• Pays-Bas : un islamiste attaque des policiers avec une hache en hurlant « Allah Akbar », ils le descendent

    La police néerlandaise a abattu mercredi à Schiedam, près de Rotterdam, un homme armé d’une hache, rapportent plusieurs médias du pays.

    La police a été avertie vers 13h30 qu’un homme était sorti sur son balcon avec une hache et criait « Allah Akbar ».

    Les agents ont tenté de raisonner l’individu mais, comme il ne collaborait pas, ils ont décidé de s’introduire dans son domicile avec une équipe d’arrestation et un chien.

    L’homme a alors menacé les policiers et blessé le chien. Après avoir essayé de le calmer à l’aide d’un Taser, les agents lui ont tiré dessus. Il est décédé de ses blessures à l’hôpital.

    Source : http://breizatao.com


    votre commentaire
  • Emmanuel Macron débloque 65 millions d’euros pour financer de startups africaines

    Alors que l'État français est criblé de dettes, que particuliers et entreprises sont écrasés d'impôts pour financer le gouffre des dépenses publiques, le président français a annoncé jeudi la mise à disposition par l’Agence française de développement (AFD) d’une enveloppe de 65 millions d’euros pour participer au financement de startups africaines, lors de l’ouverture du salon technologique Vivatech.

    « L’AFD va déployer dans les prochaines semaines un instrument spécifique doté de 65 millions d’euros (…) qui va être destiné à combler les failles d’accompagnement par des petits tickets, qui sont ceux dont ces startups ont besoin, de 30 à 50.000 euros », a détaillé le président français, en présence de Paul Kagame, le chef de l’État rwandais, invité au salon.

    Cette troisième édition de Vivatech met l’Afrique à l’honneur, un continent où les startups sont soi-disant en pleine expansion, dans le domaine de la téléphonie mobile ou des services financiers notamment.

    Emmanuel Macron a exprimé son souhait que la France « prenne sa part au financement du développement des écosystèmes africains ».

    « Les startups africaines ont l’énergie mais les grands bailleurs d’aide au développement et les financeurs ne sont pas adaptés à cela, nous-mêmes nous sommes trop lents, trop hésitants », a-t-il déclaré.

    Les bailleurs privés étant légitimement sceptiques sur la rentabilité des « startups africaines », Emmanuel Macron va donc y engloutir l'argent des Français...

    Source : http://epochtimes.fr

     

    votre commentaire
  • Albi (81) : une centaine de « jeunes » attaque les policiers, cocktail Molotov, caillassage, incendies de poubelles, voitures brûlées

    Par  le 26/05/2018

    «Du rififi, c’est le mot», commentait-on hier du côté du commissariat d’Albi. La nuit de jeudi à vendredi a été plus que mouvementée à Cantepau. Appelés pour des poubelles en feu, les pompiers et une vingtaine de policiers d’Albi, avec le renfort des gendarmes du Psig se sont retrouvé nez à nez avec une centaines de jeunes du quartier dans le secteur Mirabeau.

    Des jeunes qui s’en sont pris aux forces de l’ordre en jouant au chat et à la souris pendant plus de trois heures, dans le quartier. Jets de marteau, de boules de pétanque, de pavé, cailloux et projectiles divers (dont un cocktail molotov qui n’a heureusement pas explosé). Selon une source proche de l’enquête, «ils étaient organisés». Le calme n’est revenu qu’en début de nuit, vers 1 h 30 mais les forces de l’ordre sont restées sur place jusqu’à près de 4 heures du matin.

    (…)

    La Dépêche via fdesouche


    votre commentaire
  • Un clandestin camerounais massacre une Allemande de 84 ans à coups de déambulateur

    A Berlin, une retraitée de 84 ans a été tuée dans son appartement par un migrant de 23 ans originaire du Cameroun et en situation illégale en Allemagne.

    La dame avait été retrouvée par son fils morte dans son appartement le 3 mai dernier. L’autopsie a révélé des blessures violentes à la tête et au buste. La retraitée a été tabassée à mort par un jeune Camerounais de 23 ans en situation illégale en Allemagne : la brigade criminelle a arrêté le principal suspect.

    Selon le journal « Bild », la retraitée aurait été battue à mort avec son propre déambulateur.

    Toujours selon le même journal, le tueur camerounais serait en situation illégale en Allemagne, après avoir essuyé en 2015 un premier refus de séjour déposé en Belgique en 2012. Selon les accords de Dublin, il ne serait plus recevable à l’asile sur le territoire européen, de ce fait, le tueur aurait usé d’une fausse identité pour faire une nouvelle tentative Outre-Rhin.

    Le suspect est par ailleurs déjà défavorablement connu des services de police, avec une longue liste de délits et crimes qui vont du vol jusqu’à une douzaine de tentatives d’homicides ainsi qu’une agression sexuelle.

    D’où la question : pourquoi un tel individu se trouve encore sur le sol allemand et n’a pas été expulsé ? Pour seule réponse, l’Office des réfugiés « demande de la compréhension et se cache derrière la protection des données des individus ».

    L’assassin camerounais, hébergé dans un centre pour sans abris, aurait fait la connaissance de sa victime dans la rue ou dans un parc. Les voisins de la victime ont reconnu le tueur.

    Source : http://fdesouche.com


    votre commentaire
  • Un Djihadiste belge qui avait menacé la Belgique et la France a été condamné à mort mardi en Irak

    UN DJIHADISTE BELGE QUI AVAIT MENACÉ, DANS DES VIDÉOS, LA BELGIQUE ET LA FRANCE A ÉTÉ CONDAMNÉ À MORT MARDI EN IRAK POUR APPARTENANCE AU GROUPE ÉTAT ISLAMIQUE (EI), UNE PEINE RAREMENT PRONONCÉE CONTRE DES RESSORTISSANTS D'EUROPE DE L’OUEST.

    Le jihadiste belge Tarik Jadaoun a été condamné à la mort par pendaison, mardi 22 mai en Irak, pour appartenance à l’organisation jihadiste État islamique (EI).

    D’origine marocaine et né en 1988, il avait rejoint l’EI sous le nom de guerre d’Abou Hamza al-Belgiki. Il avait appelé dans des vidéos à frapper l’Europe et avait été surnommé le « nouvel Abaaoud », en référence à son compatriote Abdelhamid Abaaoud, l’un des organisateurs présumés des attentats du 13 novembre 2015 en France.

    Il a désormais 30 jours pour faire appel et, passé ce délai, la peine de mort pourra être appliquée.

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires