• Daech, l’horreur: Des enfants vendus, crucifiés, enterrés vivants !

    eu116Source: Paris Match

    La commission des Nations unies sur les droits de l’enfant a dénoncé les crimes commis par Daech, qui a vendu, crucifié et même enterré vivants des jeunes de moins de 18 ans

    Dans de nombreuses vidéos de propagande, Daech se vante de transformer les «enfants du Califat» en «lionceaux», à qui ils apprennent leur vision déformée du Coran, le maniement des armes, mais aussi la langue arabe pour les enfants des djihadistes étrangers. Seulement, derrière ces images où l’on voit des enfants endoctrinés, des milliers souffrent aux mains de Daech.

    Selon Renate Winter, une juriste autrichienne qui appartient au Comité des droits de l’enfant, les terroristes se livrent à des crimes atroces: «Nous sommes vraiment très préoccupés par la torture et le meurtre de ces enfants, en particulier ceux qui appartiennent à des minorités, mais pas seulement», a-t-elle déclaré devant la presse.

    Le sort des Yézidis et des chrétiens est en question, mais aussi celui des petits chiites et sunnites des régions dans lesquelles Daech sévit.

    «Nous avons des informations selon lesquelles des enfants, en particulier des enfants déficients mentaux, sont utilisés comme kamikazes, très probablement sans qu’ils s’en rendent compte», a-t-elle déclaré.

    Dans un rapport, le Comité évoque «l’assassinat systématique d’enfants appartenant à des minorités religieuses ou ethniques par des membres de l’organisation de l’Etat islamique, y compris plusieurs cas d’exécutions de masse de garçons, ainsi que des décapitations, des crucifixions et des ensevelissements d’enfants vivants».

    Lorsque les enfants issus de minorités ne sont pas torturés ou tués, ils sont violés ou «capturés […], vendus sur des marchés avec sur eux des étiquettes portant des prix».

    http://www.parismatch.com/Actu/International/Des-enfants-vendus-crucifies-enterres-vivants-703726


    votre commentaire
  •  ITALIE : Un migrant massacre un couple en Italie

    Un crime sordide a eu lieu dans la ville de près Catania en Sicile. Un demandeur d’asile de 18 ans, Mamadou Kamara, a égorgé un homme de 68 ans et de violé sa femme de 70 ans [source]. Cette dernière a trouvé la mort en se jetant par la fenêtre pour lui échapper. La ville a transformé une ancienne base américaine en un centre d’accueil pour refugiés qui arrivent par la Lybie. Cette base de Mineo est devenue aujourd’hui le plus grand centre de triage de demandeurs d’asile en Europe. Plus de 3200 migrants y attendent que l’administration décide de leur sort. Comme ils sont libres de circuler, beaucoup se tournent vers des passeurs qui leur vendent de faux papiers pour rejoindre la Suède, la Norvège ou les Pays-Bas. D’après la presse italienne, Mamadou Kamara a été « secouru » en Méditerranée le 8 juin dernier. Dans la soirée du samedi 29 aout, il a marché une dizaine de kilomètres jusqu’au village de Palagonia. Là, il s’est introduit chez le couple Mme & Mr Solano. Après avoir égorgé le mari, il s’est attaqué à la femme qui s’est défenestrée pour lui échapper. Il vola un téléphone mobile, un ordinateur portable, un appareil photo et un pantalon. A son retour au centre, son sac fut fouillé et le butin attira l’attention de la police qui le mit en état d’arrestation. Réagissant à la nouvelle du double meurtre, le directeur du centre de Mineo déclara : « s’il s’avère que si c’est lui qui a commis ce crime, nous avons une double tragédie. Une tragédie pour les gens morts et une autre pour l’intégration. Nous avons parlé aux migrants du camp et ils se dissocient de ce crime. Pour chaque pas que nous avons fait en avant pour l’intégration, cette tragédie nous remet dix pas en arrière ». migrant-massacre-couple-Italie-2 Les victimes étaient des ouvriers italiens qui avaient passé toute leur vie à travailler dans une usine Mercedes en Allemagne puis étaient revenus en Sicile pour passer leur retraite. D’après la police scientifique, il est possible que d’autres migrants aient participé au crime. Un proche a déclaré au journal turinois « La Stampa » que « ces gens n’auraient pas dû mourir comme ça égorgés comme des moutons ». Pour Giorgia Meloni, un proche de Silvio Berlusconi, l’instigateur du crime est l’Etat italien. Il a également exhorté les autorités à fermer « le putain de centre de Mineo ».

    [source, source, source, source]


    votre commentaire
  • Financement du FN : le trésorier Wallerand de Saint-Just mis en examen

    Publié le 22 septembre 2015 par Dominique CHALARD..

    Wallerand de Saint-Just a protesté contre sa mise en examen, en soulignant qu'il avait été entendu «sur les mêmes faits» en juin, mais placé sous le statut de témoin assisté. (AFP/Jacques Demarthon)

    Wallerand de Saint-Just a protesté contre sa mise en examen, en soulignant qu'il avait été entendu «sur les mêmes faits» en juin, mais placé sous le statut de témoin assisté. (AFP/Jacques Demarthon)

    Le trésorier du Front national, Wallerand de Saint-Just, a été mis en examen ce lundi pour recel d'abus de biens sociaux dans l'affaire du financement du parti.

    Tête De liste du FN aux régionales en Ile -de -France, il a également été placé sous le statut de témoin assisté pour le délit de complicité d'escroquerie au préjudice de l'Etat lors des législatives de 2012.

    Financement illégal du FN

    Dans ce volet initial de l'affaire, les juges d'instruction soupçonnent le FN,qui a été mis en examen le 9 septembre, le micro-parti Jeanne, géré par des proches de Marine Le Pen, et le principal imprimeur du mouvement, Riwal, d'avoir mis en place un système d'enrichissement frauduleux avec de l'argent public.

    Selon le scénario des enquêteurs, Riwal aurait surfacturé les prix de kits de campagne (tracts, affiches) vendus aux candidats, dont les dépenses ont été ensuite remboursées par l'Etat comme le prévoit la loi au-delà de l'obtention de 5% des suffrages exprimés. Ce scénario qui fonde les mises en examen pour escroquerie est totalement réfuté par le FN. Les juges soupçonnent également un financement illégal du FN et de Jeanne par Riwal, via d'importantes facilités de paiement, la prise en charge d'employés, de salaires, de matériel et de locaux.

    Déjà six personnes mises en examen

    Wallerand de Saint-Just a protesté contre sa mise en examen, en soulignant qu'il avait été entendu «sur les mêmes faits» en juin, mais placé sous le statut de témoin assisté. Il avait alors soulevé une faille, le délit d'acceptation par un parti politique d'un financement par une entreprise n'étant plus puni par la loi, suite à une erreur du législateur.

    Par la suite, le parquet de Paris a pris un réquisitoire supplétif demandant aux magistrats des mises en examen pour recel d'abus de biens sociaux. «Les juges n'avaient pas le droit de me mettre en examen pour les mêmes faits sous une qualification différente», a déclaré Wallerand de Saint-Just. Les juges ont déjà mis en examen six personnes dans ce dossier, dont le vice-président du FN, Jean-François Jalkh, le patron de Riwal et proche de Marine Le Pen, Frédéric Chatillon, ainsi que trois personnes morales, le FN, Jeanne et Riwal.

    source Le Parisien

    Financement du FN : le trésorier Wallerand de Saint-Just mis en examen

    QUAND L’ÉTAU JUDICIAIRE SE RAPPROCHE DE MARINE LE PEN

    Il est assez cocasse de voir Wallerand de Saint Just s’ériger en victime expiatoire d'un système mafieux auquel il a participé activement.

    Aux vues de ses déclarations indignées, nous ne devons en conclure que Wallerand de Saint Just est innocent comme Dreyfus...

    Dominique Morel


    votre commentaire
  • « Allah Akbar » le visage sans fard de l’invasion islamiste à Budapest

    Vidéo, que les médias officiels ne diffuseront pas et pour cause … l’image des gentils, des pauvres « réfugiés » ne doit pas être ternie. (Dommage pour l’orthographe des commentaires en incrustation)

    « Allah Akbar » « Germany, Germany » « Merkel, Merkel »: le visage sans fard de l’invasion islamiste à Budapest  (Sic)Angela Merkel ouvre grand les portes de l’Allemagne: les envahisseurs musulmans (Sic) ont reçu le message cinq sur cinq.   Source : Jeune Nation 


    votre commentaire
  • Alain Soral - critique du FN et de Marine Le Pen

    videodrom.org (interview 2009) .


    votre commentaire