• Communiqué de Jean Marie LePen ...

    Lettre ouverte de Jean-Marie Le Pen, Président d’honneur du Front National, aux Adhérents ..

    Posté par :Jean marie LePen..

    Lettre ouverte de Jean-Marie Le Pen, Président d’honneur du Front National, aux Adhérents

    Ma consigne : ne participez pas au vote piège !

    Tout d’abord, après avoir pris connaissance du courrier envoyé à tous les adhérents du Front National à l’occasion de la consultation sur le changement des statuts, je ne peux pas laisser sans réponse les termes mensongers et les affirmations diffamatoires de Marine Le Pen, qui, semble-t-il, n’a rien appris de la crise qu’elle et son bras droit Philippot ont ouvert au sein du Front National.

    Marine Le Pen présente son Congrès « postal » en pratiquant un scandaleux amalgame. En effet, il faudra répondre par oui ou par non à 33 articles des statuts dont le principal a pour but d’éliminer le Président d’honneur, fondateur et dirigeant du Front National pendant près de 40 ans.

    Le caractère parricide de l’opération ne fait pas sourciller la femme-d’Etat-aux portes-du-pouvoir, mais cause un grand trouble dans la conscience et le cœur des militants.

    Le texte de Marine Le Pen est une infamie qui m’accuse d’ « initiatives et de propos préjudiciables » pouvant « très gravement nuire au fonctionnement », « au crédit » du Front National et ainsi compromettre nos chances électorales.

    Candidats ! Garde à vous !

    Elle ne nous cache pas qu’ « il n’est plus possible de diriger efficacement le Front National en voyant régulièrement détruit votre travail et le mien » (sic).

    On croit rêver !

    Or, de quoi s’agit-il ? Quel est le prétexte de l’accusation ?

    Deux interviews.

    L’un chez Jean-Jacques Bourdin qui pose la question : « Regrettez-vous d’avoir dit que les chambres à gaz sont un détail de l’histoire de la 2ème guerre mondiale ». Réponse : « NON ».

    Un autre interview dans l’hebdomadaire de droite Rivarol où je dis que je ne croyais pas que le Maréchal Pétain ait été un traître ; je me permets de rappeler à ce propos que tous les présidents de la Ve République, de De Gaulle à Mitterrand, ont fait déposer une gerbe sur la tombe du Maréchal Pétain à l’Ile d’Yeu.

    C’est donc là tout le crime de Jean-Marie Le Pen !

    Oubliée la centaine de meetings tenue ces deux dernières années en soutien aux candidats aux européennes, aux municipales et aux départementales.

    Oublié le succès aux européennes où je faisais élire sur ma liste cinq députés européens avec une moyenne de 33% en PACA.

    Cette fois, la dénonciation d’antisémitisme est venue de l’intérieur du Front, présenté par Marine comme le « bouclier de la communauté juive », par Marine, dont Cukierman, le président du CRIF, affirme qu’elle est « irréprochable ».

    Dans le même temps, Maître Goldnadel porte plainte contre moi pour « la fournée » et devient l’avocat de Florian Philippot…

    On peut légitimement s’étonner que dans un monde où les dangers s’accumulent, le parti « national » ait une préoccupation essentielle : se débarrasser de Jean-Marie Le Pen !

    La vérité c’est qu’il s’agit de faire accepter par les adhérents un changement de ligne politique en faveur du socialo-gaullisme prôné par Philippot.

    Pour toutes ces raisons, et parce que le bulletin de vote marqué d’un code barre viole grossièrement la prétendue confidentialité du vote, je demande aux adhérents du Front National de ne pas se jeter dans le vote piège que constitue la pseudo-consultation sur la réforme des statuts.

     

    Fidèlement votre

                                     Jean-Marie Le Pen

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :