•  Y’en a marre ! Qu’attendent-ils pour faire tirer sur la racaille algérienne ? 

    Y EN A MARRE !  L’Algérie a malheureusement gagné sa demi-finale de la Coupe d’Afrique des Nations et comme d’habitude il s’est ensuivi un chaos monumental dans toutes les villes de France. Voitures incendiées, magasins pillés et brûlés, dégradation du mobilier urbain, bref des véritables scènes de guérilla urbaine que nos merdias appellent : « de légers débordements ». Et étant aux ordres du gouvernement, ils sont complices de cette racaille maghrébine qui n’aime la France que pour les allocations familiales – il suffit de s’en convaincre d’aller voir dans les nombreuses caisses d’allocations familiales quelle est la population qui fait la queue – alors que ces gens adorent l’Algérie. Je peux comprendre, c’est un très beau pays que nous avions doté de toutes les infrastructures modernes. Il faut voir ce qu’ils en ont fait. Pourquoi n’y retournent-ils pas ?

    Ils y seraient sans nul doute très bien et nous nous pourrions revivre sans crainte pour nos magasins, nos voitures, nos enfants. Les Français ne les supportent plus, et ces connards se demandent encore pourquoi. Ne croyez pas que ce soit du racisme, pas du tout, mais ce n’est que de l’observation. Cette coupe d’Afrique des Nations se déroule en Égypte, et à ce que je sache, hier, je n’ai entendu aucun débordement dans ce pays organisateur ! Je n’ai pas non plus entendu parler d’exaction lors de la victoire du Sénégal sur la Tunisie. Pour la finale, je serai un supporter du Sénégal, espérant que cette racaille maghrébine restera chez elle s’ils sont défaits.

    Pourquoi ici en France, à chaque fois c’est le bordel ? Tout simplement parce que nous avons des dirigeants qui n’ont pas ce qu’il faut dans le pantalon pour prendre les mesures qui s’imposent : RÉTABLIR L’ORDRE ET L’ÉTAT DE DROIT PAR TOUS LES MOYENS et s’il le faut, tirer dans cette racaille ! Il ne faut pas hésiter, ce régime a montré ce qu’il savait faire, contre les Gaulois Gilets jaunes. Sans tirer pour autant à balles réelles, mais en éborgnant et blessant gravement des dizaines de manifestants, pacifistes, eux. Bizarrement je n’ai pas entendu ces racailles maghrébines se plaindre de tirs de Flash-Ball comme lors des manifestations des Gilets jaunes ou plusieurs d’entre eux ont perdu la vue. Y aurait-il deux poids deux mesures ? Le Gouvernement français en la personne de Castaner, sinistre de l’Intérieur, dirigé par Macron, serait-il raciste envers les Français de souche ? Non, je ne le pense pas, mais cette racaille maghrébine fait ou fera hélas partie de leur électorat et la France. Alors, qu’ils cassent tout et humilient la France, ils s’en foutent comme de leur première chemise, la seule chose qui compte c’est leur réélection, sinon il y a bien longtemps qu’ils auraient rétabli l’État de droit dans toutes les banlieues françaises. Mais qu’ils se méfient ; hier nous fêtions la prise de la Bastille, bientôt nous pourrions fêter la prise de l’Élysée comme cela est décrit dans « Guérilla », le roman de Laurent Obertone.

    Deuxième coup de gueule : nos merdias ont à peine parlé de l’attentat de Nice ; ils ont bien entendu tous souligné qu’hier 60 000 personnes avaient assisté au feu d’artifice sur la promenade des Anglais. Mais de l’attentat pratiquement rien ! 86 MORTS et 458 BLESSÉS pour rien et passés sous silence.

    On n’en a pratiquement pas parlé, trop occupés sans doute par le défilé du 14 Juillet, les sifflets qui ont accueilli Macron sur les Champs-Élysées, l’interpellation scandaleuse des meneurs des Gilets jaunes, la finale de Wimbledon, le Grand prix d’Angleterre, mais sur cet attentat, PRATIQUEMENT RIEN. QUELLE HONTE pour toutes ces victimes et parents de victimes ! Sachez que je souffre tout comme vous et vous verrez que bientôt, on ne parlera plus non plus de l’attentat du Bataclan. Les gens, lorsqu’ils ne sont pas touchés dans leur chair, ont une inquiétante facilité à oublier.

    MOI JE N OUBLIERAI JAMAIS. C’est peut être la différence entre eux et moi !

    Patrick Jardin

    https://ripostelaique.com


    votre commentaire
  • Ecoute-moi bien, toi le « supporter » algérien…   Des supporters de l'Algérie célèbrent la victoire de leur équipe à Lyon le 19 juillet 2019 © Jean-Philippe KSIAZEK / AFP


    par Driss Ghali


    À l’annonce de la victoire de l’Algérie en finale de la Coupe d’Afrique des nations, quelques débordements ont éclaté, comme le craignait la police. Près de 200 personnes ont été interpellées. Les drapeaux algériens ostensiblement de sortie n’étant pas toujours exempts de quelque hostilité, des Français peuvent se sentir en insécurité culturelle…
    Lettre d’un grand frère aux « hooligans » algériens.

    Lettre à ces supporters "mal élevés"

     Tu te dis amateur de foot, mais tu n’es rien d’autre qu’un mal-élevé. 
    Tu te présentes comme supporter de l’équipe d’Algérie, mais tu n’es rien d’autre qu’un aigri qui passe ses nerfs sur le mobilier urbain. 
    Un lâche qui a besoin de la foule pour passer à l’acte.
    Le drapeau algérien est ton alibi, ce qu’il représente t’est indifférent. 

    Les seules couleurs que tu défendes sont les tiennes et elles sont tristes et délavées comme ton maigre bilan dans la vie.

    Tu es un embarras binational

    Tu n’es pas Algérien. 
    Tu es simplement le résultat d’erreurs commises par des Algériens (tes parents qui n’ont pas su t’élever). 
    Ton impolitesse fait de toi une caricature. 
    Une sorte de bête de foire qui fait peur en même temps qu’elle inspire la pitié. 
    Un cliché ambulant qui coche toutes les cases du « détestable ».

    Viva l’Algérie ! De quoi tu parles ?

    En réalité, tu es un embarras binational. 
    En France, tu causes la consternation. 
    En Algérie, tu provoques la sidération à cause de ton manque total de savoir-vivre.


    « Viva l’Algérie ! » De quoi tu parles ? Est-ce qu’il t’arrive de t’entendre ?
    Tu ne connais même pas l’histoire de l’Algérie, autrement tu n’attirerais par l’opprobre sur le peuple qui a engendré des grands seigneurs comme Abdelkader ou Mokrani, nobles guerriers craints et respectés par leurs ennemis.

    Brûle ton passeport et casse-toi

    Tant de gens sont morts pour l’Algérie, tant de braves ont connu la faim et le froid pour te donner un pays souverain, tant ont soutenu la cause algérienne, avec armes et munitions parfois. 
    Et toi, tu ne trouves rien de mieux à faire que de poser tes fesses sur le capot d’une voiture en France et crier « Viva l’Algérie ! » 
    Crois-tu honorer leurs sacrifices en te faisant passer pour un clown ?
    Un homme, un vrai, vit en fonction de ses valeurs. 
    Si tu détestes la France, alors brûle ton passeport et casse-toi. 
    Si tu estimes que tu as des droits sur la France, engage-toi dans un parti politique quel qu’il soit et défends-y tes intérêts.
    Ta maladie (car tu es vraiment malade) est une compulsion. 
    À la moindre occasion, tu dois te remplir les poumons et la cervelle d’insultes et de bruits de sirène. On dirait que tu es vide de l’intérieur et que tout (et surtout n’importe quoi) peut combler ta vacuité.

    L’intégration fonctionne pour les autres

    Il t’a manqué une paire de baffes à un âge précoce. 
    Tu avais besoin d’un cadre et l’on t’a donné des caresses. 
    Tu languissais pour des règles et l’on t’a offert des excuses. 
    Résultat : tu t’es perdu dans l’existence et tu as laissé passer ta chance de réussir.
    Maintenant, tu imputes ton échec aux autres. 
    Tu veux gâcher la victoire du football algérien, en faire un événement triste et déplorable, ruiner l’œuvre de ces joueurs talentueux qui eux ont trouvé un sens à leur vie. 
    L’histoire du sport africain se souviendra d’eux ; de toi personne ne gardera la moindre trace.

    En vérité, tu n’es rien de plus qu’un aigri et un jaloux. 
    En brûlant les voitures et en cassant les vitrines, tu veux faire croire au monde qu’il n’y a pas d’intégration possible, que les Arabes ne seront jamais des bons citoyens. 
    Or, tu le sais bien au fond de toi : l’intégration fonctionne pour certains. 
    Pas assez pour absorber les bouleversements démographiques mais suffisamment quand même pour que des Algériens dirigent des cliniques ou donnent des cours à l’université. 
    Leur succès t’est insupportable. 
    Alors, tu casses et tu craches pour éclabousser leur aura.

    Le « traumatisme colonial », de quoi parles-tu?

    Tu as la passion triste des peuples du sud qui aiment saboter les étoiles qui montent et cultiver les mauvaises herbes. 
    Dès qu’une fille sort du lot, tu la traites de « pute », dès qu’un mec se distingue, tu le qualifies de « traitre ». 
    Tu n’es qu’une pâle copie des millions d’aigris qui peuplent les cafés au sud de la Méditerranée, comme eux tu es le porteur passif d’un virus mental nommé défaitisme.
    « Oui mais la France a colonisé l’Algérie pendant 130 ans ! » 
    Ah le traumatisme colonial ! 
    Pauvre garçon, tu as dû souffrir le martyre sous le joug des pieds noirs, toi qui es né après 1962 ! 
    Tu n’as pas honte de t’approprier la souffrance de tes aïeux ?
    Toi qui compatis tellement aux crimes du passé, tu devrais t’intéresser aux outrages faits au peuple algérien avant 1830. 
    Renseigne-toi sur l’occupation ottomane qui a duré plus de trois siècles… 
    Tente de localiser sur une carte les infrastructures et les hôpitaux légués par les Ottomans en Algérie… 
    Tu n’en trouveras pas.

    Les Ottomans ont prélevé l’impôt en Algérie, pratiqué l’esclavage, discriminé les populations autochtones qu’ils ont maintenues dans l’analphabétisme et le dénuement… et toi tu fermes les yeux ! Pourquoi tu ne vas pas crier « Viva l’Algérie » à Istanbul ?

    La France a tant fait pour l’Algérie

    En 1962, la France a laissé un pays équipé. 
    Des routes magnifiques, des barrages, des centres de recherche, une chaîne de télévision moderne. Les Français ont soigné le typhus, le paludisme et la variole. 
    Ils ont dépensé des fortunes pour améliorer le sort des Algériens. 
    Pourquoi crois-tu que De Gaulle a tout voulu remballer et partir illico presto ? 
    C’est aussi parce que ça coûtait cher à la France de soigner la misère accumulée par des siècles de mauvaise gouvernance et de retard technologique.
    Bien entendu, la France aurait dû faire plus, beaucoup plus. 
    Elle a attendu 1954, c’est-à-dire le début des hostilités, pour se retrousser les manches sérieusement : campagnes de vaccination, dissémination des soins médicaux au djebel, développement de l’irrigation. 
    Oui, la France a des choses à se reprocher mais tant de choses à mettre à son crédit. 
    L’histoire est têtue mais elle est aussi faite de contrastes. 
    Il n’y a que les enfants et les sots pour refuser la nuance.

    « L’Algérie est un pays riche et la France l’a pillé ! » 
    Douce illusion. 
    Il faut lire Jacques Marseille et Daniel Lefeuvre pour comprendre que la colonisation n’a pas été une bonne affaire pour les Français. 
    Elle l’a été pour certains capitalistes, c’est indéniable, mais pas pour la République Française.

    La valise ou le cercueil

    La colonisation a été réellement utile pour la France pendant la Seconde Guerre Mondiale lorsque les musulmans d’Algérie, les pieds noirs et des dizaines de milliers d’indigènes (Maliens, Sénégalais, Marocains) ont combattu le nazisme. 
    Là pour le coup, il y a de quoi être fier. 
    Malheureusement, je ne t’ai jamais entendu réclamer la revalorisation des pensions versées aux anciens combattants et à leurs descendants.
    L’Algérie aurait pu être un pays riche… si elle avait seulement gardé ses pieds noirs. 
    Une population dynamique et parfaitement adaptée aux conditions locales. 
    Parmi eux, il y avait des industriels, des médecins et des professeurs, des talents inestimables expulsés par le slogan : « la valise ou le cercueil ». 
    L’Algérie ne cesse de payer le prix de cette erreur historique (ce n’est pas moi qui le dis, c’est Hocine Ait Ahmed).

    « La France a torturé en Algérie ! » Il n’y a aucun doute que la présence française a été entachée d’immenses parts d’ombre. 
    Tu connais un peuple de saints toi ? 
    Un peuple immaculé, exempt de toute culpabilité ? 
    Es-tu suffisamment naïf pour croire que les Arabes ont dominé les Berbères d’Algérie en distribuant des roses et du miel ?

    Passer à autre chose

    Passer les doigts en permanence sur les cicatrices réveille les vieux souvenirs, même les plus abjectes. 
    Combien de tués au nom de la libération de l’Algérie ?
    Apprends à tourner la page. 
    Il n’y a que les enfants qui vivent dans la mémoire immédiate. 
    Les adultes sont capables d’aller de l’avant.  
    Est-ce que les Chinois passent leur vie à cracher sur les Japonais pour le viol de Nankin ? 
    Non, ils préfèrent travailler ! 
    Est-ce que les Vietnamiens tiennent rigueur aux Français pour l’Indochine ? 
    Non, ils n’ont pas le temps de se plaindre, ils bossent !
    Chaque année, plus de 1,5 milliards d’euros sont transférés vers l’Algérie par la diaspora installée en France. 
    Pas mal, tu ne trouves pas ? 
    Je ne connais pas un programme d’aide au développement qui soit aussi généreux et durable ! Considère ça comme une sorte de réparation, un solde de tous comptes. 
    Et passe à autre chose.
    À ta décharge, ceux qui devraient t’ouvrir les yeux brillent par leur absence… 
    Artistes, joueurs de football et autres stars issues de la diversité se taisent. 
    Ils suivent le sens du vent dominant chargé de repentance.

    La coupe est pleine

    À ta décharge aussi, il est évident que tu souffres. 
    Ton agressivité n’a d’égale que ton mal-être.
    La France te considère comme un enfant turbulent qui pourrit la vie de parents fatigués.  
    Un enfant adopté que l’on regrette d’avoir amené à la maison. 
    Ceux qui doivent t’orienter sont eux-mêmes en détresse : ils sont égarés par un malaise dans les valeurs qui remonte à 1968 et lessivés par tant de reproches et de récriminations. 
    Avoir pitié de toi ne te rend pas service. 
    La France ne va pas changer pour te faire une place, le monde non plus. 

    Tu as raté la première mi-temps, ce n’est pas si grave que ça. 
    La vie est un match de foot qui se gagne aux prolongations. 
    Ressaisis-toi, arrête de chahuter et va t’entraîner, la deuxième mi-temps est pour tout de suite.

    causeur

    votre commentaire
  • Réponse du berger à la bergère : Pétrolier britannique saisit par l'Iran

     

    Arraisonné vendredi pour «non respect du code maritime international» par la marine iranienne, le tanker Stena Impero, battant pavillon britannique, a été emmené au port de Bandar Abbas, selon les autorités portuaires de la province de Hormozgan où est situé le port.

    La nouvelle saisie d'un navire par l'Iran est survenue après la prolongation de 30 jours par la Cour suprême de Gibraltar de l'immobilisation d'un pétrolier iranien, saisi le 4 juillet par les autorités de ce territoire britannique situé à l'extrême sud de l'Espagne, qui le "soupçonnent" de livrer du brut à la Syrie en violation des sanctions européennes contre Damas.

    L'Iran a nié cette accusation et affirmé qu'il riposterait à cet acte de «piraterie». Selon Allah-Morad Afifipoor, directeur général de l'Autorité portuaire et maritime de la province de Hormozgan, le Stena Impero est «entré en collision avec un bateau de pêche». Les personnes à bord du bateau de pêche ont «contacté le pétrolier mais n'ont pas reçu de réponse», et ont alors informé l'Autorité portuaire de Hormozgan. «Conformément à la loi, après un accident il est nécessaire d'enquêter sur les causes» et l'Autorité portuaire et maritime a ouvert samedi une investigation, a ajouté le responsable iranien.

    Polémique

    Les 23 membres d'équipage sont tous à bord, a précisé le responsable iranien, cité par l'agence Fars. Dix-huit dont le capitaine sont de nationalité indienne et les cinq autres sont de nationalité philippine, lettone ou russe.

    Jeudi, les Gardiens de la révolution avaient déjà annoncé détenir un autre tanker «étranger», et son équipage soupçonnés de se livrer à de la «contrebande» de carburant dans le Golfe. Aucune indication n'a été donnée depuis sur ce navire.

    La région du Golfe et du détroit d'Ormuz, par où transite le tiers du pétrole acheminé par voie maritime sur la planète, se trouve au coeur des tensions, sur fond de bras de fer entre l'Iran et les Etats-Unis qui y ont renforcé en mai leur déploiement militaire en arguant de «menaces iraniennes» non précisées.

    Ces dernières 24 heures ont été marquées par une polémique à propos d'un drone «iranien» que les Américains disent avoir abattu dans le détroit. Mais l'Iran a rejeté des «allégations sans fondement» et affirmé n'avoir perdu aucun drone.

    Les tensions entre Téhéran et Washington, qui n'entretiennent pas de relations diplomatiques depuis 1980, se sont envenimées depuis le retrait unilatéral américain de l'accord nucléaire de 2015 et le rétablissement des sanctions économiques américaines qui nuisent fortement à l'économie iranienne.

    Elles ont été exacerbées par les échanges d'invectives et des actes de sabotage ou d'attaques qui ont visé depuis mai six navires dans la région du Golfe et ont été imputées par les Etats-Unis à l'Iran qui a démenti. Et elles ont atteint un pic le 20 juin avec la destruction par l'Iran d'un drone militaire américain. M. Trump avait alors affirmé avoir annulé à la dernière minute des frappes de représailles.

    Déploiement américain en Arabie

    Au milieu de ces tensions qui font craindre aux experts un embrasement, l'Arabie saoudite, un allié des Etats-Unis et principal rival régional de l'Iran, a annoncé que pour la première fois depuis 2003 des forces américaines seraient déployées sur son sol. «Le roi Salmane a donné son accord pour accueillir des forces américaines afin d'accroître le niveau mutuel de coopération pour défendre la sécurité de la région et garantir la paix», selon le ministère saoudien de la Défense.

    Cela «aura un effet dissuasif supplémentaire et renforcera notre capacité à défendre nos troupes et nos intérêts dans la région face à des menaces émergentes et crédibles», a indiqué le commandement central des forces américaines. Il a ajouté que des «patrouilles» surveillaient depuis l'espace aérien international la situation dans le détroit d'Ormuz.

    Cette semaine, l'émissaire américain pour l'Iran, Brian Hook, a présenté à des ambassadeurs à Washington, la coalition internationale que Washington veut mettre sur pied pour escorter les navires de commerce dans le détroit d'Ormuz. L'idée est que chaque pays y escorte militairement ses navires marchands avec le soutien de l'armée américaine, qui assurerait la surveillance aérienne de la zone et le commandement des opérations. 

    Source : https://www.20min.ch/ro/news/monde/story/Londres-deconseille-le-detroit-d-Ormuz-a-ses-navires-11775923

    votre commentaire
  • Quand Castaner soutient financièrement un prédateur sexuel, médecin au sein de la police

     
    Alexandre Langlois fait l'objet d'une exclusion temporaire de six mois dans la police nationale après avoir révélé en interne et à la presse un certain nombre d'éléments graves au sujet du ministère du l'Intérieur. Suicides, agressions sexuelles, falsifications de chiffres, gaz lacrymogènes toxiques, le policier dit tout.

     


    votre commentaire
  • Maintien de l’ordre du 14 juillet à Paris : un fiasco où la vie de nos collègues a été gravement exposée par une chaîne de commandement défaillante

    Des collègues de la compagnie de circulation intégrés au dispositif de maintien de l’ordre du 14 juillet (coupe d’Afrique des Nations) ont été attaqués place de Verdun à Paris. 

    Alors que 16 policiers faisaient face à plus de 400 assaillants déterminés à les lyncher et qu’aucun renfort n’était disponible, « TNZ1 circulation » – la voix du Préfet de police – a ordonné à nos collègues de ne pas reculer et de tenir le point ! 

    Bilan ? Le point a été tenu quelques instants supplémentaires avant que les collègues ne soient obligés de reculer face à la violence des émeutiers.. Au final, des collègues de la compagnie de circulation ont été blessés et des véhicules administratifs dégradés.. 

    France police – Policiers en colère dénonce le manque de coordination entre les trois stations directrices TNZ1 – TNZ1 circulation et TNZ1 750. 

    Le manque de coordination entre ces trois commandements de la PP entraîne des dysfonctionnements sur le terrain pour nos collègues. 

    En outre, il est scandaleux d’impliquer dans des missions relevant purement du maintien de l’ordre des policiers qui n’ont ni la formation ni l’équipement nécessaire pour faire face à ce type de situations. 

    Par miracle, le pire a été évité le 14 juillet.. L’état des véhicules témoigne de la violence de l’attaque.. 

    Nos collègues ont fait un rapport détaillé sur ces graves incidents. France Police – Policiers en colère les accompagne dans le suivi de ce dossier que monsieur le préfet de police Lallement ne saurait ignorer. 
    Source

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique