• Il tue sa compagne de 14 coups de couteau

    Val-de-Marne : il tue sa compagne de 14 coups de couteau

    Champigny, rue Alexandre-Fourny, ce jeudi matin. Un homme a poignardé sa femme à 14 reprises mercredi soir. LP/Denis Courtine

    Le drame, qui a eu lieu ce mercredi soir à Champigny-sur-Marne, s’est déroulé sur fond de séparation. Le meurtrier présumé a été interpellé.

    Même au sol, même en sang, même moribonde, elle se fait encore insulter. Estelle, 36 ans, a été tuée de 14 coups de couteau par son compagnon Serge, 33 ans, à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne). Le drame a eu lieu dans la nuit de mercredi à jeudi quasiment sous les yeux d’une trentaine de voisins. Son meurtrier présumé a été interpellé dans la foulée. Ce n’est pas la première fois qu’il se montrait violent avec sa compagne.

    « Au secours ! Aidez-moi ! » Il n’est pas encore 23 heures quand des cris retentissent dans le bâtiment 10 du lotissement situé rue Alexandre-Fourny à Champigny. Estelle vient d’être poignardée dans l’appartement du premier étage. Des coups particulièrement violents dont deux atteindront la victime au niveau du cœur. « Le couteau de cuisine était carrément tordu », assure un témoin.

    Après avoir réussi à sortir dans la rue, la victime s’effondre sur la placette de la résidence. « Le meurtrier lui criait encore dessus », n’en revient pas un voisin.

    Les deux enfants assistent au drame

    Quelques secondes plus tôt, la dispute éclate dans l’appartement. Selon nos informations, Serge aurait reproché à sa femme de mettre la télévision trop fort. Sans doute un prétexte puisque le couple est en train de se séparer. D’après la version du meurtrier, Estelle se serait emparée d’un couteau. Il aurait réussi à lui prendre avant, dira-t-il, de la « piquer » avec. C’est alors que la sœur de la victime aurait essayé de s’interposer. Elle sera blessée, notamment au visage, aux mains et à la gorge. « Cela fait quelques semaines que la sœur vient régulièrement rendre des visites », a remarqué un voisin.

    Alors que les pompiers tentent de sauver la victime en pratiquant des massages cardiaques, trois enfants, âgés de 1, 2 et 9 ans, sortent à leur tour du bâtiment 10. Il s’agit pour deux d’entre eux de la progéniture du couple. « Ils ont assisté à la scène, tremble encore une voisine. L’un regardait à droite et à gauche, il était perdu et terrorisé. J’en ai encore les poils hérissés. Pauvre gamin ».

    On ne sait pas si le meurtrier, placé en garde à vue par les policiers de Champigny, avait déjà été condamné pour des violences conjugales. « Mais il y a moins d’un an, ils s’étaient déjà disputés devant tout le monde. Lui tenait l’enfant dans ses bras et elle lui demandait de lui rendre ».

    http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/val-de-marne-elle-met-la-tele-trop-fort-il-la-tue-de-14-coups-de-couteau-13-09-2018-7886550.php


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :