• Cesare Battisti se moque des gauchistes français qui l’ont soutenu

    Le terroriste Cesare Battisti se moque des gauchistes français qui l’ont soutenu

    Le terroriste italien d’extrême-gauche Cesare Battisti, arrêté en Bolivie en janvier et extradé depuis en Italie, a avoué ses crimes et présenté ses excuses aux familles de victimes.

    Selon le quotidien La Stampa, Battisti a aussi parlé aux juges du soutien reçu pendant ses 37 années de cavale de la part d’intellectuels de gauche français, mexicains et brésiliens : « Je n’ai jamais été victime d’une injustice, je me suis moqué de tous ceux qui m’ont aidé, je n’ai même pas eu besoin de mentir à certains d’entre eux ».

    Pendant son séjour à Paris il avait notamment reçu le soutien actif de Fred Vargas (qui avait aussi écrit un bouquin hagiographique : La vérité sur Cesare Battisti), Philippe Sollers, Guy Bedos, Jacques Higelin, Sapho, Pierre Vidal-Naquet, Dan Franck, Miou-Miou, Georges Moustaki, Danièle Mitterrand et – il ne pouvait pas manquer – Bernard-Henri Lévy qui le qualifiait de « réfugié politique accablé par un repenti ayant négocié l’absolution de ses crimes contre un témoignage ».

    Source : Présent via Synthèse Nationale


  • Commentaires

    1
    Samedi 30 Mars à 09:26

    Pendant ce temps là... "nul ne peut être discriminé en fonction de ses opinions politiques ou religieuses" (la bonne blague de la raie-publique, un Running gag de 230 ans) 

    Rapport: l'armée allemande élimine de ses rangs les populistes de droite
    Par ARTHUR LYONS 27 mars 2019
    Depuis longtemps, l'armée allemande a toujours fait une tentative consciente de débarrasser ses rangs de soldats porteurs de sympathies néonazies. Toutefois, un certain nombre de grands médias allemands ont récemment affirmé que les forces de l'ordre visaient maintenant des soldats qui ne font que soutenir l'expulsion populiste nationale pour l'Allemagne (AfD).
    De nombreuses enquêtes ont prétendu que la Bundeswehr avait maintenant commencé à élargir l'éventail de personnes qu'elle jugeait «inaptes à servir dans les forces armées» et englobaient les «sympathisants de l'Alternative pour l'Allemagne (AfD) et du Premier ministre hongrois, Viktor Orbán». selon Il Giornale .
    Selon Der Spiegel, un hebdomadaire allemand, environ 64 des soldats démobilisés étaient membres du mouvement de jeunesse anti-migration de masse Generation Identity .
    Depuis longtemps, Generation Identity est surveillé par les services de sécurité allemands et a déjà été la cible de raids policiers par le passé en raison de leur politique nationaliste. En Autriche, l'organisation était accusée d'avoir créé une organisation «mafieuse», mais a ensuite été acquittée de toutes les accusations à la suite d'un procès en 2018. Le groupe a également été interdit sur Facebook.
    La Bundeswehr aurait également renvoyé 64 autres personnes membres du soi-disant mouvement Reichsburger, un mouvement qui ne reconnaît pas la légitimité de la constitution actuelle en Allemagne et qui idéaliserait le XIXe siècle historique. Etat allemand.
    Beaucoup ont comparé le mouvement Reichsburger à ce que certains pays du Commonwealth et certains États américains appellent des «mouvements de citoyens souverains». Le mouvement a fait l'objet de plusieurs raids des forces de sécurité allemandes. En janvier 2017, deux suspects du groupe ont été arrêtés et accusés d'avoir organisé des attaques violentes contre des fonctionnaires de police, des migrants et des juifs.
    L’agence de renseignement allemande, le BfV, a annoncé l’année dernière une forte croissance du mouvement Reichsburger. Les rapports des services de renseignement suggèrent que le nombre de membres du mouvement est passé de 10 000 en 2016 à plus de 16 500 à la fin de 2017.
    Une source anonyme a déclaré à Der Spiegel qu'il y avait au moins 450 cas d'expulsion pour «extrémisme d'extrême droite».

    https://voiceofeurope.com/2019/03/report-german-military-is-purging-right-wing-populists-from-its-ranks/

    Dans le même temps, terroristes islamistes et communistes sont massivement libérés ....
    Les politiciens Européens responsables et coupables sont en guerre ouverte contre leurs peuples, épuration ethnique et politique à la clé.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :