• Un jihadiste en larmes avant une opération suicide!

    Un jihadiste en larmes avant une opération suicide!

    Des images publiées par un groupe proche d’al-Qaïda en Syrie montrent les derniers moments d’un jeune homme avant qu’il ne réalise une opération suicide sur les villages de Fua et Kafriyeh, dans la province nord-est d’Idlib. Selon le «Daily Mail», le jihadiste apparaissant sur la vidéo est un Ouzbek répondant au nom de Jafar al-Tayyarde et combattant pour l’Imam Bukhari Jamaat, un groupe terroriste ouzbèque. Avant de monter à bord de son tank rempli d’explosifs, le jeune terroriste, qui semble n’être qu’un adolescent, paraît terrifié.

    2CABAA1500000578-3246001-Terrified_-m-30_1443004585726

    2CABEF9000000578-3246001-image-a-36_1443004980365

    2CABEF7700000578-3246001-image-a-39_1443005730758

    Réconforté et encouragé par ses pairs, le terroriste s’installe à bord de son véhicule et, tout sourire, pointe son index vers le ciel. Un geste fréquemment utilisé par les jihadistes qui signifierait «Allah est le plus grand». Mais l’expression de Jafar al-Tayyarde change au moment de passer à l’action. Visiblement terrifié, le jeune homme regarde le paysage autour de lui et semble réaliser qu’il vit ses dernières minutes. Il fond en larmes. Ses acolytes essaient alors de le réconforter et insistent pour qu’il aille jusqu’au bout. Un homme lui lance: «Jajar, mon frère, n’aie pas peur. Quand tu as peur, souviens-toi d’Allah.» L’adolescent lui répond:« J’ai juste peur de ne pas réussir.»

    2CABAA0D00000578-3246001-image-a-8_1443003806502

    Le tank prend finalement le départ et la vidéo reprend quelques instants plus tard pour monter un nuage de fumée s’échappant au loin. Le groupe terroriste a réalisé cette vidéo dans le but de glorifier Jafar al-Tayyarde en tant que martyr. La mission suicide menée par le jeune homme faisait partie d’une attaque plus large survenue vendredi dernier. Plus de 200 roquettes et plusieurs opérations kamikazes ont alors frappé le village de Fua.

    Source


    votre commentaire