• LES HARKIS BÂILLONNÉS PAR L’ÉTAT ?

    Nouvelle colère des anciens harkis.
     
    Nouvelle colère des anciens harkis : l’État semble vouloir imposer des associations aux effectifs étonnamment pléthoriques pour évincer, des réunions au ministère, des associations plus petites mais, elles, 100 % harkies !

    Jeudi dernier, le 18 février, M. Todeschini, secrétaire d’État chargé des Anciens combattants, a présidé au ministère de la Défense une réunion du « G12 harki » – Groupe d’associations d’anciens harkis habilitées par le ministère – pour y étudier des solutions aux problèmes que vivent, depuis plus d’un demi-siècle, ces soldats français ayant risqué leur vie sous nos couleurs. Et lors de cette réunion, qu’ont appris les participants dont le nombre vérifié d’adhérents va de 45 – neuf ne dépassent pas la centaine de membres – à 320 ? Tout simplement que l’État avait décidé de faire des « propositions pour la constitution du G12 harki » en présentant cinq associations ayant « un poids relativement important permettant de les retenir » ! Et un poids non des moindres : la plus petite compte plus de 100 membres et les quatre autres – comme cela tombe curieusement bien – dépassent allègrement les 500 membres, et même une les 800 !

    Pour les actuels représentants des harkis habilités au « G12 », il est pour le moins étonnant que les associations choisies aient autant d’adhérents : à 25 € la cotisation, celle qui en déclare 800 aurait ainsi 20.000 € par an en caisse, versés par d’anciens harkis ou même des enfants ou amis de ceux-ci ! Ils estiment cela peu probable… Une autre association proposée par M. Todeschini, natif et élu d’Alsace-Lorraine, fait référence à 554 membres anciens combattants en… Alsace et en Allemagne !
    Or, sur les moteurs de recherche, si on associe le nom de cette association au mot « harkis », un seul document apparaît : une thèse de doctorat récente (3/12/2014, université de Strasbourg, Aurélie Bludszus, 489 pages) dans laquelle le nom de cette association n’est cité que dans la liste récapitulative en fin de document, mais pas pour ses actions en faveur des harkis. Le mot « harkis » n’est employé qu’au chapitre sur l’Amicale des pieds-noirs de Moselle, l’Association nationale des Français d’Afrique du Nord, d’outre-mer et leurs amis, le Front national des rapatriés et le Cercle algérianiste… Mais pas avec l’association aux 554 membres proposée par le secrétaire d’État.

    Quand un collectif de harkis regroupant, donc, plusieurs associations des Alpes-Maritimes qui ont largement accueilli les harkis ne fait état « que » de 320 adhérents, une association de l’Est de la France en annoncerait, elle, plus de 550…

    Si les associations proposées par l’État entraient dans le G12, soit des associations de harkis – et uniquement de harkis – telles celles de l’Aveyron ou de l’Aude passeraient à la trappe, soit le G12 deviendrait G17 et, dans ce cas, les voix des « petites » associations pèseraient moins face à des « mastodontes » mais ne réunissant que peu de harkis…

    Source : http://www.bvoltaire.fr/


    votre commentaire
  • Tabac. Marisol Touraine souhaite un paquet de cigarettes à 10 euros ..


    Marisol Touraine, ministre de la Santé, s'est montrée favorable à une augmentation forte du prix du tabac ce dimanche dans Le Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI. Elle plaide pour un paquet à 10 euros.

    Tabac. Marisol Touraine souhaite un paquet de cigarettes à 10 euros

    En plus de l'entrée en vigueur du paquet neutre prévue pour le 20 mai prochain, « je souhaite qu'avant la fin du quinquennat, il y ait une augmentation forte, significative du prix du tabac », a déclaré Marisol Touraine ce dimanche lors de l'émission « Le Grand Jury » sur RTL/Le Figaro/LCI.

    "Le plus vite possible"
    À la question de savoir si elle souhaitait que le prix d'un paquet de cigarettes puisse monter à 10 euros, elle répond par l'affirmative. « Oui, bien sûr le plus vite possible, je ne sais pas quand, et ce n'est pas à l'horizon de ce quinquennat que le paquet sera à dix euros, mais oui », a-t-elle indiqué après avoir expliqué que c'était pour elle « difficile à entendre ».

    « Il faut faire feu de tout bois »
    « J'ai toujours dit que si on veut lutter contre le tabac il faut faire feu de tout bois, il faut y aller franchement, on ne peut pas continuer comme ça et se résigner (...) Le prix du tabac est un enjeu de santé publique », a-t-elle poursuivi.


    Le Grand Jury - Marisol Touraine (Partie 1) par rtl-fr

     

    Ouest-France, toute l’actualité locale et internationale             


    votre commentaire
  • L’Education nationale a laissé un professeur condamné pour pédophilie enseigner… et récidiver

    La ministre de l'Education nationale, une nouvelle fois confrontée à la question de la pédophilie chez les enseignants. Source: AFP
    La ministre de l'Education nationale, une nouvelle fois confrontée à la question de la pédophilie chez les enseignants.
    Un enseignant a été mis en examen jeudi pour l’agression sexuelle d’un mineur de moins de 15 ans. Il avait déjà été condamné pour des faits similaires. L’Education nationale savait… mais l’a laissé continuer à exercer.

    La ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, s’est retrouvée en bien fâcheuse posture vendredi. Elle a dû confirmer l’évidence. Le professeur de mathématiques du collège Blaise Pascal de Villemoisson-sur-Orge (Essonnes), mis en examen la veille pour agression sexuelle sur un mineur et détention d'images pédopornographiques, n’en était pas à son coup d’essai. Pire, du côté de l’Hotêl de Rochechouart, on était au courant. L’homme avait déjà été condamné pour de tels faits en Grande-Bretagne en 2006.

     Un dossier qui passe presque comme une lettre à la poste

    Najat Vallaud-Belkacem a bien pointé un dysfonctionnement «insupportable». Elle est sûrement loin du compte. En 2006, l’enseignant est condamné par un tribunal britannique à 15 mois d’emprisonnement pour relations sexuelles avec un enfant à partir d'une position de confiance et voyeurisme. Bien entendu, l’affaire est versée à son dossier professionnel.

    Mais en mars 2007, une commission paritaire académique se réunit en formation disciplinaire. Selon la ministre, «elle avait conclu à l'unanimité de ses 35 membres à l'absence de sanctions ayant constaté que la matérialité des faits reprochés était sujette à caution et que le doute devait lui profiter».

    Le 10 février, la police arrête un jeune homme à Corbeil-Essonnes. Selon le parquet d’Evry, il explique aux forces de l’ordre avoir été recruté pour «organiser une expédition punitive à l'encontre d'un individu susceptible d'avoir commis des faits d'agressions sexuelles». Spontanément, il remet à la police un téléphone portable récupéré par les personnes qui avaient fait appel à lui. L’appareil contient «plusieurs milliers d'images et de vidéos pédopornographiques». Mais un certain fichier vidéo interpelle les enquêteurs. On y voit un homme, qui s'avérera plus tard être l'enseignant, «en présence d'un mineur sur lequel il commettait une agression sexuelle».

    L’homme de 55 ans est rapidement identifié, interpellé et placé en détention provisoire. Lors de sa garde à vue, il reconnaît les faits, expliquant avoir «des pulsions homosexuelles à tendances pédophiles». Il raconte également ses multiples «voyages dans des pays du sud-est asiatique pour y rencontrer de jeunes hommes au physique juvénile».

    Les parents d’élèves scandalisés

    «Je suis atterrée. On n'a pas été mis au courant.» Catherine Lucas, représentante de la fédération de parents d’élèves FCPE du collège concerné, a appris le passé du professeur de la bouche de la ministre… lors de son discours. Elle a souligné que l’équipe pédagogique se serait bien passée de ce coup de massue supplémentaire. Une équipe qui, selon elle, «était déjà très choquée» après la mise en examen. Une cellule psychologique a été mise en place au sein de l’établissement.

    De son côté, la ministre de l’Education nationale s’en est prise à… l’éducation nationale. «Elle est responsable cette fois-ci puisqu'elle était informée. Elle n'aurait pas dû laisser ce monsieur continuer à exercer au contact d'enfants», a-t-elle martelé avant d’annoncer le lancement d'une enquête.

    Pourtant, depuis 2008 et l’affaire de Villefontaine, des mesures étaient censées avoir été prises. A l’époque, un directeur d’école avait été mis en examen pour recel d'images pédopornographiques. L’éducation nationale s’était engagée à passer au peigne fin le casier judiciaire de ses agents.

    Mais que parents et enfants se rassurent, un projet de loi est en cours d’examen au Parlement. Il doit garantir que toutes les affaires de pédophilie concernant le personnel de l'éducation national «soient transmises en temps utile» pour que des sanctions disciplinaires puissent être prononcées. Il serait temps. Non ?

    https://francais.rt.com/


    votre commentaire
  • Mesdames ,Mesdemoiselles,Messieurs ..

    la colère me ronge en moi.

    Mais que veut-on faire de Calais, que les habitants s'en aillent ,que cela ce passe comme pour les Français d'Algérie en abandonnant tous leurs biens aux nouveaux envahisseurs .

    Mais que veut-on faire de Calais, on ne peut quand même pas laisser ce dossier s'enliser à ce point. C'est la France de Hollande, on arrête les généraux en retraite qui manifestent pacifiquement, on laisse tranquille ceux qui fomentent les troubles et insultent la nation française et libre de violer femmes et fillettes et en faire d'une ville une grande poubelle .
    Le peuple commence à se réveiller et à faire savoir son exaspération face à la montée incontrôlée de l'immigration clandestine. Seule sont autorisées les manifestations allant dans le sens de la pensée unique. Tout ce qui exprime l'avis de la majorité des Français est réprimé, combien de temps cela peut-il durer ? Il est plus facile d'interpeller des manifestants pacifiques que des énergumènes casseurs. Les forces de police ont obéi aux ordres politiques, mais sans le discernement de bon aloi, connaissant la qualité du général. Il est évident que la marée contestataire monte, face à l'abandon de nos traditions, de notre culture.
    Le porte-parole du préfet parle "de message très ferme envers les manifestants. Car eux au moins ils ont des papiers et peuvent payer des amendes.Mais quand il s'agit de personnes qui ne devraient pas être là, qui agressent les chauffeurs routiers caillassent la Police, la préfecture n'existe plus.Le message est très clair pour les citoyens Français. La préfecture ne vous défendra pas en cas de problème, ni le gouvernement tout entiers ...
    La préfecture autorise un rassemblement d'une horde de "no borders" il y a quelques semaines et interdit hier un rassemblement de patriotes ! deux poids deux mesures, dont tout est facile de traité ce qui manifeste pour défendre une cause, leur cause de donner une étiquette d'extrémiste qui défendent seulement leur pays leur patrie et du respect du drapeau de la nation Française ... Comme le général Piquemal vous dit.« Mon parti c’est la France » aime-t-il à proclamer. Cet homme emblématique d’une France fière et orgueilleuse qui se refuse aux lieux communs d’usage est le président de l’Union
    Nationale des Parachutistes (UNP) depuis six ans. Ce militaire d'élite est aussi un homme de coeur qui a toujours choisi l’honneur. Dont il faudrait écouter et réfléchir sur la présence de ce glorieux général à la manifestation. Pourtant, on ne peut pas dire (comme c'est toujours un réflexe) qu'il est raciste alors que toute sa vie il a côtoyé des soldats de toutes nationalités et de toutes religions. Lorsque l'on sait combien les soldats de la Légion sont solidaires, il ne faut pas dire n'importe quoi au sujet de ce général. Hollande et son gouvernement devront rendre des comptes pour ce qui vient de se passer à Calais, alors que les étrangers ont tous les droits de détruire clôture et autres de nos citoyens de Calais comme de pour détruire une clôture qui sépare les Quais d'embarcation, monté tout a leur aise sur le ferry en un laps de temps, comme se prendre à des transporteurs routiers, voilà la France d'aujourd'hui dont un régime que nous pouvons accepter et de tolérer ... Je vous remercie

    Sylvestre Brunaud ...
    Secrétaire départemental
    La Ligue Patriotique 36


    votre commentaire
  • Immigration de masse ...

    MISE À JOUR 13/11/15: Après avoir acquis une vue d'un million et demi en moins de cinq jours, la vidéo portes ouvertes a été prise par YouTube suite à une violation de copyright. Bien que la société de l'homme impliqué dans la réclamation a été nommé dans les revendications auraient parasites dans le passé, il n'y a aucune raison de penser qui est le cas avec cette vidéo. Cet article relie désormais à un miroir vidéo sur le site web néerlandais Dumpert.

    L'article original ci-après.

    'Avec Open Gates: Le suicide collectif forcé des nations européennes », une nappe, percutant film sur la crise de l'immigration européenne va virale en Europe, déjà regardé au moins un demi million de fois.

    Bien que le film de 19 minutes peut se sentir comme une dépêche de l'avenir, il est coupé entièrement de récents rapports de presse, les images de la caméra de la police, et des interviews. Le coup d'envoi avec des scènes d'un ferry moderne dégorgement des milliers de clandestins en Grèce, le film coupe alors à des dizaines de prises de vues aériennes de colonnes de migrants marchant vers le nord dans l'Europe.

    Le film a ensuite changé le témoignage poignant d'une jeune femme grecque qui était incapable de cacher son horreur et de désespoir à l'ampleur de la crise migrant balayant sur son île natale de Lesbos. Seulement six miles de la côte turque, l'île a été soumis à des émeutes migrants en Septembre que les nouveaux arrivants ont allumé leurs hôtes de ne pas les déplacer vers l'Europe continentale assez vite.

    Avec portes ouvertes

    images Drone utilisé dans le film / YouTube

    Comme  Breitbart Londres a rapporté à l'époque, la femme éplorée raconte une équipe de nouvelles: «Nous sommes en danger, chaque jour, chaque minute. Nous avons besoin de quelqu'un pour nous protéger. Ils entrent dans nos maisons. Je veux aller au travail, mais je ne peux pas.Nos enfants veulent aller à l'école, mais ils ne le peuvent pas. Ils ont volé nos vies! ".

    On retrouvera aussi espoir présidentiel américain Donald Trump, qui donne son avis sur la crise migrant: «Je regarde cette migration, et je l'ai vu le peuple.

    "Je veux dire, ce sont des hommes. Ils sont pour la plupart des hommes, et ce sont des hommes forts ... ils ressemblent premiers soldats de temps. Regardez, l'Europe va avoir à manipuler, mais ils vont avoir des émeutes en Allemagne.

    «Je pensais toujours Merkel était un grand leader, mais ce qu'elle a fait en Allemagne est fou".

    La vidéo est partagée rapidement sur les médias sociaux et les forums en ligne et a été vu au moins un demi-million de fois, après avoir été téléchargé sur les plates-formes, y compris YouTube et Facebook entre autres des dizaines de fois.

    Bien que l'objectif principal du film est d'aiguillonner les Européens de souche contre les migrations de masse et les effets négatifs du multiculturalisme, le film prend aussi paradoxalement un coup à un groupe de minorité européenne qui risquent de perdre presque le meilleur parti de l'immigration musulmane massive. Il comprend également un court extrait d'discrédité, homme politique antisémite Nick Griffin, ancien député européen et chef du Parti national britannique.

    L'inclusion de M. Griffin, une figure impopulaire même dans droite nationaliste de la Grande-Bretagne et le succès rapide du film aux Pays-Bas suggère le film peut ne pas avoir été modifié par un citoyen britannique.

    Breitbart Londres a rapporté longuement sur ​​la montée de l'antisémitisme en Europe, qui est arrivé à la migration de masse. De Juifs étant spécifiquement ciblées pour la dégradation interne invasion viol vols aux Juifs étant exclus de commémorations de l'Holocauste parce que des participants musulmans détournement événements , migrant-Europe est maintenant hostile envers les Juifs à un niveau jamais vu depuis des décennies.

    Ci-dessous la vidéo sur YouTube, transféré lundi par qu'utilisateur anonyme Death of Nations, l'éditeur met en garde: «Cette vidéo ne sera pas en ligne de temps, le téléchargement et le miroir tandis que vous pouvez".

    «Aux niveaux actuels d'immigration et la disparition des taux de natalité les Européens de souche sont destinés à devenir une minorité dans leur propre pays dans les décennies.Cela est déjà le cas pour plusieurs des plus grandes villes d'Europe ".

    "Des millions de jeunes hommes musulmans laissent derrière eux leur famille, payer des milliers de trafiquants criminels d'atteindre la terre qu'ils ont été promis par les politiciens européens illégalement.

    Surnommé par les médias comme «réfugiés», ils traversent 6-10 pays sûrs d'atteindre les pays riches comme l'Allemagne ou la Suède où ils espèrent recevoir une vie meilleure aux dépens du contribuable.

    Seule une fraction d'entre eux sont syrien, comme ils entrent non filtrée, sans documents et sans aucun droit légitime de demander l'asile. Les femmes et les enfants sont rarement vus, sauf dans le sanglot histoires triés sur le volet des médias ".

    À la fin de la longue appel aux armes, l'auteur conclut:

    "Nous sommes toujours à un point où vous ne serez pas emprisonné pour votre opinion politique dans la plupart des pays européens, mais cela va changer très bientôt. Ne soyez pas apathique, ne pas être faible. Être quelqu'un qui peut être fier de se faire appeler européenne ".

    http://www.breitbart.com/


    votre commentaire