• Ce serait plutôt une honte qu’un honneur !

    Montebourg fier que son grand-père algérien se battait avec le FLN contre la France .."

     Manuel Gomez | Journaliste, Ecrivain 
    Montebourg fier que son grand-père algérien se battait avec le FLN contre la France

    Montebourg fier que son grand-père algérien se battait avec le FLN contre la France

    A plusieurs reprises Arnaud Montebourg, alors ministre de la république, a eu l’occasion d’évoquer ses origines algériennes et s’est glorifié d’avoir un grand-père maternel algérien qui, après avoir combattu dans les rangs de l’armée française, aurait rejoint les rangs du FLN pour combattre la France mais en oubliant de dire que ce dernier descend d’une famille de wallis (gouverneurs d’une région).

    (Interviewé sur le site « Oumma.com »)

    C’est lui qui le dit mais ce n’est pas prouvé et, si cela l’était, devrait-il s’attribuer la gloire d’avoir eu un grand-père qui a combattu aux côtés des ennemis de la France et donc eu la possibilité de tuer des soldats et des civils français ?

    Là ce serait plutôt une honte qu’un honneur !

    Fils de Michel Montebourg, né en 1933 dans la région d’Autun, fonctionnaire des impôts, et marié à Leïla Ould Cadi, professeur d’espagnol née à Oran en 1939, Arnaud se garde bien de révéler que son grand-père maternel, Khermiche Ould Cadi, marié à une normande, descend d’une famille dont le père, Ahmed, Agha (seigneur) de Frendah (Oranie) de la tribu makhzen des zmela, combattit aux côtés de l’armée française lors de la conquête de l’Algérie. Fait chevalier de la Légion d’honneur en 1842, puis officier en 1852, commandeur en 1860 et grand officier en 1867 (Wikipedia).

    Son arrière-grand-père maternel n’était donc pas un simple fellah mais un puissant et riche seigneur, rallié dès la première heure à la France afin de défendre les populations placées sous son autorité contre les razzias meurtrières.

    Car, avant la conquête ce qui ne s’appelait pas encore Algérie n’était qu’un territoire livré à des luttes entre tribus rivales, pillages et enlèvements de femmes et d’enfants pour être vendus comme esclaves.

    Afin de remercier la France d’avoir éradiqué une épidémie ravageuse chez ses sujets, l’Agha de Frendah, donc l’aïeul d’Arnaud, a offert au pays colonisateur 3560 hectares sur lesquels fut construit le village de Lourmel.

    C’est de cela qu’Arnaud Montebourg doit être fier !

    **Fier que son pays, la France, grâce à la pacification qui n’a pu se réaliser qu’avec le ralliement de nombreux notables algériens, dont son aïeul, a permis plus d’un siècle de destin commun entre algériens et pieds-noirs, unis par le même amour de ce pays.

    **Fier que sa famille se soit rangée et ait combattue aux côtés de la France lors de la colonisation (qui a permis au pays de ses origines maternelles : de vastes terres arides, incultes, marécageuses, infectées de miasmes, de rats, de bêtes sauvages, de moustiques et de cent maladies meurtrières et qui ne connaissait ni droit ni loi. Un pays où mourrait beaucoup plus de monde qu’il n’en naissait) de devenir un paradis :

    **HOCINE AIT AHMED, l’un des chefs historiques du F.L.N algérien, dans le numéro de juin 2005 de la revue « Ensemble »

    « Du temps de la France l’Algérie c’était le paradis ! »

    Non Monsieur Montebourg vous n’êtes effectivement pas « Pied-Noir » mais uniquement un français d’origine algérienne de par sa mère comme beaucoup en France mais dont l’arrière-grand-père a participé à la colonisation pour le bien de son pays.

    Et si, parce que « socialiste » la colonisation vous perturbe à un tel point, méditez ce texte de Boualem Sensal (2002) : « En un siècle, à force de bras, les colons ont, d’un marécage infernal, mitonné un paradis lumineux. Seul l’amour pouvait oser pareil défi. Quarante ans est un temps honnête, ce nous semble, pour reconnaître que ces foutus colons ont plus chéri cette terre que nous qui sommes ses enfants. »

    Publié dans presse nationale


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :