• Mort d’André Glucksmann, le philosophe en colère

    LE MONDE | 10.11.2015 à 07h51 • Mis à jour le 10.11.2015 à 13h13 | Par Nicolas Weill

    André Glucksmann, invité à l'émission "Apostrophes", animée par Bernard Pivot, le 26 avril 1985. André Glucksmann, invité à l'émission "Apostrophes", animée par Bernard Pivot, le 26 avril 1985. JACQUES GRAF/DIVERGENCE

    Le philosophe André Glucksmann, né à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) le 19 juin 1937, est mort à Paris, dans la nuit du 9 au 10 novembre. Il faisait le lien entre deux générations d’intellectuels, celle des Sartre, Aron et Foucault et les « nouveaux philosophes » ayant formé un groupe en rupture avec le marxisme dans les années 1970.

    André Glucksmann a grandi dans un milieu juif d’Europe centrale et orientale. Ses parents, venus de la Palestine mandataire, passent à l’Internationale communiste en se réfugiant en France à partir de 1933. Sous l’Occupation, André Glucksmann subit le sort des enfants cachés. Tandis que son père meurt au début de la guerre, sa mère s’engage dans la Résistance.

    Lire l'intégralité de la nécrologie : André Glucksmann, philosophe de l’indignation

    Après la Libération André Glucksmann, qui vit dans un quartier populaire, suit des études qui le mènent à l’Ecole normale supérieure de Saint-Cloud. Il obtient l’agrégation de philosophie en 1961. L’itinéraire de ce jeune homme qui évolue alors dans la galaxie communiste croise celui de l’un des rares intellectuels de centre droit de l’époque, Raymond Aron, dont il devient l’assistant à la Sorbonne alors qu’il participe aux événements de Mai 68. Avec lui, il se plonge dans les problèmes géopolitiques, nucléaires, notamment sur la philosophie de la dissuasion. D’où son premier livre, Le Discours de la Guerre (L’Herne, 1967).

    Avocat constant de l’interventionnisme

    André Glucksmann et Jean-Paul Sartre, à l'Elysée, en 1979. André Glucksmann et Jean-Paul Sartre, à l'Elysée, en 1979. ANONYMOUS/AP

    Classé parmi les « maos », figures de la Cause du peuple faisant l’intermédiaire entre les intellectuels de renom et la base militante, il va se faire l’un des thuriféraires de la révolution culturelle chinoise avant de rompre spectaculairement avec le marxisme en publiant La Cuisinière et le Mangeur d’hommes (Seuil, 1975), qui se vendra à des dizaines de milliers d’exemplaires.

    Lire aussi : « C’est l’enfermement national qui est suicidaire »

    Son itinéraire est désormais marqué par l’aventure des « nouveaux philosophes », qui sont parmi les premiers à envahir les plateaux de télévision, dont celui d’« Apostrophes » en 1977, et à diffuser largement auprès du grand public leur pensée en rupture avec les idéaux communistes. La fin de cette période consiste en une initiative prise par cet homme de terrain autant que penseur : emmener aussi bien Sartre qu’Aron à l’Elysée pour demander au président Valéry Giscard d’Estaing d’intervenir en faveur des réfugiés vietnamiens, les boat people, quittant le Vietnam communiste.

    Prompt à diffuser ses indignations, il sera l’une des voix qui, lors des guerres yougoslaves des années 1990, se feront entendre pour soutenir l’intervention contre la Serbie en 1999. Quoique se revendiquant toujours de gauche, il se convertit de plus en plus ouvertement à l’atlantisme et à des positions proaméricaine, fustigeant le « pacifisme ». Il est l’un des avocats constants de l’interventionnisme au nom des droits de l’homme, que ce soit en Libye ou, plus récemment, en Syrie. Vieil adversaire du président Vladimir Poutine, il prend également la parole en faveur des indépendantistes tchétchènes.

    Par l’intermédiaire d’une tribune dans Le Monde du 29 janvier 2007, il annoncera son soutien à Nicolas Sarkozy pour l’élection présidentielle. « Il a posé le bon diagnostic sur le chômage, c’est le candidat le plus à gauche », dit-il alors. Il lui conseille même un ticket avec son ami Bernard Kouchner, futur ministre des affaires étrangères. Il s’éloignera ensuite du président, du fait du rapprochement de ce dernier avec M. Poutine.


    votre commentaire
  •  Emploi : la nouvelle bourde de Myriam El Khomri ..

    Emploi : la nouvelle bourde de Myriam El Khomri

    LE SCAN ECO - La ministre du Travail a affirmé dimanche qu'il n'y avait jamais eu autant de créations d'emplois en France. Ils étaient pourtant plus de trois fois supérieurs au premier trimestre 2011.

    «On n'a jamais eu autant de créations nettes d'emplois en France.» L'affirmation dimanche de Myriam El Khomri, lors du «Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro», est presque passée inaperçue, tant le flottement général de la ministre a donné un caractère brouillon à l'ensemble de l'émission. Il s'agit pourtant d'une nouvelle bourde de taille. Selon les dernières données de l'Insee, 23.800 postes ont été créés au deuxième trimestre dans les secteurs marchands. Mais, et heureusement pour le pays, ce chiffre est loin de constituer le record national.

    Bilan noir sur un an

    Sans remonter aux 30 glorieuses, ce plafond a été fréquemment dépassé en 2010 et 2011. Au seul premier trimestre 2011, l'Institut recensait 78.300 créations de postes. En fait, Myriam El Khomri est dans le vrai, si elle limite son analyse au seul périmètre du quinquennat de François Hollande. Depuis l'élection du président de la République en 2012, les destructions d'emploi ont largement dépassé les créations. Seulement à trois reprises, au deuxième trimestre 2015 donc, mais aussi au quatrième trimestre 2013 et au deuxième 2014, l'Insee a recensé des créations nettes d'emploi.

    Sur un an, la tendance reste ainsi noire. De juin 2014 à juin 2015, 17.400 emplois ont été supprimés dans les entreprises en France. C'est la quatrième année consécutive -de juin à juin- que le bilan apparaît ainsi négatif. Entre juin 2010 et 2011, le pays avait créé 179.200 emplois

    http://www.lefigaro.fr/


    votre commentaire
  •  Acte Isolé ou déséquilibré . Par:Pieds Noirs 9A..

    Article N°2908 du Mardi 10 Novembre 2015..

    Guérilla étrangère à Calais..."Braves gens, dormez tranquille,ce n'est que le début ! "

    Frappe la France comme s'ils étaient chez eux ..."Ne n'avons le droit que de regarder notre propre pays s'effondrer ". Quand les migrants chargent la police à Calais.

    Une chance pour l'Europe selon Pierre Moscovici, il le disait encore hier matin.


    Migrants : à la découverte de la jungle de Calais

    Guérilla étrangère à Calais...Les joies du vivre ensemble.La vague d’immigrés qui se déferle sur l’Europe a quelque chose de particulièrement réjouissant pour les Africains et autres opprimés que nous sommes. En poussant toujours plus loin les limites de l’injustice, les Européens récoltent ce qu’ils ont patiemment semé, en dépit de tout bon sens. Une justice divine semble s’abattre sur eux avec pour conséquences, de profondes mutations dans tous les sens en perspective sur le « vieux continent ».
    Un nombre d’immigrés dont l’ampleur est sans précédent se rue depuis des mois vers l’Europe. Après avoir brandi la menace d’utiliser la force pour lutter contre ce phénomène, les autorités européennes se sont rendues à l’évidence qu’entre l’amitié et la guerre, elles n’avaient guère de choix.

    Ce qui est devenu interessant en France, c'est que le simple citoyen a le droit de ne rien dire , juste payer pour les autres ...! et que les délinquants eux peuvent casser,bloquer des autoroutes, bruler des voitures , quand aux migrants c'et pareil ,ils n'ont aucun droit chez nous et peuvent tout se permettre....ou va-t-on !.Dont les maladies grave vont s'implanter sur tout le territoire ..Voir les rongeurs (rats d'égouts) danser le soir (faire la java)autours de toutes ses poubelles décomposée au sol abandonnée par ces nouveaux venant dont qu'ils ont aucun respect pour le pays ..

    Quand l'ordre va-t-il etre rétabli.. Qu'attend ce gouvernement pour les embarquer et les renvoyer chez eux ? Quand ? "Eh bien je vais vous dires .JAMAIS !!!"
    Va t-on me faire croire que c'est impossible? Il y a assez d'avions chez nous pour les ramener d'où ils viennent! À force d'attendre on amplifie le problème et nos forces de l'ordre subissent les conséquences, faut -il attendre la mort d'un de nos militaires  ou des civils innocents comme cela c'est passé pour les Français d'Algérie et des viols et vols à outrance pour agir? Qu'ils aillent casser chez eux ou se battre pour une vie meilleure dans leur pays! Ils viennent pour vivre sur le dos des autres ..On leurs avaient dévelloppé des pays et qu'est qu'ils en on fait, à part des enfants ne sachant même pas comment les élever ..Autant de migrants n'auraient jamais du entrer sur le sol français même si l’Angleterre paie pour les retenir à Calais, la France n'est pas assez vaste pour accueillir une exode de cette ampleur.

    Le problème doit être réglé dans leur pays d'origine, et qu'ils y soient renvoyé. Même les associations s'aperçoivent qu'il ne peuvent plus maitriser la situation, n'osent plus rentrer sans ces zones de non droits qui en deviennent dangereuses même pour ces associations humanitaires qui ne rentrent plus dans les camps de peur de se faire piller et s'arrête devant le camp de petit chefs prenant le relais en interne pour la distribution, il faut fermer les frontières Française et renvoyer ces personnes car ils deviennent hors la loi ,encourager pr l'aide de la gauche particulièrement de gens anti France ..

    Un gouvernement qui ne protege plus ses citoyens ! Quand on est trop permissif voila ce qui arrive.
    Personnellement, je ne crois plus a une amelioration dans notre pays mais plutot le contraire. La France est dans le déclin le plus fatal ou nos familles auront du mal demain à survivre ..

    Entre 6 000 et 7 000 migrants campent désormais dans la jungle de Calais, dans le Pas-de-Calais. C'est le plus grand bidonville d'Europe. J'ai jamais vu sur les départements Français d'algérie.. Ils étaient 2 000 au printemps dernier, ils sont plus de 6 000 aujourd'hui et demain combien et tous ceux qui rentrent par la porte de cotè pour compléter l'envahissement du territoire qui ne devient plus une terre d'acceuil .Mais au fil des jours leurs pays ..dans les villages et ville dont les citoyens Français auront a ce faire du mouront ...Ils ont un pays et ne seront jamais Français ..A si..si pour les caisse sociale .. Après leurs épouses arriveront ..la guerre a bon dos ,pourquoi tous ces hommes défendent pas leurs pays? ..Bien sur ,ils ne sont pas là par hasard,  c'est un PN qui vous le dit ..Français la France est foutu comme j'ai constaté la bravoure des commerçants de Pouilly en Auxois ,de bonne coutumances ,cela ma fait bien rire .Pieds Noirs 9A..


    Les heurts entre migrants et policiers à Calais filmés par un riverain


    votre commentaire
  • Des ex FN fondent "France notre terroir"

    Des ex FN fondent "France notre terroir"

    L'ex secrétaire départementale du Front National, Claudine Lopez, et des militants ont symboliquement découpé leurs cartes d'adhérent, aujourd'hui Montluçon. Ils voulaient montrer qu'ils se désolidarisaient du "discours haineux" à l'encontre de Marine Le Pen tenu par des militants vichyssois suite à l'éviction de Guillaume de Longeville et des autres candidats bourbonnais de la liste pour les élections régionales.Sous l'impulsion de Franck Picard, ancien secrétaire départemental adjoint du FN 03 et ancien candidat aux départementales sur le canton de Montluçon 3, ils ont créé l'association politique "France notre terroir". "Notre philosophie politique ne changera pas. Nous voulons poursuivre notre travail pour les Bourbonnais", explique Claudine Lopez.L'association souhaite attirer des gens de tous bords et surtout des personnes partageant les idées du FN mais n'osant pas s'afficher sous les couleurs du parti. Elle compte aussi être présente aux élections locales à venir. "On aura une ancrage local. Nous voulons que les gens du terroir soient prioritaires pour les élections. Les gens ne veulent plus de parachutés", insiste Franck Picard

    http://www.lamontagne.fr/


    votre commentaire
  • Acte Isolé ou déséquilibré . Posté par :Pieds Noirs 9A..

    Ces scandaleuses infos retirées des livres scolaires car trop gênantes.

    L'UPR est après seulement 7 ans d'existence, l'un des plus gros partis politique de France. Si vous n'en avez toujours pas entendu parler, c'est normal; nos idées dérangent tellement que les médias n'osent pas nous présenter.
    Nous sommes déjà plusieurs milliers d'adhérents et sympathisants qui avons décidé de dire NON à la dictature euro-atlantiste qui nous entraîne vers la misère et des guerres permanentes qui ont déjà tué plusieurs millions d'innocents

    Parce-que l'heure est grave, nous ne pouvons plus nous permettre de nous chamailler pour des futilités. Nous devons mettre de côté nos différences dans le seul objectif de sauver la France d'une disparition pur et simple.
    Que vous soyez de droite, de gauche ou apolitique rejoignez la résistance et rentrez dans l'histoire.

    L'union du peuple français pour sortir de l'UE, de l'euro et de l'OTAN.


    votre commentaire