• Deux journalistes américaines arrêtées et expulsées de Grande-Bretagne

    Deux journalistes américaines arrêtées et expulsées de Grande-Bretagne pour leur critique de l’islam radical

    Le Royaume-Uni, qui s’est déjà illustré par le refus d’accueillir le président américain Donald Trump, a empêché deux journalistes nord-américaines de pénétrer sur son territoire en raison de leur travail sur l’islam radical.

    Brittany Pettibone, originaire des USA, a été interpellé à l’aéroport de Londres immédiatement après son arrivée par la police britannique. Elle a découvert qu’elle était l’objet d’une interdiction de territoire en raison de son intention d’interroger Tommy Robinson, un journaliste et activiste britannique connu pour sa dénonciation de l’islam radical.

    Après trois jours d’incarcération, Brittany Pettibone a été expulsée du territoire et a rejoint l’Autriche où elle a pu rencontrer Tommy Robinson, lequel revenait d’un reportage en Italie pour couvrir les élections.

    « C’est de la discrimination politique. Vous n'êtes pas un criminel, vous êtes un homme libre, vous marchez librement au Royaume-Uni. Tout le monde devrait pouvoir vous parler. Pourquoi ne puis-je pas entrer sur le territoire ? » a-t-elle observé lors de son interview.

    Le compagnon de Brittany Pettibone, l’Autrichien Martin Sellner, a précisé que la décision avait été prise « en amont »« Quand vous avez passé vos passeports à la douane, vous avez été signalés » observe Tommy Robinson. « Oui » confirme M. Sellner avant de préciser, « cela en dit long sur la situation au Royaume-Uni qui ouvre ses frontières à toutes sortes de gens avec l’islam radical qui grossit sur son territoire mais les ferme pour ceux qui ont des opinions divergentes ».

    Peu de temps après, c’était la journaliste canadienne Lauren Southern qui était arrêtée à son arrivée à Calais avant de se voir interdire l’entrée du Royaume-Uni en raison de son travail sur l’immigration illégale et l’islam radical.

    « Ils m’ont juste jetée dehors et m’ont dit au revoir » assure la journaliste.

    Source : http://breizatao.com


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :