•  Une petite pièce messieurs dames !Posté par :Pieds Noirs 9A..

    "dès lundi, le RN ne pourra plus mettre en oeuvre aucune activité politique" et sera "mort à la fin du mois d'août"

    ***************************************************

    RASSEMBLEMENT NATIONAL: LA JUSTICE SAISIT 2 MILLIONS D'EUROS AU PARTI

    assistants fictifs,rn,justice

    Les juges d'instruction financiers parisiens ont retenu, dans l'affaire des assistants présumés fictifs d'eurodéputés FN, 2 millions d'euros de subventions publiques qui devaient être versées lundi 9 juillet au Rassemblement national (RN, ex-FN), a-t-on appris ce dimanche 8 auprès de responsables du parti, confirmant une information de BFMTV.

    Dans une ordonnance datée du 28 juin, les juges d'instruction "ont ordonné la saisie pénale d'une somme destinée au Front national au titre de l'aide publique apportée aux partis pour un montant de deux millions d'euros", a indiqué une source proche du dossier. 

    "En confisquant notre dotation publique sans jugement sur cette pseudo affaire des assistants, les juges d'instruction nous appliquent la peine de mort 'à titre conservatoire'", a réagi sur Twitter la présidente du RN, Marine Le Pen, confiant à l'AFP que "dès lundi, le RN ne pourra plus mettre en oeuvre aucune activité politique" et sera "mort à la fin du mois d'août". 

    L'aide publique au RN représente au total environ 4,5 millions d'euros, selon le parti. L'aide publique, qui s'établissait à 63 millions d'euros au total en 2017 et devrait avoisiner les 68 millions d'euros en 2018, est la principale source de financement des partis. 

    La confiscation de cette somme intervient alors que le Parlement Européen soupçonne le parti de Marine Le Pen d'avoir mis en place un "système" organisé pour rémunérer des membres de son parti avec l'argent réservés aux assistants parlementaires européens. Le préjudice estimé par le Parlement européen est au total de 7 millions d'euros sur la période 2009 à 2017 et une dizaine de cadres du parti ont été mis en examen dont Marine Le Pen, Bruno Gollnisch, Louis Aliot mais aussi le Rassemblement National, en tant que personne morale. 

    Les membres de l'ancien Front National ont toujours démenti ces accusations et y voient une volonté "d'assassiner" leur parti, comme ils l'ont une nouvelle fois affirmé ce dimanche en réutilisant à l'unisson le hashtag "Alerte Démocratie". Marine Le Pen donnera une conférence de presse à ce sujet lundi 9 juillet à 10h, selon un communiqué. 


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • 77 enfants-soldats français de l’Etat islamiste sont revenus en France

    Publié par Pieds Noirs 9A..

    Sur la base d’un rapport du Soufan Center – un organisme de renseignement basé à New York – , la sociologue Hasna Hussein indique dans une tribune dans Le Monde daté dimanche-lundi que 2.000 enfants de 9 à 15 ans ont été recrutés et formés par l’Etat islamique (EI) dans la zone irako-syrienne. Parmi eux, il y aurait eu 460 enfants français. La France est ainsi – et de loin – le pays le pourvoyeur le plus fort d’enfants-soldats devant la Russie (350) ou la Belgique (118).

    La sociologue poursuit en se basant sur des déclarations des autorités françaises : « Les deux tiers sont partis avec leurs parents, le dernier tiers est composé d’enfants nés sur place (…). » Ces mêmes autorités parlent de 77 enfants de retour en France avec ou sans leur mère ou parents. » Un précédent chiffre faisait état de 68 enfants revenus.

    Le Figaro via fdesouche


    votre commentaire
  • Congo en guerre : cannibalisme, garçons obligés de violer leur mère, mutilations génitales, sorcellerie, démembrements à la machette,…

    canibalisme,congo,guerre,mutilation génitales,violer leur mère

    « Selon un rapport de l’ONU, des atrocités terribles, dont des viols collectifs et du cannibalisme, ont lieu dans la guerre en République démocratique du Congo.

    Dans la région du Kasaï, on a vu des garçons forcés de violer leur mère, des petites filles à qui on a dit que la sorcellerie leur permettrait d’attraper des balles, et des femmes forcées de choisir entre le viol en bande ou la mort.

    Les rebelles et les troupes gouvernementales ont commis des atrocités pendant le conflit, y compris le démembrement de civils, selon des comptes rendus publiés par une équipe de l’ONU d’experts des droits de l’homme qui ont déclaré que le monde doit savoir.

    L’équipe chargée d’enquêter sur un conflit dans la région a déclaré la semaine dernière au Conseil des droits de l’homme de l’ONU qu’elle soupçonnait toutes les parties d’être coupables de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité.

    Leur rapport détaillé de 126 pages répertorie les horribles attaques commises durant le conflit, qui a éclaté fin 2016, impliquant les milices Kamuina Nsapu et Bana Mura et les forces armées congolaises, les FARDC.

    « Ce qui s’est passé au Kasaï ne peut que forcer à en parler », a déclaré Marie-Ange Mushobekwa, ministre congolaise des droits de l’homme, au Conseil.

    « Une victime nous a dit qu’en mai 2017, elle a vu un groupe de la milice Kamuina Nsapu, dont certains portaient des organes génitaux féminins (clitoris et vagins) comme médailles », dit le rapport.

    Certains témoins se souviennent d’avoir vu des gens découper, cuisiner et manger de la chair humaine, y compris des pénis coupés à partir d’hommes encore vivants et de cadavres, en particulier les FARDC, et boire du sang humain.

    L’enquêteur principal Bacre Waly Ndiaye a déclaré au Conseil que lors d’un incident, au moins 186 hommes et garçons d’un seul village ont été décapités par Kamuina Nsapu, dont beaucoup de membres étaient des enfants forcés de combattre, désarmés ou portant des bâtons, et étaient convaincus que la magie les avait rendus invulnérables.

    Beaucoup de ces enfants soldats ont été tués lorsque les soldats des FARDC les ont mitraillés sans discrimination, a-t-il dit. Les corps étaient souvent enterrés dans des fosses communes…. ou étaient parfois empilés dans des camions par des soldats pour être enterrés ailleurs. Au départ, on pensait qu’il y avait environ 86 fosses communes, mais après avoir enquêté sur le terrain, l’équipe a soupçonné des centaines, a-t-il dit. »

    Source fdesouche via contre-info


    votre commentaire
  • NOUS PIEDS NOIRS ! NOUS CONSTATONS QUE NOUS SOMMES DE LA MERDE PAS UN MOT DANS LA PRESSE DU MASSACRE DU 5 JUILLET 1962 A ORAN ! .

    Sylvestre Brunaud


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique