• Jean-Philippe Tanguy, ce « lieutenant de Nicolas Dupont-Aignan » qui défile avec le lobby LGBT

    Publié par Pieds Noirs 9A..

    Ecrit parPierre-Alain Depauw

    dupont-aignan,lgbt,tanguy

    Autant savoir : Jean-Philippe Tanguy, qui se présente comme « Lieutenant de N. Dupont Aignan » et « Délégué national DLF », exprimait ce samedi sur Twitter sa fierté de participer au défilé LGBT à Paris.


    votre commentaire
  • Christiane Taubira rêve de « découper Vladimir Poutine en lamelles »

    Dans Le Parisien de dimanche, Christiane Taubira livre son point de vue sur le monde d’aujourd’hui, et particulièrement sur deux de ses dirigeants : Donald Trump et Vladimir Poutine. L’ancienne garde des Sceaux ne mâche pas ses mots lorsqu’il s’agit de qualifier le président américain de « fou furieux ». « Un cocktail explosif inédit d’ignorance, de vulgarité, de détermination, d’aveuglement joyeux. Sexiste ! Raciste ! Xénophobe ! Et réjoui ! », détaille Christiane Taubira dans le quotidien. Pour les Etats-Unis, c’est fait. Mais Christiane Taubira en a autant à dire au sujet de Vladimir Poutine.

    Elle confesse même « rêver de le découper en lamelles »...

    Source : http://fdesouche.com

     

    votre commentaire
  • Toulouse : Une église profanée par des militants LGBT

    Publié par Pieds Noirs 9A..

     
    La chapelle Notre-Dame du Férétra a été victime des bombes de peintures de militants LGBT, à Toulouse. Des slogans appelant à la profanation ont été découvert samedi matin. 

    Les militants LGBT s’en prennent aux catholiques. Samedi matin, des graffitis ont été découverts sur les murs de l’une des plus anciennes chapelles de Toulouse. Notre-Dame du Férétra, qui accueille plusieurs centaines de fidèles chaque dimanche, suivant la messe dans le rite traditionnel, enseigné par le pape Pie V, au XVIe siècle, a été victime de dégradations sur son édifices. Plusieurs tags ont été découverts en fin de semaine. Le premier est une injonction selon les militants LGBT qui auraient supposément commis ces actes : « Satan punit les homophobes ». Sûrement une vérité révélée dans un sacro-saint écrit laïco-homo-transsexuel.

    Sur un second tag, dévoilé par Autan-Réinfo, une menace est clairement écrite noire sur blanche – enfin sur rose, selon la couleur des briquettes de l’édifice. « Église en feu », « sale prêtre », peut-on lire. Une menace d’une profanation programmée ?

    Cette chapelle n’est pas anodine dans l’histoire de Toulouse. Elle a accueillit la dépouille de saint Thomas d’Aquin en 1225. Une nuit durant, le corps du docteur de l’Église a été veillé avant d’être mené jusqu’au couvent des Jacobins, où sont encore visibles ses reliques.

    C’est donc une ancienne chapelle, située place Saint-Roch, à l’entrée du quartier Empalot, qui a été victime de personnes malveillantes. Mais qui sont-ils ?

    L’enquête avance petit à petit. Si les auteurs ne sont pas identifiés, leur profil ne laisse guère de doute. Un fidèle, ayant constaté les dégradations, confie à Infos-Toulouse : « Ce sont des anarchistes et des militants LGBT. Sur les murs, en plus des slogans pro-gays, il y a le symbole des anarchistes ».

     

    Source : infos-toulouse


    votre commentaire
  • FIERS D'ETRE PIEDS NOIRS

    Publié par :Pieds Noirs 9A..

    L’image contient peut-être : 2 personnes

    Le 30 juin 1962 à 10 h du matin, malgré l'opposition de de #Gaulle, le général #Franco donne l'ordre à ses capitaines d’embarquer les pieds-noirs, faisant fi de la pression imposée par la France.
    Franco prévint de Gaulle qu’il était prêt à l’affrontement militaire pour sauver ces pieds-noirs abandonnés sur les quais d’#Oran et livrés à la barbarie du #FLN.
    De Gaulle est également informé que l’aviation et la marine de guerre espagnoles sont en route jusqu’aux eaux internationales, face à Oran.
    Finalement, face à la détermination du général Franco, la France cède et le samedi 30 à 13h00 ces deux bateaux espagnols peuvent embarquer 2200 pieds-noirs, 85 voitures et un camion.
    Lors de l’embarquement, les courageux capitaines espagnols durent s’opposer à la montée sur leurs bâtiments d’une compagnie de #CRS qui voulaient lister tous les pieds-noirs embarqués à destination de l’Espagne.
    Les capitaines espagnols avouèrent n’avoir pas compris l’attitude arrogante des autorités françaises dans une situation aussi dramatique.
    Contre vents et marées, finalement à 15h30, les quais d’Oran, noirs de monde, se vidèrent. Les bateaux espagnols prirent enfin la mer malgré une importante surcharge.
    De l’arrivée jusqu’au départ des ferrys espagnols, une liesse, joie et larmes, s’était emparée des pieds-noirs aux cris de « Viva Espana ! » et « Viva Franco ! » ...


    votre commentaire
  • Islamisme : Un évêque nigérian dénonce le « nettoyage ethnique » dont sont victimes les chrétiens dans le centre du pays

    ‎«Ne faites pas la même erreur que celle qui a été faite avec le génocide au Rwanda. C’était évident pour tout le monde, mais personne ne l’a arrêté. […] »

    C’est le message envoyé par Mgr William Amove Avenya de Gboko, un diocèse situé dans la région centrale du Nigeria, dans un entretien avec Aide à l’Église en détresse publié le 26 juin 2018.‎

    […] une voix de plus […] qui s’élève pour dénoncer un phénomène de plus en plus inquiétant, celui des attaques menées par des éleveurs peuls islamistes qui ont réalisé ces derniers jours de nouvelles attaques à Jos, la capitale de l’État de Plateau, tuant plus de 100 personnes.

    Les éleveurs peuls ont fait paître leurs troupeaux dans la ceinture centrale nigériane pendant des siècles et il y a toujours eu des conflits avec les agriculteurs locaux, principalement chrétiens, dont les cultures sont souvent réduites de moitié ou même détruites par les troupeaux. Mais si dans le passé de tels conflits pouvaient être de nature purement ethnique ou économique, le caractère religieux semble maintenant prédominer. […]‎

    «Ce sont des criminels et des terroristes, mais ils ne font pas les mêmes choses dans les territoires à majorité musulmane », a déclaré l’évêque Avenya. »Nous sommes convaincus que ce qui est en cours, c’est un nettoyage ethnique des chrétiens»‎.

    (Traduction Fdesouche)

    Source via : fdesouche


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique