• Islam : Les Chrétiens qui refusent de se convertir à l’islam sont torturés, leurs membres sont coupés

    croix-brulé

    Selon CFI, ce serait ainsi plus de 200 millions de fidèles qui sont actuellement confrontés à la persécution dans 105 pays.

    La torture est une des méthodes utilisées pour obliger les chrétiens à renier leur foi en Jésus-Christ comme l’explique Jim Jacobson, le responsable du Christian Freedom International :

    « En Irak, les militants de l’État islamique utilisent des églises chrétiennes comme chambres de torture où ils obligent les chrétiens à se convertir à l’islam ou à mourir ».

    Autre moyen d’intimidation et de pression, la destruction et la vandalisation des lieux de cultes. Les églises historiques  sont littéralement dépouillées de leurs reliques anciennes pour être  revendues à des collectionneurs occidentaux. L’argent récolté est utilisé pour soutenir le financement des activités terroristes, explique encore Jim Jacobson.

    Des églises sont attaquées, des chrétiens capturés ou déplacés par des années de combats dans les zones de conflit, par la peur de la mort. Pourtant, même dans certaines situations extrêmes, certains chrétiens refusent de renier leur foi, comme c’est le cas de Monica, la fille aînée du pasteur nigérian Enoch Mark, qui a été assassinée par Boko Haram au cours de l’enlèvement de 276 lycéennes de Chibok en avril dernier.

    Ses parents ont en effet été informés que Monica avait été lapidée à mort  par ses ravisseurs parce qu’elle avait refusé de se convertir à l’islam.

    Source


    votre commentaire
  • L'un des hommes, âgé de 21 ans, compte déjà plus de 50 antécédents judiciaires à son actif. Ses camarades sont également déjà connus de la police.

    Source AFP
    Publié par: Le Point.fr
    L'A7, le 12 août 2000, entre Vienne (Isère) et Valence (photo d'illustration).

    L'A7, le 12 août 2000, entre Vienne (Isère) et Valence (photo d'illustration).©GERARD MALIE

    Envoyer l'article à un ami
     
    Course-poursuite violente sur l'A7 : 7 policiers blessés, 3 jeunes déférés

    Merci de compléter ce formulaire

    Message en cas d'erreur au focus sur le champ
     
    Ajouter aux favoris
     

    Cet article a été ajouté dans vos favoris.

     

    votre commentaire
  • Paris : une école maternelle visée par des tirs de plombs

    Stéphane Sellami Info le Parisien ..

    Une fenêtre de l’établissement scolaire, située au 1er étage, a été retrouvée  criblée d’impacts causés vraisemblablement par une carabine à plomb. Une fenêtre de l’établissement scolaire, située au 1er étage, a été retrouvée  criblée d’impacts causés vraisemblablement par une carabine à plomb.
    DR

    L’affaire a été traitée dans la plus grande discrétion. Ce lundi 28 septembre, vers 15 heures, le responsable de l’école maternelle de la Brèche aux loups, située dans le XIIe arrondissement à Paris a alerté la police après avoir découvert une fenêtre de l’établissement scolaire, située au 1er étage, criblée d’impacts causés vraisemblablement par une carabine à plomb.

    Selon les premières constatations, les projectiles auraient pu être tirés depuis un immeuble, implanté en face de l’école maternelle. Six impacts ont été relevés, tandis qu’un plomb a transpercé la fenêtre. Alerté, le parquet a aussitôt ouvert une enquête. Les investigations sont en cours.


    votre commentaire
  • Bartolone veut débaptiser l’Ile de France!

    Bartolone veut débaptiser l’Ile de France!

    Français, France, les socialistes (et bien d’autres…), corroborant nos pires craintes, veulent absolument rayer du vocabulaire et de l’Histoire tout ce qui est France! Alors ils inventent les motifs plus divers à cette fin. (NDLR)

    C’est ainsi que…

    Le candidat socialiste à la présidence de la plus grande région d’Europe estime que le nom «Île-de-France» n’est pas identifié à l’international. C’est une réflexion qu’il a eue dans ses habits de président de l’Assemblée nationale, lors de rencontres avec ses homologues et invités étrangers. L’île-de-France, cette région dont il vise la présidence, personne ne sait où elle se trouve une fois passées les frontières de l’Hexagone. Alors Claude Bartolone, le candidat socialiste aux régionales de décembre, veut y remédier. S’il est élu à la tête de la plus grande région d’Europe, il en changera le nom. Confession faite lors des Mardis de l’Essec, la grande école de commerce de Cergy (Val d’Oise) où il était invité à s’exprimer.
    «Je ne sais si ça sera possible mais passer à côté de la marque la plus connue au monde après Coca-cola, c’est dommage», explique Claude Bartolone qui veut que le prochain patronyme de la région comporte le nom «Paris». «Pour qu’il puisse y avoir à la fois cette nécessité de tenir compte de la tradition mais aussi cette nécessité de tenir compte d’une adresse plus compréhensible dans le cadre de la mondialisation», a ensuite détaillé l’élu de Seine-Saint-Denis interrogé par Le Scan à la sortie de sa conférence. «Île-de-France c’est mal défini chez nos partenaires étrangers», a-t-il indiqué. Claude Bartolone dit être «persuadé» qu’une concertation pourra se mettre en place autour de cette question s’il est élu.

    «Inspecteur Gadget»

    Mais à droite, l’ironie est déjà de mise pour commenter la proposition du socialiste. «Monsieur Bartolone se transforme peu à peu en Inspecteur Gadget», juge Geoffroy Didier, le porte-parole de Valerie Pécresse. Pour le conseiller regional les Républicains (LR), le candidat PS «n’a tellement rien à dire ni à proposer qu’il va passer la campagne à collectionner des gadgets tels que celui-ci, soufflés par des communicants onéreux et ringards». Et d’ajouter: «Il est l’incarnation même de la vieille politique des années 80».

    Source


    votre commentaire
  • Un jihadiste en larmes avant une opération suicide!

    Un jihadiste en larmes avant une opération suicide!

    Des images publiées par un groupe proche d’al-Qaïda en Syrie montrent les derniers moments d’un jeune homme avant qu’il ne réalise une opération suicide sur les villages de Fua et Kafriyeh, dans la province nord-est d’Idlib. Selon le «Daily Mail», le jihadiste apparaissant sur la vidéo est un Ouzbek répondant au nom de Jafar al-Tayyarde et combattant pour l’Imam Bukhari Jamaat, un groupe terroriste ouzbèque. Avant de monter à bord de son tank rempli d’explosifs, le jeune terroriste, qui semble n’être qu’un adolescent, paraît terrifié.

    2CABAA1500000578-3246001-Terrified_-m-30_1443004585726

    2CABEF9000000578-3246001-image-a-36_1443004980365

    2CABEF7700000578-3246001-image-a-39_1443005730758

    Réconforté et encouragé par ses pairs, le terroriste s’installe à bord de son véhicule et, tout sourire, pointe son index vers le ciel. Un geste fréquemment utilisé par les jihadistes qui signifierait «Allah est le plus grand». Mais l’expression de Jafar al-Tayyarde change au moment de passer à l’action. Visiblement terrifié, le jeune homme regarde le paysage autour de lui et semble réaliser qu’il vit ses dernières minutes. Il fond en larmes. Ses acolytes essaient alors de le réconforter et insistent pour qu’il aille jusqu’au bout. Un homme lui lance: «Jajar, mon frère, n’aie pas peur. Quand tu as peur, souviens-toi d’Allah.» L’adolescent lui répond:« J’ai juste peur de ne pas réussir.»

    2CABAA0D00000578-3246001-image-a-8_1443003806502

    Le tank prend finalement le départ et la vidéo reprend quelques instants plus tard pour monter un nuage de fumée s’échappant au loin. Le groupe terroriste a réalisé cette vidéo dans le but de glorifier Jafar al-Tayyarde en tant que martyr. La mission suicide menée par le jeune homme faisait partie d’une attaque plus large survenue vendredi dernier. Plus de 200 roquettes et plusieurs opérations kamikazes ont alors frappé le village de Fua.

    Source


    votre commentaire