• Le maire de Guarguale recommande à celui de Sisco « d’exclure définitivement tous les maghrébins et leurs familles »

    Le maire de Guarguale recommande à celui de "d'exclure définitivement tous les maghrébins et leurs familles".

       

     

    Message posté sur la page Facebook du maire de Guarguale (par ailleurs ancien maire de France au titre du civisme) dimanche 14 août. 

    Réponse du maire de Guarguale à la suite des réactions à son message de dimanche.  pic.twitter.com/x2SH02YMQT

    Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter
       

     source 


    votre commentaire
  • Accident mortel à Lyon : le chauffard en cavale arrêté à son retour d’Algérie

    Photo d'illustration - LyonMag

    Sa cavale n’aura pas duré longtemps.

    Le chauffard, suspecté d’avoir tué un autre automobiliste lors d’un accident survenu le 6 août dernier à Lyon, a été interpellé ce mardi après-midi à l’aéroport Saint-Exupéry.

    L’homme avait pris la fuite en Algérie. On ne sait pas encore s’il est revenu en France dans l’optique de se rendre ou s’il comptait se cacher à nouveau dans l’agglomération lyonnaise. Bien informée, la police l'a cueilli à son retour.

    Placé en garde à vue puis écroué ce mercredi, il devra s’expliquer sur l’accident qui a coûté la vie à un habitant de Rillieux-la-Pape. Après avoir grillé un feu rouge à l’angle de la rue de Bonnel et Duguesclin dans le 3e arrondissement, l'individu avait percuté une voiture, blessant mortellement son occupant.

     LyonMag


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Allemagne: Location d’appartements à des migrants. « Ils ont volé tout ce qui n’était pas cloué. »

    Hors

     

    Les époux Hingsen dénoncent: Nous sommes au bord de la ruine". Il y a deux ans, ils ont loué plusieurs appartements entièrement meublés aux réfugiés. Après plusieurs mois, le choc: Lors du déménagement, les locataires ont pris tout ce qui n'avait pas été cloué ou fermement attaché. A présent, le couple de la ville Kaarst fait de lourds reproches.

    C'était au début de l'afflux de réfugiés en Allemagne, Horst et Anke Hingsen avaient décidé de mettre à disposition leurs appartements privés dans la ville de Kaarst. "Afin que les réfugiés ne doivent pas habiter dans un logement commun», explique Horst Hingsen. Entretemps, l'homme de 74 ans a regretté cette décision.

    photo

    photo2

    Car après le déménagement des réfugiés, une mauvaise surprise l'attendait. "Dans l'appartement de deux pièces à Vorst, où trois femmes albanaises avaient trouvé refuge, il manquait des serviettes et des draps de lit, des couverts, un grille-pain, un téléphone sans fil, des pots, des poêles, de la vaisselle, des verres. En plus la télé et le réfrigérateur étaient cassés - l'appartement était totalement en mauvais état ", se plaint le propriétaire.

    Après quelques semaines, le choc suivant: Avec 6'500 euros de frais annexes, la facture dépassait les coûts d'une utilisation normale de multiples fois. Selon le décompte de l'année 2015, les trois femmes avaient consommé 120 mètres cubes d'eau chaude. A titre de comparaison, pour l'ensemble des quatre parties de l'habitat collectif, les locataires avaient utilisé 180 mètres cubes d'eau. "Nous pensons que les femmes ont fait un service de blanchisserie et de repassage afin de gagner un salaire d'appoint. Selon les autres locataires, le lave-linge fonctionnait en permanence au sous-sol. Le couloir était plein de vêtements. (...)

    Source Traduction Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch


    votre commentaire
  • Foutez-moi dehors ce « sans couilles » d’Alexandre Benoît

    PUBLIÉ PAR MANUEL GOMEZ LE 9 JUILLET 2016

    Les Français qui étaient assassinés en Algérie n’étaient « Pas de simples Français, mais des colons et Rocard, l’étudiant décolonisateur avait vu et agi juste ».

    Non, ce n’est pas un socialiste, un gauchiste, qui a prononcé de telles paroles, de telles insultes, mais un cadre du Front national, qui a ajouté ensuite :

    « J’ai un mépris total pour les « Pieds-Noirs » qui ne savent que geindre sur leur petit sort de colons illégitimes. Et puis on ne mène pas une révolution légitime sans couper les couilles de quelques salauds de colons, pas vrai ? »

    Si l’on devait couper les couilles de tous les salauds,  Alexandre Benoît, puisque c’est de vous qu’il s’agit, vous n’en auriez plus depuis longtemps.

    C’est Benoît, assistant parlementaire de la députée européenne FN Sophie Montel, conseillère régionale de Bourgogne-Franche-Comté et seconde de la liste de Florian Philippot, qui a insulté toute une communauté, dont la majorité se range derrière le Front national de Jean-Marie Le Pen, puis de Marine, depuis sa création.

    Jean-Marie n’est plus présent, car ce Benoît serait déjà passé à la casserole, alors c’est à vous que je m’adresse, à vous les dirigeants de ce FN qui espérez nos voix en 2017, à vous Marine, Nicolas Bay, Marion-Maréchal, Louis Aliot, Gilbert Collard et, surtout, Florian Philippot, puisque Sophie Montel est votre seconde :

    « Foutez-moi dehors ce « sans couilles » qui salit le parti que vous représentez, ce parti qui nous a représentés sans faille depuis des décennies.

    Alexandre Benoît salit votre image et, ce qui est plus grave, vous fait perdre des voix qui vous seront bien utiles l’an prochain ».

    Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique