• ARCHIVES PAR MOT-CLÉ : PIEDS NOIRSMacron : le roi de la repentance !

     

    Macron : le roi de la repentance !

    Le visage d’Emmanuel Macron apparaît, à la surface du journal le Point. A la vue de son sous-titre, « Seul face à l’histoire », on ne peut s’empêcher de se demander si les médias ne sont pas frappés d’amnésie. Macron parle vite et mal, œuvrant à se façonner une stature présidentielle dont il n’a guère l’esprit. Les Français s’apprêtent à se laisser gouverner par un banquier porté par une presse complaisante qui pardonne bien volontiers les innombrables insultes faites à ceux qui ont forgé l’Histoire de France. Celui qui en Février 2016 avait, dans une interview à la chaîne privée algérienne Echourouk News, déclaré que «  La colonisation fait partie de l’histoire française. C’est un crime, c’est un crime contre l’humanité, c’est une vraie barbarie et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à l’égard de celles et ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes ».

    Emmanuel-Macron-se-confie-sur-son-ancienne-activite-de-banquiers-On-est-comme-une-prostituee

    En un revers de main, l’arrogant a balayé l’Histoire, alors même que certains veulent en faire le gardien. Il ignore que la France débarque sur les côtes d’Algérie au 19ème siècle pour mettre fin au trafic d’esclaves blancs. Il ignore que « les colons » ne sont pas que de riches propriétaires terriens mais aussi des commerçants, des artisans, des ouvriers qui ont travaillé pour le développement de l’Algérie. Il ignore que les « colons » aiment cette terre dont ils se sentent orphelin. Il ignore que les Harkis se sont battus pour une France qui incarnait un idéal pour finalement les trahir. S’il doit y avoir un procès fait à l’Histoire de France Emmanuel Macron devrait le faire à la lumière des Harkis abandonnés, des pieds noirs rejetés par les villes de la côte d’azur.

    Sans consistance, le discours d’Emmanuel Macron porte tout et son contraire. Car il veut rassembler, est obsédé par ce lumineux objectif : « Je n’ai pas dit que vous aviez fait un crime contre l’humanité ni que tous les Français qui y étaient avaient commis un crime contre l’humanité ». Comment peut-il dissocier « la colonisation » des hommes qui l’ont faite ? Mystère … Désormais, voilà le présidentiable qui parle de patriotisme et d’Histoire de France comme il l’a fait à son discours du premier tour des élections.

    Jacques Bompard quant à lui n’oublie pas les Harkis et les pieds noirs. Militant de la première heure pour l’Algérie française, il porte jusqu’à l’Assemblée nationale ce combat pour que la France n’oublie pas, pour que la France connaisse son Histoire.


    votre commentaire
  •  


    votre commentaire
  •  Par: pieds Noirs 9A..

     

    MACRON N'AIME PAS LA FRANCE ET LE PEUPLE DE FRANCE ..

    Il préfère les étrangers à nous !

    Il faudrait que le président descende de son piédestal et vienne écouter les Français

    Nous restons paralysés par un système politique qui date de la prè-histoire et qui ne s'est jamais adapte aux besoins des nations et des gens : un Etat-parti centralisé qui veut imposer un pouvoir quasi absolu grâce aux Services Publiques , aux hauts fonctionnaires, aux associations chargé de bien faire voter les assistés et les étrangers intégrés ou pas nationalisé et pris en main pour bien voter
    Le modernisme, le progrès , l'évolution, l'adaptation, ... ne sont jamais venus des Etats et des idéologies car ils considère l'homme comme des unités de production et des contribuables.Cette ligne politique permet à la nomenklatura de s'enrichir ' -cf : les syndicats multimillionnaires et les dirigeants ultra riches aux multiples banques)
    Pourtant face à cette politique conservatrice obsolète , figée et dépassée la solution existe et à prouver son efficacité au peuple face à l'impérialisme,aux monopôles et au capitalisme cités ci-dessus et qui prospère grâce à une sphère publique qui consomme toutes les richesses physiques et intellectuelles du pays ...

    Macron n’aime pas la France, ni les Français. Mais ceux-ci sont suffisamment cons pour ne pas s’en apercevoir. Il leur rit au nez, se moque d'eux,pour lui les Français ils ne comprennent rien. Pourquoi donc se gêner !  sont des moineaux sans cervelle ,comme Hollande le disait si bien  ,(des sans dents )Hélas, mille fois hélas !...

    Mes chers lecteurs c'est un banquier d’affaires ! Ça ne peut rien « aimer » d’autre que lui-même. Un égoïste qui ne sait pas ce que sait d'avoir des enfants a soi .
    Et s’affirmer mondialiste, CONTRE les souverainetés nationales, dont la nôtre, Citoyens Français!
    Il est pour le grand remplacement pour détruire la France ,prôné par Terra Nova et la son prédécesseur "clowniste" de la rue du cirque , il est pour l’UBERisation de l’économie dispersés: plus de compagnies de taxi, plus de TGV, plus d’agences diverses… Des cars Macron, des VPC Macron, des locations d’appart Macron, tout au black! Jusqu’à la taxe d’habitation Macron… Toutes ces TVA, ces impôts, ces taxes qui ne rentreront plus, il faudra les compenser par des impôts nouveaux… sur les classes moyennes, et par des économies sur les fonctionnaires.

     De très nombreux hommes politiques sont double face. Blanc un jour, noir le lendemain. et même traître a leur patrie .Les plus roués cachent cette duplicité. L’illusionniste en fait son étendard « il dit ce que,nous voulons entendre ». Le pire, c’est qu’il est capable de le faire dans une même phrase. La première partie dit « la colonisation est un crime contre l’humanité » la deuxième dit « je voudrais féliciter le travail des Français Pied Noirs rapatriés d’Algérie ». Je crois que ce pauvre type encore en couche culotte est la bannière même du cynisme, c’est à ce signal que se reconnaissent tous les gens qui le rejoignent. Que des marlous et des ratés de la politique française ,des bras cassées de la société ! Une sacré bande de Rapetout. Oui c'est un beau parleur bien ennuyeux pour la France et les Français ...

    "Macron n'aime pas la France"

    Pieds Noirs 9A..


    votre commentaire
  • Chiffres du chômage : Emmanuel Macron, ou l’art de faire croire que les vessies sont des lanternes !

     
      

    Depuis la fin des Trente Glorieuses, la situation de l’emploi dans notre pays a été le caillou dans la chaussure de tous les Présidents qui se sont succédé à l’Élysée.
    Le plus douloureux, sans doute, celui qui a le plus obéré leur action dans l’esprit des électeurs, en tout cas.

    L’usage des statistiques relatives à l’évolution du taux du chômage a été l’indicateur et l’instrument majeur de leur communication. 
    Celui-ci a parfois eu des conséquences déterminantes dans l’insuccès de leur politique et la dégradation de leur image. 
    On se souvient du fiasco retentissant de François Hollande, dont le discours patient et optimiste s’est heurté à une réalité implacable autant qu’à l’incrédulité lucide du peuple de France.
    Ce que l’on retient de l’avènement d’Emmanuel Macron, outre la façon dont il a su bénéficier de la force sidérante des réseaux de l’oligarchie qui l’a porté au pouvoir, c’est bien le haut niveau de sa communication.
    Parti de presque rien, en tout cas rien aux yeux de l’opinion, il a conquis l’Everest de la République en moins de temps qu’il n’en faut pour se perdre dans le vertige des sommets. 
    Deux ans pour être l’homme le plus cru du pays en sortant du presque néant.
    L’affaire fut bien menée.
    Sans doute grisé par ce succès que rien, pas même la succession des mauvaises affaires, ne semble pouvoir faire pâlir, il s’enorgueillit, aujourd’hui, sans modestie ni modération, et le fait savoir, d’être à l’origine d’une embellie infaillible du niveau de l’emploi.
    Pensez un peu, une amélioration de deux points en deux ans, ce n’est pas rien…
    Pourtant, qu’en est-il réellement ?
    S’agit-il d’une réelle progression vers une situation où chacun pourrait vivre de son travail, situation qui serait due aux vertus de l’action de ce gouvernement ? 
    Ou bien s’agit-il d’un mouvement plus général qui aurait été servi par un mouvement global tirant vers le haut les économies mondialisées ?
    Notons que le taux de chômage des USA culmine aujourd’hui à 3,7 % (soit 4,7 millions de personnes) quand l’Europe dépasse les 15 millions de sans-emploi. 
    Cela donne un peu la mesure des enjeux, quand on sait à quel point la France est contrainte par les réglementations communautaires et le poids démesuré de l’euro, carcan de son développement.
    Parmi les pays européens, la France, avec 8,5 %, se place toujours loin derrière l’Allemagne, dont le taux se situe à à peine 3,7 %, soit un taux très proche du plein-emploi. 
    Il n’est même le Royaume-Uni qui, malgré les présages catastrophiques annoncés par les pourfendeurs du Brexit, ne fasse largement mieux que nous. 
    L’Espagne et la Grèce, pourtant parties de tellement loin, connaissent des évolutions dont nous aurions à envier le dynamisme.
    Il est pourtant des voix (je pense, particulièrement, à certains journalistes laudateurs zélés de la Macronie) qui crient sans scrupule et sans modération : « Merci, Monsieur le Président », « Bravo, Monsieur le Président », bravo et merci pour ces 2 %…
    Le temps de la communication n’est pas forcément celui de la vérité mais il est, assurément, celui de l’illusion, celui qui transforme l’essai en point gagnant. 
    Du coup, il n’est pas neutre de voir Emmanuel Macron et, à sa suite, Édouard Philippe gagner quelques points de popularité parmi la masse de gens honnêtes mais crédules, qui croient entendre dans les annonces qui leur sont faites une réalité qu’ils voudraient avérée.
    Ce qui distingue ce juvénile Président de tous ses prédécesseurs est bien sa capacité à établir une sorte d’anastomose parfaite et parfaitement opérationnelle entre lui et une majorité d’électeurs.

    Reste à savoir si cette méthode sera durablement hypnotique au risque d’une désillusion fatale à l’instant du réveil qui, immanquablement, se produira un jour ou l’autre, lorsque tout sera finalement consommé. 

    Jean-Jacques Fifre

    votre commentaire
  • Macron oubli les Pieds Noirs (Honteux à vomir)

    Par: Pieds Noirs 9A..

    15 août 1944, l’Armée d’Afrique débarque en Provence pour libérer la France

    Macron oubli les Pieds Noirs (Honteux à vomir)

    Heureusement pour la France que l’Algérie était Française à ce moment-là et... qu’Alger était devenue LA CAPITALE DE LA FRANCE COMBATTANTE à la place de Paris occupé.

    Les Alliés,s’y sont pas trompés ; :

    Débarquement en AFN le 8 novembre 1942 (Le quartier général des troupes était installé à Alger, le futur président des Etats-Unis, Dwight Eisenhower en personne, a admiré pendant des mois l’extraordinaire rade d’Alger ;

    De Gaulle, en définitive doit tout à l’Algérie Française :

    1ère prise de pouvoir en 1943 et 2ème prise de pouvoir en 1958. Il nous a bien remercié, mais chacun sait qu’il avait un caractère très rancunier et c’est précisément pendant son séjour à Alger en 1943 qu’il a commencé à haïr les Pieds-Noirs qui lui préféraient le Général Giraud. 

    15 août 1944, l’Armée d’Afrique débarque en Provence pour libérer la France

    C’est nous les Africains...
    176.500 Pieds Noirs ; 16% de la population 115.700 Musulmans ; 1,6 % de la population France, à quoi tient ton amnésie ?
    Vois combien tu fus reconnaissante, à la même saison en 1962,
    privilégiant tes vacances que gâchait notre désarroi,
    revendiquant tes centres de villégiatures réquisitionnés
    où l’on nous entassait sur des lits de fortune, 
    indifférente à nos larmes, nos blessures, nos morts, nos disparus :

    ***

    Souviens-toi, sans réécrire notre histoire, ni la gommer.
    Encore moins en te fiant aux scénarios fantaisistes et partisans des cinéastes ;
    ils n’ont soulevé qu’un pan du voile... et par le petit bout de leur lorgnette.

    [*Nombre de morts fin 1945*]Pieds Noirs : 24.047Musulmans : 6.273


    1.000.000 de morts pour la France

    Les sacrifices des soldats de l'Armée d'Afrique ne doivent pas être oubliés de la Nation.

    Macron oubli les Pieds Noirs (Honteux à vomir)

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique