• Accueil

    Accueil

  • Fichage, contraventions, interpellations, gardes à vue, ou force physique, depuis le début du mouvement des Gilets Jaunes, le ministère de l’intérieur n’a eu de cesse de muscler sa riposte. Avec près d’une centaine de blessés graves, des personnes amputées et éborgnées, la politique répressive de Christophe Castaner à l’égard des Gilets Jaunes est inédite. Comme les manifestants de La Manif Pour Tous en leur temps, les Gilets Jaunes font-ils les frais d’un pouvoir aux relents totalitaires ? La réponse policière vis à vis des manifestants est-elle proportionnée ? Y a-t-il des abus ? Pourquoi de tels ordres sont-ils donnés face aux Gilets Jaunes ? Frédéric Pichon, avocat pénaliste au Barreau de Paris, représentant de plusieurs Gilets Jaunes revient avec nous sur la situation.


    votre commentaire
  •  Histoire d'une Haute Trahison - Les preuves accablantes





    Ce que nous vous présentons est une véritable bombe !
     En premier, c’est un document qui remonte au début de 2012. 
    L’ensemble démontre qu’il y a bien un complot de la Haute Finance depuis au moins cette date, pour imposer Macron. 
    Ils veulent à présent tout le pouvoir politique, en plus du pouvoir économique, pour finaliser l’avènement du Nouvel Ordre Mondial. 
    Macron est là pour achever le (droit du) travail, sous les ordres de la Haute Finance, pour une Haute Trahison de la France et des Français...

    Macron ciblé par la CIA ?

    votre commentaire
  • Immigration : la Finlande secouée par des viols sur mineures

    En matière d'immigration, les Finlandais aussi haussent le ton. Comme le rapporte Le Monde, le pays est actuellement en proie à plusieurs affaires d'agressions sexuelles et viols sur mineures commis par des demandeurs d'asile et réfugiés. À tel point que lundi 14 janvier au soir, l'initiative populaire lancée début décembre pour demander la révocation du permis de séjour des réfugiés condamnés pour crimes sexuels avait recueilli 90.000 signatures, quand 50.000 sont nécessaires pour déclencher un débat au Parlement.

    Le quotidien précise que trois jours plus tôt, seules 13.000 personnes soutenaient l'initiative populaire. Néanmoins, une affaire semble avoir alerté une partie de l'opinion publique finlandaise : l'interpellation de trois hommes d'origine étrangère, et l'identification d'un quatrième suspect, dans une affaire de viols et d’agressions sexuelles contre des mineures de moins de 15 ans, dans la ville d’Oulu, à l'ouest du pays.

    Début décembre, déjà, neuf hommes d'origine étrangère avaient été arrêtés dans le pays, soupçonnés des mêmes faits contre trois mineures. Le Monde détaille le même mode opératoire adopté par les suspects : ils auraient contacté leurs victimes sur les réseaux sociaux, puis les auraient rencontrées et agressées.

    Dimanche 13 janvier au soir, nouvelle affaire similaire. Les forces de l'ordre d'Helsinki ont annoncé avoir interpellé trois hommes. Si deux d'entre eux ont été remis en liberté depuis, le troisième, d'origine étrangère, est soupçonné de viols et d’agressions sexuelles sur une mineure.

    « Il est inacceptable que certains demandeurs d’asile et réfugiés aient introduit le mal et amené avec eux l’insécurité », a estimé le président finlandais, Sauli Niinistö dans un communiqué, samedi. Et d'ajouter que  « chaque individu prêt à s’adapter à la vie dans notre société le mérite ».

    Source : http://valeursactuelles.com


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique