•  Syrie - Daesh - Révélations incroyables sur France Inter !

    Il y a quelques semaines, nous aurions du aller chercher de telles informations sur les chaînes russes, pour se faire alors dénigrer. Et pourtant, après une catastrophe parfois tout change! Du moins c'est l'impression qu'on peut avoir aujourd'hui...


    votre commentaire
  • Comme un sifflet de deux sous!

    Stupéfaits, ahuris, estomaqués, atterrés, assommés, presque incrédules encore…ils sont là tous ces cons à regarder le désastre avec l’effroi imbécile de celui qui ne s’attend jamais à l’inéluctable, qui crache en l’air et croit que son mollard finira en orbite basse, qui voyait le monde à travers ses lunettes roses…du coup le sang lui semble encore plus rouge maintenant! Pauvres gens, idiots, misérables masturbés de la pensée bisounoursique, vous les avez vos « Chances Pour la France », vous les dégustez bien, désormais, avec leur assaisonnement à la kalachnikov et leur dessert à base de TATP sur petits bouts de djihadistes! Vous allez dire quoi, après, une fois que vous vous serez réveillés de votre cauchemar à la con? Oui, je sais, vous allez dire « padamalgam », comme d’habitude…et nous repartirons pour un grand tour de connerie jusqu’au prochain massacre! Parce qu’il y en aura d’autres, des attentats hyper-meurtriers, plein d’autres, pires que le coup du Bataclan peut être…sans doute, vous pensez, ça fonctionne tellement bien comme plan. Voyez les rues de Paris tiens, ce dernier Samedi…ben oui, pas un chat, les Grands Magasins fermés, les bagnoles rarissimes, les silhouettes furtives qui rasent les murs, les troufions en tenue camouflée, de ci de là, qui font les cent pas l’air bien emmerdé…la guerre quoi…mais la guerre à l’économie, juste avec sept salafistes de banlieue déterminés à gagner le Paradis vite fait et à se taper dans la foulée soixante seize houris aux grands yeux noirs, vierges en plus! Vous vous rendez compte d’un boulot! Quelle santé! Et grâce à des abrutis de ce calibre vous avez l’Etat Musulman du Calife qui vous fout tout un pays à genoux, c’est y pas fabuleux ça? Comme l’eût dit le vieux Churchill, jamais dans l’histoire des conflits humains tant de gens n’auront dû autant d’emmerdements à si peu!

    Or donc, les Français, à commencer par les Bobos Parigots s’en prennent plein la gueule. Comme le dit si bien Hollandouille « c’est une horreur »…certes mais à qui la faute. A lui tout seul, le cas du jihadiste « français » identifié grâce à un bout de son petit doigt judicieusement ventilé par son explosion personnelle dans la fosse d’orchestre du Bataclan, résume à merveille la situation. Un « Français », vous disais-je, né en 1985 (génération Mitterrand) à Courcouronnes et nommé, ainsi que tout enfant de la République qui se respecte, Ismaïl-Omar Mostefaï. Un brave garçon sans histoire, comme on en trouve des dizaines de milliers dans nos quartiers sans-cible : huit condamnations pour différents délits dépourvus de la moindre gravité : trafic de stupéfiants, outrages divers et, oserais-je même en faire état, conduite sans permis. Une série de peccadilles, en somme, un casier à peine plein à ras bord comme on en trouve des millions en périphérie de nos villes… inutile de préciser que ce gentil garnement n’a jamais foutu un pied en prison, de nos jours on n’embastille plus les jeunes gens issus de la Diversité…ou alors il faut vraiment qu’ils dépassent la mesure! Et nos très estimés Juges la placent vachement haut, la mesure! Parce que vous savez, la dame Taubirat et ses thuriféraires nous l’ont expliqué en long en large et en travers : faut surtout pas les envoyer au trou, ils risqueraient de se radicaliser, les pauvres bambins! Remarquez, Ismaïl Omar machin-chouette, le djihadiste Français au petit doigt qui parle, il y est arrivé quand même à se radicaliser, lui…un Imam Marocain venu de Belgique pour prêcher la bonne parole à Chartres, le manque de pot, quoi! Il fréquentait la mosquée de Chartres le gamin de Courcouronnes…allez savoir pourquoi…le destin… Pourtant la Religion de  Paix et d’Amour ça s’apprend dans les mosquées encore bien mieux qu’au sein de l’univers carcéral…ben oui, justement! En tout cas il a tellement réussi sa radicalisation ce garçon que dès 2010 il se retrouvait titulaire d’une fiche « S »…mais oui, vous savez bien, le truc qui permet de savoir, une fois l’attentat commis, que le coupable était dangereux. Donc, répertorié comme islamiste à surveiller de près, le type s’en allait pépère faire ses classes en Syrie en 2013 et 2014, époque à laquelle il apprit notamment le maniement des fusils d’assaut, l’utilisation des explosifs de kamikazes et les mille et une façons de zigouiller les infidèles . Après quoi il revint tranquillement chez nous pour se préparer, toujours pépère, à mourir en martyre en dézinguant le plus grand nombre possible de sales mécréants croisés. Un bel exemple d’intégration réussie, pas vrai, le camarade Mostefaï, le genre de zigomar qui vous confirme tout l’intérêt du regroupement familial et des allocations du même métal!

    Cela dit, apparemment ses petits potes du Vendredi 13 sanglant venaient tous à peu près du même monde. Déjà, le pauvre Julien Pearce, journaliste à Europe 1 et donc bien-pensant professionnel, nous racontait sa soirée traumatisante au Bataclan, lui qui échappa d’extrême justesse aux tirs des moudjahidines de banlieue : « le plus proche de moi était un jeune, blanc de peau, parlant français sans accent et probablement d’origine maghrébine…euh, je veux dire…enfin j’en sais rien quoi… »  Vous avez compris? Bon, et nous apprenons maintenant de nos vieux amis Belges – une fois – que deux autres des massacreurs venaient de Bruxelles…mais c’étaient des français, ç’te bonne blague! Et c’est quoi des français, par les temps qui courent, je vous le demande? Bon allez, on va attendre, si ça se trouve il s’agira de deux vieux souchiens Aveyronnais, allez savoir…

    Surtout qu’en réalité il en existe au moins un pour n’avoir jamais tété le lait glorieux de notre belle République : le con qui s’est fait péter la gueule devant le Stade de France, le gus qui arrive en retard au match et qui explose au milieu de rien en dégommant juste, et sans faire exprès, le pauvre malchanceux qui passait tranquillement de l’autre côté de la rue. Le pignouf en question portait un passeport syrien (vrai ou faux, ça on l’ignore encore). D’après les Serbes, auprès de qui il séjourna quelques temps, il s’agirait d’un certain Ahmad Almuhammad, lequel débarqua le 3 Octobre dernier sur l’île grecque de Léros où il fut dûment enregistré conformément aux procédures en vigueur dans l’Union Européenne, avant de partir tranquillement vers le Nord-Ouest en vue de nous faire péter la gueule dans la joie et la bonne humeur… Un cas exceptionnel, vraisemblablement, puisque, ainsi que nul ne l’ignore, les réfugiés Syriens sont tous soit médecins soit ingénieurs et viennent avec femmes et enfants s’installer dans une Allemagne éminemment désireuse de leurs compétences, de leur force de travail ainsi que de leur si précieux dynamisme démographique. Pour feu Almuhammad, en tout cas, c’est foutu.

    En d’autres termes, dans une affaire épouvantable qui nous aura coûté au moins cent trente mort et trois cent cinquante blessés, nous en apprenons énormément sur les conséquences de notre connerie congénitale fondée sur les Valeurs de la République, l’héritage des Lumières et l’intérêt qui s’attache à s’ouvrir aux autres. Après avoir dénoncé cette infecte aberration sur tous les tons, à tous les temps, à tous les modes et ce depuis sept années désormais accomplies, mon premier blog, Onéfoutus, ayant ouvert sa modeste boutique le 16 Novembre 2008 (voir http://onefoutus.over-blog.fr/article-24823200.html) j’en vois désormais le premier résultat réellement significatif : la stupidité occidentale, spécialement l’européenne et singulièrement la française, ce n’est pas seulement emmerdant et couteux, c’est véritablement mortel. Nous n’avons pas, hélas, fini d’en payer le prix exorbitant avec notre peau et notre sang. Au demeurant je crains bien que cette affaire du Vendredi 13 ne soit qu’un commencement. Ils ont vu maintenant, ces abominables ordures, à quel point c’est facile et pas cher d’aller chasser le franchouille au plus profond de sa tanière. Faites moi confiance, ils ne vont pas se gêner pour remettre ça; avec plus de 11 000 gentlemen titulaires d’une « fiche S » et surveillés d’un œil distrait,  ils ont de la réserve à domicile, les moudjahidines de chiottes, de la réserve active! Numérotons nos abattis, nous n’en avons pas fini avec les Allahou akbar à explosion différée…Hélas le pire nous pend au nez. Comme un sifflet de deux sous!

    Sincères condoléances.

    Et merde pour qui ne me lira pas.

    NOURATIN


    votre commentaire
  • Salah et Mohamed

    Pendant que le Pape se balade en Afrique à prêcher la bonne parole dans une quasi-indifférence médiatique, notre petit monde parigot s’enlise dans le marécage d’une COP 21, sur fond de terreur diffuse et d’interdiction de circuler, qui emmerde tout le monde sans qu’il soit permis d’en rien attendre de bon, ni pour le climat de la planète ni pour celui du débat politique franchouille. Après la jolie cérémonie des Invalides, Vendredi dernier, ses pavoisements plus ou moins fournis, sa chouette minute de silence somme toute plus plaisante à ouïr que les chansons un peu grinçantes qui suivirent -n’en déplaise à une Nolween un peu en dedans et à une Nathalie Dessay pas bien en forme-, son petit président rondouillard avec sa tronche d’enterrement rural, assis tout seul sur une petite chaise en avant d’une tribune de politicards en proie à une émotion bien professionnelle, nous n’allons pas tarder, maintenant, à passer aux choses sérieuses. Je veux dire les Régionales, bien sûr, qui, sauf attentat sanglant de dernière minute, ne manqueront pas de nous passionner quelque peu la semaine prochaine. Bon « passionner », j’en conviens, apparaît un peu excessif…toutefois les derniers sondages laissent présager pour les jours qui viennent, un certain emballement médiatique lié comme toujours à la progression du Front National.

    Ce matin, on nous sort que Marine devrait l’emporter à coup sûr en Nord-Picardie, ainsi que la petite Marion, nièce de cette dernière, en PACA; le délicieux Philippot leur emboîtant le pas en Champagne-Ardennes, alors que la Bourgogne et la Normandie laissent entrevoir une poussée fulgurante des nauséabonds. Il n’y a guère que l’Île de France qui semble acquise aux Ripoublicons et la Bretagne aux Socialopes -grâce à notre grand héros de guerre Le Driant dont la mission essentielle consiste non pas tant à défendre la France contre les hordes de Musulmans fanatiques lui déboulant de toute part sur les endosses, mais bien plutôt à pallier le risque de voir le pays des chapeaux ronds basculer de l’autre côté de l’échiquier politique-. La question se posera donc de savoir s’il reste envisageable de sauver le soldat Estrosi du côté de Marseille et le Frère Bertrand dans les marches du Nord, sachant qu’il faudrait pour cela que les listes socialistes se désistassent au second tour et que les électeurs de ces deniers se reportassent en masse sur les libéro-centristes suppôts du grand capital qui forment la coalition dite « de droite ». Inutile de préciser que si les media ne vont pas manquer de traiter abondamment le sujet, la cause apparaît cependant entendue d’avance vu le peu d’empressement que mettraient les têtes de liste socialos à renoncer à leur réélection ès qualité de conseillers régionaux…quand on sait ce que ça rapporte… Mais comme parler pour ne rien dire constitue le pain quotidien de nos folliculaires, nous en prendrons pour une dizaine de jours d’exégèse stratégico-déconnatoire sur fond de front républicain et de barrage à la bête immonde. Et c’est seulement le 13 Décembre au soir que nous pourrons compter les bouses…tout vient à point à qui sait attendre, pas vrai?

    A propos de bouses et d’inflexion spectaculaire des intentions de vote, l’on ne saurait trop insister sur la manière assez curieuse dont nos gouvernants à la rose tentent de gérer le merdier islamo-malfaisant dont ils viennent à peine, semble t-il, de prendre conscience. Pendant que le Culbuto de ces dames s’en va faire le tour des popotes pour plaider la coalition anti « Daesh » auprès de ses homologues étrangers qui l’écoutent bien poliment, l’ineffable Fabius, avant de s’en aller présider la grosse pantalonnade climatique du Bourget,  s’emberlificote les déclarations entre le soutien pragmatique aux armées de l’infâme Bachar et ses velléités préalables d’éliminer absolument ce dernier; les affaires arabo-turco-syro-chiito-sunnites étant déjà assez compliquées comme cela, la sénilité galopante de notre Ministre des Affaires Étrangères vient encore en rajouter une couche…Dieu merci personne plus, désormais, ne l’écoute.  En revanche son collègue de l’Intérieur, Cazevide le Magnifique, tout le monde se trouve maintenant suspendu à ses lèvres en quasi-permanence. C’est qu’il se bouge le dargeot notre petit grand-flic, depuis l’état d’urgence il en a ordonné des perquisitions et des perquisitions…et attention, il a fait fermer deux mosquées salafistes, le mec, pas d’hésitation dites donc, deux! Sans parler des déchéances de nationalité : treize! Le bilan, me direz vous, apparaît encore timide : deux sur deux cents, treize sur…deux ou trois cent-mille au moins… A ce rythme là on ne nous voit pas éradiquer l’islamisme-combattant avant plusieurs millénaires! Certes, oui, j’en conviens, je l’avoue…mais sacré nom de dieu laissez leur le temps de s’habituer tout de même, on ne passe pas en quelques semaines de l’angélisme le plus bisounoursique à l’efficacité répressive de type poutinesque. Faut un temps d’adaptation, tout de même! Déjà qu’en ce moment il se trouve contraint de se colleter avec les « écologistes » genre Black-Bloks, de les arrêter aux frontières voire d’assigner à résidence ceux qu’on n’a pas pu empêcher d’entrer,  le ministricule de Beauveau, si en plus vous lui demandez de l’efficacité! Et puis comment voulez vous qu’il fasse, le nabot, avec toute la gauche dure agrippée à ses basques pour l’empêcher autant que possible de travailler, hein? Mettez vous un peu à sa place à ce petit bonhomme, j’aimerais vous y voir, tiens…oui c’est vrai, ça, je préfèrerais mais bon, on peut pas alors n’y pensons plus et, en attendant, votons nauséabond ça leur collera un peu de pression supplémentaire à tous ces enfoirés!

    En tout cas, la pression ce sont les Turcs qui nous la mettent depuis quelques temps. Vous souvenez, vous,  de l’époque où l’on disputait gentiment de l’opportunité de faire entrer ces gens-là dans l’Union-Européenne? Y sont où, maintenant, les mecs qui prônaient cette couillonnade majeure? On ne les entend plus guère, dirait-on…enfin si on les entend toujours, hélas, seulement ils ont un peu oublié la question, voyez vous? Et j’ai bien l’impression que la mémoire n’est pas près de leur en revenir. Mais vous vous rendez compte, tout de même, des abrutis irresponsables qu’on élit, en France, ou qu’on autorise à parler haut et fort alors qu’ils n’apparaissent foutus que de nous proposer ce genre d’ineptie, d’historique foutaise! Les Turcs européens! Les alliés quasi-déclarés de l’Etat-Islamique, ceux qui font commerce du pétrole d’Al Baghdadi, ceux qui descendent sans état d’âme les avions de Vladimir, ceux qui nous font chanter du genre « ou vous crachez au bassinet, ou je te vous balance encore un ou deux millions de réfugiés dans les gencives »! Ça fait réfléchir, non, ces choses-la? Faudrait quand même un peu s’en souvenir des braves gens qui voulaient nous la faire entrer dans l’Union, la Turquie d’Erdogan, histoire qu’on s’arrête un peu de voter pour eux…ça déblaierait déjà pas mal le terrain, ne croyez vous pas? Remarquez, quand je vois Petit Caudillo au Parc des Princes s’époumoner sur La Marseillaise aux côtés du petit Nasser, le pote de l’Emir du Qatar…celui qui finance le PSG et aussi un peu le Calife, de temps à autre… Bon, ça donne tout de même légèrement envie de gerber, ce genre de considération, surtout que dans le coin, pas bien loin, il pouvait peut être y avoir aussi Sarko, je ne sais pas… Mais, comme on dit, pas vrai, du moment qu’on préserve les Valeurs de la République…

    Bien sûr nos amis Belges, comme ils n’ont pas la République, les pauvres, mais un brave Roi à bonne bouille d’ex-bon vivant de la grande époque sixties, ils ne peuvent s’en prévaloir des Valeurs de la République. Ce qui, toutefois, ne les empêcha pas de se faire entuber comme nous par la diversité-enrichissante. Ainsi les deux illustres fugitifs, Salah Abdeslam et Mohamed Abrini, arborent ils plus ou moins fièrement une nationalité belge qui vaut bien la française de tous nos petits djihadistes hexagonaux (comme on dit pour éviter les répétitions). Si j’ai bien compris -si je me goure rectifiez moi svp- ce genre de « chance pour la Belgique » on le rencontre plutôt du côté de Bruxelles, en Wallonie à la rigueur…mais pas chez les Flamands ce me semble, je ne les sens pas trop disposés ceux-là… Bon bref, les deux zigomars courent toujours;  et comme ils courent vite rien n’exclut qu’ils aient déjà franchi le Bosphore pour rejoindre tranquillement leur base de l’État Islamique. Peu importe, au fond, mais tout de même on se fait un peu de souci pour ce malheureux Salah qui s’est piteusement dégonflé au moment de se faire péter la ceinture. Cela dit, Allah sait pardonner, alors il a sa chance ce brave garçon. Ah, au fait vous avez vu? L’ Abdeslam en question s’était rendu fin Octobre chez Castorama (or something else) pour y acheter une grosse dizaine de détonateurs…comme quoi un mec de ce calibre et titulaire par surcroît d’une « fiche S » ça peut acheter tranquillement du matos de kamikaze par chez nous, personne ne s’en inquiète, pas de signalement, ni vu ni connu! Je ne voudrais pas me montrer méchant mais on le mérite un peu, non, ce qui nous tombe sur la gueule? Ah, et puis re-au fait, le frére de Salah, pas celui qui explosait en terrasse le Vendredi 13, non, l’autre, le normal, le gentil garçon qui causait à la télé, Mohamed il se prénomme lui aussi ( ça vous étonne?), un garçon clean, tout bien propre sur lui et tout. Bon ben on vient d’apprendre qu’il fut condamné voilà quelques années…il appartenait au « Gang des Ambulanciers Charognards » le mec! Il dépouillait les moribonds qu’il brancardait!…  Salah et Mohamed dites donc!  Comment on disait?… « Chances pour la Belgique »!

    Bonne semaine électorale et faites gaffe quand même si vous mettez un pied dehors…

    Et merde pour qui ne me lira pas.

    Pieds Noirs 9A ..


    votre commentaire
  • La Grande Mosquée de Strasbourg invite le ministre des Affaires islamiques d’Arabie Saoudite

    Saleh bin Abdul-Aziz Al ash-Sheikh, ministre des Affaires islamiques de l'Arabie Saoudite. Proche parent du Grand mufti.

    Saleh bin Abdul-Aziz Al ash-Sheikh, ministre des Affaires islamiques de l’Arabie Saoudite. Proche parent du Grand mufti qui ordonne de détruire les églises.

    Alors que tous les dignitaires religieux officiels de l’Arabie Saoudite contemporains comme Ibn Baz, Fâzan, Uteymine, Jaizari, prescrivent outre le jihâd offensif, la peine de mort à l’encontre des apostats, homosexuels, innovateurs, hérétiques, c’est ce wahhabisme officiel qui est invité à la Grande Mosquée de Strasbourg gérée par des marocains.  Le Grand mufti d’Arabie Saoudite, également membre de la famille al Sheikh descendant en ligne directe de al-Wahhab (1703-1792),  a déclaré en 2013 qu’il convient de “détruire toutes les églises” de la Péninsule Arabique, s’appuyant sur les propos de Mahomet sur son lit de mort réclamant de chasser les chrétiens de la région.

    C’est son cousin, ministre des Affaires islamiques, Saleh bin Abdul-Aziz Al ash-Sheikh, avec qui il travaille de concert, qui est invité à la Grande Mosquée de Strasbourg.

    La Croix rapportait dans un article du 29 septembre 2013 :

    S’exprimant devant une délégation venue du Koweït, le cheikh Abdul Aziz ibn Abdullah al Sheikh, grand mufti d’Arabie saoudite, a déclaré qu’il « est nécessaire de détruire toutes les églises de la région », rapporte l’agence Fides. Selon lui, l’élimination des églises serait en accord avec la règle séculaire selon laquelle l’islam est la seule religion praticable dans la péninsule arabique.

    Le grand mufti d’Arabie saoudite est l’un des plus hauts responsables religieux de ce royaume musulman sunnite. Appartenant au courant rigoriste hanbalite, il est également le chef du Conseil suprême des oulémas (c’est-à-dire des savants musulmans) et du Comité permanent pour la recherche islamique et la fatwa source

    RTL le 25 octobre 2012 précisa la pensée de Al Sheikh :

    Le mufti d’Arabie saoudite a appelé jeudi à se conformer à la charia (loi coranique), critiquant vivement les partisans d’un Etat civil, prôné face à la montée islamiste dans la foulée du Printemps arabe, à l’occasion du pèlerinage musulman de La Mecque.

    “La charia doit être pour la nation islamique la source de législation (…). Elle s’applique à tous les aspects de la vie, en tout lieu et en tout temps, a lancé cheikh Abdul Aziz Al-Sheikh dans un prêche devant les 2,5 millions de pèlerins réunis sur le Mont Arafat, près de La Mecque, moment fort du hajj.

    Il a dénoncé “ceux qui prônent un Etat civil, une minorité qui cherche à asséner un coup à la religion (musulmane) sous des prétextes fallacieux et des slogans erronés”. “Au nom de la liberté, ils prétendent que la religion n’est pas valable, s’opposent à la peine de mort et aux autres peines car elles sont contraires aux droits de l’Homme (…) et prétendent que la nation islamique, si elle applique la charia, se coupe des nations évoluées”. “Ces prétentions désespérées font partie des campagnes menées par les ennemis de l’islam pour transformer la nation islamique, l’éloigner de sa religion et effacer son identité“, a-t-il encore affirmé.”

    Rappelons  que c’est Manuel Valls qui inaugura la mosquée en 2012.

    Rappelons aussi que la Grande Mosquée de Strasbourg a été financée par des subventions publiques généreuses votées par les élus UMP et PS:

    • 510 000 euros du Conseil général du Bas-Rhin (UMP-LR)
    • 420 000 euros votés par le Conseil régional d’Alsace (UMP-LR) dans un premier temps.
    • 179 951 euros votés dans un deuxième temps par le même conseil régional au printemps 2009 par la majorité UMP.
    • 610 000 euros votés par l’ancien maire UMP de Strasbourg Fabienne Keller.
      détail donné par la grande Mosquée de Strasbourg

      Détail donné par la Grande Mosquée de Strasbourg

    Nous avions consacré un chapitre entier sur “La grand mosquée de Strasbourg, ou l’islamisme subventionné” dans notre enquête Ces Maires qui courtisent l’islamisme (éditions Tatamis, 2015).

    Voici le scan de l’invitation reçue par les cadres de l’islam en Alsace :

    http://islamisation.fr/2015/11/26/la-grande-mosquee-de-strasbourg-invite-le-mufti-darabie-saoudite-qui-reclame-la-destruction-des-eglises/


    votre commentaire
  • Un kamikaze du Bataclan s'est initié au tir dans une association proche de la police

    Un kamikaze du Bataclan s'est initié au tir dans une association proche de la police

    Samy Amimour, l'un des trois kamikazes du Bataclan, a été initié et s'est exercé au maniement des armes en 2012 au sein de l'ANTP, l'Association Nationale de Tir de la Police. C'est ce qui ressort de l'enquête judiciaire menée en 2012 et qu'iTELE a pu consulter.

    On savait qu'Amimour, 28 ans, l'un des trois kamikazes du Bataclan, avait été chauffeur de bus à la RATP. Plus inquiétant, selon nos informations, il a été initié et s'est exercé au maniement des armes en 2012 au sein de l'ANTP, l'Association Nationale de Tir de la Police (ANTP), une association qui compte parmi ses adhérents des policiers retraités et en activité.

    À l'époque, Samy Amimour cherche à partir au Yémen ou au Pakistan pour faire le djihad. Avec deux amis de Drancy, Charaffe El Mouadan et Samir Bouabout, il achète des tenues de randonnée et de survie, participe à une collecte pour des combattants moudjahidines, et surtout s’entraîne au tir sportif. Une enquête judiciaire est alors ouverte.

    Dans le dossier d'instruction que nous avons pu consulter, on apprend que Samy Amimour fait un stage en avril 2012 organisé par l'association tir-initiation.com. Seules conditions requises : avoir 18 ans et régler 130 euros.

    L'initiation dure « deux heures et lui permet de manipuler un 9 mm, un 38 special et un 22 long rifle.

    Samy Amimour se rase la barbe pour ne pas éveiller les soupçons

    Cette initiation permet alors au futur kamikaze d'être ensuite parrainé pour adhérer à l'ANTP. Conditions requises cette fois : le versement de 260 euros, un certificat médical pour aptitudes psychologiques et un extrait de casier judiciaire vierge. Ce qui est le cas de celui de Samy Amimour en 2012 comme ceux de ses deux amis de Drancy, adhérents au sein de l'ANTP. Les trois djihadistes pratiquent le tir sportif au stand de tir de la Chapelle.

    Sur les conseils d'un de ses amis, Samy Amimour se rase la barbe pour ne pas éveiller les soupçons de l'association.

    Dans la rubrique vidéos des ordinateurs, les policiers retrouvent à l'époque plusieurs films les représentant dans un stand de tirs avec une arme de poing et un pistolet mitrailleur. Au cours d'une audition devant le juge, Samy Amimour justifie son adhésion dans un club de tir sportif par son attrait pour les armes depuis son enfance – il a eu sa première carabine en main à 14 ans au Sénégal pour tirer les alouettes – et pour sa défense au cas où il irait dans un pays en guerre.

    L'ANTP est agréée par la préfecture de police de Paris mais n'est pas financée par celle-ci, ni par le ministère de l'Intérieur. Ce qui pose quand même un problème compte tenu du nom utilisé.

    En fait, l'association a été créée par d'anciens policiers. Et aujourd'hui parmi son bureau figure une quinzaine de policiers retraités et en activité.

    Nous avons contacté les responsables de l'ANTP qui ont refusé de nous répondre.

    Cette affaire pose en tout cas des questions sur la législation qui régit l'initiation au tir sportif et sa pratique.

    Samy Amimour a été mis en examen en octobre 2012 pour « association de malfaiteurs terroristes » et placé sous contrôle judiciaire. Un mandat d'arrêt international a été lancé en 2013 après son départ en Syrie, ses deux amis, comme le révèle le Point.fr, font l'objet d'un avis de recherche de la DGSI.

    Jean-Michel Décugis - Photo AFP

    http://www.itele.fr/france/video/un-kamikaze-du-bataclan-sest-initie-au-tir-dans-une-association-proche-de-la-police-145219#


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique