• Meurthe-et-Moselle : une quarantaine de tombes profanées dans un cimetière ...

    ILLUSTRATION. Des crucifix ont été retournés ou brisés et une plaque funéraire a été dégradée, selon le ministère de l'Intérieur. ILLUSTRATION. Des crucifix ont été retournés ou brisés et une plaque funéraire a été dégradée, selon le ministère de l'Intérieur. LP

    Une quarantaine de tombes chrétiennes a été profanée dans le cimetière de Labry (Meurthe-et-Moselle), située à une trentaine de kilomètres à l'ouest de Metz (Moselle), avec des «crucifix retournés ou brisés et une plaque funéraire dégradée», a annoncé lundi soir le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.
    «Ce lundi après-midi, les policiers de Conflans-en-Jarnisy ont constaté la profanation d'une quarantaine de tombes chrétiennes dans le cimetière de la commune de Labry», affirme le ministère, qui précise qu'«il s'agit de la cinquième profanation de cimetière dans le département depuis le début de l'année». «Ces actes inacceptables appellent une réponse pénale ferme. Les enquêtes devront permettre d'en poursuivre les coupables», ajoute le ministère.

    une quarantaine de tombes profanées dans un cimetière ..

     


    votre commentaire
  • Une vingtaine d'enfants âgés de 5 à 13 ans saccagent une école maternelle dans le quartier des Mézereaux, à Melun ...

    Une vingtaine d'enfants âgés de 5 à 13 ans saccagent une école maternelle

    Les faits se sont déroulés samedi soir, dans le quartier réputé sensible des Mézereaux, à Melun (Seine-et-Marne), rapporte "Le Parisien". L'un des enfants "a brisé une vitre de l'école avec un extincteur, a ouvert la porte à ses petits camarades et la bande s'est alors engouffrée dans les locaux, s'en donnant à cœur joie pour tout saccager", raconte le journal.

    "Meubles renversés, vitre brisée, peinture jetée au sol et sur les murs, étagères dépouillées, accessoires déchirés...", énumère le quotidien. La mairie parle d’un paysage "apocalyptique", de "dégâts impressionnants"", écrit encore "Le Parisien", à propos des dégradations commises dans l'établissement.

    Prévenue par un riverain, la police a interpellé les jeunes auteurs du délit alors que ces derniers se trouvaient encore dans l'école, ou à proximité, rapporte l'AFP. Un dédommagement financier pourrait être demandé aux parents, ajoute l'agence.

    "En attendant la suite de l’enquête, les services techniques ont un mois pour remettre en état les classes afin qu’elle soit prête pour la rentrée scolaire de septembre", conclut "Le Parisien".

    http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/6279-faitsdivers-vingtaine-enfants-saccagent-ecole.html


    votre commentaire
  • Ballancourt : Franck Sailleau démissionne du Front national .

      Milly-la-Forêt, 28 mai 2012. Franck Sailleau (ici lors de la campagne des législatives), conseiller municipal de Ballancourt-sur-Essonne, est en « profond désaccord avec la méthodologie employée par l’équipe dirigeante du FN sur le cas de Jean-Marie Le Pen. Milly-la-Forêt, 28 mai 2012. Franck Sailleau (ici lors de la campagne des législatives), conseiller municipal de Ballancourt-sur-Essonne, est en « profond désaccord avec la méthodologie employée par l’équipe dirigeante du FN sur le cas de Jean-Marie Le Pen. (LP/Cécile Chevallier.)

    Les querelles à la tête du Front national font des remous jusqu’en Essonne. Franck Sailleau, conseiller municipal de Ballancourt-sur-Essonne a annoncé ce week-end qu’il démissionnait du Front national tout en continuant à siéger au sein de l’instance municipale.

    L’élu de 33 ans, qui avait récolté l’an passé au second tour des élections locales 10,65 %, exprime ainsi « son profond désaccord avec la méthodologie employée par l’équipe dirigeante actuelle du Front national », qui souhaite retirer à Jean-Marie Le Pen son titre de président d’honneur du parti.

    Franck Sailleau se dit « attristé par le spectacle que nous donnons actuellement aux Français » et souhaite ainsi se « dissocier de cette mascarade obscène et ne pas participer à cet odieux règlement de compte qui oppose entre eux de courageux citoyens et militants complètement dépassés par les événements ».

    Le trentenaire fait référence à la consultation par voie postale des adhérents du FN sur la réforme de ses statuts qui ont voté récemment à 94 % pour la suppression de la présidence d’honneur du parti. « Ce n’est pas dans ces conditions que nous saurons convaincre le monde politique et médiatique de notre profonde volonté de changement », indique-t-il dans un communiqué tout en précisant qu’il est « très favorable au fait que les déclarations de nature révisionnistes et antisémites de son président d’honneur cessent ».

    Audrey Guibert, la patronne départementale du FN, estime que la démission de Franck Sailleau est « un non-événement pour le FN 91 ». Cependant, la conseillère municipale de Savigny-sur-Orge regrette que l’élu n’ait pas démissionné du conseil municipal de Ballancourt. « S’il souhaitait être en accord avec ses convictions personnelles, il aurait dû avoir le courage de démissionner de son poste, acquis grâce au soutien du FN. Il a trahi la confiance des électeurs, qui lui ont accordé sa confiance en 2014 ».

    http://www.leparisien.fr/ballancourt-sur-essonne-91610/ballancourt-franck-sailleau-demissionne-du-front-national-02-08-2015-4985963.php


    1 commentaire
  • 14 jeunes tassés dans un véhicule de type berlingot ..Il faut le faire tout de même ..

    Le conducteur n'avait pas le permis de conduire ...

    Morbihan : l’accident mortel d’une camionnette remplie d’adolescents 2 août 2015  Un dramatique accident s’est produit dans la nuit de samedi à dimanche sur la commune de Rohan (Morbihan). Ouest-France rapporte ainsi que 14 jeunes - âgés de 14 à 17 ans, d’après les premiers éléments - se trouvaient dans une camionnette de type Citroën Berlingo, soit le double de la capacité maximale. Le véhicule a fait plusieurs tonneaux avant de percuter un talus. Il a été retrouvé dans un fossé de la route départementale D17, et le bilan est lourd : quatre jeunes sont morts, les dix autres sont dans état grave. D’après la préfecture...

    Il faut savoir que "chaque jour, sur les routes de France, 9 personnes sont tuées et 100 sont grièvement blessées".

    Le Maire sous le choc ..


    Rohan. Le maire sous le choc par Letelegramme

     


    Accident mortel : quatre jeunes décédés par OuestFranceFR


    votre commentaire
  • Des manifestants d’extrême-gauche brûlent un drapeau suisse à Berne

    drapeau-suisse-brûé

    1er Août 2015

    Quelques centaines de militants d'extrême-gauche ont manifesté samedi à Berne lors de la Fête nationale contre le racisme et le nationalisme. Certains ont brûlé un drapeau suisse.

    drapeau-suisse-brûéMerci à Oreste Pejman

    Les Observateurs


    votre commentaire