• Accueil

    Accueil

  • Voilà pourquoi Christophe Castaner est surnommé « Simplet »

       Résultat de recherche d'images pour "castaner idiot du village" 
    Parmi les sept nains de Blanche-Neige, c’est celui-ci qui a été choisi pour lui, de préférence à Atchoum et aux autres.
    Un sobriquet qui lui va très bien.

    Du temps où il traînait rue de Solférino, les collègues, les camarades de Castaner l’appelaient « Simplet ». 
    La preuve que, chez les socialistes, on ne manquait quand même pas d’hommes et de femmes lucides et intelligents. 
    Mais on pardonnait à Christophe Castaner d’être champion dans la catégorie « nigaud poids lourd ». Car, élu de Forcalquier, il était doté d’un bel accent des Alpes-de-Haute-Provence qui faisait merveille sur les plateaux de télévision.
    Il aimait parler. 
    Il ne refusait aucune invitation des médias. 
    Depuis qu’il a pris du grade et est devenu porte-parole du gouvernement, il est très demandé et lui, en vrai goinfre, en redemande. 
    Con, En Marche et fier de l’être ! 
    Christophe Castaner ne recule devant aucune bêtise, fût-elle énorme, devant aucune flagornerie.
    Écoutez le bruit que fait sa brosse à reluire sur les pompes d’Emmanuel Macron : « Je vais là où il me demande d’aller car j’ai pour lui de l’amour. » 
    Informée de cette déclaration, Brigitte Macron a froncé les sourcils. 
    Mais elle n’a rien dit. 
    La flèche de Cupidon ayant transpercé Castaner, l’épouse du Président a compris l’extrême fragilité d’un grand blessé de l’amour.

    Ainsi encouragé dans ses élans amoureux, Castaner a persévéré et surenchéri. 
    Et là, merci d’éloigner de l’écran les enfants et les chastes jeunes filles prépubères : « Macron, je l’ai rencontré quand il était encore à l’Élysée. Au bout de quatre minutes, je me suis dit “Waouh !”, des comme lui, on en rencontre un tous les cinquante ans. » 
    Plus torride que ça, tu meurs…
    Vous entendez le bruit de la brosse à reluire ? 
    Vous aimez ce bruit-là ? 
    Alors, encore ceci, puisque ça ne vous lasse pas : « Macron, c’est le Zlatan de la politique, il a une vista incroyable, une part d’humanité rare. » Vous trouvez que c’est trop, que c’est grotesque ? Vous êtes une bande de sans-cœur ! « C’est un grand sensible. Il a trouvé en Macron quelqu’un en qui il a confiance », a expliqué une de ses proches. 
    Walt Disney nous avait caché que Simplet était amoureux de Blanche-Neige…
    Il ne faudrait pas croire que Castaner soit juste un amant romantique, doux et tourmenté. 
    Il a aussi des c… 
    Ainsi, pour 20 Minutes, il s’est livré à un très franc exercice sémantique à propos d’une expression qu’il affectionne : « Coincé du trou du cul ».

    Dans le temps, en Suisse, il y avait ceux qu’on appelait les « crétins des Alpes ». 

    Des habitants des vallées reculées qui, par manque d’iode, souffraient de déficience mentale. 

    En France, nous avons le crétin des Alpes-de-Haute-Provence. 

    Benoît Rayski le 30 juillet 2017 pour BV

    votre commentaire
  • « Pendez les Blancs » : le rappeur condamné à une amende avec sursis


    pendez les blancs,rappeur,sursis

    Cet immigré appelant au meurtre de ceux qui l’accueillent a été condamné concrètement à … rien.

    Rappelons que le parquet de Paris avait refusé qu’il soit poursuivi pour « incitation à la haine raciale » alors qu’il s’agissait évidemment de cela. A côté de cela, ce même parquet tombe promptement sur n’importe quel Blanc émettant une blague ou un propos politiquement incorrect sur internet….

    « Le rappeur Nick Conrad a été condamné aujourd’hui à Paris à une amende de 5000 euros avec sursis pour son clip ultra-violent « Pendez les Blancs », qui avait suscité une vive polémique à l’automne dernier et l’avait propulsé hors de l’anonymat. Le tribunal correctionnel a jugé cet artiste noir de 35 ans coupable de provocation au crime pour ce clip qui le met notamment en scène enfonçant un revolver dans la bouche d’un blanc, lui tirant dessus ou lui écrasant la tête sur un trottoir. » (Le Figaro)

    Bref, la justice rouge a vraiment la haine des Blancs.

    Source : contre-info


    votre commentaire
  • Démission ou dissolution : il n’y a pas d’autre issue pour Macron 

    Démission ou dissolution : il n’y a pas d’autre issue pour Macron

     
     
    Quatre mois de violences, ça suffit  ! Et aujourd’hui, tout empire !

    Macron doit partir ou dissoudre l’Assemblée. 
    Démission ou dissolution ! 
    Il n’y a pas d’autre issue pour le bonimenteur de l’Élysée. 
    Il a trop menti, trop insulté, trop méprisé le peuple, trop échoué.
     
    Aucune autre mesure ne pourra ramener le calme dans le pays, tant le divorce entre Macron et le peuple est irréversible.
     
    Quatre mois de révolte populaire à laquelle Macron refuse de répondre, tant son mépris du peuple est total, ont mis le pays en ébullition. 
    Nous devenons la risée de la planète avec ce président incompétent qui s’est cru le roi du monde du haut de ses 39 ans, le jour de son élection et qui met le peuple dans la rue au bout de 18 mois de pouvoir sans partage.
     
    Cet énième épisode du mouvement des Gilets jaunes prouve, si besoin était, que le peuple ne veut plus de ce président qui a tout raté.
     
    Nous avons encore droit à des scènes de guérilla urbaine, à des affrontements violents entre casseurs et  forces de l’ordre, à des pillages, à des incendies, parce que Macron se révèle incapable de restaurer l’ordre républicain.
     
    Quand se décidera-t-on à sévir contre les casseurs, à les priver de droits civiques et sociaux ? 
    C’est le laxisme judiciaire qui encourage la violence.
     
    Il faut avoir l’esprit vraiment tordu pour s’imaginer résoudre la crise par un Grand débat qui n’a intéressé que 1 % de l’électorat.
    Macron noie le poisson et joue la montre pour tenter de calmer la révolte.
     
    Comment un tel perdreau de l’année sans expérience a-t-il pu arriver au sommet de l’État ?
     
    À peine élu, il n’a rien trouvé de mieux que d’humilier publiquement le Cema et de sabrer le budget des armées.
     
    Il n’a cessé d’insulter le peuple, le traitant tantôt d’illettré ou de fainéant, tantôt d’alcoolique ou de moins que rien.
     
    Il nous a fait honte avec ses frasques antillaises, tout sourire entre deux jeunes Noirs dépoitraillés faisant un doigt d’honneur devant l’objectif !
     
    Il nous a encore salis avec sa Fête de la musique sur les marches du Palais, où des illuminés en marcel chantaient « Suce ma bite et lèche mes boules » devant le couple élyséen en extase.
     
    Il a insulté la France devant les autorités algériennes, accusant notre pays de crime contre l’humanité.
     
    Il a trahi la mémoire de nos soldats morts en Algérie, en accusant l’armée de torture, tout en passant sous silence les abominations commises par le FLN.
     
    Il a créé une police parallèle avec son chouchou Benalla, couvert de privilèges et de passe-droits comme l’étaient les favorites des rois.
     
    Bombardé lieutenant-colonel de réserve dans la gendarmerie à 26 ans, cet ex-vigile s’est vu autorisé par le fait du prince à humilier la hiérarchie militaire et policière du GSPR.
     
    Benalla, simple responsable de la logistique selon ses dires, faisait en fait la loi dans le service de protection de la présidence.
     
    Et bien qu’écarté de l’entourage de Macron, suite à des démêlés judiciaires, Benalla garde l’écoute et l’estime du Président !
     
    Avec les récentes écoutes téléphoniques dévoilées par la presse, et le feuilleton des passeports diplomatiques de Benalla, on se demande s’il n’y avait pas également une « diplomatie parallèle » à l’Élysée ! 
    C’est dire la haute opinion que Macron se fait de la magistrature suprême !
    C’est tout un système mafieux qui a été mis en place et qui a balayé les dignes traditions de la fonction élyséenne instaurées par de Gaulle.
     
    Et que dire de sa vision de l’Europe qui va liquider le peu de souveraineté qui nous reste.
     
    Entre le Pacte de Marrakech, signé dans le dos du peuple et qui légalise l’invasion migratoire, et le Traité franco-allemand, lui aussi signé dans le dos du peuple et qui nous soumet aux diktats de Berlin, Macron fait tout pour dissoudre la nation.
     
    Il nous a fâchés avec nos amis italiens et avec les pays de l’Est.
    Quant aux Allemands, ils ont compris qu’il n’était pas le gestionnaire vertueux qu’ils espéraient. Macron, c’est Hollande en pire.
     
    Il n’aime ni le peuple, ni l’armée, ni la police, qui sont des obstacles à ses délires mondialistes et à son rêve de société multiculturelle.
     S’il souhaite une armée européenne, c’est pour mieux diluer la nation française dans une UE mondialiste ouverte à toute la misère du monde. 
    Au plan économique nous avons la plus faible croissance de l’UE et nous sommes le seul pays qui ne parvient pas à baisser ses déficits et son chômage !
     
    En 2019, la croissance sera de 1,4 %. Elle était de 2,3 % en 2017.
     
    Cette croissance de 1,4 % sera obtenue par l’emprunt !
     
    Car ce sont les 10 milliards empruntés et accordés aux Gilets jaunes qui vont soutenir la croissance.
     
    Macron est une calamité pour le pays. 
    Il va transformer la France en pays du tiers-monde, avec des bidonvilles toujours plus nombreux.
     
    Et il encourage une islamisation sans précédent de toute la société.
     
    100 % de dettes, 3,2 % de déficit, croissance en baisse, chômage persistant, la France de Macron a le bonnet d’âne de l’UE.
     
    Et maintenant, c’est la chienlit permanente !
     
    Ça suffit, place à un chef d’État compétent et amoureux de la France pour nous sauver du désastre !
     
    Jacques Guillemain

    votre commentaire
  • "Pendant que Paris brûle, Macron fait du ski et Castaner démontre encore son incompétence"

     Le peuple en colère et dans la misère et le Macron fait du ski ..

    Je vois pas les avancer du pays ? .je vois des concitoyens taxés , des nouvelles taxes ,les vieux pomper de leurs font de culotte , je vois des copains ,coquins ,coquine politiciens placés à des meilleurs postes , des amis qui ont des postes qu'ils ne devraient avoir , des avantages encore et toujours pour les mêmes !... Mais cela ne pourra pas durer ...


    votre commentaire
  • NOUS AVONS VUE PARIS AUJOURD'HUI


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique