• Le grand fossé .

    Par: Denis Tillinac..

    NKM. En choisissant le PS contre le FN, elle risque, comme ]uppé, d'accréditer l'accusation d'UMPS lancée par Le Pen.

    La jeunette NKM. En choisissant le PS contre le FN, elle risque, comme ]uppé, d’accréditer l’accusation d’UMPS lancée par Le Pen.

    Voici le billet de Denis Tillinac paru dans le dernier numéro de Valeurs actuelles :

    Pauvre droite, tiraillée entre la conscience des périls
    qui s’amoncellent et son attrait pour la politicaillerie !

    Denis TillinacDenis Tillinac..

    L’UMP est un navire sans gouvernail piloté à la diable par un capitaine dont chaque subordonné a déjà préempté son canot de sauvetage. Ça durera au moins jusqu’à la primaire, si tant est qu’elle ait lieu. Certains mettront les voiles vers les rivages marécageux d’un centre surencombré. D’autres cingleront en douce vers un horizon bleu marine, il a au moins l’attrait de la nouveauté.

    Sarkozy sera acculé à des équilibrismes de funambule sur le fil des sondages entre NKM et Wauquiez, le pôle souverainiste et l’européiste, les pro-Merkel et les pro-Poutine, des élus que le FN révulse, des militants qu’il tétanise, des électeurs qu’il fascine. Son autorité y laissera des plumes, son énergie des kilowatts.

    Déjà Hollande se rengorge: entre Sarko et Juppé il voit le fossé se creuser, il s’évertuera à l’élargir avec la complicité de Fillon, de Bertrand et de Le Maire qui, eux, joueront le coup en solistes. Hollande rêve d’affronter Marine Le Pen au second tour du futur scrutin présidentiel. Donc d’affaiblir la droite en mettant ses divisions en exergue. Les stratèges du PS peuvent prendre des vacances : l’UMP fait le job; elle n’a besoin de personne pour exhiber ses avanies, comme on l’a vu avec cette législative partielle dans le Doubs.

    La raison politique et le simple bon sens eussent exigé que, dès le lundi suivant le premier tour, voire dès le dimanche soir, le président élu de l’UMP annonçât la seule décision pertinente : abstention ou vote blanc. Quelle autre ligne adopter face aux candidats de deux partis également hostiles au sien ? Au lieu de quoi, des ego camés aux médias ont servi la soupe à Marine Le Pen en avalisant sa thèse d’une connivence UMPS.

    À quoi bon rappeler que la fusion dans un même condominium d’une droite populaire, cocardière et identitaire et d’une mouvance européiste, plus ou moins libertaire et acquise au multiculturalisme cher aux bobos, aura été une grave bévue ? La polarisation sur le FN trahit une fracture qui forcément s’amplifiera à l’heure des choix cruciaux, car le système dérive vers un tripartisme et rien ne laisse présumer un reflux du néolepénisme.

    Sarkozy préfère gérer la confusion plutôt que de risquer un clash qui le droitiserait pour de vrai sans assurance d’encaisser les dividendes de l’électorat du FN. C’est sa stratégie. Elle condamne l’UMP à n’être qu’un agrégat d’ambitions sans colonne vertébrale, avec des idées molles d’experts technos ou de communicants ivres de cynisme. Alors que, sur le champ de la pensée, l’héritage des soixante-huitards s’exténue, alors que la promesse d’une vraie alternative intellectuelle et morale commence à ensoleiller les esprits, la droite « officielle » s’enlise dans les moeurs du pire régime des partis, celui de la IVème République au plus près de son agonie.

    Quel coeur de 20 ans un peu vaillant, un peu fervent, irait se commettre dans ce marigot insipide ? Quelle plume d’écrivain un peu mousquetaire irait dégainer pour la défense et illustration d’arrivismes de petit tonnage ? Harki ou cocu à la Feydeau : très peu pour moi! À vrai dire je n’ai jamais misé sur l’espoir d’une embellie sur la classe politique. Mais par les temps orageux qui courent, le contraste entre l’imminence de périls majeurs et le sempiternel recyclage des fadaises sur les  »valeurs républicaines » donne la nausée.

    Alors, que faire ? Des livres qui lèvent des tabous. Des clubs de pensée sans affiliation partisane, comme la gauche a su le faire entre la fin du gaullisme et la prise du pouvoir par Mitterrand. De l’agit-prop comme elle continue de le faire avec son « je suis Charlie » et ses incantations de fausse bigote à la « laïcité ». Des réseaux d’influence exerçant ici et là des pressions pour qu’une éventuelle alternance politique ne se résume plus à un simple troc d’éminences dans les palais de l’État. Car si tel est le cas, peu nous importera que les bonnets blancs de la droite ou les blancs bonnets de la gauche soient aux manettes. Sous leurs grimages ils sont tous du même gris délavé.

    Denis Tillinac pour Valeurs actuelles.

    Christian Balboa@ChrisBalboa78


    votre commentaire
  • À l'institut du Monde arabe, Jack Lang réclame 1 000 couverts gratis par an ..

    Le Point - Publié le 11/02/2015 à 20:02 - Modifié le 12/02/2015 à 06:07

    Dans le cadre d'une brouille entre l'institut et son traiteur pour des impayés, l'IMA a fait paraître un appel d'offres avec d'étonnantes demandes.

    Jack Lang devant l'institut du Monde arabe.Jack Lang devant l'institut du Monde arabe. © IAN LANGSDON / POOL / AFP
     
    6MEDIAS

    À l'institut du Monde arabe, on se dispute sur les frais de bouche. Rien ne va plus entre l'institution présidée par Jack Lang et le groupe libanais Noura, chargé de la restauration depuis 2007. Arrivé à la présidence il y a deux ans, l'ancien ministre aurait, selon Le Canard enchaîné, demandé de larges ristournes au groupe, pour de nombreux repas pris au Zyriab, le restaurant gastronomique de l'institut. Des requêtes accordées, jusqu'à ce que, le 17 octobre 2014, la convention soit résiliée par la direction de l'institut en raison de divers manquements.

    Vexé, Noura réclame le paiement des nombreux impayés de "M. Lang et ses invités", ainsi que de "Mme Lang et ses invités", rapporte Le Canard enchaîné.

    Dès lors, l'institut lance un nouvel appel d'offres pour la restauration, avec des demandes étonnantes. Au premier chef, celle-ci : "Le président de l'IMA devra bénéficier gracieusement et dans la limite de 1 000 couverts par an d'une table ouverte au Zyriab à longueur d'année." Ou encore : "Le délégataire devra également assurer gracieusement un service café, thé, soft dans le bureau du président lorsque celui-ci reçoit des personnalités."

    Quant à la brouille entre l'institut du Monde arabe et Noura, elle connaîtra une suite le 17 février... au tribunal.


    votre commentaire
  • Deux ans de prison ferme : une victoire révisionniste ?

    Par :Vincent Reynouard..

    Vincent Reynouard vient d’être condamné à deux ans de prison ferme pour quatre vidéos révisionnistes postées sur Youtube. Dans ce court édito, il s’appuie sur deux commentaires de lecteurs du Figaro pour formuler LA question que pose cette répression féroce.


    votre commentaire
  • Le traiteur libanais Noura réclame 41.000 euros de repas impayés à Jack Lang et sa femme ...

    Monique et Jack Lang, à l'Elysée, lors d'une réception

    LE SCAN POLITIQUE - Le président de l'Institut du monde arabe (IMA) a résilié son contrat avec Noura pour «faute grave». Celui-ci demande le paiement des repas pris par Jack Lang, sa femme et leurs invités. L'IMA dénonce des «manœuvres».

    Jack Lang, le président de l'Institut du monde arabe (IMA), et sa femme Monique apprécient la nourriture libanaise. Mais à l'heure de payer la facture, tous les convives désertent la table. Agacé, le traiteur Noura a décidé de réclamer les 41 000 euros d'impayés équivalant, entre autre, à 74 repas servis à tarif préférenciel pendant deux mois à «Monsieur Lang et ses invités» et à «Madame Lang et ses invités», relate Le Canard enchaîné.

    Par peur d'un procès, l'IMA aurait décidé de payer, indique le journal. «Le chiffre de 74 repas en deux mois cité dans la presse est totalement mensonger (...) La résiliation par l'IMA du contrat de délégation de Noura semble autoriser ce dernier aux manœuvres les plus basses», conteste David Bruckert, le secrétaire général de l'Institut du monde arabe, dans un communiqué adressé au Scan. «Noura orchestre une campagne mensongère», tonne-t-il.

    Effectivement, le 17 octobre dernier, l'IMA a rompu, «pour faute grave», le contrat qui lie l'organisme au traiteur, invoquant des manquements. Dès son arrivée à la tête de l'IMA, Jack Lang avait négocié la possibilité de manger au Zyriab, l'établissement installé sur la terrasse du dernier étage, pour un prix réduit de 25 euros contre 60 euros habituellement facturés. «Ce tarif réduit n'avait posé aucune difficulté à Noura, qui a profité directement du rayonnement retrouvé de l'Institut et de la présence de personnalités importantes», précise David Bruckert.

    Quant au montant de 41 000 euros, le responsable parle «d'une liste de factures mélangeant pêlemêle factures déjà réglées, factures non réceptionnées, factures qui venaient d'être apportées de la main à la main quelques jours plus tôt...».

    1000 repas gratuits , à l’œil 

    L'hebdomadaire satirique note que la direction de l'IMA a publié un nouvel appel d'offre pour remplacer le traiteur libanais. Avec une exigence: «le président de l'IMA devra bénéficier gracieusement, et dans la limite de 1000 couverts par an, d'une table ouverte au Zyriab à longueur d'année». Enfin, «Le délégataire devra également assurer gracieusement un service café, thé, soft dans le bureau du président lorsque celui-ci reçoit des personnalités», précise l'agence 6medias. «La clause du nouvel appel d'offre, prévoyant un certain nombre de prestations assurées pour le compte de l'IMA, procède de la même logique de partenariat et de réduction des dépenses de l'IMA», rétorque David Bruckert.

    http://www.lefigaro.fr/


    votre commentaire
  • Le corrompu du jour : le député UMP François Grosdidier..

    Ben oui, nos sénateur et parlementaires sont tellement sur leur nuage qu'ils en oublient la réalité et poussent souvent le vice assez loin tellement persuadés de ne rien risquer.

    Je vous l'accorde , ils sont bien souvent hautains, prétentieux et imbus de leur personnes, mais sérieusement....ca sent le règlement de compte politique à plein nez..Parce que la seule chose vrai qu'il déclare c'est que c'est " une pratique courante "....Et oui Mr Grosdidier je pense que la gauche vous fait payer une langue un peu trop acerbe à leur endroit....Le club est entrain de s'auto détruire .. 

    Le philo-islamiste sénateur-maire UMP de Woippy François Grosdidier a été (faiblement) condamné à 6.000 euros d’amende, dont 2.000 avec sursis, pour détournement de biens publics. Il a été reconnu coupable d’avoir utilisé la voiture de la mairie pour des voyages à Paris sans lien avec son mandat municipal. Il a également été convaincu de complicité de prises illégales d’intérêts pour des faits commis par d’anciens et actuels élus et employés de la mairie de Woippy.

    La justice a néanmoins refusé de le condamner pour l’utilisation abusive de sa franchise postale – l’un des très nombreux scandaleux avantages des parlementaires – comme pour la prise en charge par la commune de divers frais liés à sa permanence parlementaire.

    Source


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique