• Merci, mon général !

     

    8541-Chard

      
    08/02/2016 – FRANCE (Présent 8541)

    Nous savions, certes, que l’ordre public était gravement troublé à Calais par ces milliers de « migrants », chaque jour plus violents dans une « jungle » où l’on vole, tue, rackette.

     L’ordre public est violé aussi lorsqu’ils envahissent les maisons des particuliers ou quand les casseurs de No Borders les excitent et les arment pour en découdre avec la police.
    Et cela dans l’impunité face à une justice débordée et impuissante.

    Alors, lorsque nous avons appris que la préfète, obéissant au ministre Cazeneuve, avait décidé de mobiliser la police et la gendarmerie pour prévenir « des troubles à l’ordre public » le samedi 6 février, nous avions une bonne raison de nous réjouir.
    Las !
     Ce n’est pas ces milliers d’individus qui pourrissent la vie des Calaisiens que les forces de l’ordre ont chargé, mais quelques centaines de patriotes qui protestaient contre cette situation scandaleuse.

    Là, il y a eu des arrestations !
    Aucun No Borders, aucun clandestin, aucun des quelque 8 000 suspects fichés « S », mais seulement des Français qui chantaient La Marseillaise et brandissaient le drapeau tricolore.
     Et ils ont mis la main sur le meneur, un dangereux « subversif » qu’il fallait embastiller de toute urgence, le général quatre étoiles (du cadre de réserve) Christian Piquemal, commandant de la Légion étrangère entre 1994 et 1999, officier de la Légion d’honneur et commandeur de l’ordre national du Mérite, ex-président de l’Union nationale des parachutistes.

     Il fut, en outre, membre du cabinet militaire de trois premiers ministres socialistes, entre 1989 et 1992, c’est dire si ses convictions politiques n’altèrent en rien sa loyauté à l’égard des autorités légales, quelles qu’elles soient.

    Cette photo où on le voit maintenu par deux gendarmes, des militaires comme lui, sera à jamais une honte pour le pouvoir socialiste.

    Cazeneuve et Hollande ont laissé traiter de manière indigne ce patriote qui est l’honneur de la France, pour laquelle il a risqué sa vie sur tous les champs de bataille.
     Il est choquant de le faire passer pour xénophobe ou islamophobe : comment peut-on l’être quand on a commandé les hommes d’une Légion étrangère où sont accueillis des soldats toute origine et de toute confession ?

    La manifestation, certes, était interdite, contrairement à celles qui soutiennent les migrants.

     Le Journal du dimanche écrit, involontairement comique : « Une interdiction qui n’a pas fait reculer le général Piquemal. »
    Comme si le général, héritier des glorieux héros de Camerone et qui, à la tête de ses soldats, n’a jamais reculé devant le feu ennemi, avait pu être effrayé par l’opposition de Mme la préfète et reculer devant le gaz lacrymogène et la trique policière, même à 75 ans !

     En agissant ainsi, le général reste fidèle à la belle devise de la Légion étrangère, Honneur et Fidélité. Honneur de continuer à se battre pour la France alors qu’il pourrait, eu égard à ses états de service, estimer son devoir largement accompli.

    Fidélité à la patrie en défendant le territoire national contre ceux qui bafouent sa souveraineté et menacent nos compatriotes.

    Merci, mon général !
    Guy Rouvrais
    http://fr.novopress.info/197963/merci-mon-general/

    votre commentaire
  • =Une gauchiste américaine vivant à Vienne a été violée et assassinée par l’envahisseur Barbare..

    Tuée par l’africain qu’elle a hébergé


     

    Une gauchiste américaine vivant à Vienne a été violée et assassinée par l’envahisseur africain qu’elle avait délibérément caché dans son appartement pour lui éviter d’être renvoyé en Gambie.
     
    L’étudiante américaine, identifiée comme Lauren Mann, faisait partie d’un groupe organisé de gauchiste dédié à fournir un hébergement aux envahisseurs non-blancs menacés d’expulsion.
    L’africain, identifié comme Abdou I., 24 ans, était déjà dans les fichiers de la police après avoir été arrêté pour un précédent crime sexuel.
    A ce moment, son ADN avait été pris, et cela a fourni l’indice crucial dans le meurtre de l’étudiante américaine.
    La fille, originellement du Colorado, avait donné l’abri à l’envahisseur non-blanc dans son appartement situé sur la Wiedner Hauptstraße à Vienne, après qu’il ait été informé au « centre pour réfugiés » d’Erdberg qu’il serait expulsé.
    Le journal Krone, qui rapporte l’affaire, a révélé que l’africain était arrivé pour la première fois en Europe en 2012 via l’Italie en franchissant illégalement la mer Méditerranée.
    Il a fait son chemin jusqu’en Allemagne où il a demandé « l’asile ».
    Cependant, avant que sa demande puisse être étudiée, le criminel non-blanc a été arrêté pour un certain nombre de crimes sérieux, dont des vols, des cambriolages, et des agressions sexuelles.
    Alors qu’il faisait l’objet d’une enquête, il a réussi à fuir en Autriche, où il s’est mêlé aux milliers de « demandeurs d’asile » nouvellement arrivés à Vienne.
    Un ami de Lauren Mann a dit au Krone qu’elle avait « un grand coeur pour les pauvres » et « allait souvent aux gares et aux centres d’asile, où elle aidait à distribuer de la nourriture et des couvertures pour les nécessiteux ».

    C’était lors de l’une de ces visites qu’elle a rencontré l’africain, qui lui a dit qu’il était menacé d’expulsion.
    C’est alors qu’elle a décidé de l’aider, le laissant rester caché de la police dans son appartement.
    Elle l’a aussi nourri et lui fournissait nourriture, cigarettes et vêtements, indique le journal.

    Ce ne fut que le 25 janvier, après qu’elle ne se soit pas présentée pour sa routine normale, que ses amis – qui étaient tous au courant de ses activités, et les soutenaient – commencèrent à être inquiets. Ils ont appelé la police, qui s’est rendue dans son appartement.
    Ils ont trouvé la femme de 25 ans visage contre terre, morte sur son lit.
     Son visage était recouvert d’un pull, et son pantalon avait été descendu jusqu’à ses genoux.
    Sang et vomis se trouvaient sur le lit et le sol, et des serviettes mouillées, froissées, étaient dispersées dans la salle de bain.
    Une autopsie du corps de la femme a révélé qu’elle avait été violée et étouffée à mort.
    Le sperme a été analysé et relié à l’ADN déjà enregistré de l’envahisseur africain lors de sa précédente arrestation en Allemagne.

    Bien qu’il ait fuit, la police a été capable de le tracer via les données de géolocalisation dans les photographies qu’il continuait de mettre en ligne, et deux semaines plus tard, il a été arrêté dans un « centre d’asile » à Berne, en Suisse.

    La police autrichienne a d’abord parlé d’un « jeu sexuel qui aurait mal tourné »

    En vérité, c’est surtout l’application du bisounoursisme anti-raciste qui a mal tournée
     
     Source..blancheurope

    votre commentaire
  • La presse ne parle pas de cela..

    ECOUTEZ BRAVES GENS ..


    votre commentaire
  • François Hollande refusé en Arabie Saoudite car ce sont deux femmes qui pilotent l’avion présidentiel.

     
    avion du président Français...image à usage d'illustration/capture d'ecran francetinfo

    avion du président Français…image à usage d’illustration/capture d’ecran francetinfo

    François Hollande refusé en Arabie Saoudite car ce sont deux femmes qui pilotent l’avion présidentiel

    Parti en toute hâte aux obsèques du Roi Abdallah suite à son récent décès, François Hollande a eu l’immense surprise de se voir refuser les autorisations d’atterrissage à Riyad alors que l’avion présidentiel entrait dans l’espace aérien du royaume saoudien, pour la raison ultime que les pilotes de l’appareil étaitdeux femmes.

    Interdites de pouvoir conduire une voiture, les femmes saoudiennes ne sont pas autorisés à piloter le moindre véhicule, de la trottinette à l’Airbus A330. Cette interdiction s’applique également aux femmes étrangères et l’Arabie Saoudite n’a pas fait d’exception pour le Président de la République française.

    Ce dernier, parti en urgence alors qu’il avait prévu initialement de passer un weekend tranquille avec Julie à la neige en Suisse après avoir grenouillé à Davos, n’a pas pris garde aux avertissements que lui avaient laissés ses responsables du protocole et les deux seuls pilotes disponibles au débotté pour effectuer un vol entre Villacoublay et Riyad étaient des femmes.

    Et ce qui devait arriver, arriva, lorsqu’elles prirent contact avec les contrôleurs aériens qui gèrent le trafic du royaume wahhabite, ceux-ci ont refusé qu’elles viennent se poser sur le sol saoudien afin de respecter les lois locales.

    L’avion a dû se dérouter vers la Jordanie et François Hollande transféré par bus jusqu’à la capitale saoudienne. Parti en urgence, il a même oublié son tee-shirt ‘Je Suis Charlie’ qu’il comptait offrir à Salmane, le successeur et à la famille royale pour saluer la mort du souverain et le féliciter de manière posthume des actions qu’il a mis en place durant son règne pour améliorer la condition féminine. Le Président français est toutefois arrivé en retard et n’a pu profiter du buffet.

    source: http://www.radiocockpit.fr/2015/01/24/francois-hollande-refuse-en-arabie-saoudite-car-ce-sont-deux-femmes-qui-pilotent-lavion-presidentiel/#sthash.a84yDuOH.dZ9dExBo.dpbs

     


    votre commentaire
  • Le Royaume-Uni se prépare à une éventuelle guerre opposant la Russie et l’Otan en Europe

     

    56b872e0c46188f8558b4574Selon le Daily Telegraph, l’armée britannique s’apprête à déployer 1 600 soldats en Jordanie afin d’être opérationnelle en cas de conflit militaire opposant la Russie et l’Otan sur le vieux continent.

    Des sources militaires ont rapporté au journal que cette mobilisation des troupes permettra de simuler une invasion de l’Irak. La finalité de cette opération baptisée «Shamal Storm» n’est pas liée à la lutte contre le terrorisme mais à contrer une prétendue invasion de la Russie en Europe.

    «Ce n’est pas un exercice contre l’État islamique. Il s’agit plutôt de s’assurer que nous soyons prêts à joindre les Etats-Unis en Ukraine, et non en Syrie», rapporte une source de l’armée britannique. «Ce n’est pas le type de force à laquelle vous vous attendez voir entrer dans Alep afin d’affronter une bande de djihadistes». 300 véhicules militaires seront envoyés à partir du Royaume-Uni, vers le port jordanien d’Aqaba, pour la concrétisation de cet exercice militaire qui devra simuler une invasion d’un territoire grand comme l’Irak. La zone désertique du sud-ouest de la Jordanie sera le théâtre de cet événement.

    Cet alarmisme du Royaume-Uni et de l’Otan provoque l’incompréhension du côté de Moscou qui juge inconcevable l’idée d’une attaque russe contre les pays de l’organisation transatlantique. «Je pense que seul un fou et seulement dans un rêve peut imaginer que la Russie attaquerait soudainement l’Otan. Je pense que certains pays profitent tout simplement de la peur des gens à l’égard de la Russie, a déclaré Vladimir Poutine en juillet dernier au journal italien Corriere della Sera. Le chef d’État russe a ajouté à l’occasion, que les États-Unis cherchaient à créer une menace extérieure afin de maintenir son rôle de leader au sein de la communauté de l’Otan.

    Le 2 Février dernier, le Pentagone a annoncé qu’il voulait quadrupler son budget militaire consacré à l’Europe le faisant ainsi passer de 789 millions milliards de dollars à 3,4 milliards de dollars en 2017, en vue de dissuader «l’agression russe.» L’augmentation du budget devrait permettre le renforcement des troupes américaines présentes en Europe et ainsi prendre part aux programmes d’exercices militaires avec les troupes des pays d’Europe centrale et orientale. L’Otan a considérablement augmenté sa présence militaire le long des frontières de la Russie, y compris depuis la réunification de la Russie avec la Crimée en 2014 et l’éclatement du conflit dans l’est de l’Ukraine.

    En août et septembre 2015, l’OTAN a mené les plus grands exercices aériens en Europe depuis la fin de la guerre froide. Environ 5 000 soldats de 11 États membres de l’OTAN ont participé aux «opérations aéroportées multinationales simultanées».

    Source : https://francais.rt.com/international/15327-royaume-uni-alarme-guerre-russie-otan-europe


    votre commentaire