• votre commentaire
  • La Ligue Patriotique 36


    Buzançais dans l'Indre, cela ne fait pas la jouissance
    des locaux et cela se comprend ...Buzançais se trouve dans une situation tragique de par la force du préfet, ainsi du gouvernement socialiste qui en porte la responsabilité ...
    Buzançais se trouve sur la route de Tours en sortant de Châteauroux.
    En date du 30 septembre 2015, le conseil municipal de cette petite ville d'environ 4500 /5000 habitants
    étant opposé à l’unanimité à l’installation d’un CADA qui prévoyait l’accueil d'environ 80 demandeurs d’asile : dont 50 logés dans l’ancienne caserne de gendarmerie (vide depuis 2008 sans penser une seule seconde à nos SDF français) et 30 autres dans des logements sociaux.
    La Nouvelle République (presse locale du 02.10.15) : la localité de BUZANCAIS DIT NON AUX DEMANDEURS D’ASILE. Le maire en étant conscient de cette situation, juge que la commune n’a pas les moyens de recevoir cette population que ce soit au niveau scolaire et au niveau médical où là aussi il y a
    manque de médecins. Il pense qu’il y a risque de stigmatisation de ces réfugiés en les installant en plein
    centre-ville où se trouve cette gendarmerie désaffectée. Pour ma part ce sera un nouveau dépotoir local
    au sein de ce grand village. D’autre part, il fait savoir que la ville n’était pas contre l’accueil de réfugiés
    puisqu’elle était prête à accueillir 3 familles. (déjà trop inclus par la masse sur notre territoire Français).
    Le pire à cela, le 15 décembre 2015, comme nous l’apprend un autre article, « DES DEMANDEURS D’ASILE
    A BUZANCAIS », un communiqué de la préfecture officialisait l’ouverture d’un CADA de 80 places à
    Buzançais au 1er semestre 2016 ! On y apprend que le bâtiment, propriété de l’État, sera réhabilité par
    ADOMA « 1er opérateur national pour l’hébergement et l’accompagnement des demandeurs d’asile ». Il
    accueillera 50 personnes… 30 autres « dans le parc social » … « les personnes bénéficient d’une allocation
    qui leur permet de subvenir à leurs besoins (achat de nourriture etc.… au frais du contribuable). Les
    services de l’État veilleront au bon fonctionnement de l’ensemble du dispositif. La commune de Buzançais
    sera tenue précisément informée de la mise en place de ce CADA ». Dont elle subira chaque jour les pires
    ennuient et plaintes de locaux.
    Nous comprenons par cette décision que le maire est une bulle d'air dans un verre d'eau. Cette décision
    est purement stalinienne ... ET POURTANT ! Le président du Département, l’Association des maires de
    l’Indre et le président du Sénat étaient contre… Ils vont vraiment créer un ghetto avec des détruites
    comme à la jungle de Calais
    Ce n’est pas nouveau de dire que la région Centre où se trouve Buzançais est une terre de précarité pour
    les immigrés : beaucoup sont au chômage, même les plus diplômés, et plus particulièrement les femmes.
    Ils sont surtout employés dans le nettoyage, dans le bâtiment et comme employés de maison. Il y a un an,
    2 articles de la NR attestaient que la pauvreté était en augmentation : « Berry : le visage de la pauvreté »,
    « Inscriptions aux restos en hausse » cette année, hausse du chômage de plus de 7% dans l’Indre, ou sa
    Zone industrielle de la MARTINERIE qui vient de perdre encore 50 emplois ces derniers jours.
    Donc, on ne peut se voiler la face, nous n’aurons pas la possibilité d’offrir un avenir meilleur à tous les
    immigrés qui désirent s’installer chez nous, disons même en France tout entière.
    Alors à quoi bon ajouter dans les petites communes de la pauvreté à la pauvreté ? ou même la plaine
    céréalière dont les céréaliers n’embauchent pas de personnel dû au matériel sophistiqué et modernisé.
    Donc, on ne peut se voiler la face, nous n’aurons pas la possibilité d’offrir un avenir meilleur à tous les
    immigrés qui n'ont pas les mêmes façons de vie, qui désirent s’installer chez nous, disons même sur le
    territoire France toute entière
    D’autre part, il serait bien normal également de tenir compte de l’avis de la population quant à savoir si
    les habitants sont d’accord ou pas, sinon la cohabitation avec les demandeurs d’asile risque de mal se
    passer ...Vraisemblablement, ils viendront de la jungle de Calais qu’il faut « désengorger ». Châteauroux
    en a accueilli 14 il y a 3mois environ … et d’autres viendront sûrement puisqu’il y aura extension de la
    capacité du CADA de la ville.
    La préfecture de l’Indre aux ordres du pouvoir de gauche sait bien qu’elle ne risque pas trop de
    déclencher des manifestations propres à menacer l’ordre public malgré le durcissement de l’opinion en
    matière d’immigration, dans l’Indre, dans l’ensemble, les gens sont pacifiques. Car beaucoup dorment
    encore ou un matin le réveil sera dur, très dur...
    Comme nous le savons, les politiciens de gauche dans leurs idéologies droits de l’hommiste, (tout le
    monde il est beau, tout le monde il est gentil), qui se pâment devant tout ce qui est exotique, mais qui
    sont dénués de tout sens pratique, salueront de telles initiatives. Ils seront appuyés par les
    média-médio(cres) qui sauront mettre en vedette pour l’occasion quelques illégaux, histoire de
    culpabiliser ceux qui ont le tort de ne pas penser comme eux, les auto-proclamés détenteurs de la vérité
    quant à savoir ce qui est bien ou mal. sans pensé un seul instant ,Valeurs, coutumes, famille, patrie .Ou on
    souille le drapeau français qui amuse la galerie étrangère, comme nous voyons les produits de
    consommations alimentaires changer de forme par le pouvoir du gout et faire plaisir à l'étranger par la
    complicité de nos Hommes politique malaxé par le mondialisme, d'une islamisation uniquement pour
    détruire un peuple, voir le peuple Européens ,par un génocide fatal au détriment de ses messieurs ,
    histoire de culpabiliser ceux qui ont le tort de ne pas penser comme eux, les auto-proclamés détenteurs
    de la vérité quant à savoir ce qui est bien ou mal.
    Buzançais avait-elle besoin qu’on lui impose des migrants ? Comme beaucoup de communes en France,
    elle a déjà à régler suffisamment de problèmes par rapport à l’économie, l’insécurité, la désertification
    médicale… quand ne s’y ajoutent pas les méfaits dus à des éléments naturels. Il suffit de lire la presse
    locale chaque jour pour s’en rendre compte
    Dont il ne faut pas oublier qu'ils font parfois appel à des avocats et aux associations pour trouver le moyen
    de bénéficier du système d’aide à la française. Sur l’ensemble, peu de ré-accompagnements sont
    effectués. C’est pourquoi « la politique du droit d’asile est devenue la principale source d’arrivée
    d’immigrants clandestins » dont on ne sait plus que faire ! Alors on essaie d’éparpiller les illégaux à la va
    comme je t’pousse ! Mais la pilule passe de plus en plus mal… Et malgré les évidences, Manuel Valls se
    tient ferme dans ses grandes bottes et refuse d’admettre la réalité en attaquant avec force le rapport de
    la Cour des Comptes !
    Quelques exemples récents concernant cette commune :
    Mois de Juillet : Agression de 2 gendarmes dans le cadre de leurs fonctions alors qu’ils intervenaient sur
    une bagarre lors d’une fête. Les 2 individus concernés, domiciliés dans la commune sont selon la formule
    très souvent employée « déjà connus de la justice » ben évidement que voulez-vous.
    Fin Août : inondations suite à de violents orages
    Fin Octobre : plan social chez la société Vectra. Annonce de 7 licenciements sur une cinquantaine de
    personnes que le site emploie ;
    Le 9 Décembre : braquage du Lidl (magasin) en centre-ville à 11h45, nombreux clients terrorisés, un
    homme encapuchonné a pointé une arme sur la tempe d’une caissière, butin 1500 euros. Désormais un
    vigile se trouve devant la porte.
    Le 15 Décembre : 2 camions très récents ont été volés dans les garages des services techniques
    municipaux, camions chargés de matériel municipal : tondeuses, tronçonneuses, taille-haies…appareil de
    sonorisation…pare-chocs de 2 véhicules utilitaires…
    Les 2 camions ont été retrouvés carbonisés le lendemain dans le Loir-et-Cher…Ben pourquoi pas la vie est
    belle et joyeuse avec sa liberté et son laxisme.
    Alors, sûr que l’installation du CADA risque d’ajouter bien des tracas dont la commune se passerait bien.
    Nous suivrons l'affaire a la lettre qui ne sera pas tellement réjouissante à mon avis ?
    Ce n’est pas encore la jungle partout, mais nous y arrivons dans des secteurs bien déterminer par nos
    pouvoirs publics ...


    votre commentaire
  •  

    Dans l'Indre .

    Dans cette petite localité paisible, les habitants vont être obligés de subir le parachutage de migrants

    Demandeurs d'asile : à Buzançais, le climat s'alourdit

    Les habitants de Buzançais craignent pour la tranquillité de leur ville. - Les habitants de Buzançais craignent pour la tranquillité de leur ville. - (Photo NR, Patrick Gaïda)
     
    Les habitants de Buzançais craignent pour la tranquillité de leur ville. - (Photo NR, Patrick Gaïda)

    L’ouverture annoncée d’un centre d’accueil pour demandeurs d’asile (Cada) inquiète fortement la population. Dans les rues de la commune, hier, personne ne semblait accepter le choix de l’État.

    Monique et Juliette ne cachaient pas leur plaisir de faire des emplettes sous le soleil radieux qui illuminait Buzançais, hier après-midi. Mais leur sourire s'est figé au moment d'aborder le sujet brûlant du moment : l'ouverture prévue, avant la fin du premier semestre, de quatre-vingts places pour demandeurs d'asile dans l'ancienne gendarmerie et dans des logements sociaux. « Nous sommes contre, tonnent-elles. Il n'y a pas assez de médecins, ici. Pourquoi pas trois ou quatre familles mais pas quatre-vingts personnes dans une commune de 4.500 habitants. Et puis qui va payer ? C'est nous ! »

    " J'ai peur pour mes filles "

    L'abandon par la Ville du combat judiciaire (NR d'hier) a levé tout obstacle à la mise en œuvre du projet. Très vite, le discours des deux septuagénaires, alimenté par la rumeur et la méconnaissance du sujet, se durcit. « Il paraît qu'il n'y aura que des hommes. J'ai une petite-fille de 15 ans, moi. » L'insécurité est au centre des préoccupations. « Il y a des choses sur les trottoirs, des cannettes de bière. » La faute aux demandeurs d'asile qui ne sont pourtant pas encore arrivés ? « Ils ne sont pas loin. » Et puis, « à Paris, ils nous crachent dessus dans le métro ». Peu acceptent de témoigner sans l'anonymat. Comme ce couple de jeunes retraités, croisé aux abords du parc de jeux. Une fois rassuré, il se lâche jusqu'à tenir des propos condamnables. Les premiers d'une longue série s'allongeant au fil des rencontres. Un écho à une inscription effacée, mais lisible, sur le mur de l'ancienne gendarmerie : « Mort aux migrants ».
    Un peu plus loin, une femme de 27 ans assure qu'elle va quitter la ville : « J'ai deux filles de 3 mois et 4 ans, j'ai peur qu'ils leur fassent du mal ». Dans la rue principale, elle entame la discussion avec deux hommes de 56 et 60 ans. Eux aussi, affichent leur opposition : « Il y a beaucoup de chômage, ici. On va mettre à la porte des gens pour leur donner du boulot ». Seul Arnold, 90 ans, tente de se rassurer : « Il y a derrière un drame humain. C'est un problème compliqué qui, j'espère, va bien se terminer ».
    La plupart des commerçants rencontrés refusent de verser dans le scepticisme mais ne croient pas à l'intérêt économique de l'arrivée de demandeurs d'asile. La patronne d'un bar du centre-ville craint même pour la valeur de son commerce. Quant au boucher, il tempère : « A leur place, on serait peut-être heureux d'être accueillis ». Mais déplore un manque d'informations. « Le préfet a décidé de se déplacer ? Il serait grand temps. » Alain Espinasse doit prochainement tenir une réunion d'information à la population.

    bertrand.slezak@nrco.fr

    Bertrand Slézak  La nouvelle république

    votre commentaire
  •  Par: Pieds Noirs 9A..

    Article H 0045 issue d'archives

    La gauche et l'extrême Gauche la perte d'une civilisation chrétienne .

    LA GAUCHE, L'EXTREME GAUCHE, FACE A LA TENTATION ISLAMISTE..

    La gauche et l'extrême Gauche la perte d'une civilisation chrétienne .Au lendemain de l’élection présidentielle de 2004, la passionaria trotskiste algérienne Louiza Hanoune, qui mène le Parti des travailleurs avec maestria et peut revendiquer le titre d’Arlette Laguiller algérienne collabo anti France, reçoit une lettre fort inattendue. C’est le président de la République lui‐même, Abdelaziz Bouteflika, qui félicite la candidated’extrême gauche :
    “ Chère sœur, il n’est peut‐être pas habituel de le faire dans le cadre d’une élection présidentielle telle que celle que nous venons de vivre, mais je tenais àvous dire l’orgueil et la fierté qui sont les miens, d’avoir été candidat en même temps que vous dans cette compétition électorale ”.
    A dire vrai, cette “ déclaration d’amitié ” gouvernementale ne saurait aujourd'hui surprendre. En dépit des divergences politiques, les mouvements d’extrême gauche apparaissent comme de fermes soutiens des Etats arabes les plus laïcs. Le compagnonnage est particulièrement visible en Algérie. Il remonte aux années cinquante. Les trotskistes ont joué un rôle important quoique discret dans la guerre contre l'Etat Français. Combien de clandestins du FLN ont bénéficié des “ planques ” de la Quatrième Internationale? OUI combien? Combien ont franchi les frontières grace aux gauchistes? Sans parler des transports d'armes ou d'explosifs... Après l’indépendance ,on a même vu des militants dela tendance pabliste (1) jouer les “ pieds rouges ” et participer au gouvernement d’Ahmed Ben Bella.Dont même avant sa mort monsieur Hollande la bien sérré dans ses bras dont le fellouze donneurs d'ordre de tué des famille entière de civils innocents qui ne demandait rien a personne ..
    L’Algérie n’est pas un cas isolé. Les révolutionnaires ont noué au fil des ans des relations étroites avec certains régimes : la Syrie, l’Algérie, la Libye , et bien sur l’Irak de SaddamHussein. Les organisations communistes justifient ces liens en invoquant la lutteanticolonialiste. Alors que l'Algérie etant des départements Français et non colonisé . La révolution doit selon eux jaillir des luttes de libération nationale du tiers‐monde. Il faut soutenir les Etats arabes “ progressistes ”, dans l’espoir d’enclencher une dynamique globale.“ Progressiste ” : le mot est lâché. Pour les gauchistes , il n’est pas question de soutenir une“ dictature cléricale ”. Haro sur l’Iran. On ne tourne les yeux que vers les régimes à prétention “ socialiste ”. le “ baasisme ” est ainsi présenté par certains comme un modèle"déformé". De même, on apporte volontiers ses suffrages au Front populaire de libération de la Palestine, en raison de son discours laïque et marxiste‐léniniste. L’Islam est perçu a contrario comme foncièrement rétrograde.
    Il existe ainsi à l’origine un “ mur de Berlin ”, séparant l’extrême gauche internationale des réseaux islamistes. Ce rempart se voit pourtant aujourd’hui fissuré. Hier , les mollahs étaient considérés comme des réactionnaires, oppresseurs des femmes. Ils apparaissent désormais comme les nouveaux hérauts de l’anticolonialisme. Comment expliquer cette modification des perspectives ? .Certains activistes trotskistes ou post‐maoïstes livrent le diagnostic suivant : en perpétrant les attentats du 11 septembre 2001, les islamistes radicaux ont démontré leur capacité logistique. Ils ont acquis du même coup dans le monde arabe une énorme popularité. Mieux encore, la nébuleuse islamique se révéle profondément hétérogène. Existe‐t’il un espace politique pour un islam “ socialiste ” ? Enfin comme un Hitler socialiste en copié collé .
    C'est là qu’apparaît Tariq Ramadan .Que je le considère un futur Ben Bella , Ce penseur musulman n’est pas tres éloigné dans ses conclusions de la “ théologie de la libération ” du prêtre catholique Dom Helder Camara.Tout comme il existe des “ curés rouges ”, qui prennent les armes pour parvenir à la justice sociale, verra‐t’on surgir des “ mollahs rouges ”, prônant un islam social et révolutionnaire ? C’est le pari d’une frange grandissante de l’extrême gauche internationale.
    Les islamistes seraient‐ils les héritiers de Che Guevara ? Organisation trotskiste fondée par Tony Cliff, la Tendance socialiste internationale est présente dans une vingtaine de pays.Elle est contrôlée depuis Londres par le Socialist Workers Party. Le SWP apparaît comme la plus importante formation d'extreme gauche rouge pro islam en Grande‐Bretagne. Son influence est comparable à celle de la Ligue communiste révolutionnaire ou à celle de Lutte Ouvrière en France.Il a bénéficié ces dernières années d’un allié de poids. En 2003, le député travailliste George Galloway se voit expulsé du Labour Party en raison de ses positions pro‐islamistes, du soutien qu’il apportait à Saddam Hussein, et de ses liens supposés avec le dictateur.Doté d’une indéniable faconde, Galloway devient un redoutable leader populiste. En 2004,il rejoint la coalition Respect.Ce regroupement électoral milite pour le droit au port du voile et le respect de la religion musulmane. Il est fortement dominé par les trotskistes du SWP.
    En octobre 2004, le SWP s'impose comme la cheville ouvrière du Forum social européen de Londres. Tariq Ramadan y reçoit un accueil de “ vedette américaine ” , tandis que la France est fustigée, en raison de la loi qui prohibe le voile à l’école. Très présente dans lespays de l’ex‐Commonwealth, la Tendance socialiste internationale (TSI) peut êtreconsidérée comme une puissante rivale du “ parti mondial de la révolution socialiste ”, laQuatrième Internationale, dont la section française est la Ligue communiste révolutionnaire.
    En 2004, la TSI conclut justement un accord avec la Quatrième Internationale. Les deuxorganisations mondiales décident de s’entraider. En France, les quelques militants soutenant la TSI décident adhèrent à la Ligue communiste révolutionnaire pour y former un courant. Cet accord tactique aboutit à un résultat inattendu. Partout dans le monde, on voit surgir dans les sections de la Quatrième Internationale des tendances pro‐voile,soutenant un islam “ progressiste ”. Le 6 mars 2004 à Paris, on assiste même à une scèneinsolite. Un cortège de femmes voilées se trouve protégé par des militants de la Jeunessecommuniste révolutionnaire, branche jeune de la LCR. Un an plus tard, le 8 mars 2005, lesfemmes islamistes manifestent à nouveau sous la protection conjointe de la JCR et des barbus.
    Cette évolution de la LCR ne fait pas que des heureux. Dans l’organisation, nombreux sontceux qui fustigent le soutien au foulard. A l’extérieur, le mouvement Lutte Ouvrières’insurge avec violence contre la “ dérive communautariste ” : “ Faire la cour à un Tariq Ramadan, faire d’un des pires ennemis de la classe ouvrière un allié à courtiser, est unnaufrage politique ”, écrit la revue théorique Lutte de Classe (2).
    Mais le mal est fait. Au niveau international, les organisations trotskistes se rapprochentdes réseaux islamistes, en tentant de trier le bon grain de l’ivraie et en soutenant lestenants d’un hypothétique “islam progressiste ”.Les trotskistes ne sont les seuls à franchir le Rubicon. Le Parti du Travail de Belgique deLudo Martens s’inscrit dans l’héritage complexe du courant maoïste. Lorsque Mao Zedongmeurt en 1976, ses partisans à l’étranger se divisent en trois branches : les maoïstes invariants continuent vaille que vaille à s’arrimer au Petit Livre Rouge et critiquent la“ dégénérescence ” de la Chine. Les partisans de l’Albanie d’Enver Hodja évoluent vers un pur stalinisme et poursuivent leur action. Les pro‐chinois déplacent leur allégeance et se rapprochent de la Corée du Nord ou de Cuba.Le Parti du Travail de Belgique appartient à la troisième catégorie. Ce mouvement viscéralement antisioniste a toujours noué de bonnes relations avec les Etats arabes“ laïcs ”. On a vu des représentants du PTB à Tripoli, Alger ou Bagdad. Il s’agit d’un mouvement staliniste, prônant l’action violente, et qui tente aujourd’hui de défendre uncertain communisme orthodoxe, face à l’évolution “ sociale démocrate ” des anciens partis pro‐soviétiques.
    En septembre 2002, une manifestation de soutien aux Palestiniens se déroule à Anvers (Belgique)Mille cinq cent jeunes Arabes se répandent dans les rues à l’appel d’un mouvement islamiste : la Ligue Arabo‐Européenne, de Dyad Abou Jahjah. On remarque à ses côtés une dirigeante du Parti du Travail de Belgique, Zohra Othman. Quelques temps plus tard, Othman se rend à Bagdad à la tête d’une délégation du PTB, pour soutenir Saddam Hussein. En novembre 2002, la même Othman participe à une manifestation contre la guerre d’Irak, ourdie par la Ligue Arabo‐Européenne, qui organise par ailleurs des“ milices ” pour protéger la communauté arabe des exactions racistes.Il est important de signaler que la Ligue Arabo‐Européenne prône un islam “ social ”. Elle défend le port du voile et la Chariah, mais se réclame de l’héritage d’un mouvement révolutionnaire noir américain d’inspiration maoïste : les Black Panthers.
    La lune de miel entre les islamistes radicaux et les stalinistes belges se traduit en tout caspar la création en 2003 de la coalition Resist, qui évoque la coalition Respect de Londres.Fruit d’un accord entre le PTB et la LAE, Resist ne recueille toutefois que des scores insignifiants.Mais qui contrôle la mystérieuse Ligue Arabo‐Européenne, qui souhaite désormais s’implanter dans les pays limitrophes ? En mai 2004, la LAE organise des conférences publiques en Hollande. Elle invite à cette occasion un personnage clef : Qazi Hussein Ahmad. Ce Pakistanais est le guide spirituel d’un mouvement fondamentaliste : Jamaat e Islami. Il s’agit là d’une puissante organisation islamiste pakistanaise, qui contrôle l’un des principaux partis politiques du pays : Muttahida Majlis e Amal. Ce groupe contrôleactuellement cinquante trois sièges au parlement , soit 11,3% des voix. La visite du guidespirituel est interdite par les autorités belges et hollandaises. Commentaire de Dyad Abou Jahjah, chef de la LAE : “ Le gouvernement hollandais s’est incliné devant les pressions juives et indiennes ”. Il est vrai que l’organisation pakistanaise apporte un soutien actif aux“ djihadistes ” du Cachemire, qui luttent contre le pouvoir indien.A travers la Ligue Arabo‐Européenne , les islamistes Pakistanais tentent apparemment de renforcer leur présence sur le sol européen. Ils peuvent désormais compter sur l’appuid’organisations révolutionnaires trans‐nationales, particulièrement structurées.
    En 2003, le terroriste Ilich Ramirez Sanchez, dit Carlos, publie un livre‐manifeste au titrerévélateur : L’Islam révolutionnaire (3). Le militant marxiste‐léniniste y affirmenotamment : “ L’Islam et le marxisme‐léninisme sont les deux écoles dans lesquelles j’ai puisé le meilleur de mes analyses ”. Pour l’ancien cadre du FPLP, les marxistes doiventaujourd’hui résolument appuyer les islamistes, parce que le retour à l’Islam trahit un rejet du modèle occidental. Carlos apporte en conclusion son soutien à Oussama Ben Laden et use à son propos d’un vocabulaire révolutionnaire : “ Cheik Oussama, en raison de son immense charisme, est certainement un cas unique dans l’histoire récente. (...) C’est un internationaliste panislamiste ”.
    L’alliance entre militants révolutionnaires et islamistes radicaux perdurer a grand flux !!! Les barbus bénéficieront à terme des réseaux militants, à l’exemple rapprocher du FLN algérien armée que nous avont connus avec l'aide de la gauche . On doit en tout cas aujourd’hui tenir compte des nouvelles convergences.
    NOTES
    1) Du nom de son principal animateur, Michel Raptis, alias Pablo.
    2) “ Communisme et communautarisme ”, Lutte de Classe n°89, été 2005.
    3) Ilich Ramirez Sanchez, Carlos, L’Islam révolutionnaire, Editions du Rocher, Monaco,
    2003

     Pieds Noirs 9A..


    votre commentaire
  • Concernant la sécurité des FRANCAIS .

    Ligue Patriotique 36

     

    Concernant la sécurité des FRANCAIS :

    La grande paresse du pouvoir Socialiste sur la sécurité des
    citoyens Français ...

    Pour commencer, car c'est un des mensonges de plus de cette gouvernance avec le
    recrutement et la formation de 5000 fonctionnaires policiers et gendarmes sur
    deux ans (cette supplique dite à Versailles est uniquement faite pour ennuyer
    les droite molle et leur chefaillon), il n'y a pas à l'heure actuelle
    suffisamment de place dans les écoles de Police et de Gendarmerie, au mieux
    nous pourrions disposer à terme de 1800 à 2500 postes, ce qui sous-entend qu'il
    sera demandé toujours plus d'efforts à des fonctionnaires épuisés, qui cumulent
    un nombre d'heures supplémentaires défiant l'imagination.
    Les stocks d'armes et de gilets pare-balles actuellement utilisés ne sont pas
    adaptés à la menace, et contrairement aux louanges méritées, admettre que nos
    forces ne sont pas entraînées à faire face à une guerre. Loin de là ! Face à
    une entité qui utilise des armes de guerre, on ne peut pas envoyer sur le
    terrain des personnels équipés de matériels obsolètes et d'équipements et armes
    qui rendent la riposte risible.
    Si la loi renseignement est venue consolider la partie théorique, les effectifs
    policiers [DGSI] et militaires pour assurer une réponse cyberguerre est tout
    simplement ridicule en homme et en matériel. Nous payons le prix par les urnes
    depuis des décennies, du renoncement politique français dont les plus radicaux
    nous reviennent en force depuis plus d'un an maintenant pour justifier encore
    "plus d'Europe". Mais quelle Europe ? sous-entendu aussi encore plus
    de Nationaux mais de quel genre, de quelle religion ?
    Lorsque l'on voit la façon dont Poutine a cultivé son indépendance dans le domaine de
    la EW- (Electronic Warfare), lui permettant d'obtenir un temps d'avance
    considérable actuellement en Syrie, il y a de quoi se lamenter.
    Si l'idée de la garde nationale parait bonne, pour qu'elle soit qualitative sur
    l'ensemble du territoire, il faudra la former ... Mais nous retombons dans le
    problème identique développé plus haut avec le manque de place et surtout de
    formateurs [bien entendu, les USA se proposent déjà de les former ...] Pour
    nous dominer et gérer la situation en France.
    Nous voilà donc comme au début de 1940, à faire la guerre à l'ennemi avec des
    troupes dont les armes et équipements ont largement contribué à la défaite [on
    peut avoir le plus grand courage et la détermination cela ne sert à rien si l'on
    est pas au niveau]
    Nous ne possédons certes pas une sécurité civile de qualité, mais pour qui
    connait un peu le domaine, il suffit de se demander quand a eu lieu le dernier
    exercice territorial d'envergure au niveau ORSEC incluant le plan blanc élargi
    des institutions de santé à échelon départemental ... Combien d'élus
    connaissent les exigences de leur propre zone de défense civile ! Préfets et
    autres (à mon sens PERSONNE). Avec la crise économique, est-on réellement en
    mesure de connaître ou en sont nos stocks stratégiques et pour combien de mois ?
    Où en est la sécurisation de nos points d'importance vitale ? Bonne
    question et personne ne pourra vous répondre.
    Nous sommes en guerre ! Inutile de rire. Les politicards institutionnels palabrent
    sur des situations et réponses à moyen et long terme, alors que nous aurions
    besoin de chefs de guerre, nous nous traînons des tièdes préoccupés du
    "quand dira-t-on" et de l'angélisme de circonstance.
    Vivre en permanence avec la menace terroriste qui perdure maintenant parait
    envisageable en se donnant les moyens des nations qui l'ont au quotidien depuis
    des décennies. SI VIS PACEM PARA BELLUM dit l'adage ... Avec un peuple de
    quiche incapable de discipline dans une phase d'état d'alerte, plus préoccupé
    par les « calinous », et les rassemblements main dans la main, on
    peut directement passer à la phase d'état de siège, cela nous fera gagner un
    temps précieux pour sauver les meubles et évitera l'incurie et le chaos que
    vont engendrer les inaptocrates.
    Il faut passer de l'état de sidération à la préparation de masse, cessez les
    imprécations inutiles dans les salons dorés de la république et se mettre en
    ordre de marche. Il y a urgence quand la nation est en danger ! Quand un
    président de la république n'est déjà pas foutu de faire rétablir et contrôler
    NOS frontières comment peut-il en tant que chef des armées prendre des
    décisions indépendantes de tout organe de pression, stratégiques et sensées
    pour l'intérêt de notre pays, d'un chef de guerre tel que Poutine quand il est
    lié à la patte par le retour dans l'OTAN acté par Sarkozy, vassalisé à
    l'atlantisme-UE qui supervise le renseignement avec des objectifs contraires à
    nos intérêts. En 4 ans ils n'ont pas été foutu avec leur puissance militaire de
    détruire 20.000 djihadistes mais les ont laissé tranquillement prospérer.
    Tous ces culs-de-jatte qui aujourd'hui sont muets sur le tourisme des terroristes en
    France et dans l'Espace Schengen et les médias de reprendre la bouche en cœur :
    "mais comment des terroristes peuvent t'ils se balader sur notre territoire
    Français en revenant de Daech ?".
    On se le demande ? Regardez une carte géographique et vous constaterez qu'elles
    sont nos frontières externes de l'UE avec un président très laïque : 98 % d'entres-elles
    sont de confession islamique, Erdogan, qui ne cesse par des modifications de la
    Constitution turque, d'installer un gouvernement islamique.

    Ligue Patriotique 36


    votre commentaire