etc…
    Ce cinéma globalement dure depuis le début des années 90 et chaque année on défait un peu plus de l’état providence tel que nous l’avions connu.
    Le problème c’est que l’on est de moins en moins bien protégé et couvert, mais que le coût pour la collectivité lui, poursuit son augmentation, que les prélèvements sont considérables et enfin… la dette chaque année grossit de plus en plus.
    « Il est clair qu’il faudra travailler un peu plus » pour « maintenir le niveau des retraites », a déclaré l’ancien Premier ministre dans la matinale de RTL.
    En attendant l’ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin « s’est clairement prononcé en faveur d’un recul de l’âge légal de sortie de la vie active, ce mercredi 24 avril. 
    « Je pense qu’il faut reculer l’âge légal de la retraite ». 
    « Si on veut maintenir le niveau de cotisation et maintenir le niveau de retraite, de pension, il est clair qu’il faudra travailler un peu plus », a-t-il insisté au micro de RTL.
    « Ce que je veux c’est que l’on maintienne les pensions, que l’on indexe les retraites sur le coût de la vie et donc que l’on protège le niveau de vie des retraités », a-t-il poursuivi…
     
    Marteler l’idée du recul

    Mais il n’y a pas que lui… c’est une longue litanie de soutiens, avec des prises de paroles cadencées et préparées pour marteler encore et encore le même message. 
    Propagande et manipulation pour obtenir l’effet « habituation » des esprits.
    Par exemple Xavier Bertrand ici.
    Ou Buzin et Bergé là...
    Mais tout avait commencé ici pour cette nouvelle séquence!
    Vous voyez la terrible logique et technique à l’oeuvre?
     
    Reculer l’âge de la retraite… ou baisser les pensions, ou taxer plus… ou… ne pas payer d’autres choses… 

    Sauf que ce ne sera pas le cas de tous les retraités et ensuite, il n’y a pas de raison que la génération actuelle de retraités n’ait pas d’efforts non plus à fournir.
    Mais pour répartir l’effort, il faut poser les constats ouvertement, dire l’état réel des finances du pays, dire le disponible et demander aux gens ce qu’ils veulent financer et ce qu’ils ne veulent pas payer.
    Il se pourrait que les choix soient de partir par exemple à 60 ans avec une retraite à taux plein pour tout le monde, mais qu’il y ait une suppression du RSA par exemple, ou le non-remboursement de la consultation chez le généraliste. 
    Bref, qu’importe ce qui serait choisi, quand la situation économique est dramatique, il ne faut pas décider à la place des gens, mais remettre les citoyens face aux complexités et aux choix, même si cela n’arrange pas les mamamouchis!!
    Pour aller un peu plus loin, dans cette édition, vous avez un article sur le salaire médian qui est de 1700 euros et quelques… 
    On évoque la possibilité de réindexer les retraites jusqu’à 2000 euros, ce qui veut dire, donner plus aux retraités que ce que touche plus de la moitié de la population active du pays.
    Est-ce légitime?
    Est-ce juste?
    Pas si sûr.
     
    Charles SANNAT
     
    Source Boursorama.com ici

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :