• Un des djihadistes interpellés à Marseille est un ancien membre des Jeunesses Socialistes

    Clément Baur, un des djihadistes interpellé à Marseille, était membre du Mouvement des Jeunes Socialistes. Une structure du Parti Socialiste.

    Du gauchisme anti-français et anti-chrétien au djihadisme, n'y aurait-il qu'un pas ?

    Source : http://breizatao.com


    votre commentaire
  •  HISTOIRE 
    LE GOULAG DE PANYCHEV (SIBÉRIE OCCIDENTALE) DANS LES ANNÉES 1930.
     
    L’image contient peut-être : maison, ciel et plein air
    L’image contient peut-être : plein air et nature
    Source AMCHAC 

    LE GOULAG DE PANYCHEV (SIBERIE OCCIDENTALE) DANS LES ANNEES 1930.

    N'oubliez pas que tout ceci est inhérent au communisme lorsqu'il est au pouvoir. Mélenchon, admirateur des dictateurs Castro et Chavez, est un néo-communiste.
    Pensez-y et faites-le savoir autour de vous avant que la France se réveille en plein cauchemar au lendemain de l'élection présidentielle.

    Deux photos datant des années 1930 du "camp de redressement par le travail" de Panychev, situé en Sibérie occidentale, dans l'oblast de Novossibirsk. La première montre l'un des points de transit du camp, là où les détenus devaient être regroupés avant leurs interminables journées de travaux forcées, quelle que soient les conditions climatiques. La seconde est celle d'un baraquement de la zone du camp qui hébergeait les détenus employés à la construction de la centrale hydraulique de Panychev.


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Juillet 1962 , les enfants de la patrie dont ils ont souffert de cet accueil ...

    Ce n'est qu'un détail ,car les supplices ont étaient longue et douloureuse .. D'avoir tout perdu ,ou les cicatrice reste toujours ouvertes jusqu'au dernier souffle  ...

    Le socialo Communiste Gaston Deferre Pour pouvoir monté plus haut au sein du gouvernement Gaulliste dont a profité de la misère des Français d'Algérie de par Haine et de méchanceté ...

    « Il y a 15 000 habitants de trop actuellement à Marseille. C’est le nombre des rapatriés d’Algérie, qui pensent que le Grand Nord commence à Avignon.

    – Et les enfants ??

    – Pas question de les inscrire à l’école, car il n’y a déjà pas assez de place pour les petits Marseillais.

    – Est-il vrai qu’il règne dans la ville une certaine tension entre Marseillais et pieds-noirs ??

    – Oui, c’est vrai. Au début, le Marseillais était ému par l’arrivée de ces pauvres gens, mais bien vite les "pieds-noirs" ont voulu agir comme ils le faisaient en Algérie, quand ils donnaient des coups de pied aux fesses aux Arabes. Alors les Marseillais se sont rebiffés. Mais, vous-même, regardez en ville : toutes les voitures immatriculées en Algérie sont en infraction… Si les "pieds-noirs" veulent nous chatouiller le bout du nez, ils verront comment mes hommes savent se châtaigner… N’oubliez pas que j’ai avec moi une majorité de dockers et de chauffeurs de taxi !!

    Juillet 1962 , les enfants de la patrie dont ils ont souffert de cet  accueil ...Juillet 1962 , les enfants de la patrie dont ils ont souffert de cet  accueil ...

    – Voyez-vous une solution aux problèmes des rapatriés à Marseille ??

    – Oui, qu’ils quittent Marseille en vitesse ; qu’ils essaient de se réadapter ailleurs et tout ira pour le mieux. »

    En séance à l’Assemblée nationale, le grand homme, que j’ai toujours entendu vénérer à la maison, a même suggéré que les pieds-noirs « aillent se faire pendre » ! Le maire de Marseille n’est pas un cas isolé. Robert Boulin, ministre en charge des rapatriés, s’obstine pendant des mois à ne parler que « de vacanciers un peu pressés d’anticiper leurs congés ». « Il n’y a pas d’exode, contrairement à ce que dit la presse. » Puis, quand il en accepte finalement l’idée, il prétend avec le même aplomb que « la plupart des repliés à Marseille ne tiennent pas à travailler ».

    Juillet 1962 , les enfants de la patrie dont ils ont souffert de cet  accueil ...Juillet 1962 , les enfants de la patrie dont ils ont souffert de cet  accueil ...

    En Conseil des ministres, Louis Joxe craint qu’ils « n’inoculent le fascisme en France » et suggère de les expédier « en Argentine, au Brésil ou en Australie ». Le Premier ministre Georges Pompidou suggère une autre option : « Pourquoi ne pas demander aux Affaires étrangères de proposer des immigrants aux pays d’Amérique du Sud ? – Non, s’interpose le Général. Plutôt en Nouvelle-Calédonie ou en Guyane, qui est sous-peuplée, et où l’on demande des défricheurs et des pionniers. »

    Pas l’once d’une compassion : « L’intérêt de la France a cessé de se confondre avec celui des pieds-noirs », dit froidement le grand Charles, le 4 mai 1962, en Conseil des ministres.

    Un autre jour, à Peyrefitte qui lui expose « le spectacle de ces rapatriés hagards, de ces enfants dont les yeux reflètent encore l’épouvante des violences auxquelles ils ont assisté, de ces vieilles personnes qui ont perdu leurs repères, de ces harkis agglomérés sous des tentes, qui restent hébétés… », le Général répond sèchement : « N’essayez pas de m’apitoyer ! » Parlant d’Edmond Jouhaud, l’un des généraux putschistes du 13 mai 1958 : « Ce n’est pas un Français comme vous et moi. C’est un pied-noir. »

    Juillet 1962 , les enfants de la patrie dont ils ont souffert de cet  accueil ...

    Juillet 1962 , les enfants de la patrie dont ils ont souffert de cet  accueil ...

    Au-delà des politiques, les archives sont hallucinantes. À l’aéroport d’Orly, la direction interdit aux Pied-Noir d’emprunter les escaliers mécaniques parce qu’elle estime que leurs valises et leurs ballots volumineux représentent une gêne pour les autres voyageurs. Dans le centre de Marseille, on peut voir ce panneau : « Les Pied-Noir à la mer ! » Jean-Louis avait raison : les dockers sabotent les cadres qu’ils débarquent des cargos. Quand ils ne sont pas immergés, ils sont éventrés et pillés. Et s’ils arrivent indemnes, c’est qu’ils ont, en outre, réussi à passer aussi entre les mailles de l’OAS, qui emploie les mêmes méthodes en Algérie pour décourager les gens de partir ! (...)

    C’est peu de dire qu’ils furent mal accueillis. Eux, comme tant d’autres, à Marseille, Sarcelles, Toulouse ou ailleurs.

    Les heures noires rapatriés Français d'Algérie ..

    Nous voyons aujourd'hui qu'est devenu Marseille ,Paris ,Roubaix ,Tourcoing et j'en passe disons une France non pas conquit par les français d'Algérie ,mais par ceux qui nous ont chassés ,mais par le bon vouloir de tout les socialo communiste Gaulliste qui ont fait un choix comme endorme Hollande qui en remet une couche pantalon baissé pour se repentir et de tous les ouvrage que La France en a fait en Algérie qui en avait marécages et maladies affectueuse ..Allez dans les Hôpitaux en Algérie voir l'état des lieux ..Demain la France deviendras pareils par le bon vouloir de toutes les gauches anti France ...

    L'exode ..Un petit détail supplémentaire

    Deux valises par personne. Pas d'argent. Vous paierez plus tard. On ne voit plus rien. On ne connaît plus personne. Ne pas se retourner. Ne rien voir. Ne penser qu'à sa famille et à soi. Et par-dessus tout avoir  par le consulat un ticket pour prendre un bateau ou un avion .

    Le salut. A Alger, à Oran, c'est la noria des navires et des Caravelle, des Bréguet, des DC-3, des Nord. On campe à Maison-Blanche, on vit sur le port d'Oran. Des milliers d'hommes, de femmes, d'enfants, des bébés pleurent dans les paniers et attendent depuis des jours, anxieux, angoissés, nourris par l'armée a Oran, ou pas nourris du tout. Leur foyer, c'est un mètre carré de carrelage dans le hall de l'aéroport, un recoin protégé d'une toile entre des caisses abandonnées sur le port. Les hommes font queue, interminablement, aux guichets. Parfois l'un d'eux revient avec le passage tant attendu. Alors la femme se relève. Elle ne lisse même pas sa robe. On vit depuis des jours assis à même le sol souillé de mégots, de papiers gras et de peaux de saucisson. Plus rien n'a d'importance. On prend les valises, on tire les gosses épuisés et l'on embarque. Sans sourire. les larmes aux yeux.. Le soulagement n'atteint que le ventre, pas les visages. Et l'on s'entasse, dans les cales, dans les cabines, sur le pont. On place les colis, on se réserve un coin. On s'installe. On respire. On a eu si peur. Des dizaines de familles avaient pris possession de la plage arrière, la plus vaste. Avec des valises, des caisses, des couffins et quelques toiles ,les hommes avaient construit des abris contre le soleil, le vent et la nuit qu'il faudrait affronter. Des femmes exténuées s'étaient étendues à même le pont. D'autres, déjà, faisaient sécher à la brise le linge qu'il avait fallu laver. Près d'une jeune femme brune, une grand-mère tenait dans ses bras un gosse endormi. Des enfants jouaient à quelques mètres de là. Ils ne savaient pas. Ils étaient innocents. Dont la misère d'un peuple trahi par les siens ..Je vous remercies ..Pieds Noirs 9A ..


    votre commentaire
  • Le Pen: Je serai le plus grand défenseur de la communauté juive française

    slams candidat à la présidence du Front National BDS mouvement, dit que son cercle intérieur est libre d'anti-sémites.

    Contactez la rédactionDavid Rosenberg,

    Marine Le Pen

    Alors que les sondages lui montrer l'outsider à l'élection présidentielle à venir de la France, présidente du Front National Marine Le Pen espère une majorité silencieuse des électeurs de la classe ouvrière, les catholiques traditionnels, les nationalistes français, et les électeurs traditionnellement centristes concernés sur la propagation du radicalisme islamique défiera les attentes et catapulte elle à la victoire le 7 mai.

    Si oui ou non elle l'emporte en fin de compte, le leader ancien Front national de 48 ans devrait gagner plus de voix que toute offre électorale précédente NF, et pourrait prendre la première place dans le premier tour de scrutin, fixée pour Avril 23 juillet. Les derniers sondages Le Pen soit à égalité avec ou conduisant l'Emmanuel Macron, son adversaire le plus probable pour le second tour de scrutin en mai.

    Le Pen, qui gagnerait environ 40% des voix dans un deuxième match ronde avec Macron, est déjà en passe de meilleures projections de deux partis - y compris la 2002 bouleversée lorsque son père, Jean-Marie Le Pen a remporté la deuxième place au premier tour de le vote, et a gagné 18% des voix au second tour.

    Sous Marine le Front national a abandonné certaines des positions les plus controversées de Jean-Marie et Marine a condamné les déclarations souvent inflammatoires de son père dans un effort pour gagner appel ordinaire pour le parti. En 2015, Marine a soutenu l'expulsion de son père du parti pour une série de commentaires antisémites, y compris rejeter l'Holocauste comme un simple « détail de l'histoire ».

    Une semaine et demie avant le premier tour de scrutin en France, Marine Le Pen se sont assis avec le journal israélien Makor Rishon pour discuter de la façon dont sa vision pour la France aurait un impact sur les Juifs français et les relations entre Paris et Jérusalem.

    Bien que les propositions interdisant vêtements religieux en public - y compris Kippot - et un plan pour interdire la double nationalité - ce qui pourrait affecter des milliers de Juifs français en Israël - ont soulevé des questions dans la communauté juive au sujet de ses intentions, Le Pen insiste sur son objectif est de simplement combattre l'islam radical, ajoutant qu'elle défendrait la communauté juive française de la marée montante de l'antisémitisme.

    « Je suis toujours très clair à ce sujet », a déclaré Le Pen. « Tout le monde sait que j'ai eu une scission avec mon père sur cette; même si cela me fait mal beaucoup, parce qu'il est mon père. Vous pouvez toujours condamner les politiciens qui ont quelqu'un autour d'eux qui est soupçonné (sectarisme). Il y a des anti-sémites autour, y compris autour de Francois Fillon, Emmanuel Macron, Mitterrand, et même de Gaulle. Il est difficile pour moi de comprendre. Mais ce que je sais est que beaucoup de Juifs français votent pour nous, parce qu'ils savent très bien que non seulement je ne suis pas antisémite, mais je suis l'arme la plus fiable pour les défendre « .

    En ce qui concerne le sujet d'Israël et des efforts internationaux pour encourager le boycott des entreprises israéliennes et des institutions culturelles, Le Pen a condamné la mesure du récent soutien de l'Union européenne pour le mouvement BDS.

    « Je suis contre [BDS]. Je pense que le Parlement européen a fait une erreur en soutenant le mouvement BDS - mais ils [le mouvement BDS] a un lobby très fort. Quoi qu'il en soit, en France BDS est interdite « .

     http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/228101


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique