• La traite arabo-musulmane fut la plus longue et la plus meurtrière de l'histoire.

    L’image contient peut-être : une personne ou plus et foule
    Hannibal Smith

    La traite arabo musulmane fut la plus longue et la plus meurtrière de l'histoire.
    14 siècles d'esclavage contre 4 siècles pour la traite transatlantique, les arabo musulmans ont mis en esclavage 18 millions d'africains et tués 85 millions d'entre eux.
    C'était aussi le plus cruel des esclavages puisqu'ils castraient systématiquement les hommes et les jeunes garçons et violaient les femmes et jeunes filles dont ils tuaient les enfants à la naissance.
    Ceci obligeait les arabes a de régulières ponctions dans les terres africaines car leurs esclaves n'avaient pas de descendance, en effet les arabomusulmans étaient racistes et ne voulaient pas que les noirs fassent souche!

    Qui plus est ils ont longtemps fait l'esclavage des peuples de l'est de l'Europe,mais leurs farouches résistances les obligea à se tourner vers l'Afrique subsaharienne.
    De l'esclavage est européen vient le mot "Slave".

    Ensuite après avoir été chassés d'Espagne lors de la reconquista, les arabes se vengèrent en pratiquant le djihad maritime sur les côtes européennes, ainsi Alger fonctionna durant 3 siècles avec 35 000 esclaves chrétiens blancs, mais aussi Salé,Tunis et Tripoli.

    C'est au total 3 millions d'esclaves blancs chrétiens qui furent enlevés et mis en esclavage dans les "barbaresques"!

    De nombreux émissaires envoyés par le pape et les royaumes chrétiens allaient payer des rançons pour faire libérer les esclaves.
    Cervantes fut l'un d'eux et connut les geôles d'Alger.

    Aujourd'hui selon Malek Chebel il reste 3 millions d'esclaves dans le monde musulman, on pense aux esclaves des palais des pétromonarchies mais aussi aux familles riches libanaises ou pakistanaises, mais aussi l'esclavage encore pratiqué au Soudan, en Mauritanie, en Somalie mais aussi par les divers groupes se revendiquant du califat islamique.

    Et cela est tout à fait hallal puisque le coran n'interdit pas l'esclavage, bien au contraire, il l'encourage et le codifie.


    votre commentaire
  • EXCLUSIF – Colonisation : poursuite judiciaire en vue contre Macron

    Emmanuel Macron. Photo © LILIAN AUFFRET/SIPA
    Emmanuel Macron. Photo © LILIAN AUFFRET/SIPA

    EXCLUSIF. Une plainte va être déposée devant la justice contre le candidat à l'élection présidentielle Emmanuel Macron...

    Les ennuis judiciaires commencent pour Emmanuel Macron. Selon nos informations exclusives, l'association de Pieds Noirs du Cercle Algérianiste va porter plainte contre Emmanuel Macron pour “atteinte à la mémoire et à l’honneur des Français d’Algérie”.

    La justice va se saisir des propos de Macron

    Lors d'un voyage officiel en Algérie, le candidat à l'élection présidentielle avait proposé des propos qui ont, et font toujours polémique : “la colonisation fait partie de l'histoire française. C'est un crime, c'est un crime contre l'humanité, c'est une vraie barbarie et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à l'égard de celles et ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes”. Le président du Cercle Algérianiste, contacté par Valeurs Actuelles, a déclaré : “on a décidé de déposer plainte contre Emmanuel Macron pour ses propos sur la colonisation. Ses propos font l'objet d'une colère immense : il a insulté la mémoire des Français d'Algérie ; la mémoire a été gravement entachée. Macron a joué la carte de la provocation”.

    La plainte contre le candidat à l'élection présidentielle devrait être déposée demain devant la justice.


    votre commentaire
  • Nouvelle perquisition au siège du FN

    • Par Le Figaro.fr avec Reuters

    Une nouvelle perquisition a eu lieu lundi au siège du Front national à Nanterre, dans les Hauts-de-Seine, dans le cadre de l'enquête sur les assistants parlementaires au Parlement européen de Marine Le Pen, a annoncé la direction du parti. "Pour la seconde fois a lieu une perquisition des mêmes bureaux, s’agissant des mêmes faits présumés, ce qui confirme que la première perquisition a été infructueuse", écrit le FN dans un communiqué.

    Pour le FN, "il s’agit à l’évidence d’une opération médiatique dont le seul but est de tenter de perturber le bon déroulement de la campagne électorale présidentielle et de tenter de nuire à Marine Le Pen au moment même où sa candidature effectue une importante percée dans les intentions de vote, notamment pour le second tour".

    La justice française a ouvert le 15 décembre dernier une information judiciaire pour abus de confiance, escroqueries en bande organisée, faux et usage de faux, et travail dissimulé dans l'enquête sur ces soupçons de fraude relative à l'emploi par le FN d'assistants parlementaires


    votre commentaire
  • Par: Pieds Noirs 9A..

    Article N°1865 du 04 janvier 2015..

    Ont vous avez prévenus le grand danger ...

    Ont vous avez prévenu en 1962 à ce jour ..Ne dites pas le contraire !!! .

    Ont vous avez prévenus ,

    Ont vous avez prévenus ,

    Ce jeune petit marocain a 13 ans ,il a était en Syrie 

    L'islam, massivement implanté aujourd'hui en Belgique, en France et dans toute l'Europe de l'ouest, constitue pour ces pays et les populations non musulmanes qui y vivent un énorme danger.

    Donnez- moi un pays musulman qui connait la paix à ce jour

    Donnez- moi un pays musulman qui ne fait pas la guerre avec son propre frère musulman

    Donnez- moi un pays musulman où les femmes ne sont pas traités comme des objets

    Donnez- moi un pays musulman où tu trouves des individus équilibrés.

    Lorsque quelque part dans le monde des musulmans modérés entrent en conflit avec des musulmans durs, ce sont toujours ces derniers qui au final l'emportent, nous l'avons connu en Algérie ,d'une part parce qu'ils se montrent les plus agressifs, mais aussi et surtout, d'autre part, parce qu'ils ont pour eux la légitimité des textes du Coran et de la Sunna, grâce à laquelle ils ne peuvent qu'emporter l'adhésion de la majorité des populations qui voient dans ces textes la parole d'Allah.

    Enfin, et pour cette même raison, la grande masse des musulmans soutiendra toujours, au moins moralement, les actions même violentes et guerrières des musulmans durs. Il n'est qu'à voir pour en être persuadé, la réaction spontanée de nombre de musulmans de France, au soir de l'agression des combattants d'Allah contre les Etats-Unis d'Amérique le 11 septembre 2001, réaction de joie et même d'euphorie publiquement manifestée à Barbès, à Saint-Denis, à Montpellier, Toulouse, Marseille, Lille, Villeurbanne, ou encore dans le 18ème arrondissement de Paris.Et le pire Monsieur Cazeneuve invite des imams Algériens qui sera le plus grand danger de la France ..

    La migration des musulmans dans les territoires non musulmans est une stratégie de conquête dans le but de répandre l’islam pour préparer le djihad. L’objectif est de transformer peu à peu la culture du pays d’accueil de façon à imposer progressivement la charia.

    Le premier stade consiste à faire accepter des activités caractéristiques de l’islam : lieux de prières, fondation d’écoles coraniques, bibliothèques, enseignement de l’arabe,… autant d’activités qui semblent, de prime abord, raisonnables. La mosquée devient le centre de toutes les activités de la communauté, dont l’une des priorités consiste à aider les nouveaux arrivants. Les non musulmans ne perçoivent pas le danger de cette première étape comme le jeunot Maxence ,un enfant de chœur issu du Front National . Pour eux, les mosquées ne sont que des lieux de culte comparables aux églises,uniquement les hommes ont le droit d'y entrée .. Comme ils aurait jamais du prendre de musulmans dans l’armée Française depuis l'indépendance de l'Algérie a part les enfants de Harkis ..demain ils se retourneront contre la France comme 2+2 font 4 ..

    Lorsque la communauté s’est suffisamment soudée, commence alors la lutte pour obtenir un statut spécial et l’application de la charia.

    Les changements du code vestimentaire deviennent de plus en plus nets. On passe du port du hidjab au port du niqab dans les lieux publics, puis à l’abolition de la mixité dans les lieux publics, puis à l’abolition de la mixité entre hommes et femmes musulmans et finalement à la séparation des musulmanes et des non musulmanes. Petit à petit, la population indigène finit par s’habituer à ce qu’elle croit être des applications sans conséquence de la religion. Elle consent aux exigences de séparation entre hommes et femmes dans les lieux publics ou dans les lieux de travail, dans les écoles et les universités, ainsi qu’aux demandes de repas halal, à l’interdiction du porc ou à l’ajout de fêtes musulmanes au calendrier. Or, toutes ces exigences empilées contribuent à donner un statut à la communauté musulmane, la rendant de plus en plus séparée et distincte. Au début, ces pratiques sont présentées comme des accommodements sans inconvénient avec l’islam, s’y opposer étant aussitôt qualifié de discriminatoire. Les musulmans commencent à demander l’abolition de la mixité à certaines heures dans les piscines et les salles de gymnastique, à exiger qu’on n’oblige pas les femmes à dévoiler leur visage pour prendre des photos pour le permis de conduire, à refuser de manipuler ou de transporter des produits contenant de la viande non halal, etc.

    Le but est d’habituer le pays d’accueil aux particularismes des musulmans, à leurs coutumes, à leurs fêtes, à leur code vestimentaire, leur nourriture. Bientôt, l’identité musulmane se durcit au fur et à mesure que les musulmans gagnent du pouvoir grâce à leur expansion démographique. Les mosquées, les écoles, les clubs leur média et leurs organisations se multiplient. La doctrine de la « taqiya » – mensonge et dissimulation stratégique – prend de plus en plus d’importance. Les mahométans cachent leurs objectifs en les faisant passer pour des revendications religieuses légitimes.

    Petit à petit, ils arrivent à modifier en profondeur la culture du pays d’accueil. Lorsque la croissance des communautés musulmanes s’étend sur tout le territoire, leur poids politique aussi : on multiplie les pressions sur les députés pour qu’ils autorisent les tribunaux islamiques : c’est ce qui s’est passé en Angleterre où coexistent maintenant deux systèmes de jurisprudence. Une fois que la charia est autorisée, les musulmans occidentaux doivent se conformer à ses prescriptions plutôt qu’aux lois en vigueur dans les pays d’accueil. Et puis on constate une augmentation des quartiers ou secteur réservés aux musulmans. De telles zones existent partout en Europe.

    Voilà la stratégie de conquête de l’islam : miner les cultures et les valeurs des pays non musulmans et les remplacer par celles de la charia.

     Le monde musulman connaît depuis bientôt 10 ans une révolution au sein de sa communauté : la montée des féministes djihadistes

    Ont vous avez prévenus ,  

    Des gamins de 10 /11 ans que j'ai connus de l'art de défendre ses aïeux Alors Français bon ski et préparons les grandes vacances d'été ..  Inch'Allah..Pieds Noirs 9A.. 


    votre commentaire
  • Petit manuel de soviétisation européenne

     

    Partout ou presque en Europe, la Russie poutinienne est décrite comme une dangereuse résurgence de l’Union soviétique. L’Empire du Mal est une fois de plus à notre porte et guette la moindre faille pour détruire la gentille Union européenne. Une gentillesse qui n’admet pas la moindre critique et qui entend mettre au pas tous ceux qui oseraient douter de sa trajectoire. En somme, l’Union européenne prend des accents soviétiques inquiétants.

    L’UE a commencé sa soviétisation depuis déjà longtemps et les effets s’en font ressentir sur tous les peuples. La perception de ses méfaits est différente en fonction de l’état de l’économie et des pays membres. Les pays qui ne sont pas trop touchés par la crise sont les premiers à défendre un système qui leur réussi. Quant aux autres, leurs critiques dépendent de leur degré de soumission à un système qu’ils savent pourtant suicidaire. Ainsi, la France se distingue par un terrible masochisme tandis qu’un pays comme la Hongrie multiplie les bras d’honneur à des dirigeants européens illégitimes.

    Viktor Orban, président de la République de Hongrie est devenu le vilain petit canard de l’Union européenne. Celui qui a connu et subi le système soviétique n’hésite plus à comparer l’Union européenne à une Union soviétique modernisée. Il faut dire que le jeu des ressemblances est troublant. Tout comme au temps de l’Union soviétique, les leaders ne sont pas élus par le peuple, mais choisis au sein de la nomenklatura. Ils ne rendent des comptes qu’à eux-mêmes et le Parlement européen n’est qu’une chambre d’enregistrement qui prétend parfois avoir eu raison de sombres desseins de la Commission. La performance théâtrale est bien rodée.

    Si les élites illégitimes gouvernaient dans l’intérêt des peuples, le mal serait presque pardonnable, mais elles méprisent au plus haut point les citoyens qu’ils sont censés servir. Pire, si les élites soviétiques ne pensaient qu’à elles et parfois à la grandeur de l’Union soviétique, les élites européennes entreprennent sciemment des politiques destinées à détruire les peuples sous leur contrôle. Il faut tout uniformiser et tant pis si le Slovaque est (dé)considéré comme le Français ou le Grec de service. L’histoire doit être effacée au profit d’une nouvelle réalité où les nations n’existent plus. Les seules différences permises (et encouragées) sont d’ordre sexuelles…

    Tous ceux qui ne se plient pas à cette règle sont mis au banc de la société. Du président Hongrois qualifié de suppôt d’Hitler ou d’adorateur de Staline (cela dépend des sensibilités de Cohn-Bendit et de ses acolytes) au pauvre quidam broyé par la politique européenne, tous sont des mauvais sujets qu’il convient d’ostraciser. Aucune critique n’est permise et les quelques dissidents qui parlent trop forts subissent le harcèlement du fisc et sont traités de malades mentaux aux tendances antisémites. Les procès de Moscou ont laissé place aux procès en sorcellerie où les médias jouent le rôle de procureur.

    Le système est bien rodé et personne n’échappe aux campagnes ourdies par les quelques individus qui contrôlent l’information. Il faut penser comme il faut et l’Etat ne se gêne plus pour dire ce qu’il faut ingurgiter. Outre les programmes scolaires qui ne répondent qu’à une vision étroite de la société, l’Etat impose depuis la loi Gayssot-Fabius la vérité historique. Nouveau tour de vis avec la mise en illégalité des sites anti-avortement. Désormais, ne pas soutenir l’avortement et l’affirmer est un délit… Un nouveau pas vers la démocratie à la sauce européenne.

    Cette mesure est une attaque en règle des Catholiques qui ont eu le culot de se faire entendre lors des manifs pour tous. Les Chrétiens restent des cibles de choix pour une Union européenne qui tente d’effacer 2000 ans d’histoire pour ne laisser que son empreinte et ainsi légitimer son pouvoir. Détruire la chrétienté coûte que coûte… L’Union soviétique avait presque réussi son pari dans ce domaine. Mais soixante-dix années de communisme ont laissé place à un regain de religiosité. Gardant cet exemple en tête les élites européennes font un autre pari : remplacer la chrétienté par l’islam. Un projet digne des plus grandes épopées soviétiques. Mais toute épopée prend fin et l’Union européenne finira pas sombrer. Espérons que les peuples européens seront encore vivants sous ses cendres fumantes.

    Source : 24heuresactu


    votre commentaire